Relooking de salle bain : objectif zéro déchet !

salle-de-bain-zero-dechet-pinup-bio

Bonjour les Beautés, j’adore relooker c’est-à-dire améliorer ! On peut s’amuser à tout relooker… même une salle de bain, et justement aujourd’hui, Faynee va nous parler de sa salle de bain qui a bien changé depuis qu’elle a décidé de respecter son corps et la planète. Elle nous emmène faire un petit tour. Bonne balade :-)

Bonjour les Beautés, c’est en faisant un tour dans la salle de bain d’une amie que j’ai pris conscience des changements que j’avais opérés depuis 3 ans dans le choix de mes produits cosmétiques. “Ben oui Maman, pourquoi tu te tartines avec de l’huile maintenant ?”

maman-pinup-bio-fille-sauve-planete… J’adore les questions de ma fille de 8 ans, toujours pertinentes, un brin dérangeantes… Tout ça ne s’est pas fait en un jour, j’ai pris conscience au fur et à mesure de l’importance de bien choisir les produits que l’on mange mais aussi ceux que l’on met sur sa peau et il s’avère que, parfois, ce sont les mêmes ! En fait, mon premier choc a été déclenché par le cancer du sein de ma cousine. Son médecin lui a alors conseillé d’arrêter de mettre du déodorant. J’étais abasourdie ! Comment un produit vendu en grande surface et dont on vantait les mérites dans les publicités à la télévision pouvait-il être nocif ? Et puis j’ai commencé à lire les étiquettes à rallonges des produits que j’utilisais. N’étant pas ingénieur en chimie, je ne comprenais pas le moindre ingrédient qui composait mes shampoings, masques, gels douche… Je vous conseille d’ailleurs d’aller lire le guide cosmetox de Greenpeace pour comprendre la composition de vos cosmétiques et leur incidence sur votre organisme. C’est en me documentant sur le net que j’ai découvert toutes les alternatives naturelles et simples pour remplacer les produits cosmétiques du commerce et arrêter d’intoxiquer mon corps de déesse. Sceptique au début, j’ai testé et j’ai été surprise par l’efficacité de produits naturels et peu onéreux, comme le bicarbonate de soude par exemple qui est devenu mon déodorant fétiche !

Puis dernièrement, j’ai fait la rencontre de blogueuses géniales à un meet up green, et là, je me suis dit que je pouvais faire encore plus ! “ Ah oui, je me souviens maman, avec la dame qui ne s’est pas lavée pendant 6 ans ? Euh non, ma chérie, elle n’a pas acheté de vêtement depuis 6 ans, c’est pas pareil !” Non seulement je pouvais acheter des produits sains pour mon corps mais également des cosmétiques qui ne produisaient pas de déchets pour arrêter de polluer la planète !
Malheureusement ces produits sont peu connus du grand public car ils ne sont pas rentables pour les industriels. Imaginez des cosmétiques efficaces, peu chers, que l’on peut fabriquer soi-même ou qui durent toute une vie… la hantise de tout bon commerçant ! “Maman, tu veux dire que les industriels préfèrent vendre des produits dangereux pour nous et pour la planète que des produits sains juste parce qu’ils veulent devenir riches !” Ben oui, dit comme ça, c’est simple en fait ….
C’est pourquoi aujourd’hui, je tenais absolument à partager avec vous toutes mes découvertes et bons plans pour relooker votre salle de bain en temple de la beauté green et zéro déchet !

relooking-salle-de-bain-hyperconsommation-minimalisme-pinup-bio

Hyperconsommation versus minimalisme
La première chose à faire est de se séparer des contenants en plastique (shampoings, gels douche, gommages) et des produits cosmétiques avec une liste d’ingrédients plus longue que le bras (déodorants, démaquillants, crèmes visage, dentifrices…). Il faut également prendre conscience du nombre de produits jetables que tu utilises et les radier de ta salle de bain : des mouchoirs en papier, des disques de coton, des cotons-tiges, des serviettes hygiéniques et des tampons, des échantillons accumulés… Alors après, tout dépend de ton caractère. Si tu as de la patience, tu termines progressivement tous les produits cités ci-dessus en triant bien les emballages au moment de les jeter, et pour les remplacer, tu achètes des alternatives saines. Si tu es une impatiente, tu peux donner tous ces produits à quelqu’un qui les veut et courir dans un magasin bio ou aller sur internet pour acheter tes nouveaux produits préférés ;)

Pin-up Bio : Les produits « naturels » sont souvent multi-usages, et vu qu’ils sont très efficaces, on n’est plus tentée d’acheter plein de sortes différentes… en espérant trouver le bon, du coup ça fait un petit régime minceur à notre salle-de-bain :-p

produits-sains-simples-pinup-bio

Produits complexes et toxiques versus produits sains et simples
Le bicarbonate de soude ou sodium alimentaire de la droguerie écologique : c’est le champion hors catégorie des déodorants tant au niveau du prix que de l’efficacité. Tu déposes un peu de poudre de bicarbonate sous tes aisselles (comme du talc) et hop ! Fraîcheur assurée toute la journée. J’ai toujours une petite boîte de bicarbonate magique dans mon sac à main – Ocazou- et parfois je me dis que si quelqu’un voyait cette poudre blanche, il trouverait sûrement cela suspect…
Le savon d’Alep Gaiia (huile d’olive et baie de laurier / mention slow cosmétique) ou le savon de Naplouse (huile d’olive, soude). Ils conviennent à tous les types de peaux. “ C’est dommage que ça existe pas à la fraise pour les enfants. ”
Les shampoings solides : ils n’ont que des avantages. Ils durent plus longtemps, leur composition est 100 % naturelle, ils font briller les cheveux et assainissent le cuir chevelu. J’ai eu un gros coup de cœur pour le shampoing solide cheveux normaux au pin de Lamazuna.

Pin-up Bio : Pour avoir un résultat comme celui-là j'utilise le shampoing une fois sur deux, si je l'utilise tout le temps mes cheveux ont tendance à s'alourdir et vite graisser. Attention, chaque cheveu est différent ;-)

L’huile végétale bio (de jojoba, d’argan, de noyaux d’abricot…selon ton type de peau) : elle hydrate la peau de ton visage et peut également te servir de démaquillant (le plus efficace et le plus respectueux du derme).
L’huile de ricin : pour masser la base de tes ongles afin que ces derniers poussent plus vite et soient plus forts.
L’huile de coco et monoï pour hydrater la peau de ton corps afin d’avoir une peau douce et délicatement parfumée ou l’huile de chanvre, plus locale (pour les françaises de métropole sauf s'il y a de la culture de chanvre aussi chez vous), qui est raffermissante et permet de maintenir l’élasticité et la jeunesse de la peau.

Pin-up Bio : Pour être sûre qu'un produit est sain et avec une composition simple, vous pouvez aussi les faire vous-mêmes. On va vous concocter des petites vidéos à ce sujet ;-)

zero-dechet-produits-beaute-pinup-bio

 

Suremballage versus sans emballage ou compostable
Le dentifrice solide : il suffit de frotter sa brosse à dent humide sur le dentifrice solide. Une fois le dentifrice terminé, il ne reste plus qu’à déposer le bâtonnet au compost.  “Il sent trop bon ce dentifrice, on a envie de le manger !”
La marque Lamazuna : tous les produits de la marque Lamazuna ont des emballages biodégradables, qui se détériorent naturellement si vous les déposez dans votre compost. Cette marque est une championne du Zéro déchet ;)
Acheter des produits en vrac : de plus en plus de magasins proposent de venir avec vos propres sacs en tissu, appelés sac à vrac, comme ceux de la marque française Kufu ou avec vos propres contenants en verre pour acheter des produits en vrac. Ainsi vous n’avez aucun emballage ou sac à jeter une fois de retour à la maison.
Acheter/récupérer des contenants en verre : exit le plastique, place au verre qui est un matériau recyclable, résistant, donc réutilisable durant des dizaines d’années et qui ne contient pas de substances toxiques contrairement au plastique.

reutilisables-non-jetables-zero-dechet-pinup-bio

brosse-coupe-chou-serviettes-hygieniques-durables-pinup-bio

 

Produits jetables versus produits durables
Les Oriculis : c’est l’alternative au coton-tige. C’est un morceau de bois, en bambou, avec un genre de petite spatule au bout qui permet de récupérer le cérumen qui coule à l’extérieur de l’oreille. Il est réutilisable à vie (vive les économies !). Il empêche également la formation des bouchons qui sont provoqués habituellement par les cotons-tiges. L’alternative encore plus naturelle et économique restant ce que mère nature nous a donné pour prendre soin de nos oreilles : notre petit doigt... avec des ongles longs c'est encore mieux !
Les lingettes démaquillantes lavables : pour avoir testé celles de Lamazuna, je ne reviendrais pour rien au monde à mes disques de coton jetables, trop abrasifs pour la peau !  Elles sont vraiment douces ! Elles permettent de se démaquiller tout en délicatesse avec un peu d'eau ou d’huile végétale. Elles se lavent en un clin d’œil avec du savon.
Les mouchoirs en tissu : 20 milliards de mouchoirs jetables sont vendus en France chaque année, ce qui correspond à 600 mouchoirs utilisés et jetés chaque seconde. Les mouchoirs lavables sont une bonne alternative pour diminuer vos déchets. Les mochis-mochis de Lamazuna sont très design (rien à voir avec les mouchoirs de nos grands-parents). Vous en trouverez également “fait main” sur A little Market, ou vous pouvez encore les faire vous-même. “Ben moi, à l’école, je suis la seule à avoir des jolis mouchoirs en couleur !”
Les serviettes hygiéniques lavables : quand on sait que plus de 100 milliards de tampons ou serviettes hygiéniques jetables se retrouvent dans les poubelles chaque année dans le monde, il y a de quoi s’interroger. Les serviettes hygiéniques lavables se fixent sur les sous-vêtements grâce à deux pressions et sont en coton 100 % bio. Une fois utilisées, il suffit de les faire tremper et de les laver en machine.
La coupe menstruelle appelée aussi Cup : c’est une alternative souvent proposée pour réduire ses déchets puisqu’elle remplace les tampons et s’utilise durant 10 ans. Il faut également savoir que certaines femmes sont tellement connectées à leur corps qu’elles pratiquent le flux libre instinctif et gèrent leurs règles comme une envie d’aller aux toilettes. Elles ne portent donc aucune protection. Ce sont les reines du zéro déchet ;) Pour en savoir plus, regarde Faut-il porter des protections hygiéniques ?
La lime à ongle en verre ou en métal : c’est la solution durable pour éviter de jeter régulièrement des limes en carton ou mousse à la poubelle.
Les brosses et peignes en bois : que ce soit une brosse à cheveux ou une brosse de massage (qui permet d’améliorer le drainage lymphatique et qui fait une peau toute douce), privilégions les beaux matériaux solides, que nous pourrons utiliser des dizaines d’années.
Le rasoir coupe-chou : au lieu d’utiliser des rasoirs jetables en plastique, réapprenons à utiliser le coupe-chou de nos grands-parents. On peut l’aiguiser et le garder toute sa vie.

 

Commandez le livre chez votre libraire
ou si vous n'avez pas de librairie par chez vous cliquez sur le livre.

L’objectif n’est pas d’atteindre du jour au lendemain la perfection du zéro déchet dans notre salle de bain -lire absolument le livre de Béa Johnson « Zéro déchet » des éditions Arènes-.  En fait, l’objectif est de faire notre possible pour contribuer à notre humble niveau à diminuer le nombre de déchets produits sur la terre chaque jour. Si chacun fait sa part, tel le petit colibri, et bien ce sont des milliers de tonnes de déchets en moins qui ne seront pas produits. J’espère que tu diffuseras le plus possible toutes ces alternatives autour de toi. Ainsi, toutes les femmes et leurs enfants pourront bénéficier de tous ces produits secrets et participer activement à embellir notre belle planète.

faynee

Faynee pour Pin-up Bio

shadow-ornament

Pense à laisser ton précieux témoignage ci-dessous :-)
Être belle et sexy avec bienveillance envers son corps et la planète c'est possible !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


55 Comments »

  1. Marie dit :

    Aaah le zéro déchet et le minimalisme.. ce à quoi j’adhère de plus en plus 🙂
    Ma salle de bain n’est pas zéro déchet, même si notre petite poubelle qui y est présente n’est vidée qu’une fois tous les 2 ou 3 mois. J’ai opté pour les oriculis de Lamazuna que j’utilise entre mes jours de shampoing. Par contre, jour de shampoing,cest coton tige jetable comme j’ai plein d’eau dans les oreilles, je suis accros au séchage avec le coton tige. Je jette 2 cotons tiges par semaine, mon compagnon 2 à 3 par semaine. Je jette mes cheveux tombés aussi.
    Je suis une adepte de la cup depuis 5 ans (la libération !!!). Les shampoings solides de Lamazuna sont géniaux mais depuis un certains temps,ils me rendent les cheveux poisseux donc je les stoppe pendant un petit moment (au profit d’un shampoing Logona et de shampoing au bicarbonate de soude et vinaigre de rinçage).
    Exit les disques démaquillants depuis que je connais l’oleo gelée de chez De Novo. Eau florale pshittee directement sur le visage et une crème hydratante achetée une fois par an. J’essaye de prendre des emballages recyclables. La brosse en bois est en ma possession depuis 7 ans maintenant (c’est tellement plus agréable sur le cuir chevelu que ces brosses de merde en plastique ^^).
    J’ai cependant des efforts à faire sur le dentifrice, je pensais le fabriquer moi-même ; le déodorant : je suis avec un anti transpirant bien chimique, pour le boulot que je fais c’est pas simple de faire autrement ; et les mouchoirs en tissus j’avoue que j’ai un peu de mal à me faire à l’idée…
    Les achats en vrac, je fais ce que je peux pour les privilégier : ma cuisine est trop canon avec tous ces pots en verre de différentes tailles <3
    Je suis loin d'être parfaite mais je fais des efforts 🙂 (il faut vraiment que je finisse le livre Zéro déchet !)

    • Faynee dit :

      Waouh Marie! Félicitations pour tout ce que tu as déjà mis en place pour protéger ton corps et la planète. Pour le déodorant, je te conseille vraiment de laisser tomber les produits industriels au profit du bicarbonate de soude alimentaire de la marque « droguerie écologique ». Tu l’appliques comme du talc sous tes aisselles et je peux t’assurer qu’il est plus efficace que tous les déodorants que tu as pu essayer jusque là, même si tu transpire beaucoup ! Et pour les mouchoirs en tissu, c’est hyper simple à mettre en place: tu glisses une pochette dans ton sac avec tes mouchoirs en tissu et le soir, tu mets au sale ceux que tu as utilisés.Et hop! Un petit geste au quotidien pour un grand impact écologique (et économique!) 😉

      • Marie dit :

        Quelles sont les avantages de cette marque de bicarbonate de soude par rapport à une autre ?
        J’ai du bicarbonate acheté en grande surface, que je mixe pour faire une poudre super fine pour faire mon shampoing. Je pensais faire la même chose pour le déodorant ?

        Il faut dire que j’ai essayé un petit paquet de déo bio : marque Douce Nature, le cannelé de Lamazuna, huile de coco etc… Mais voilà, autant ça marche (pour certains) niveau destruction d’odeurs mais niveau transpiration c’est une horreur. Je sais que les anti transpirants sont horribles pour la santé mais au boulot, les auréoles ça passent pas… Il faut que je penche de plus près sur les petites protections à coudre sur les vêtement dont Pinup Bio avait parlé il y a un petit moment de ça..

        Je vais réfléchir un peu plus aux mouchoirs en tissus (c’est vrai qu’ils sont jolis ceux de Lamazuna en plus ^^), c’est une nouvelle habitude à prendre.

      • Nuance Bio dit :

        As tu essayé les déodorants de chez Lavera? Ils sont très efficaces, ont une odeur agréable et sont sans produits nocifs naturellement ! En alternance avec le bicarbonate de soude Ce n’est pas du zéro déchet mais c’est déjà un bon pas pour toi et la planète… #beautébienveillante

      • Faynee dit :

        Effectivement Marie, le bicarbonate n’est pas un anti-transpirant et fort heureusement car ton corps a besoin de pouvoir évacuer ses toxines par le biais de ta peau.Les petites protections de Pin-up Bio sont vraiment une bonne alternative pour éviter les auréoles.
        J’achète le bicarbonate de la marque droguerie écologique car il est conditionné en poudre fine (comme du talc), qu’il est peu cher et que les valeurs de la marque sont éthiques!
        La Droguerie écologique®:
        – met au point des produits élaborés à partir de matières premières renouvelables (ex. : sélection de produits à base de bois de nos régions ou de forêts gérées sous le label écologique FSC) ou quasi illimitées (craie, sel) ou d’origine recyclée (papier, plastique…).

        – conçoit des emballages en matières naturelles et/ou à faible impact sur l’environnement. Les coûts énergétiques directs et indirects des produits et les déchets occasionnés par leur fabrication sont aussi pris en compte dans l’évaluation écologique des produits (mesure de l’indice carbone des produits de base).

        – sélectionne des sources d’approvisionnement et des fabricants systématiquement en France et Europe Occidentale pour minimiser l’impact transport et y maintenir l’emploi et les savoir-faire.

      • Marie dit :

        Nuance Bio : Non je ne les ai pas testé, à noter donc 🙂 Merci pour l’info.

        Faynee : « ton corps a besoin de pouvoir évacuer ses toxines par le biais de ta peau », c’est bien ce que je sous-entendais quand je parlais de santé 🙂
        Je te remercie pour les détails concernant le bicarbonate de soude de la marque Droguerie Écologique. Je vais dans un premier temps terminer celui que j’ai, et ferait plus attention au prochain que j’achèterai. De toute façon, vu que c’est un produit multitâche, c’est vite fini ^^

      • Faynee dit :

        Oui, Marie j’avais bien compris que tu savais que les anti-transpirants sont toxiques pour nos jolis corps de déesse 😉 Les patchs anti-auréoles dont parle Pin-Up Bio dans son article ( http://www.pinupbio.com/je-declare-la-guerre-aux-aureoles-lanti-transpirant-supreme/) me semblent vraiment la solution idéale.Je crois que je vais en acheter pour mon homme 😉

    • Julie dit :

      Bonjour,
      Juste ma participation personnelle par rapport au bicarbonate de soude. Étant lycéenne et très facilement stressée je transpirais beaucoup (en fait je devais même acheter des 72h qui fonctionnaient à peine).
      J’ai testé le bicarbonate un week-end et depuis j’ai plus lâche tellement c’est efficace !
      Même avec ma transpiration je n’ai pratiquement plus rien ! Vraiment y a pas mieux !
      Et pour assurer le coup si vraiment tu transpires beaucoup je te conseille de tester avec du bicarbonate grain moyen en premier 1/2 dois par semaine puis bicarbonate fin. 🙂

  2. Kaïna dit :

    Merci pour cet article qui donne un peu les bases de l’hygiène écologique.
    Je voulais réagir vis à vis des alternatives d’hygiène féminine. Il y a peu j’ai découvert une nouvelle solution qui conviendra, j’espère, aux femmes qui comme moi ne supportent plus(pas) la cup et trouvent que les serviettes lavables sont trop épaisses : c’est la culotte pour les règles.

    C’est une culotte « étanche » (ce n’est pas très glamour) et très jolie qui permet d’être libre.. même pendant sa période ! Avec plusieurs copines nous les avons testées et approuvées tout de suite !
    Vous pouvez trouver ces culottes ici : https://www.shethinx.com/

    Elles ont leurs (gros) avantages et certainement quelques inconvénients (matière, production non locale) mais elles permettent de révolutionner la vie et la démarche des créatrices est équitable et solidaire : pour chaque culotte achetée, 7 serviettes hygiéniques lavables sont données à une femme en Afrique, là où beaucoup de femmes n’ont pas accès à ces produits d’hygiène !!

    J’espère que ça aidera certaines d’entre vous à faire la transition vers des solutions plus écologiques que les serviettes et tampons jetables !

    • Faynee dit :

      Un grand Bravo à toi Kaïna de participer activement à la réduction des déchets de ta salle de bain et de diffuser l’information. Effectivement, la jeune marque Thinx (uniquement en vente sur internet) créé par les jumelles Rhada et Miki Agrawal veut changer la vision « sale » des règles en permettant aux femmes de porter de jolis sous-vêtements absorbants et ne produisant pas d’odeur. De plus, leur démarche solidaire permet à des jeunes filles africaines d’aller à l’école même pendant leur menstruation. A tester de toute urgence 😉

  3. Babeth dit :

    Bravo, Marie !
    Eh oui, on essaie de faire des efforts qui nous rendent finalement la vie plus facile. Côté déo, le bicarbonate alimentaire est très performant, crois-moi !
    Il suffit d’enlever du bout des doigts le surplus visible autour des aisselles. Tu te places au-dessus du lavabo (qui ne demande que ça pour briller d’un coup d’éponge) et hop ! tu peux passer ensuite sous-vêtements, pull ou top,même noirs.

    • Faynee dit :

      Super Babeth ! Je vois que nous sommes de plus en plus nombreuses à utiliser le bicarbonate et à adorer ça ! Personnellement j’ai fait adopter ce déodorant magique à toute ma famille et mes amies 😉

      • Babeth dit :

        Bien d’accord avec toi, Faynee : le bicarbonate est magique et tellement simple. Toute la famille l’utilise comme déo, y compris… les ados ! Copines et COPAINS (!) se sont peu à peu laissés convaincre.
        On n’en finirait pas de décliner les utilisations de ce produit : lessive, nettoyage…On avance, touTEs ensemble et ça réconforte.

      • Faynee dit :

        Oui Babeth, nous avons un bel impact sur notre entourage ! Alors continuons à rayonner, à protéger la planète et à diffuser l’information 😉

  4. Anaëlle Martin-Jolly dit :

    HelloooO ! 😀

    Merci beaucoup pour cet article très complet, j’applique déjà une bonne partie de ces conseils mais comme tout le monde on peut toujours s’améliorer 😉
    Je souhaite juste revenir sur un détail au sujet des huiles végétales, car il y a un petit amalgamme que beaucoup de personnes font : une huile n’est pas « hydratante » mais « nourrissante » et « protectrice ».

    En effet par définition, une huile est une matière grasse non-miscible avec l’eau, comme l’explique très bien la blogueuse Mini sur son blog ( http://www.lescheveuxdemini.com/2012/12/lhuile-hydratante-miraculeuse.html ).

    Mais effectivement, l’un ne va pas sans l’autre, et l’une des meilleures crèmes visage faite maison c’est de prendre un peu de Gel d’Aloe Vera (hydratant) avec quelques goutes d’une Huile Végétale (ex: Jojoba, Argan… Pour la nutrition), on mélange dans sa main et on applique !

    Les huiles et beurres végétaux permettent de prolonger l’hydratation, en créant une barrière contre les éléments extérieurs agressants/desséchants (vent, pollution etc…).

    • Faynee dit :

      Je te félicite Anaëlle de prendre soin de toi et de la planète. Au bout d’un moment, nous trouvons nos pratiques alternatives normales mais je peux te dire que nous sommes des pionnières et qu’il est important pour nous de partager nos connaissances comme tu le fais si bien. Voilà 4 ans que j’utilise des huiles végétales à la place des crèmes industrielles et ma peau me remercie ! D’ailleurs on me complimente toujours sur le fait que je fais bien plus jeune que mon âge 😉

  5. mimijoyeuse dit :

    Voici un certain temps que ma salle de bain est pratiquement « zéro déchet », j’ai adopté depuis plus d’une année toutes les alternatives citées dans ton super article. Par contre un bémol pour le bicarbonate, en tant que déo utilisé comme un talc, c’est un fiasco, mes aisselles me brûlent, mais mélangé selon la recette de delphinelastucieuse(blog), c’est un super déo que j’utilise quotidiennement depuis plus d’une année et je viens de convertir mon mari à ce produit….c’est peu dire quand on connaît l’homme!!! Je dois aussi ajouter que le bicarbonate en qualité de dentifrice n’est pas recommandé du tout. Il peut mettre à mal notre émail dentaire. Perso, je ne le supporte pas du tout, et au bout de deux jours, mes gencives sont enflammées ! je ne l’utilise que 2 fois par semaines car il blanchit les dents (super!!!). Je te félicite pour tout ton magnifique travail et la générosité de ton partage. Vive les pin up intelligentes et éco-responsables.

    • Faynee dit :

      Bonjour mimijoyeuse! Merci pour ton adorable commentaire. Moi aussi, j’ai eu quelques soucis d’irritations au départ avec le bicarbonate car j’achetais le bicarbonate technique réservé aux produits ménagers.Il faut dire que le packaging est similaire… Il faut bien prendre le bicarbonate alimentaire ! Et si on a vraiment la peau fragile, on peut tout d’abord mettre de l’huile de coco ou de chanvre, et ensuite déposer le bicarbonate 😉

  6. Mi Neth dit :

    Bonjour,
    Sauf, exception, je n’ai jamais utilisé de protections hygiéniques jetables. Chez nous, c’était un morceau de tissu (souvent en éponge) plié en 4 et seulement lorsque tu ne pouvais avoir accès, facilement, au ti coin. Sur la fin, je m’étais trouvé des serviettes lavables comme on en voit beaucoup sur le net. Je les ai toujours et les appelais mes pélicanes (à cause de la marque). J’ai encore quelques changements à opérer, mais mon objectif « zéro déchet » ou plutôt, me concernant « moins je dépense, plus je me récompense » ne s’arrête pas à ma salle de bain. Cela fait des années que je n’utilise plus ni mouchoirs, ni sopalins, ni autres trucs du genre. Je pense, même à me confectionner des sacs poubelles réutilisables (je cherche quelle matière serait idéale). J’ai des limes à ongles en verre, mais pas encore de peignes ou brosses en bois (c’est prévu, je vais, aussi, m’acheter l’oriculi). Je n’utilise plus d’éponge, car même en les lavant souvent, elles finissaient pas puer horriblement et se dépiossent. Bref, je fais plein de tis trucs qui se rentabilisent vite et surtout font que ta liste de courses est plus facile à retenir et comme je n’aime pas m’encombrer la caboche….
    Dernièrement, je suis tombée sur cet article http://www.eclaircie.fr/contents/fr/p42_tissu_absorbeur_de_couleurs.html encore une alternative pour réduire mon budget dépense et augmenter mon budget récompense.
    Et pendant ce temps, qui c’est qui fait tout le contraire? Je vous le donne en mille, mon zhom!
    pfffff!!!
    Mi Neth,

    • Faynee dit :

      Bravo Mi Neth! J’adore ton concept: « moins je dépense et plus je me récompense ». C’est vrai que les solutions alternatives demandent un investissement de départ mais ensuite, nous faisons de belles économies et nos listes de courses s’amenuisent ! Vive le durable! Pour nos zhoms, j’ai remarqué qu’ils n’aimaient pas qu’on leur impose notre fonctionnement; ils veulent que cela vienne d’eux…mais petit à petit ils changent ! Patience 😉

      • Mi Neth dit :

        De la patience, j’en ai à revendre et mon zhom, je ne lui impose rien. J’estime qu’il est assez grand pour savoir ce qu’il a à faire. Et je ne tente, même pas, de lui suggérer. Ce n’est pas la peine, mon comportement et mes résultats ont déjà opérer des changements chez lui.
        Surtout qu’il profite, aussi, de mes « petites manies » comme il les appelle.
        Dernièrement, j’ai investi dans une ardoise magique (de celles que l’on trouve partout pour les enfants). Elle remplace l’utilisation de petits papiers et autres post-it dont nous nous servions pour nos petits mots.
        Mon zhom dit que je suis une gamine. N’empêche qu’il s’en sert de mon ardoise.

  7. Adeline dit :

    Coucou
    Super article. J’adore.
    Il est vrai que pour l’instant au niceau du 0 déchets j’ai tout à apprendre.. Je ne sais comment commencer..Déjà j’aimerai virer tout mon maquillage car il n’est pas ethique et mes rouges à levres, mascara et sont cracra niveau compos, mais dois- je jeter, et comment les jeter ou les donner au risque d’intoxiquer la personne qui prendra ces cosmetiques? Ayant beaucoup d’allergies je. E peux pas utiliser tous les cosmetiques dont je souhaiterai. J’utilise huile coco pot en verre pour soin cheveux, beurre de karité pot plastique de chez cattier pour hydrater corps, gel aloe vera pot en plastique pour me coiffer si besoin( je n’utilise plus ces derniers temps) huile de jojoba pour mon visage, lingettes lavables les tendance d’emma ou Lamazuna, savon douce nature au lait anesse emballage carton, deo ushuaia bio en plastique, brosse en bois de chez Tek, shampoing bouteille plastique de chez Logona. Pour les périodes de règles j’utilise des serviettes jetables aie aie.. Ce n’est pas bien. J’ai essayé les lavables et je n’aime pas… J’aimerai essayé la cup mais le comble je ne sais pas m’en servir lol quelle honte… Pour ce qui est des courses ou besoin j’achete sur internet car pour raison santé je ne peux plus faire mes courses comme avant du coup c’est emballages sur emballages ….
    J’ai besoin d’aides hihi.
    Merci pour tout.
    Bon dimanche.
    Adeline

    • Kaïna dit :

      Bonjour Adeline,

      Je te réponds vis à vis des solutions d’hygiène féminine réutilisables. Moi non plus je n’aime pas les serviettes lavables et la cup, je ne la supporte plus (c’est normal de ne pas savoir s’en servir, ça s’apprend!). J’ai trouvé une autre solution qui me convient beaucoup mieux : la culotte pour les règles de Thinx (https://www.shethinx.com/). Elles coutent un peu cher à l’achat mais quel soulagement de ne pas avoir à porter de serviette ou de tampon pendant ma période car ces culottes absorbent tout et ne sentent pas !
      En plus elles sont jolies 🙂 Je te les conseille !

      (Nous on a fait une commande à plusieurs copines car il y a des réductions quand tu achètes plusieurs culottes à la fois et en plus ça permet de partager les frais de port).

      Bon courage dans ta transition !
      Kaïna

      • Adeline dit :

        Coucou

        Merci pour ta réponse c’est tres gentil. Je vais regarder cela de plus près hihi.
        Bon dimanche.
        Adeline

    • Nuance Bio dit :

      Bonjour Adeline !
      Eh bah c’est déjà pas mal ce que tu fais…! Tu es passée au bio pour pas mal de chose ;)Le zéro déchet c’est comme tout : ça s’apprend tranquillement… sans pression 🙂 Pour les règles, si tu passes beaucoup de temps chez toi ou si tu as facilement acces aux toilettes, peut être peux tu essayer d’écouter ton corps : en général un flux abondant te prévient quand il arrive… comme une envie de pipi… y a plus qu’à courrir aux toilettes ! Petit à petit tu pourras passer des serviettes aux protèges slips « au cas où » et puis un jour plus besoin de rien ! Juste un accès rapide aux toilettes :)) Ça a fonctionné pour moi 😉
      Pour ton maquillage, fais comme tu le sens… il existe de très bonnes marques bio et véganes. Parfois les peaux sensibles ont besoin de temps pour se réhabituer aux produits naturels (quel comble!) donc il te faudra peut-être alterner entre bio et conventionnel le temps que tout rentre dans l’ordre naturel…
      Félicitations pour ta démarche et merci à Pin-up bio et ses acolytes pour son excellent blog :*

      • Adeline dit :

        Coucou

        Merci beaucoup pour ta reponse.

        Oui j’adorerai passer au flux libre instinctif mais je n’y arrive pas. Pourtant j’aimerai tant.
        Peut etre qu’il faut que ne reesaie des serviettes lavables à voir.. Des idées de sites pour en acheter ?

        Merci pour tout.

        Adeline

    • Faynee dit :

      Bonjour Adeline ! Ne te juge pas si durement! Tu es déjà dans une belle démarche de respect de ton corps en cherchant les produits les plus sains pour lui. Effectivement passer au zéro déchet ne se fait pas en un jour et nous ne cherchons pas la perfection. Notre objectif: réduire nos déchets. Et personnellement je partais de loin. J’ai terminé mes produits jetables, en bouteilles plastiques et ensuite j’ai acheté uniquement des produits durables avec le minimum d’emballages ou emballage biodégradable.Pour le maquillage en revanche, j’ai tout changé d’un coup: j’ai acheté peu de produits mais des bios ! Félicite toi d’avoir conscience de ton empreinte écologique et de vouloir changer ta consommation.

      • Adeline dit :

        Coucou
        Merci pour ton gentil message qui me fais plaisir.
        Pour mon maquillage je vais donner et je n’en racheterai pas meme du bio pour éviter le gaspillage à cause de mes allergies. Je souhaite ne plus me maquiller pour être en accord avec moi meme car je veux être une beauté mais sans artifices.( merci Pinup Bio de m’avoir aidé dans cette démarche hihi).

        Bon dimanche.
        Adeline

      • Mi Neth dit :

        Kikou, Adeline,
        Je ne me suis ni épiler (raser ou autres), ni maquiller depuis des années. Je préfère prendre soin de mon corps, mes cheveux, mon visage et mes ongles, autrement.
        J’en ai eu des réflexions, des remarques désobligeantes, des moqueries; mais j’ai tenu bon. Parce que, comme toi, je voulais être en accord avec moi. Au final, je constate que j’avais raison. De plus en plus de femmes se tournent vers des concepts plus naturels, éthiques…
        Et je ne serai pas étonnée de savoir que parmi elles, il y en a de celles qui m’ont critiquée.
        Continue dans cette voie et laisse glisser les propos des réfractaires.
        Passe une belle journée,
        Mi Neth,

      • Adeline dit :

        hello Mi Neth.
        Merci pour ton message. Du coup as tu gardé quelques maquillages ou tu t’es débarrassé de tout ? J’ai encore du mal a me debarrasser de mon make up. Pourtant il est chimique et non vegane et pour raison de sante je ne peux pas utiliser de bio…trop d’allergies…Aussi je ne ferai pas de coloration chimiques ni vegetales car allergique à cela aussi du coup j’assumerai mes cheveux blanc.
        Merci pour tout.

        Bonne journée.
        Bisous.

      • Nuance Bio dit :

        Bonjour Adeline !

        Ça me fait toujours mal d’entendre des « allergiques » au naturel… notre corps se défend contre ce que nous prodigue Mère Nature 🙁 ça me fait d’autant plus mal que j’étais comme toi (peau hyper sensible, urticaire, eczéma… etc) mais ça c’était avant 😉 Si mon témoignage peut t’encourager… j’ai commencé par vouloir changer de shampoing… en passant d’un shampoing bien agressif à un shampoing bio très doux : et hop des grosses plaques rouges au niveau du cou ! Ensuite j’ai essayé le crayon pour les yeux et le mascara bdih : et hop les paupières gonflées et les yeux qui démangent ! J’ai mis tous ces produits de grandes marques bio dans le fond de mon placard et j’ai continué comme avant… et puis quand même ça me trottait dans la tête 😉 alors je réessayais régulièrement mais rien n’y faisait ! Puis j’ai décidé d’arrêter de me maquiller et j’ai espacé les shampoings (le calvaire pour moi!) pendant quelques mois. Lors d’une grande occasion j’ai ressorti mon maquillage bio (bah oui je voulais faire pin up!!!) et bingo ! Plus d’allergie ! Je me suis empressée de ressortir mon shampoing bio Lavera et bonheur… Je l’utilise depuis de nombreuses années sous toutes ses variantes avec ses copains gels douches et déo !!!
        Tout ça pour dire que je trouve les cheveux blancs vraiment mignons… surtout qu’il y a de nombreux moyens de les embellir et de les adoucir… Je ne me maquille pas tous les jours… c’est important de laisser respirer sa peau… mais si tu veux utiliser des produits naturels ne te décourage pas ! Il te faudra sûrement plusieurs tentatives et une période de « sevrage » des produits toxiques mais c’est réalisable 😉

        Bonne journée ensoleillée 🙂

      • Nuance Bio dit :

        Ouh la c’est long :/ désolée pour le roman 🙂

      • Adeline dit :

        Coucou Nuance Bio.
        Merci pour ta réponse qui est très intéressante.
        C’est top ton retour d’expérience.

        Bonne journée.
        Adeline

      • Mi Neth dit :

        Coucou Adeline,
        Cela fait tellement de temps que je ne me suis pas maquillée. Je crois bien que l’ai du tout donner à ma fille. Et puis je n’avais pas grand chose. Juste un mascara, un crayon, un far et un bâton de rouge. Quand aux cheveux blancs j’en avais bien avant d’atteindre mes 25 ans et je ne me suis jamais teint.
        L’expérience de Nuance bio (un ti coucou en passant) t’apporte déjà beaucoup. De mon côté, j’ai développé des allergies, aux métaux et plastiques, suite à la grossesse de mon fils. Depuis, je ne porte plus de bijoux, même en or. Et je ne m’en porte pas plus mal.
        tu devrais voir les allergies d’un bon œil, mine de rien elles peuvent nous faire faire des économies.
        Passe une bonne journée,
        Mi Neth,

      • Adeline dit :

        Coucou Mi Neth

        Merci beaucoup à toi pour ton retour très enrichissant.
        Je vais pouvoir m’attaquer au tri hihi et cela me rend heureuse de me défaire de ces make up et des autres choses qui m’encombre l’esprit, et mon intérieur. Je vais chercher des serviettes lavables pour les regles, des pochons et sacs de vrac pour les futures courses, mouchoir en tissus…
        Merci pour tout.
        Belle journée

      • Nuance Bio dit :

        Un pti coucou Mi Neth!
        Très intéressantes tes astuces et tu as raison… mine de rien en plus d’être bon pour nous ça fait faire des économies 🙂 $)
        Bonne journée 🙂

  8. coco dit :

    Supers idées! J’ai déjà commencé avec des lingettes et serviettes pour éviter les cotons démaquillant et mouchoirs jetables. C’est article m’a reboosté pour continuer et m’a apporté d’autres idées. Youpie!

  9. Lise dit :

    et bien moi je m’accorde un petit moment de fierté en voyany que j’ai déjà mis en place la majorité de ces idées…
    les lingettes lavables ont rejoint leurs copines les couches lavables pour mes enfants, et la coupe menstruelle et les serviettes hygiéniques lavables m’ont carrément changé la vie : super fière de compter que je n’ai pas acheté un seul tampon depuis bientôt 10 ans!
    restent les produits offerts en cadeau que j’aurais peine à jeter, même si leur composition laisse fortement à désirer… et oui difficile de convaincre tout le monde autour de soi…et dire qu’ils croient nous faire plaisir…
    alors du coup mon engagement responsable c’est de ne rien racheter tant que je n’ai pas tout terminé! c’est déjà un début…

    • Faynee dit :

      Félicitations Lise! Il y a 10 ans de cela tu étais une véritable pionnière du zéro déchet! Tes enfants ont beaucoup de chance d’avoir un bel exemple comme toi. Moi je parle beaucoup de mon mode de vie et du coup, mes amis et famille font en général très attention à ce qu’ils m’offrent 😉

      • Lise dit :

        On va dire qu’il y a dix ans j’osais à peine parler de ma coupe et mes amies ou ma soeur me regardaient d’un air dégoûté 😉 quant aux cadeaux nos proches font en général attention mais parfois ils jugent que « ce n’est pas si grave… » Bon il faut être pédagogue du coup… Merci bcp pour ta réponse en tout cas je vais aller voir les shampoings solides qui ont l’air top!

  10. Camille dit :

    Bonjour,

    je trouve ton récapitulatif super, mais où acheter certains de ces produits pour devenir un peu plus zéro déchets et bio? Les lingettes démaquillantes valables j’aimerais en avoir !!

    merci d’avance pour ta réponse,
    Swoocoukie

  11. Camille dit :

    lavables*

  12. Faynee dit :

    Bonjour Camille! Comme je le disais dans l’article, j’achète mes lingettes lavables chez Lamazuna (site internet). Mais tu peux trouver d’autres marques de lingettes lavables en magasin bio. 😉

  13. Camille dit :

    Merci pour ta réponse 😉

  14. gweny dit :

    J’ai l’occasion de voir des Oriculis dans un magasin qui vend des produits en vrac. Bien que le concept soit intéressant, l’objet me parait un peu fragile. Est-ce que des utilisateurs peuvent me confirmer ou infirmer ?

    Autre question concernant les coton-tiges : je les utilise également pour parfaire le démaquillage des yeux (et éviter l’effet « panda ») mais également pour corriger les petits dérapage au démaquillage (style trait d’eye-liner pas droit). Est-ce qu’une alternative 0 déchets existe ?

    • Faynee dit :

      Coucou Gweny ! J’ai acheté des oriculis pour chaque membre de ma famille chez lamazuna. Ils sont en bambous qui est un matériau très résistant. Pour l’instant, il n’y a eu aucune casse 😉 Pour corriger les dérapages, j’utilise mes disques lavables que je plie en 4 pour avoir un angle « pointu » et être précise; ça fonctionne bien!

  15. nanou dit :

    bonsoir faynee,
    j adhère completement a ton article ! ca fait même du bien de se reconnaître un peu dedans ! pour ma part: gants et cotons démaquillants en microfibre cousus moi-même, lime à ongle en verre (découverte grâce à un des précédent articles du site), brosse à dent recyclable, cup (une petite révolution personnelle!) 1 seul hydratant pour tout le corps et le visage : l huile de chanvre (fait vraiment des miracles sur mon visage) et beurre de karité en sos sur les zones abimées ou très sèches, eau micellaire pour nettoyer mon visage; un savon d’alep acheté en vrac à la coop pour le corps, et huiles essentielles, shampoing, déo, démaquillant et maquillage labellisés écocert bio. ils ne me coutent quasiement rien car j’en utilise très peu au final, car très efficaces. 1 parfum bio pour les occasions (j’aime l idée que cela doit rester occasionnel)
    les efforts que e dois faire : j’aimerai trouver une alternative au dentifrice bio avec emballage plastique qui part trop vite, à ce propos je n’ai pas vu de dentifrice solide en coop, c’est bien dommage..me coudre des mouchoirs en tissus (je le note sur ma to do list), et les cotons tiges, je ne supporte pas avoir les oreilles mouillées après le shampoing…mais j’essaye d en utiliser le moins possible.
    ce qui m’énerve c’est les gens qui m’offrent des produits « de luxe » mais bourrés de cochonneries, c’est pas souvent heureusement mais quand c’est des gens proches ça me trouble (ils n ont vraiment pas compris ma philosoqhie, je dois m’habiller en hippie pour qu’il comprennent?
    j aimerai aussi essayer le flux instinctif. il y a tellement peu de témoignages sur internet que jusqu’ici cela me paraissait anecdotique, contente de voir qu’on en parle ici ! peut être pourrait on en faire un article avec des témoignages ?
    En tout cas merci pour ces partages d’infos, où chacun rajoute ses astuces et trouvailles, pour un monde meilleur 😉

    • Faynee dit :

      Merci Nanou 😉 Et Bravo pour tout ce que tu as déjà mis en place ! En plus, tu as la chance de savoir coudre et ça c’est trop top pour le « zéro déchet ». Pour les cadeaux « toxiques », je te propose une astuce: les mettre en vente sur le bon coin et t’acheter ce qui te fais plaisir avec l’argent que tu auras récolté 😉

      • nanou dit :

        merci Faynee, c’est clair que la couture m’a ouvert des perspectives en matière de recyclage et d’économies, en plus d’être un plaisir ! et pour ce qui est de mettre en vente c’est une idée, en plus de l’argent ça m’éviterait qu’ils encombrent ma salle de bain pour rien 😉

    • Mi Neth dit :

      Kikou nanou,
      Une autre idée pour les tis cadeaux;
      Moi je les recycle (façon de parler). Je les enveloppe dans des papiers neutres (de ceux qui peuvent servir en toutes occasions (annifs, noël, mariage….). Je plante une épingle à tête avec une étiquette ou j’inscrit ce que contient la boîte ou le sachet et qui me l’a offert (pour éviter les « retombées ».
      Et je le refourgue à l’occasion.
      Le plus beau, c’est que souvent, ça fait vraiment plaisir aux personnes auxquelles je les offre.
      Non je ne suis pas radine! je suis généreuse par « procuration »!
      Passe une bonne journée,
      Mi Neth,

      • nanou dit :

        oui merci Mi Neth c’est une bonne idée ! j’y penserais à l’avenir… tu as raison, je dois me rappeler qu’il y a des gens a qui cela ferait plaisir !

  16. Ancolie dit :

    Bonjour,
    le rasoir coupe-choux m’intrigue.
    Il peut être utilisé pour les femmes (jambes, aisselles)?

    • Faynee dit :

      Coucou Ancolie ! C’est une alternative zéro déchet très peu connue car il faut un certain apprentissage de la technique de rasage au coupe-choux et le prix est assez élevé ( 150 euros). Il faut avoir du temps devant de soi les premières fois pour y aller doucement. Sinon, tu peux utiliser le rasoir électrique de ton homme 😉

  17. Cyrille dit :

    Merci pour ce super article! Je vois avec fierté que je fais déjà pas mal de choses: mouchoirs en tissu, petit doigt dans l’oreille, cup depuis deux mois, cotons démaquillants maison… Ce qui me freine pour le reste, c’est le prix. Par exemple, les boutiques en vrac sont souvent bio… Mais dès que je pourrai, je continuerai à m’améliorer 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *