Photo retouchée : POUR ou CONTRE ?

Bonjour les Beautés, bon ça y est c’est décidé, j’ai plus envie de bosser, maintenant ça va être à votre tour :-p Comme je sens l’énorme envie de certaines de partager leur avis, eh bien ça tombe bien car mon petit doigt bienveillant m’a récemment dit : premièrement d’arrêter de tout vouloir porter sur mes épaules, et que deuxièmement pour changer ce monde, mieux vaut poser les bonnes questions qui vont inciter à se remettre en question et agir, plutôt que d’apporter des solutions toutes faites… auxquelles du coup les gens pourraient passer à côté… vu que la démarche ne vient pas d’eux. Changer le monde part de l’intérieur et non pas de l’extérieur hein ;-) Ces questions ne sont pas anodines et ne sont pas là juste pour débattre, ce sont des questions qui vont infuser en toi, t’apporter des réponses et certainement te changer, car oui attention, moment philosophique : LA QUESTION EST LA RÉPONSE (on en reparlera). C’est parti pour la première grande question !

Pour mieux répondre à la question, je te donne quelques pistes de réflexion… oui avant de répondre à quoi que ce soit faut toujours s’informer un minimum hein ;-)

chaine-youtube-pinup-bio

Mise en beauté Pin-up Bio

Maquillage bio
avec Correcteur cernes Couleur Caramel 08,
Fond de teint 01 Dr Hauschka,
Mascara volume Dr Hauschka black,
Crayon à sourcils SANTE Naturkosmetik No.02
Eye-liner brun foncé 61 Zao
Crayon à lèvres Dr Hauschka 02
Gloss Zao abricot 003
Ongles longs et forts
cf article : Comment avoir de vrais faux-ongles ?
Cheveux avec une coloration végétale bio
sur-mesure de chez Biocoiff’ sur les pointes et ma couleur naturelle qui revient enfin youpiii sur les racines ! #aimersabeautenaturelle cf article : Comment agir en profondeur sur sa beauté ?
Coiffure
avec mes petites barrettes fétiches comme d’hab ;-)
Sweat
éthique style sportswear, Spharell we are
Boucles d’oreilles
en nacre achetées sur une brocante d’antiquaires.
Lunettes
labellisées origine France garantie, Slide (trouvée chez un opticien classique dans ma ville)
Collier ras-cou
avec pierre naturelle Labradorite, achetée sur un salon

Produits bio et éthiques

Pour rappel, je suis une blogueuse 100 % indépendante, je n’ai aucun partenariat donc en fait je plaisante dans la vidéo. Si je vous montre ces produits, c’est qu’ils me plaisent, qu’ils sont éthiques d’une façon ou d’une autre et que je les utilise dans mon quotidien :-)
★ La gourde GOBI
écoconçue, made in France, sans bisphénol A qui va mettre fin aux bouteilles plastiques jetables !
★ Envie d’éco-orgasme ?
C’est ici : les 7 commandements de l’éco-orgasme
★ Les baskets éthiques VEJA
★ Le parapluie tropical,
made in France, acheté dans la boutique Parapluie Simon Paris 6, qui permet aussi de faire une jolie ombrelle et ainsi éviter de mettre de la crème solaire (inefficace, toxique et polluante)
★ Pierre de shungite pour éviter les ondes
★ Argile blanche Cattier,
pour le soin du cuir chevelu ou de la peau à se faire en masque, dans n’importe quelle pharmacie, parapharmacie, magasin bio, de beauté…

shadow-ornament

Et toi, t'en penses quoi ?
Prendre soin de soi avec bienveillance envers son corps et la planète c'est possible ! #greengirlpower
💋🍉Pin-up Bio

Enregistrer

shadow-ornament

Like et partage vite pour que tes proches aussi prennent soin d'elles et de notre planète !
Prendre soin de soi et de la planète #greengirlpower

💋🍉 Pin-up Bio


34 Comments »

  1. Fatiha dit :

    Bonsoir pin up bio. Comme c’est bon de te revoir. Et bien moi, mon avis personnel c’est que je suis contre les retouches. Pourquoi? Tout simplement pour une bonne raisons….la première et évidente nous ne sommes pas vraiment nous sur cette photographie qui sera retouchée, puisque il y aura des modifications plus ou moins importante sur l’apparence ( yeux agrandit, teint parfait, visage amincit) on ne se reconnaîtrait même plus! Si nous devons agir de l’intérieur et que cela se verra de l’extérieur, il est clair que la retouche n’aidera pas.voilà c’est ce que je pense. Elle va faire grand débat cette question ^^.

  2. Véro dit :

    C’est tout réfléchi ! Contre ! Ça ne ressemble plus à rien, trop de retouches rue la photo.

  3. Karine dit :

    Je crois que cela dépend du contexte. Retoucher pour enlever un reflet de lunette n’est pas la même chose que retoucher un corps parce qu’il n’est pas parfait. C’est comme tricher, mentir et au final, ça sert à qui? Dans quel intérêt de mincir à outrance ou de cacher ce que la nature fait de plus beau? On est plus dans le ti-bout de reflet. Le corps humain est beau, peu importe sa forme. Ca va avec la surconsommation. C’est comme de pas accepter ce qui es, ce que l’on est et se voiler la face.Je pourrais en discuter longtemps, mais bon c’est l’idée en gros.

  4. Madblue dit :

    Bonjour Pin-up Bio ^^

    Ma réflexion faisant son chemin depuis hier soir j’ai fini par comprendre où tu voulais en venir en posant la question ouvertement. Je trouve le format parfait à la fois pédagogiquement et éthiquement : carton plein, bravo 😉

    Concernant les photos retouchées, je suis évidemment contre la mise en scène et la diffusion massive d’un certain type de corps maltraité au nom du Beau. Mais je suis aussi photographe amateur et je retouche toujours mes clichés. En général pour régler la lumière, donner une ambiance particulière en changeant légèrement les couleurs et en réglant les contrastes de façon à ce que la photo soit confortable à l’oeil ou au contraire qu’elle le provoque. Je constate que parfois ma photo de départ n’a plus rien à voir avec le résultat final. Ce qui en fait ne signifie pas pour moi que ma photo brute n’était « pas assez bien », ou « médiocre » par rapport à ce que j’ai pu faire en la retouchant. Je ne juge pas ma photo de départ pour elle-même. Elle était juste différente par rapport à l’objectif que j’avais pour elle. Première question qui me vient donc : remettre en cause la beauté de son propre corps et souffrir parce qu’on voit partout des photos de « corps parfaits » sans interroger les objectifs de la photo (et donc le contexte, la cible etc) n’est-ce pas prêter des intentions aux publicitaires ? Est-ce qu’ils cherchent à diffuser un modèle uniforme de beauté à dessein ou est-ce qu’ils répondent eux aussi à un ensemble de représentations où le Beau conditionne nos actions de consommation et donc leurs intérêts économiques ? Je pose vraiment la question, je n’ai pas la réponse. Et du coup quels sont nos objectifs pour nos corps ?

    Pour en revenir à ma pratique de la photographie, depuis hier soir je me demande « pourquoi ? » : pourquoi est-ce que je retouche MES photos ? Pour les publicitaires, en allant vite on pourrait dire que c’est pour répondre à des intérêts économiques, mais personnellement je n’en ai aucun. Alors pourquoi ? Je pense qu’au début c’était parce que je n’arrivais pas à retrouver en photo ce que je trouvais beau dans les objets que je photographiais. C’est logique d’envisager que réduire une émotion à des pixels entraîne forcément une perte d’informations sensorielles et pourtant ce n’est pas ce qui vient en premier ^^ De fait, si on fait l’hypothèse que la retouche photo a pour but de réinvestir l’image d’une palette d’émotions ou de sensations ça veut sûrement dire que la publicité aurait l’objectif de programmer nos émotions et nos sensations. Selon moi la vraie question éthique est là.

    Puisque la réponse est la question j’en ai plein : qu’est-ce que le Beau ? Qu’est-ce que le Beau aujourd’hui ? Qu’est/qui est-ce qui fait le Beau aujourd’hui ? Pourquoi nos émotions et nos sensations sont-elles autant au cœur des pratiques capitalistiques ? Qu’est-ce que ça implique : une normalisation de nos comportements ? Quels effets de bords ? Comment résister ?

    A cette dernière question j’ai trouvé la réponse en commençant à te suivre il y a un peu plus d’un an : l’amour.

    Voilà, c’est sûrement un peu décousu et toujours en train de faire son chemin mais merci d’avoir posé la question 🙂

  5. laura dit :

    Heureuse de te revoir avec ta bonne humeur ! Je suis contre car le corps est transformé hors de la réalité et donc dénué du sacré. En plus l’objectif est totalement commercial puisqu’ on a jamais autant vu de crèmes ; correcteurs régimes et salle de fitness……la vraie beauté vient de l’intérieur ( corps; âme et esprit ) il suffit de prendre soin de son corps par l’alimentation comme tu nous le propose ; la bienveillance ; le spirituel et la mission de vie ) le résultat se voit ensuite exterieurement : plus besoin de crèmes ; maquillage ; régimes et donc de retouches !!!!!! On voit tout de suite si une personne rayonne de l’intérieur donc de l’extérieur !!!! Comme toi !! Bises

  6. Antonia dit :

    Contre, dans la mesure où ça dénature l’humain, pour effectivement s’il y a un petit défaut autre dans l’image.

    Je pense que la société est responsable en partie de la manière dont les personnes complexent : plus on retouche et renvoie au monde une image biaisée des corps humains, moins l’acceptation de soi est facile. Et même sans regarder spécialement la télévision ou les affiches publicitaires, on est tell’ment dans un « bain » de médias…

    J’ai pensé que cet article de l’excellent blog de Baptiste Beaulieu (c’est un médecin généraliste romancier et bloggeur)
    pourrait être très utile ici, j’espère qu’il te plaira et sera un déclic de bienveillance pour certain(e)s.

    http://www.alorsvoila.com/2017/08/31/tes-belle-tes-beau/

  7. Severine dit :

    Tout d abord j’adore ta vidéo elle m’a fait bien rire alors pour ou contre.. Au premier abord j’ai bien sûr envie de crier Contre!! Pour les raisons que tu évoques et je connais personnellement puisque ma meilleure amie était anorexique et ne jurait que par les magasines qui renvoient une image soit disant parfaite et voilà tous les dégâts que cela peut faire… Depuis que je suis ta formation je me rend compte de la beauté naturelle, celle que l’on a a l’intérieur et qui rejailli a l’extérieur et aucune retouche ne peut la remplacer. Et en même temps parce que j’aime aller encore plus loin, j’ai demande a ma cousine qui est photographe et qui fait des photos magnifiques qu’elle retouche pourquoi elle le faisait. Elle fait ressortir une ambiance, une lumière qui fait parti de son style bien a elle. Après ma cousine a un regard bienveillant sur les gens qu’elle photographie et ces retouches sont bienveillantes donc dans certains cas et quand c’est bien fait je pourrais dire oui.. En somme tout n’est pas blanc ou noir mais vraiment je suis contre ce marketing des corps parfaits cela va a l’encontre totale de la nature et de toutes les valeurs que j’ai! J’arrête mon roman ici et merci a celle qui m’ont lu jusqu’au bout vous avez eu du courage hihi!!!

  8. Sylvie dit :

    Une seule réponse s’impose: CONTRE. Le naturel est notre identité, il définit tout notre être, toute notre âme, pourquoi vouloir changer cela.

  9. Délia dit :

    J’ai envie de dire, ça dépend …

    Dans une démarche artistique, cela ne me dérange pas du tout. Pour créer une ambiance, un style, et tu illustres très bien cet exemple dans ta vidéo, le photographe doit pouvoir avoir la liberté d’exprimer ce qu’il souhaite, quitte à ce que le résultat ne ressemble pas du tout à la réalité. C’est un peu de la fiction pour moi, donc vive la retouche dans ce contexte !

    Ce qui me dérange plus, ce sont tous ces clichés en lien avec la mode, auxquels on est censés s’identifier… Et là, lorsque la réalité présentée n’en est pas une, c’est plus embêtant. Alors personnellement, j’avoue que je ne suis pas du tout sensible aux photos de mode / magazine / pub de luxe. Tout y est uniforme dans une esthétique très lisse, plate et pour moi, très froide. Mais malgré tout, ces images créées un standard esthétique qui n’existe tout simplement pas et qui en complexe plus d’une. Donc dans ce cas, vive les mentions obligatoires (en France) sur les photos retouchées et vive aussi ces marques qui montrent des vrais corps de femme, dans toutes leurs particularités.

  10. marie dit :

    Bonjour.

    Tout dépend de l’intention qu’on y mets.

  11. valerie dit :

    le beau , fait davantage rêver donc acheter que le vrai donc l’imperfection. Retoucher est donc à but de plaire mais de vendre pour faire comme la belle photo. Les personnes retouchées n’ont plus d’efforts personnels à être bienveillant envers leur corps puis que le photographe va enlever le bouton sur le visage, le petit bourrelet, le teint imparfait.
    LE PIRE est que nous adultes savons faire la part des choses( normalement, car c’est tellement tentant ) mais les jeunes filles ou jeunes hommes croient en cette vérité , en cette réalité virtuelle et veulent à tout prix lui ressembler au détriment de leur santé ,comme la dépression ou l’anorexie ( ma nièce est tombé dedans à 11 ans et est passé par des phases d’autodestructions et de tentative de mort ) donc je sais ce que retoucher la vérité fait aux personnes que l’on aime. Acceptez vous ( je parle aux célébrités ) et refusez la retouche !!! au nom de votre corps , des jeunes dont vous êtes les îcones….nous le savons tous donc le charme est rompu …..

  12. valerie dit :

    je n ai pas parlé des photos retouchées à but artististique ,cela ne gêne personne!!!!

  13. Cécile dit :

    alors, quand c’est une photo d’art pourquoi pas? mais les photos dans les magasines, dans les pubs, les reportages… je suis contre.
    Apprendre à aimer son propre corps comme il est devient impossible: combien de jeunes filles retouchent leurs photos sur les réseaux sociaux? Se sentir bien dans sa peau devient un véritable travail… Je ne trouve pas ça normal.
    Donc je plussoie le « contre »!

  14. marie dit :

    Je rajoute quelques mots à ma courte phrase précédente car me viennent d’autres pensées sur ce sujet.
    Je fais souvent des photos et j’aime parfois les prendre à la volée, sans chercher le cadrage. Juste pour capter la spontanéité de l’instant.
    Du temps de l’argentique (j’ai 50 ans), on ne gaspillait pas la pellicule. Alors, on ne recommençait pas la photo. Et puis il fallait attendre que la pellicule soit finie, puis la photo développée pour contempler son oeuvre.
    Alors…que d’emotion devant ces moments oubliés! Les fous-rires pour la tête coupée de tonton Marc, pour toute la famille penchée façon Pise devant la cathedrale de Chartres, le mystère de la silhouette fantomatique qui est passée devant l’objectif,le superbe doigt en gros plan du photographe. Chez nous, on pouffe encore devant ces charmantes photos. Elles reflètent la puissance insaisissable de la vie.

  15. Less is More dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Très bel état d’esprit que ce sujet participatif Pin-up Bio, merci !!
    Intéressants tous les commentaires ! Je suis POUR la retouche photo selon certaines conditions.
    Le monde de l’image et le mitraillage du canon de beauté actuel nous entourent…ce n’est pas nouveau. Les peintures des grands de ce monde était déjà réalisées à leur avantage. De même les photos en noir et blanc de nos grands-parents étaient retouchées pour faire un teint parfait.
    Je suis spontanément contre les retouches photos mais c’est impossible de l’appliquer. Quelle limite, quel contrôle ? imposer de ne représenter que des personnes en santé, c’est à dire avec un IMC entre 18 et 24 ? Encore complexe et tendancieux, voire critiquable. De même pourquoi être POUR le maquillage correcteur, même léger en ce cas ? Je me mets aussi à la place de ces pauvres icônes de mode. Vous vous imaginez être en première de couverture avec vos boutons ? Qui est assez fort pour être montré au monde entier sous un jour peu favorable quand on sait le flot de critique qui les inonde sur les réseaux sociaux ?
    Je suis pour un message obligatoire de type « Photo non réaliste, retouchée par logiciels » au même titre qu’on trouve des « Photos non contractuelles » sur les produits de consommation courante. Cela doit s’accompagner de toute une éducation autour de la publicité, de ses techniques qui consistent à fausser la réalité dont les parents doivent être les premiers acteurs mais également les enseignants. Et même pourquoi pas une matière au lycée sur les médias, comment rechercher une information « juste » et comprendre les dessous de la pub. Cela pourrait s’intégrer à de l’éducation civique.
    Personnellement, je ne suis pas complexée en voyant des images de mannequins partout car je connais les rouages. Je sais un peu utiliser Photoshop de part ma formation et du coup les images parfaites des autres ne m’atteignent plus car on m’a fait la démonstration d’une photo de moi retouchée « parfaitement ». Quand j’ai vu le résultat, j’ai trouvé que c’était un travail artistique, mais pas moi !
    Si les ados avaient de simples formations, on consommerait mieux, plus intelligemment et on ne se comparerait plus à l’incomparable. La dernière mouvance qui consiste à voir les Youtubeuses ou célébrités sans maquillage est un bon état d’esprit d’ailleurs.
    L’éducation et le sens critique sont les armes pour vivre mieux et s’accepter tel qu’on est face à un monde consumériste (et se sentir moche est génial pour les publicitaires qui veulent qu’on consomme leur produit « embellisseurs » 😉 ). Ce n’est pas en enlevant les images « trop belles, trop parfaites » qu’on règlera les choses. Le jour où on saura comprendre que les images sont fabriquées de toute pièce, elles auront un impact moins important sur notre état d’esprit. Comprendre pour désamorcer plutôt que d’interdire, je pense qu’on avancera ainsi sur le long terme. Des bises et plein de bienveillance à toutes et tous ^^

  16. cloe dit :

    Tu es magnifique, tu n’as besoin d’aucune retouche !

  17. Mi Neth dit :

    Ravie de te retrouver, toujours aussi ravissante,
    Pour moi, rien ne vaut une photo prise sur le vif, l’instant. Un cliché est bien plus beau, lorsqu’il donne cette impression de suspension dans le temps. Prendre une personne dans son action, plus ou moins à son insu, la rend plus vivante, et c’est là qu’en ressort toute sa beauté, alors qu’elle s’en trouve figée.
    Adolescentes, une mie et moi nous sommes retrouvées encadrées dans la vitrine d’un photographe parisien. Nous y sommes restées quelques mois. Il n’a pas retouché nos bouilles. Mais, j’ai bien compris, à l’époque, que tout, autour de nous (fond, lumières, jeux d’ombres…) jouait sur le rendu final. Comme le soleil, une nuit étoilée, une averse en extérieur ou une lampe de chevet, un énorme lustre ou la pénombre d’un couloir, en intérieur jouent sur le résultat. Je sais bien que l’on ne peut parler là de retouches, au sens ou la photo n’est pas retravaillée à grands renforts de crayons, pixels… Pourtant, c’est toujours dans un but de création qu’un photographe fait prendre une posture à son modèle, jouant avec le décor, la lumière, l’ombre…
    N’empêche, pour moi, il y a là, aussi, tricheries.
    Non, vraiment, je préfère saisir, capturer.

    Passe une bonne journée,
    Mi Neth,

  18. Yuki dit :

    Bonjour à toutes 🙂 Je pense que ça depend de quelles retouches… si c’est d’une manière artistique, cela ne fait pas de mal… finalment la photo ne doit pas être comme la realité… l’artiste peut « creér » avec sa retouche une nouvelle image… c’est une creation, pas forcément une reproduction de la realité. Par contre, dans le monde commercial, quand on parle de mode, publicité etc… je dirais que l’image transformée est un mensonge… parce que ce n’est pas la realité. C’est un rêve « promis » si tu achètes. Mais il y a aussi la liberté de donner un message commercial. Quelles sont les limites à cette liberté ? On pourrait peut être exiger d’accompagner les photos des details de retouchement… et si c’est de la publicité, ces détails pourraient être exigés de manière à ce qu’ils soient clairement visibles. Par exemple, si il y a une femme dans une publicité sur une image avec, disons un parfum, et elle toute mince, jeune, bizarrement parfaite, ce serait mettre à coté en grandes lettres : nez retouché, visage retouché hahahahaha et comme ça les lecteurs/lectrices veront la publicité avec les retouches indiqués (un peu comme avec la nourriture et les ingrédients ou les OMG indiqués). Merci et bonne journée !

  19. Bonnie dit :

    C’est tout réfléchi, mais bravo à toi pour en avoir parlé 😉
    Je t’embrasse.
    (retouche sur des visages ou des corps, c’est comme le rasage du pubis: TOTAL CONTRE)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *