Ne mets pas n’importe quoi dans ton vagin !

Bonjour les Beautés, j’essaye au maximum de vérifier les articles de mon blog car pour moi, Internet ne doit pas être une poubelle,  je n’aime pas y trouver des informations fausses, des liens manquants etc. Du coup, j’ai récemment eu de nouvelles informations sur la coupe menstruelle et je me suis dit que j’allais actualiser l’article Faut-il porter des protections hygiéniques, dans lequel je parlais du flux libre instinctif, mais l’information est trop importante, alors j’ai préféré en faire une vidéo ;-)

Dans cette vidéo, vous allez apprendre :
★ Faut-il mettre des corps étrangers dans son vagin ?
★ Qu’est-ce que le flux libre instinctif ?
★ Que faire si on n’y arrive pas ou si on ne peut pas le pratiquer ?

Méthode pratique pour le flux libre instinctif : Faut-il porter des protections hygiéniques ?
Ma coiffure  : Enfin une coiffure pin-up ultra facile à faire !
Boucles d'oreilles nacrées trouvées dans une brocante d'antiquaires
J'aurais vraiment voulu aimer la coupe menstruelle pour des raisons écologiques mais... non ! Peut-être parce que lorsque je l'ai essayé, j'en étais déjà à l'étape actuelle qui est de se passer complètement de protections hygiéniques avec le flux libre instinctif. Du coup mettre ce truc, énoooorme il faut le dire quand même, qui nous déforme de l'intérieur : petite photo pour mieux comprendre, vous vous rendez compte, ça en permanence dans notre corps, en train d'appuyer sur nos parois vaginales ? ! Qu'est-ce qu'il devient notre pauvre périnée dans tout ça ? ! Et puis se mettre des trucs dans le vagin pendant des heures... y'a que moi ou ça paraît évident que c'est pas bon ? !

C'est énoooooorme !!!

La coupe menstruelle… c'est énoooooorme ! ! !

★ 2 cas de chocs toxiques avec les coupes menstruelles ont été répertoriés à ce jour. source site de la cup lunéale

★ Extrait du journal lyoncapitale.fr : "Le docteur Gérard Lina, biologiste au centre national du staphylocoque, lance une campagne de collecte de tampons et de coupes menstruelles. Ce chercheur tente depuis 10 ans de comprendre ce phénomène. Si son pic n’est que de 22 cas en 2014, ce qui inquiète les chercheurs c’est le taux d’augmentation. On est passé de 1 cas en 1994 à 22 en 2014, soit une augmentation de 2 200 % !"

★ L'université de Lyon s'est lancée dans une collecte de tampons et même de coupes menstruelles pour étudier le SCT. Cette maladie grave peut être mortelle et a déjà coûté la jambe à une américaine. Oui, les coupes, tampons classiques, tampons bio... bref tout ce qui se met dans le vagin ne protège pas du syndrome du choc toxique (SCT).

★ Extrait d'un article sur le site aufeminin.com "Les tampons ne sont donc pas les seules protections pouvant induire un SCT : "Le lien n’a pas été fait avec les serviettes, mais il y a eu des descriptions de syndromes du choc toxique lors de l’utilisation de coupes menstruelles l’année dernière" explique le Dr Teddy Linet. Les mêmes précautions s'appliquent ainsi à cette alternative au tampon, tout comme aux tampons en coton bio, aux diaphragmes et à la cape cervicale. Tout ce qui peut être introduit dans le vagin, en somme."

Aimez votre corps, ne prenez aucun risque
car rien n'est plus précieux que votre santé  !
Regardez vite l'article : Faut-il porter des protections hygiéniques ?
pour découvrir des alternatives sûres.

shadow-ornament

Partagez l'info et pensez à mettre un petit pouce ;-)
Être belle et heureuse avec bienveillance envers son corps et la planète c'est possible ! #greengirlpower
Pin-up Bio

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


94 Comments

  1. Poras Paul dit :

    Bonjour, pour améliorer et faciliter le flux libre instinctif, je conseil vivement au femme de faire une consultation chez un ostéopathe. Car si le bassin est décalé et/ou le périné complètement hypotonique, la femme aura alors de grande difficulté… Dans ma patientelle, je retrouve souvent des périné hypotonique car dans notre société nous sommes de plus en plus souvent assis (bureau, télé, ordi, voiture…) et nous faisons beaucoup moins d’activité physique… Paul Poras Ostéopathe DO. Formateur en contraception naturelle et spécialiste de la femme enceinte.

  2. Clemalva dit :

    Hello ! Je partage ton avis sur la coupe, concernant le point suivant : il est pour moi abherant de mettre un corps étranger à l intérieur de moi. Ce n’est absolument pas naturel, même si le matériel utilisé l’est. D’où les pbs de SCT. Le corps fait simplement savoir que NON il n’aime pas ça. Heureusement, ce n’est pas le cas pour tout le monde au niveau de la tolérance. Le flux instinctif ce n’est pas pour moi, aussi j’ai opté pour les serviettes lavables bien que je n’ai pas encore trouvé la marque qui remplissent tous mes critères (douceur, finesse, bonne absorption).

    • Pin-up Bio dit :

      Merci pour ton retour ! Je vais essayer de faire un article sur les différentes serviettes alors 😉 Perso j’en ai testé plusieurs et j’ai préféré les anaé.

      • Clemalva dit :

        Les anaé sont supers douces je trouve mais pour moi qui ai des règles assez abondantes les 2/3 premiers jours au niveau absorption ça ne suffit pas :/ au plaisir de lire ton article alors !!

  3. Sarah dit :

    Merci pour cette vidéo. Je tombe dessus par hasard et ça me conforte dans l’idée que je m’étais faite de la cup. J’ai moi-même mis des tampons pendant des années, avant d’être alertée sur la compo de ceux-ci, et j’ai décidé de les abandonner totalement il y a plus d’un an. Je savais que la cup existait et j’ai beaucoup d’amies qui trouve le concept génial. Moi, ça m’a toujours laissée perplexe. Je n’ai jamais adhéré au fait de s’introduire un « objet » en silicone dans le vagin et de l’y laisser pendant plusieurs heures. Je crois que quand on a eu le « déclic », on commence à développer une sorte d’angoisse du corps étranger et on se met à réfléchir à d’autres moyens et méthodes. C’est comme ça que j’ai commencé à faire des recherches et que j’ai découvert le flux libre instinctif, et je peux le dire, pour moi ça a marché et ça m’a changé la vie! Par contre, je pense réellement qu’il faut être prête et réceptive au concept, y croire pour de bon, car le mental a un grand rôle à jouer dans cette technique (qui n’en est pas vraiment une d’ailleurs, c’est juste qqch de tellement naturel et logique quand on y pense) Alors oui, les petits accidents arrivent et ce n’est peut-être pas adapté à tous les flux, mais le constat, quand on lit les commentaires de certaines, c’est effectivement généralement moins de douleurs, et un raccourcissement de la durée des règles. Et je confirme pour moi : il y a eu un changement aussi à ce niveau là. Maintenant, je trouve le principe des serviettes lavables, et culottes « spéciales règles » très chouette! Et la cup me parait moins nocives dans tous les cas qu’un tampon au vu de leur composition. Alors pour les adeptes de la cup, je trouve que c’est une bonne solution de remplacement aux tampons, maintenant il vaut mieux savoir que ce n’est as non plus forcément un idéal…
    Merci en tout cas pour ton blog et tout ce que tu apportes aux femmes avec bienveillance 😉

  4. Ohdrey dit :

    Salut Pin Up bio,

    C’est top tout ce que tu transmets 😉
    j’ai une petite question : j’avais lu un autre témoignage sur le flux instinctif et la personne disait qu’en plus de tous les avantages, elle avait beaucoup moins de douleurs menstruelles avec cette méthode. Est-ce que Ca a eu cet effet pour toi aussi (en partant du principe que tu as/avais des douleurs) ?
    Bon perso je n’en suis qu’à l’étape des serviettes bios (bientôt lavables, j’économise…) et des tests de flux instinctifs sur les tous derniers jours ; mais passer un cycle sans une bouillote (ma meilleure amie dans ces moments) les 1er jours , voire malheureusement des anti douleurs parfois c’est pas concevable pour le moment et ça m’énerve !!!

    merci de ton témoignage !

    • Pin-up Bio dit :

      Bonjour ma belle 🙂 Oui totalement d’accord, ça fait tellement longtemps que je n’ai pas eu mal, que je n’y pensais même plus, alors que je me souviens plus jeune il m’est arrivé de me donner des coups de poing dans le ventre tant la douleur était forte. Maintenant vive la masturbation pour masser de l’intérieur et vive ce nouvel état d’esprit bienveillant envers son cycle qui doit en effet avoir un impact http://www.pinupbio.com/fiere-detre-une-femme-partie-1/ 😉

  5. Adeline dit :

    Coucou
    Super article !
    Je n’ai jamais porté de tampons ni de coupe menstruelles. Je suis passée aux serviettes lavables. Par contre je trouve que cela fait un peu epais sur le derriere hihihi. Mais bon l’astuce mettre un bas foncé pas très moulant je trouve que cela atténue cette épaisseur.
    Belle journée à toi. Bisous

    • Pin-up Bio dit :

      Bonjour Adeline merci 🙂 Mets toi en robe ou jupe non moulante et tu n’auras aucun souci !

  6. Gala dit :

    Si je peux me permettre concernant le SCT ça concerne n’importe quel corps étranger introduit dans notre corps, donc les préservatifs, y compris ceux de ces messieurs sont concernés aussi.
    Après c’est un phénomène rare, les descriptions font froids dans le dos, mais il ne faut être réaliste certaines allergies y compris alimentaires peuvent avoir des conséquences très graves c’est pas pour ça qu’on déconseille a toute la population d’arrêter de manger certains aliments (les cacahuètes par exemple) ^^
    En revanche il y a une part de génétique là dedans semblerait-il alors un peu de communication avec nos anciens ne fait pas de mal.
    Et faire attention à l’origine de fabrication des produits ça aide aussi après il existe des coupes en caoutchouc et en silicone médical, les risques sont donc limités a des cas extrêmes comme pour tous les produits.

    Autrement pour les culottes de règles lavables dont il était question plus haut ce sont celles ci https://www.shethinx.com/

    Enfin j’ai une question qu’en est-il de l’impact des douleurs de règles sur la méthode du free flow instinct ? Je parle pas de gène ou petites douleurs, je parle de grosse douleurs qui empêche de se lever et entraîne des évanouissement d’épuisement. Donc connaissez vous des personnes qui réussissent cette méthode en dépit de douleurs importantes et cela-t-il a eut des effets bénéfiques ?
    (j’ajoute quelques précisions pour éviter d’avoir un débat parallèle ^^ : j’ai vu 2 gynéco qui m’ont fait faire des batteries d’examens = pas d’origine médicale connue pour elles, je suis intolérante à tous les anti douleurs / anti inflammatoires testés (malaises, brulures d’estomac à très faible doses), et je suis végétarienne a forte tendance végane et les différents tests de changement de régimes alimentaires n’ont rien changé (suppression des produits laitiers ou gluten) la seule solution pour ne pas me retrouver alitée 10 jours par mois a donc été de prendre une pilule progestative pour personnes a forte et nombreuses intolérances.) Bien entendu si vus avez eut des expériences similaires ou connaissez des personnes en ayant eut je suis preneuse de solution !

    • Pin-up Bio dit :

      Bonjour et merci pour ce précieux retour 🙂 Je vais poursuivre mes recherches concernant le SCT, si tu as des liens à partager n’hésite pas ! Je me suis faite aussi la même réflexion concernant les allergies alimentaires mais je ne pense pas que ce soit la même chose, sachant qu’en plus la forte augmentation actuelle des allergies alimentaires proviennent d’additifs toxiques, de transformations non naturelles comme l’hybridation (gluten), de l’augmentation des pollutions de notre environnement… tout ça n’est pas naturel encore une fois. Pour la douleur, les femmes qui pratiquent le FLI, moi y compris, observons un déclin très net de la douleur. Je vais me pencher sur cette question. Pas facile d’y répondre en deux mots dans un commentaire, sachant que pour certaines ça va jusqu’à l’endométriose… bref je ne veux pas répondre à la légère. regarde tout de même cet article http://www.pinupbio.com/fiere-detre-une-femme-partie-1/ ça t’aidera sûrement, j’y parle du meilleur anti-douleur… la masturbation :-p

    • laura dit :

      Bonjour ; je me permets de vous donnez quelques pistes pour ces douleurs dont j’ai souffert : le chlorure de magnesium est très efficace en cure tous les mois il permet au corps de se detoxifier. En effet les douleurs sont dus à un tri des déchets du corps; si l’intestin est encombré ; l’uterus va prendre le relais. L’idéal serait de n’etre jamais constipée( le magnesium régule le transit) ; de faire du sport pour faire transpirer la peau et favoriser la circulation sanguine. Les hormones peuvent être en cause : l’achilée millefeuille en goutte ou tisane prise tous les jours est ultra efficace (c’est la plante de la femme) .enfin l’alimentation est primordiale : supprimerle gluten et le lait et la viande( réduit l’acidité du corps ); favoriser les fruits seuls et graines le matin pour l’intestin ; et la part de légumes et de céréales complète ainsi que les légumineuses pour les autres repas. Favoriser la sérénité par des choix fait baisser le stress donc la douleur . J’espère que cela vous aidera ♡

      • Pin-up Bio dit :

        Merci pour ce précieux partage Laura 🙂

      • Gala dit :

        Merci déjà d’avoir pris le temps de me répondre. Malheureusement j’applique déjà la plupart des conseils sans résultats, je n’ai jamais eut honte d’avoir mes règles mais c’est vrai que ça a toujours été le cauchemar. Pas de problème alimentaire / intestinaux comme je le disais plus haut, je fais du sport régulièrement, en revanche ma vie d’étudiante est malheureusement très stressante.
        Je retiens néanmoins l’idée de l’achilée milleufeuille que je ne connaissais pas merci du conseil =) Et j’ignorais l’effet detoxifiant du magnesium j’en avais entendu parler pour diminuer les crampes ^^

        Pinup Bio : pour le SCT je n’ai pas d’article, mais j’en avais parlé avec un oncle qui est médecin. Mais dans l’idée c’est ce que je disais plus haut,c’est pas la même chose mais c’est proche.
        C’est intéressant ce retour sur le FLI à creuser effectivement !
        Merci pour l’article je l’avais déjà lu, c’est un excellent article, c’est bien que des gens rappellent ce genre de réalités des fois ^^ (mais je suis probablement une des rares filles à avoir sauté de joie quand j’ai commencé à avoir mes règles à 12ans en me disant que j’allais enfin avoir des seins et être une femme, en y repensant j’en ris, j’ai jamais eut trop de soucis du fait du regard des autres mais par contre la douleur et l’anémie…)

    • Kermitte dit :

      Bonjour,

      Concernant les douleurs, j’avais des douleurs intolérables le 1er jour avec des spasmes qui ne me permettait pas de garder quoique ce soit dans l’estomac.
      – Ce qui m’a beaucoup aidé : des gélules d’huiles d’onagre (2*500 mg pour commencer et augmenter selon résultat) environs une semaine avant la date prévue, et oh miracle j’ai revécu !!!
      A tester sur 3-4 cycles pour se faire une idée.
      En cas d’oubli je prends de l’huile de coco le jour même ( ou la veille) et la douleur passe
      ( à noter l’huile de coco ne passe pas par le foie pour son assimilation)
      – la tisane de camomille bien corsée (genre 2-3 sachets par mug) ça m’a aidé aussi, mais c’est plus lent ( 2heures ).
      Bon courage!!

      • MarieBee dit :

        Bonjour,
        Concernant la douleur,le massage du ventre à l’huile d’essentielle de basilic ou d’estragon (après, on sent la Provence 😉 ), ça peut aider aussi, mais c’est à double tranchant. Moi ça m’a bien aidé. Anne-Julie Yonnet est une naturopathe spécialisée dans l’aromathérapie, et explique son « astuce » ici: https://www.youtube.com/watch?v=YnKQvNxOwmY (4 huiles essentielles dans le cas des règles douloureuses). Moi perso j’utilise le basilic parce que c’est celle que j’avais et je l’utilise aussi pour parfumer une vinaigrette (une goutte, pas plus) de temps en temps 🙂

      • Gala dit :

        Merci beaucoup pour toutes vos réponses et vos astuces je note tout ça précieusement ! 🙂

  7. Elisa dit :

    Merci pour cet article 🙂
    Je suis justement en pleine réflexion et en dilemme face aux règles, je n’ai jamais aimé porter des tampons, j’hésitais ces derniers temps avec la cup justement mais oui j’ai du mal a garder quelque chose dans mon vagin et je me sens pas trop bien avec ma serviette. J’aimerai bien tenter le flux libre instinctif depuis que j’en ai entendu parlé (c »est bête mais ce changement me stress mais d’un coté j’ai la sensation que je pourrais y arriver car quand je suis réglée j’évacue plus quand je vais aux toilettes que dans ma serviette). N’empêche ce qui me « choque » un peu c’est quand j’ai été chez la gynécologue, j’avais découvert que j’étais assez sensible et elle m’a poussé à utiliser les tampons, je n’ai jamais compris comment elle avait pu me le conseiller hors que j’avais déjà un vagin « fragile ».
    Ralala dire qu’on est la à a se compliquer la vie alors qu’on est naturellement plus simple ^^

    • Pin-up Bio dit :

      Merci pour ce précieux partage Elisa, tu es dans le bon état d’esprit pour te lancer dans le FLI 😉

  8. didi dit :

    Bonjour,
    De mon coté, j’ai depuis une paire d’années opté pour les « culottes à règles lavables »!
    Certes chères à l’achat mais rentables très rapidement… et sexies!
    Après tant de temps, je ne vois toujours pas de défaut et/ou problème d’utilisation, bref je suis conquise et ne reviendrais en arrière pour rien au monde!
    En plus une partie de mes achats est reversé à une oeuvre caritative consistant à permettre à de jeunes filles africaines très démunies et exclues de la société durant leurs menstrues à s’intégrer grâce au don de « culottes lavables ».

    • Pin-up Bio dit :

      Super Didi merci pour ce retour 🙂 j’en ai vu mais des pas très sexy, tu aurais un lien à partager ?

      • Didi dit :

        Avec joie 🙂
        https://www.shethinx.com/
        Pour ma part j’ai les 2 couleurs et tous les modèles excepté le shorty… mon favori le « hi-waist » hyper absorbant, hyper confort et trop mimi porté ^^
        Belle découverte 😉

      • Didi dit :

        Si vous voulez un témoignage d’utilisation plus poussé n’hésitez pas 😉 j’ai plein de tips à partager ^^

      • Fablala dit :

        Super ! Merci beaucoup pour cette vidéo et pour ces liens ! Didi, tu commandes en ligne c’est ça ? Bien à vous <3 <3 <3

      • Didi dit :

        Oui Fablabla, je commande en ligne (j’en suis à 2) la devise est en $ car cela provient des US, mais les livraisons sont rapides et les prix dégressifs en fonction des quantités… et franchement, vu le prix des protections, rapidement amorti.
        Mais j’avoue qu’au delà du prix et de l’aspect pécuniaire, je ne remettrais des protections jetables ou autres alternatives que contrainte forcée… Je suis super fan

  9. Coucou ma belle. Ne t’en fais pas pour le périnée : j’utilise une coupe depuis 12 ans et, malgré un loulou de presque un an, j’ai toujours un périnée de jeune fille, dixit ma sage-femme-gynéco qui m’a fait une révision de la tuyauterie l’année dernière (j’ai eu une césarienne, aussi). En fait, je dirais que c’est plutôt cette pauvre coupe qui est malmenée et toute déformée par mes muscles….(par contre, il faut vraiment couper cette tige à ras : elle ne sert à rien, à part donner des irritations). Maintenant, c’est sûr, c’est inquiétant, cette histoire de choc toxique.
    Le flux instinctif, ça me plairait bien. Je n’ose pas. C’est génial, comme concept, cela dit.
    Tiens, ça me fait penser à un article où tu évoquais la douleur pendant les règles. J’ai trouvé une parade totalement naturelle : un bracelet en malachite : avec lui, plus de contractions utérines douloureuses.
    Pour en revenir au flux instinctif, je crois savoir que le bain dérivatif aide grandement. Alors exit les culottes sous les jupes !!!! 😉

    • Pin-up Bio dit :

      Bonjour ma belle merci pour ce super retour, je vais me pencher sur ce bracelet, et en effet une bonne hygiène de vie dont des bains dérivatifs aident énormément 🙂 Sinon ayant eu beaucoup de problèmes de dos et donc des pressions parfois très légères par des ostéo… limite tu te dis : attends là il fait rien :-p je ne peux pas croire qu’une pression constante de plusieurs heures n’a pas d’impact. Après on n’est pas toutes égales, toi ça a l’air de bien se remettre 😉

  10. La Savonnière Bio dit :

    Allez je partage mon expérience perso !
    Sur la coupe menstruelle : je ne l’ai pas supportée effectivement en raison de sa taille, car devinez quoi ? Elle me faisait mal à la tête ! Incroyable mais vrai. Je n’ai pas pour l’instant trouvé de témoignage sur cet effet secondaire mais je suis convaincue que c’est lié : étant très sensible des nerfs et sujette aux tendinites, la douleur ressentie était semblable à la douleur névralgiques que je ressens lors de mes crises de tendinites, au cours desquelles j’avais déjà ressenti cette douleur dans la tête. J’en ai déduit que la coupe appuyait sur ces nerfs (la région étant d’ailleurs extrêmement sensible et très reliée nerveusement).
    Sur le flux instinctif : j’ai essayé également, étant convaincue que si cela marchait, ce serait la solution miracle ! J’ai effectivement réussi à diminuer fortement le flux de mes règles, mais avec là aussi un fort effet secondaire : j’ai eu des pertes continues, bien que faibles, mais j’étais complètement déréglée. D’autre part les pertes étaient beaucoup plus « sales » que mes règles de d’habitude. Donc à manier également avec précaution. J’ai laissé tomber cette méthode également, du coup. Mais j’ai mis deux mois avant d’avoir un cycle correct à nouveau. Attention à ne pas dire que cette méthode est la meilleure ou qu’il n’y a rien d’autre d’efficace, car franchement, chez moi ça a été catastrophique. Se sentir sale tous les jours au lieu de quelques jours par moi c’est vraiment pas recommandable.
    Je pense donc que les serviettes réutilisables sont la meilleure méthode, qui au contraire permet de rester « connecté » à son corps, de l’écouter, et de ne pas lui faire subir du stress inutile. Ce petit corps a le droit de saigner quand il veut. Ce n’est plus à moi de décider quand je veux.

    • Pin-up Bio dit :

      Merci pour ce précieux retour 🙂 La coupe m’a aussi quelque peu étourdie donc je te comprends. Pour le fli, génial ce témoignage qui montre que l’état d’esprit et les émotions ont un impact direct sur le flux. Oui si tu stresses ce n’est pas bon, et le fli ce n’est pas pour se contrôler, c’est le corps qui saigne quand il veut et on reste à son écoute. Ça pourra peut-être t’aider 😉

    • Fablala dit :

      Bonjour ! Moi idem mal au crâne avec la coupe j’ai préféré arrêter ! Suis contente de voir qu’en effet c’était probablement liée à la coup !!! Exit aussi 😀 bien à toi

      • La Savonnière Bio dit :

        Whaou trop cool de voir que je ne suis pas la seule 😛 je me sens mieux d’un coup ^^

  11. Elodie dit :

    Je pense que c’est un peu exagéré que cette subite hantise de la cup, il ne faut pas la diaboliser non plus. Le principal, et ce qu’on doit répéter aux utilisatrices le plus possible et surtout aux plus jeunes, et quel que soit la méthode employée (tampon serviette cup), c’est d’avoir une hygiène irréprochable! On nettoie bien sa cup, on change de protection régulièrement dans sa journée. On ne laisse pas le sang s’accumuler!
    Un peu de nuances seraient les bienvenues quelquefois ! Merci de la mise en garde toutefois.

    • Pin-up Bio dit :

      Bonjour Elodie, merci pour ce retour. La coupe n’est pas la seule visée. Nous ne respectons pas nos corps et encore moins la corps de la femme et cette façon de se mettre des espèces de rustines parce qu’on a des « fuites » me paraît de plus en plus complètement absurde depuis que je pratique le fli. Je ne pense pas que la Nature ait loupé un truc concernant le corps de la femme, c’est nous qui l’utilisons mal et nous vivons dans une société qui ne respecte pas nos rythmes biologiques 😉

      • Elodie dit :

        Alors juste une petite chose, c’est que la Nature nous a fait comme des animaux , intelligents certes, mais des animaux. Et que, comme tu le dis, nous vivons en société : c’est bien que nous ne le sommes plus vraiment. La société est un ensemble de règles (ahah) et de codes que nous avons mis en place pour vivre ensemble du mieux qu’on peut. Malgré les dérives auxquelles on assiste aujourd’hui, nous continuons de vivre dans cette société qui nous façonne autant que nous la façonnons. Rejeter à tout prix tout ce qu’elle propose reviendrait à proposer de retourner à l’état sauvage, si je suis un raisonnement jusqu’auboutiste. On peut la combattre, s’en affranchir mais on peut aussi faire le tri et prendre le meilleur (sinon jette ton ordi!).

        Alors vouloir nous rappeler le rythme biologique naturel de nos corps est en effet une belle et bonne chose, elle est même nécessaire par les temps qui courent MAIS en gardant la bienveillance et la tolérance envers les unes et les autres. Nous sermonner comme tu tends à le faire l’est beaucoup moins, imposer tes vues avec des informations scientifiques en cours d’études passées au crible de ta sensibilité et d’une expérience que peu peuvent tester et donc commenter – ainsi que nous avons été nombreuses à te le dire dans nos retours- me semble être la meilleure façon de ne pas être entendue. Je suis contente pour toi et les filles qui arrivez à gérer leur flux de façon « instinctive » (encore que ce terme ne soit pas adéquat), et j’avoue que je vous admire d’une certaine façon d’être autant à l’écoute de vos corps. Mais ne dénigre pas pour autant la cup!

        Et je te dis ça en étant moi-même avec une hygiène de vie la plus naturelle possible, aucun médicament dans nos tiroirs (à part du doliprane), cup depuis 3 ans, cosmétiques maison, nourriture bio et/ou locale, sans gluten/lait de vache/viande, fringues en coton bio si possible, bébé allaité depuis 17 mois avec liniment maison/couches lavables and co.

        (Et pour info, les femmes ont de tout temps chercher à mettre des « rustines » : va voir chez les Egyptiens, chez les Grecs, les Mésopotamiens, bref les civilisations les plus anciennes et les plus avancées et tu verras que les femmes avaient déjà developpé une belle panoplie de protections périodiques. Idem pour les moyens de contraception d’ailleurs! Dixit l’archéologue que je suis).

    • Laele dit :

      Oui je trouve qu’il est nécessaire de nuancer… Et tant mieux pour les femmes qui peuvent pratiquer le flux instinctif mais nous ne sommes pas toute égale face aux règles et je parle en connaissance de cause… J’ai des règles hémorragiques depuis mes 12ans… j’ai vécu tous les moments humiliants liés à cela… donc je pense qu’en fonction de chacune, il est important de trouver la protection qui nous convient le mieux tout en respectant la planète. Moi, après beaucoup de réflexion, je suis passée à la cup car ça me convient pour ma problématique, je ne passe pas mon temps à vérifier que j’en ai mis partout où à devoir aller aux toilettes pour me changer… Après je suis hyper vigilante sur l’hygiène et en début et fin de règle, je ne l’utilise pas car j’ai besoin d’une protection plus légère donc je passe aux serviettes lavables. Merci pour la mise en garde mais le respect de soi et de la planète c’est aussi ne pas faire culpabiliser les femmes qui n’ont pas la chance d’avoir un cycle normal avec un flux normal… l’important est que l’on trouve chacune ce qui nous convient en ayant un impact écologique moindre 🙂

  12. Chloe dit :

    Bonjour
    Je ne partage pas ton avis par rapport à la coupe menstruelle. Personnellement, je trouve ça génial! C’est hygiénique si on a une bonne hygiène et je n’ai jamais entendu parler de SCT avec une coupe… aurais-tu un lien qui en parle par hasard?
    Quand mes règles sont légères j’utilise uniquement des culottes lavables et c’est le top! C’est la marque Thinx et c’est génial!!! Le duo coupelle menstruelle et culotte lavable c’est le top pour se sentir au sec et sur de soi tout au long du cycle 😉
    Le site pour les culottes lavables (elles sont toutes fines, assez sexy et fonctionnent au top, vraiment!): http://www.shethinx.com
    Je t’adore et ça m’étonne que tu critiques les coupes menstruelles comme ça :/

    • Pin-up Bio dit :

      Bravo Chloé, la coupe est très écologique et beaucoup plus sûre que les tampons. Voici le lien http://www.lacupluneale.com/coupe-menstruelle-cup-syndrome-du-choc-toxique-stc/ Personnellement je n’attends pas de voir des stats catastrophes pour faire un choix, introduire un corps étranger pendant des heures n’est pas naturel 😉

      • Béa dit :

        Ce qui est justement dis dans ce lien :

        « Si on l’a longtemps cru, on sait aujourd’hui que la cup ne vous protège pas du SCT . En effet, en août 2015 a été publié le 1er cas documenté de SCT sur une porteuse de coupe au Canada. Et cette année, à Lyon, un second cas serait survenu (en cours de publication, nous n’avons malheureusement pas encore beaucoup d’éléments).

        Voici un récapitulatif de tous les cas de SCT recensés en France (en sachant qu’en Angleterre, on en compte en moyenne 40/an dont la moitié survenus pendant les menstruations, aux USA 100/an dont un peu moins de la moitié survenus pendant les menstruations) »

        Donc, si aux USA sur 100 cas par moins de 50 sont imputables aux tanpoms…

        C’est bien que ça n’est pas la cause, mais juste un facteur agravant!

        Il n’y aura pas de stats plus catastrophiques qu’avec les tampons… puisque la CUP, elle, n’assèche pas, ce qui est le facteur le plus aggravant (modification du PH)… il y a des cas avec la cup comme avec les Préservatifs … comme avec la simple introduction d’un doigts ou deux pour un instant de plaisir… le problème n’est pas l’objet en soit, mais le fait d’être porteur de la bactérie qui provoque le SCT et d’avoir une lésion (même bénine : un ongle mal coupé qui fait une éraflure)…

        Pour quoi vouloir faire peur la ou ça n’est pas nécessaire… parce que du coup, la fille qui est en souffrance avec ses règles (je ne supporte mes règles que depuis la cup), qui ne peut pratiquer le FIL (je suis sur des chantiers sans toilette pendant 8h, entourée de mec, parfois je ne peux même pas changer ma cup… et alors bonjour l’angoisse les serviettes…)… il lui reste quoi? 😉

      • Elo dit :

        Je plussoie!
        Le travail sur un chantier avec, au mieux, des chiottes chimiques sans vraiment d’eau, c’est un peu monnaie courante… Pour certaines, en fonction du travail et du rythme/style de vie, il est impossible de faire un choix simple et aussi prohibitif. La cup pour moi, la serviette lavable pour d’autres : chacun son truc!
        Quant à faire peur avec des cas, certes horribles de par leur gravité mais finalement dont la nature du choc peut être remise en cause, je n’y vois que la volonté d’édicter sa morale et une certaine forme d’intolérance à un public parfois un peu perdue ou perplexe face à de nouvelles possibilités.

  13. Christelle dit :

    Je suis du même avis que toi sur le fait qu’il n’y a rien de bon à mettre un corps étranger à l’intérieur de soi ! J’utilise des serviettes lavables et je m’en porte bien. Je maîtrise un peu le flux instinctif mais ce n’est pas ma méthode préférée. J’aime bien le débat que ta vidéo engage car ça me permets de connaître d’autres produits dont les culottes lavables. Je ne connaissais pas du tout !

  14. Erica Quida dit :

    La coupe menstruelle c’est pas enorme, 4 cm de diamentre et 5 cm en longuer. Le vagin c’est elastique …..si reprends sa forme après un accouchement, c’est impossible que un petit truc en silicone chirurgical souple, le deforme. Je t’aime bien, mais la tu donne vraiment des mauvaise informations.
    Sache que la cup existe depuis les année 30.

    Il faut juste bien choisir sa cup, prendre de la bonne qualitè, c’est tout. La mienne je l’ai achetè en boutique bio.

    Il faut faire attention aux info que on donne aux gens.

    • Pin-up Bio dit :

      Bonjour Erica, l’accouchement est naturel et en effet tout est prévu pour que notre corps se « remette en place », pas la coupe, et que fait-on concernant ce cas de SCT déclaré ainsi que ce médecin qui met en garde contre ces trucs qu’on met dans le vagin ?

      • Erica Quida dit :

        Je suis desolée, mais je ne suis pas d’accord.

        La cup est fait en caoutchouc naturel, c’est pas la meme choses que les serviettes et les tampons, sont pas produit de la meme façon, ils sont meme pas fait aves le meme materiel. On ne peut pas le comparer.
        Les infctions sont produit du fait que le sang dès que entre en contact avec l’air comme à pourrir, c’est normal. Avec la cup on lo garde à l’interior jusqu’a au moment on la vide. Du coup le sang reste dans son « environment naturel » et ont le fait sortir d’un coup quando on vide la cup. C’est simple, efficace, pas toxique, igenique et ecologique.

        Si tu n’aime pas, ok, pas de soucis. Mais ne donne pas ce genre d’infos aux femmes. J’ai passé des mois à m’informer avant de passer à la cup…

      • Erica Quida dit :

        A savoir en plus que la cup est fait de un silicon speciale qui peut rester dans le corp humains presque 30 jours.
        Rien à avoir avec le tampons que au bout de 8 heures il faut absolument changer, risque justemente des allergies, reaction toxique ect.
        Du coup il faut bien s’informer avant de faire de video sur ce theme.

        D’accord la nature, etc etc, on est je pense toute dans la meme demarche, sinon on sera pas sur ce blog. Mais il faut aussi reconnaitre les choses…..le lunettes non plus sont naturel et pourtant on les utilis, les appareil dentaire sont pas naturel, mais on les utilis, les lentilles de contact c’est pas du tout naturel, mais on les utilises…..

        D’accord du couo choisir les bonne methode, mais il faut les accompagner avec le bonne infos.

        (desolée pour mon français, mais je suis italienne ^^’ )

      • Pin-up Bio dit :

        Waouh tu parles bien français bravo 😉 La coupe est super écologique et beaucoup plus sûre que les tampons donc c’est déjà beaucoup mieux. Tu sais je ne pense pas que la Nature ait raté le corps de la femme, c’est seulement nos sociétés qui, pour des raisons financières créent des besoins en nous déconnectant de nos corps. Les lunettes et autres, c’est la même chose, il existe des techniques naturelles peu connus. Un peu comme le jeûne qui est un puissant « médicament » mais comme c’est totalement gratuit peu de personnes ont intérêt à ce que cela se sache 😉

      • Erica Quida dit :

        uhmmmmm….c’est quoi les tecniques naturelles pour les lunettes? ça je ne connais pas du tout…

  15. Marion dit :

    Je redoutais un article de ce genre. Pour moi la cup a résolu tous mes problèmes pendant les règles, que du positif. J’ai quand même testé les serviettes lavables bio et bien que plus agréable à porter que les serviettes classiques, je trouve ça pas tellement pratique. Malgré les avoir laissées trempées dans l’eau très froide, il reste des taches après le lavage en machine donc je m’y prends peut être mal.. je n’ai pas réussi à trouver la bonne organisation. Aurais-tu des conseils à me donner ? Je redoute toujours un peu le moment du lavage.
    Je suis très déçue d’apprendre que la cup n’est pas fiable à cause du risque du choc toxique, moi qui est convertie toutes mes amies à la cup.. je pensais que ce choc était dû aux produits chimiques contenus dans les tampons.
    Le flux instinctif pourquoi pas, mais ça me parait très angoissant à pratiquer sur son lieu de travail par exemple, il faut vraiment maîtriser.
    Un grand merci pour ce que tu fais, et pour tes recherches.
    Je vais essayer le flux instinctif seulement chez moi pour le moment et en parler autour de moi. Mais la cup, reste pour le moment mon meilleur moyen pour éviter les coulés de sang sur les vêtements et pour sauver la planète.

    • Pin-up Bio dit :

      Bonjour Marion, la coupe est écologique est plus sûre que les tampons donc c’est déjà beaucoup mieux bravo 🙂 Pour les serviettes il faut les rincer immédiatement avec de l’eau froide mais pas gelée puis les faire tremper. Ensuite je les brosse avec du savon noir anti-taches et hop en machine. Si le fli t’angoisse tu n’es pas encore prête pour essayer, prends ton temps pour te faire à l’idée et essaye ma technique « garantie sans fuite » dans l’article http://www.pinupbio.com/faut-il-porter-des-protections-hygieniques/ Merci à toi !

  16. lyna dit :

    Bonjour pin up bio,
    Il y a deux ans, j’arrêtais l’utilisation de la cup pour essayer le Flux instinctif libre. J’ai essayé, essayé mais je n’y arrive pas, à chaque fois il est trop tard. Seules les nuits se passent bien.j’ai donc décidé, il y a quelques cycles, de repasser à la cup, seulement la journée (rien la nuit). Au bout de trois jour de cup, je me sens toute irritée, je ne la supporte plus. Je ne sais pas vers quoi je me tournerai à mes prochaines lunes…
    Sinon, pour info, les femmes adultes peuvent pratiquer le flux instinctif libre et pour les bébés c’est l’hygiène naturelle infantile. La nature est bien faite, elle a tout prévu. C’est le monde dans lequel nous évoluons qui nous fait oublier notre nature.
    Et aussi, je vais peut être décider de ne plus mettre ma cup à partir de mes prochaines lunes mais je continuerai à m’introduire quelque chose dans mon vagin. Je viens de commander un oeuf de yoni en jade. Ce sont des oeufs en pierre qui sont très bon justement pour la reconnexion féminine <3.
    Je te souhaite un bon week-end.

    • Pin-up Bio dit :

      Bonjour Lyna, bravo d’avoir essayé et super si déjà les nuits se passent bien !!! Moi je suis aux serviettes lavables quand je sors et que je sais qu’il n’y a pas de pause wc possible, et j’ai bien envie d’essayer des culottes pour règles pour voir. Sinon en effet pour les enfants, je ne voulais pas tout aborder d’un coup, déjà que le fli a du mal à passer haha :-p Je vaos regarder cet histoire d’œuf merci beaucoup pour ton précieux partage 😉

    • Orély dit :

      Bonjour Lyna,

      Concernant les irritations dont tu parles avec la cup, j’avais le même soucis, c’est à dire que la zone en dessous de l’effet ventouse avait tendance à s’irriter. Mon astuce est qu’à chaque nettoyage de cup je lubrifie cette zone avec de l’huile de coco bio ! L’huile nourris bien les tissus et pour remettre la cup nettoyée ensuite elle se glisse toute seule à sa place !

  17. Anne dit :

    Bonjour Pin-up bio,

    J’ai hésité avant de poster une réponse.
    Je suis votre blog depuis plusieurs années et toujours avec plaisir car le ton est bienveillant, non moralisateur.
    Mais cette fois, je trouve l’article plutôt prosélyte et culpabilisant (désolé d’utiliser des termes forts, c’est mon ressenti).
    Précédemment le ton aurait été sous la forme, « il vaut mieux que », « ce serait préférable ». Je préfère cette rondeur, qui amène chez moi une remise en cause plus qu’un rejet en bloc.
    Je suis interrogative sur les arguments donnés. En ce qui concerne l’urine ou les selles, leur passage est géré par le biais des sphincters. Or, il n’existe pas de sphincter vaginal.
    Je ne remets pas en cause le flux instinctif même si le nom me paraît être un abus de langage malgré tout, ce n’est pas grâce à l’instinct que nous pouvons le faire mais bien par apprentissage.
    Comme vous l’évoquez, nous faisons partie du règne animal, dans la nature les animaux urinent ou défèquent dans des lieux marqués. Mais les cycles menstruels des femelles ne sont pas faits pour être retenus et libérés sur commande, enfin je n’ai pas de connaissance de ce type de processus dans le monde animal. La nature a prévu que les « chaleurs » chez les femelles soient le marqueur de la possibilité d’un accouplement en vue de la reproduction ce qui n’est pas le cas chez les humains.
    La question du SCT me choque quelque peu. Le SCT est effectivement quelque chose de dramatique mais le fait de le ramener à la question des tampons/serviettes/cups est très réducteur. Le SCT intervient (de par mes quelques connaissances médicales) de façon plus fréquente par l’ingestion de substances médicamenteuses. Il est dramatique que ça arrive. Un enfant peut décéder de SCT en ayant absorbé du Doliprane (c’est vraiment rarissime mais ça peut arriver). Pourtant le même Doliprane permet à nombre d’enfants de mieux supporter les effets de la fièvre ou des douleurs (et ce même si il existe des alternatives plus naturelles vis à vis desquelles je n’ai pas de problème).
    Pour finir, ce n’est que mon avis mais je trouve intéressantes les pistes données par les témoignages des femmes à la suite de cet article, des pistes sur des alternatives plus écologiques et respectueuses de la flore vaginale. Même si le mieux resterait sans doute le flux « instinctif » peut-être serait-il plus judicieux d’indiquer d’autres façons de faire plus proches de l’idéal qu’un idéal inatteignable pour beaucoup.

    Bon week-end à toutes et tous

    • Pin-up Bio dit :

      Bonjour Anne merci pour ton retour 🙂 Pour ce qui est des différentes solutions j’en avais parlé dans un précédent article http://www.pinupbio.com/faut-il-porter-des-protections-hygieniques/ en mentionnant un peu celles qui étaient mieux que d’autres et en effet la coupe est écologique et plus sûre que les tampons. Pour le fli, j’y donnais une technique pas du tout inatteignable en s’aidant des serviettes lavables, et l’idée ce n’est pas de se retenir mais de sentir venir en fait. Pour le SCT en effet il peut y avoir diverses sources mais l’important comme on le voit en naturopathie c’est de voir qu’est ce qui va fragiliser notre terrain et faire qu’on va être plus à même d’attraper cette bactérie. C’est un peu comme la grippe, toutes les personnes en contact avec le virus ne l’attrapent pas, ce qui fait la différence c’est le terrain. Se mettre des corps étrangers pendants des heures dans le vagin ce n’est pas naturel et ça doit assurément fragiliser notre terrain 😉

    • Garay dit :

      Merci Anne pour ce commentaire, moi aussi je suis PinUp Bio et j’aime ses articles et conseils qui insufflent une envie de changements positifs, mais cet article m’a mise en colère… La cup n’est pas idéale mais elle est une alternative et sûrement une étape pour nombre de femmes vers des méthodes plus naturelles .. et celles qui hésitaient à de passer des tampons doivent se dire en lisant l’article : pourquoi changer? Si c’est pareil que la cup? Eh non, l’impact environnemental et pour la santé n’est pas du tout le même ! Et ce n’est pas si facile de s’y mettre , je suis assez fière de moi et ça a changé ma vie. Alors merci Pin UP Bio pour la belle énergie et les conseils bienveillants mais les articles alarmants et générateurs de peur (maladie, vagin flasque et tout et tout …) Non merci!

  18. Fatiha dit :

    Salut les pin up bio! Merci pour cet article, il tombe à pique! Ca va sûrement m’aidé et pas seulement à moi…..et comme je cherche toujours des solutions pour réduire les déchets….. Merci encore.

    • Pin-up Bio dit :

      Merci ma belle 🙂 Ah oui là c’est vraiment zéro déchet le fli, tu peux même te servir de ton sang pour arroser tes plantes #recyclage 😉

  19. Lise dit :

    Bonjour,
    j’adore ton blog en général ainsi que ta démarche de vie, merci pour tout!
    Par contre concernant cet article je vais me permettre de donner mon expérience perosnelle : maman de deux enfants, j’utilise la coupe menstruelle depuis environ 10 ans et je suis passée de la coupe pour nullipare (pas d’enfants) à celle plus large pour pluripare.
    De mon côté (j’ai des règles très abondantes et douloureuses), passée la période d’adaptation et de prise en main de la coupe, je n’ai jamais ressenti aucune gêne, ni douleur, et au niveau gynéco mon médecin n’a constaté aucune déformation ni conséquence visible de l’usage de la coupe.
    Les seules fois où j’ai ressenti une gêne, il semble que je n’avais pas bien nettoyé la coupe, qui doit Être rigoureusement lavée et stérilisée (ce qui paraît logique puisque comme tu le dis c’est un corps étranger dans notre organisme). À ce moment-là, j’ai opté pour les serviettes lavables le temps que tout revienne dans l’ordre.
    Mais à part cette négligence de ma part, je n’ai rien à redire sur la coupe menstruelle.
    Je partage l’avis du commentaire sur le fait que les chocs toxiques sont des incidents certes graves mais rares, et les études que j’ai pu lire à ce sujet concernant l’implication de la coupe ne parlent que de suppositions, de « symptomes faisant penser à… ».
    Je continue donc à porter ma coupe, en ne regrettant pour rien au monde les tampons jetables et blanchis au chlore, et en utilisant des serviettes en complément.
    Concernant le flux libre, j’ai un peu de mal à comprendre le principe et cela me semble assez contraignant : comment faire le nuit, ou si, comme moi (je suis enseignante) on exerce un métier où il est inenvisageable de s’absenter quand on veut pour aller aux toilettes?
    Encore une fois ce n’est que mon avis et mon expérience, et je te remercie pour toutes ces informations et ces alternatives que tu proposes!

    • Pin-up Bio dit :

      Merci Lise pour ce gentil retour 🙂 Beaucoup de femmes n’ont jamais eu de soucis avec les tampons non plus… Comme je le disais plus haut, je n’aime pas ces pratiques que je ne trouve pas respectueuses du corps de la femme. On n’est pas des seaux d’eau avec des fuites à colmater. La nature est bien faite par contre, par mépris « historique », nous ne connaissons pas suffisamment le fonctionnement du corps de la femme 😉

  20. Abysse dit :

    Bonjour Pin up bio,

    Je t’apporte mon témoignage :
    Je suis technico commerciale et je passe ma journée sur la route, sans avoir forcément de toilettes à proximité et sans pouvoir m’arrêter comme je le voudrai pour pratiquer la méthode du flux instinctif.
    Pour ma contraception, soucieuse de l’environnement et d’être en accord avec moi même je suis sous stérilet au cuivre depuis plusieurs années déjà (bien que nullipare), car je souhaitais arrêter tout ce qui était hormonal. Le problème c’est que j’ai deux jours durant mon cycle où j’ai vraiment des règles hémorragiques et bien qu’ayant le plus gros modèle de cup je me vois dans l’obligation de la vider plusieurs fois par jour et de porter une serviette en plus par sécurité. J’ai tenté la méthode du flux instinctif lorsque je suis chez moi mais impossible (je bouge beaucoup et fais pas mal de sport). De plus je suis végétarienne et j’ai tendance à l’anémie pendant mes règles. Les médecins m’ont prescrit du fer mais la seule chose qui a marché pour me redonner des règles « normales » ce sont les anti hémorragiques. J’ai une amie qui récemment me vantait les mérites du stérilet hormonal sur ses règles (moins d’abondance), et bien que l’aspect d’avoir une contraception hormonale me rebute, ma question est la suivante :
    Quel est ton avis sur les contraceptions hormonales ? Lorsque l’on est végétarienne ne vaut-il pas mieux opter pour une alternative au DIU en cuivre plutôt que d’en avoir un mais d’être obligée de prendre des médicaments et des protections ? Quelle est la meilleure solution pour le corps et l’environnement ?
    Par avance merci, je suis curieuse de te lire,

    Cordialement,
    Abysse 🙂

    • Pin-up Bio dit :

      Bonjour Abysse merci pour ton témoignage 🙂 Avant le fli en effet il faudrait déjà régler ces problèmes de santé et peut-être aussi de boulot… pas cool ce boulot où tu ne peux pas assouvir tes besoins naturels. Ça me rappelle cette histoire récente de caissière, qui faute d’avoir une pause a fait une fausse couche à son poste. J’ai moi-même eu des problèmes de fer (que je mange de la viande ou pas) et au final suite à des examens approfondis, j’ai un problème de thyroïde qui entraîne ce genre de carence. Je suis en train de me guérir via l’homéopathie. Pour ce qui est de la contraception je compte parler prochainement de la symptothermie, l’une des rares méthode vraiment respctueuse de nos corps contrairement à tous ces médicaments avec de la chimie de synthèse ou ces hormones. À bientôt 🙂

    • lyna dit :

      Bonjour abysse,
      Je vais te donner mon expérience avec un stérilet en cuivre. J’ai porté quelques mois un stérilet en cuivre, ne voulant plus recevoir d’hormones. J’avais d’abondantes règles, j’ai même perdu du sang pendant un mois de temps. J’étais extrêmement fatiguée. À cette période,jetais végétarienne. Jai fini par retirer ce stérilet. Aujourd’hui, mes cycles sont de 4 jours et j’ai peu de pertes. Je ne prends toujours pas d’hormones. Ma méthode contraceptive est la symptothermie. Tu peux aller regarder sur leur site internet ou leur page Facebook.

  21. Béa dit :

    Bonjour,

    Dommage pour un si beau blog de faire courir des données erronées…

    – le sct, on peut même l’avoir sans utiliser les tampons, cup, préservatif… Sans rien inséré dans son vagin même. Il est lié a une bactérie présente dans notre vagin (certes, si nos mains sont «sales» (Pas désinfectées, juste lavée ne suffit pas), lors de câlins, nous pouvons pouvons récupérer cette bactérie… le simple fait d’avoir une plaie, du sang, suffit à ce que l’infection se déclare.

    La cup est souple, et même remplie de sang elle reste moins lourde que… les boules de geisha qui sont conseillés pour muscler le périné…

    Elle est trop souple à mon sens pour appuyer sur le periné au point de l’abîmer…

    Donc pour moi, rien n’empêche le sct, juste certaines choses, les règles ou une intervention, peuvent être des facteur aggravant, et peut-être un défaut «d’hygiène» peut nous faire attraper la bactérie…

    Je suis allé lire l’article sur l’étude des tampon et cup, en fait ça ne dis rien… Si ce n’est qu’un chercheur cherche… mais pas qu’il a mis en évidence…

    Je suis déçue…

    • Béa dit :

      Pour éclairer :

      http://coupemenstruelle.net/sct-syndrome-choc-toxique-explications-et-cup/

      Alors oui, c’est un site sur les cup… mais justement,ça ne dis pas zéro risque avec une cup, mais ca dit bien que c’est pas les produits chimiques ni l’insertion d’un corp étranger…

      http://sante.canoe.ca/condition/getcondition/syndrome-du-choc-toxique

    • Pin-up Bio dit :

      Merci Béa pour ce retour 🙂 En effet le sct peut provenir de différentes manières, il n’en reste pas moins que le fait d’introduire un corps étranger est un facteur favorisant d’où la mise en garde du docteur Teddy Linet, gynécologue-obstétricien. Les cas de SCT augmentent, je crois qu’il est temps de faire la relation avec nos pratiques et perso je préfère appliquer le principe de précaution, la santé est trop précieuse 😉

      • Béa dit :

        Merci d’avoir répondu.

        Il y a un monde entre principe de précaution, et cet article à charge 😉

        La c’est plus du principe de précaution… et puis si c’est le cas, il faut expliquer réellement ce qu’est le sct et comment on le développe, comme ça on voit bien que la cup n’y change rien, ni dans un sens, ni dans l’autre…

        Principe de précaution quand il y a un risque d’interférence oui… la…

        Je me pose franchement des questions sur le reste du site du coup…

        Comme beaucoup le font remarquer, la ce n’est plus un article qui libère, bienveillant…

        Si vous appliquez un principe de précaution ici, j’imagine que vous ne mangez ni soja, ni aucun aliment zéro risque… soit rien ;-)… et toute la naturopathie, les médecine parallèle, de même que les classiques, nécessitent un principe de précaution car les stat sont bien plus mauvaises…

  22. Anna dit :

    Bonjour, dans ton article tu cites des recherches de l’Université de Lyon au sujet du choc toxique. Aurais-tu des liens vers cette étude ? Des sources à partager ? Je suis moi-même étudiante à Lyon 1, cela m’intéresse d’autant plus 🙂
    A bientôt 🙂

    • Pin-up Bio dit :

      Bonjour Anna, tu as lu l’article en lien ? Il y a un mail de contact qui est donné 😉

  23. Aude dit :

    Bonjour Pinup bio,

    je ne te suis pas non plus sur ce sujet.
    cela fait 10 ans que j’utilise une cup, avec serviettes lavables en complément ; j’en suis ravie, la grande majorité des amies qui s’y sont mises aussi.
    je fais un peu de flux libre en début de régle pour m’entrainer aussi.
    C’est une très bonne solution pour moi et la planète, et la meilleure que j’ai trouvé. je suis d’accord avec tous les commentaires que j’ai vu dans ce sens. Dommage de dénigrer un tel outil avant que l’étude menée à Lyon ne soit finie par exemple.
    belle journée à toi

    • Pin-up Bio dit :

      Bonjour Aude merci pour ce retour, cette pratique non naturelle est douteuse, il y a déjà des soucis avec. Je pense qu’on devrait appliquer le principe de précaution, notre santé est trop précieuse 😉

      • Aude dit :

        Oui il y a 1 souci. Et on n’a pas le contexte (plein d’éléments peuvent provoquer ce SCT).
        très certainement le flux libre est la panacée. Et la cup ça a une grande utilité aussi.
        et là je te renvoie à ta vidéo qui m’a aidé dans mon chemin de tolérance « A la recherche de la meilleure éthique »…

  24. shells dit :

    Bonjour Pin Up Bio 🙂

    Tu devrais regarder ce lien, peut être que ça t’aidera

    https://www.youtube.com/watch?v=XjscgpFjJeM

    le medecin parle du SCT à 4:56 avec les tampons et cups. Elle explique bien que le SCT peut arriver à n’importe qui pas que les femmes et qu’il faut avoir une hygiène strict pour utiliser une cup, donc je pense que tu t’alarmes un peu. Au début elle explique bien qu’il y a d’énormes avantages avec la cup et qu’il faut qu’elle soit adapté à la morphologie de la femme. La cup est une bonne alternative ecologique aux tampons et je trouve que tu n’aurais peut être pas du publier ça tout de suite (enfin c’est mon avis); La cup peut être alterné avec des serviettes lavables. Le flux instinctif c’est bien aussi si tu travailles de chez toi. Perso, je suis prof et je peux pas aller aux toilettes quand je le souhaite, les règles peuvent subvenir en plein milieu d’un cours donc ce n’est pas une méthode toujours adaptée… Bonne journée !

    • Pin-up Bio dit :

      Merci pour ce retour 🙂 Là on est dans la conception classique de la « médecine » qui explique tout par la présence de virus et de bactéries ou non. Mais alors pourquoi certaines personnes tombent malades et d’autres non alors qu’elles sont en présence de ce même virus ou bactérie ? Je préfère la médecine holistique de la naturopathie où on prend en cause le terrain et donc l’être au complet. Être dans un état d’esprit négatif par rapport aux règles, être dans la déconnexion de son corps, introduire des corps étrangers etc, tout cela nous « abîme » ne serait-ce que psychologiquement. C’est là un terrain fertile pour ce genre de problème. J’en reparlerai 😉

      • Béa dit :

        Certaines personnes ne tombent pas malade parce qu’elles fabriquent des anticorps, alors que les autres non… parce qu’on est pas tous égaux face aux microbe et à la maladie

        Donc si on prend en compte le terrain, et l’être au complet, on se rend compte que telle personne peut-être porteur sains, et ne jamais déclarer la maladie, car il aura développé les bons anticorps…

        J’aime les médecines alternatives, la naturopathie, mais je ne rejette pas non plus la science, les virus, les bactéries, les anticorps, les deux sont complémentaires… Les deux sont complémentaires, l’uns sans l’autre, c’est la dérive, comme ici… Et c’est aussi super facile de dire « pas d’étude scientifique car je suis pour la médecine holistique – ésothérique »… et donc la je dis non… et je ne sais pas si je vais continuer à suivre ce blog…

        Et franchement, depuis que j’ai la cup, je suis dans un état d’esprit positif par rapport aux règles (j’y met les doigts, le sang ne me gênes plus…)

        Je ne vois vraiment pas en quoi « introduire un corp étranger » nous abîmes systématiquement… cela dépend justement de l’être dont il est question… dans son ensemble… de son terrain…

        Donc justement ici, ce qui me dérange, c’est que sous couvert de « médecine holistique » on fait de ce qui ne convient pas à certains, une vérité pour tous… alors que peut-être cela aura un bénéfice pour d’autre en holistique et naturopathie…

  25. Bambinette dit :

    Alors il va falloir m’expliquer un truc. Le SCT serait provoqué par des bactéries qui libèrent des toxines lors d’un assèchement du vagin. Où a t on vu que la cup asséchait le vagin?!
    J’aimerai beaucoup voir l’étude cas de ce gynéco (qui semble plus présent sur internet, pour des articles ou pour vendre des livres)!
    C’est facile je trouve de dire ‘Mais faites donc le flux instinctif!’ Mais bien sûr! Avec mes règles hémorragiques et ma vie de mère de 3 enfants, j’ai que ça à penser voyons, me retenir alors que je ne peux pas commander à mon col de l’utérus de ne pas s’ouvrir et se fermer!
    Mais bon, soit, après, c’est un choix.
    Cracher cependant sur la cup, je trouve ça super cavalier, surtout sans aucune étude fiable parue nulle part!
    J’attends les infos fiables pour croire à ces suppositions!
    Merci.

    • Bambinette dit :

      Je rajoute que la cup a SAUVE mes nuits, depuis quasiment 15 ans!
      Je pense que la personne qui a écrit ce texte ne connait pas le fait de devoir se lever 3 fois par nuit parce que les serviettes ou tampons ne sont jamais assez absorbants…
      J’ai enfin quelque chose qui me permet de vivre normalement sans devoir porter du noir et des pataculs pendant 6 jours!

    • Pin-up Bio dit :

      Merci bambinette pour ce retour 🙂 Je comprends ton énervement et ce besoin d’études scientifiques vu la société dans laquelle on vit et la façon dont nous avons été conditionnées. J’ai conscience que ce genre de changements dans nos vies, demande aussi un changement de société, alors fais comme tu peux et moi je poursuis ma mission pour contribuer à changer ce monde qui n’a aucune bienveillance envers la Nature, à commencer par le corps de la femme 😉

  26. Nimedhel dit :

    Bonjour, Bonjour!

    Comme d’habitude, un article intéressant.

    Cependant, je réitère, comme après la lecture du premier article sur le flux instinctif: personnellement, je ne me sens pas capable de le tester.
    Bon, pour le moment, on s’en fiche un peu, parce que je suis enceinte, donc pas de règles, mais pour en revenir aux protections hygiéniques, certes, les tampons, c’est un gros non pour moi depuis que ça m’a donné une infection vaginale (véridique, alors que je ne l’avais pas gardé si longtemps que ça), mais pour la cup, à moins de ne pas suivre les conseils de stérilisation (donc la mettre dans de l’eau bouillante avant et après le cycle et la laver régulièrement pendant les règles), je ne vois pas où serait le risque de SCT. Je comprends que certaines ne soient pas à l’aise avec ce corps étranger, mais, perso, je la trouve plutôt pratique, en tout cas sur l’année où je l’ai utilisée.
    Mes règles étaient tout aussi douloureuses, mais pas besoin d’aller aux toilettes toutes les heures par peur d’avoir fuité. Pas non plus cette sensation d’inconfort extrême dans le vagin, bizarrement, et… la nuit! Plus de fuite, jamais! Certes, je me réveillais quand même à cause des douleurs extrêmes, mais je ne me retrouvais pas avec une culotte ensanglantée.

  27. Annairam dit :

    Bonjour Pin Up Bio!
    Je suis une fan de ton blog, de tes vidéos et articles ce que j’aime le plus c’est que tu me donne envie de te suivre par ton enthousiasme et ta bienveillance. Grâce à toi maintenant j’achète mes vêtements ethique (boutique de dépôt vente,ekyog…) et surtout j’en achète moins! Quand je vois toutes les filles que tu inspires je me dis que le monde peut changer, alors merci à toi
    Cobcernant cet article je porte un stérilet en cuivre depuis 4 ans et une coupe menstruelle depuis 1 an. Pour moi c’était vraiment une démarche pour un mode de vie plus naturel, et plus de respect pour mon corps et la nature
    Peut être qu’un jour je passerais au FLI.
    En attendant je trouve le ton de cet article un peu alarmiste et stressant, ce qui ne ressemble pas à cette que j’ai lu jusqu’ici. Et ça m’a stressée .. alors je me suis renseignée sur l’impact sur le périnée
    J’ai une amie kiné qui est spécialisée en rééducation périnéale. Elle me dit que la cup ne peut pas détendre le périnée et qu’au contraire elle aurait plutôt tendance à le stimuler et donc à le renforcer … Qu’elle le recommande comme les boules de geisha de pour rééduquer le périnée après un accouchement.
    Bon je suis comme toi, je suis persuadée que la cup n’est pas l’idéal et surtout pas l’idéal pour toutes les femmes, et qu’on devrait pourvoir se passer de toute forme de protection, mais de là à la dénigrer et à faire passer des informations pas complétement validées c’est dommage, car la cup est une bonne solution pour nombre d’entre nous.. voilà, j’espère que tu prendras en compte ma réponse
    Merci pour ton travail et continue comme ca
    Annairam

    • Pin-up Bio dit :

      Bonjour ma belle, je t’invite à lire mes réponses ci-dessus pour mieux comprendre 🙂 Pour les avis de médecins ou autres, faut savoir faire le tri, mes anciens médecins m’avaient tous préconisé des anti-inflammatoires pour mon mal de dos, personne ne m’avait parlé des méfaits des produits laitiers. Bizarre que ton amie ne parle pas de masturbation. J’ai ajouté un paragraphe justement sur cette fameuse « caution scientifique ». À la semaine prochaine donc 😉 Merci pour ta fidélité <3

  28. Gabrielle dit :

    Bonjour, je suis le blog avec plaisir en général mais je suis déçue lorsque je tombe sur des articles qui tiennent plus de l’injonction que de la libération… J’utilise des cups depuis deux ans, suite à mon passage au stérilet cuivre. j’arrive à pratiquer le fli en fin de règles – pour dire que je ne rejette pas en bloc tes préconisations :-)- Par contre je trouve tes remarques sur le quotidien et la vie pro des lectrices culpabilisantes. Moi aussi mon métier ne me permet pas d’aller aux toilettes quand je veux, mais j’ai pas envie d’en changer! Ok les besoins naturels et tout mais j’ai besoin de faire mes propres choix. Autre exemple je fais du rugby et le fli marche pas du tout en plein match. J’ai pas non plus envie de quitter le terrain pour aller au toilettes, c’est mon choix personne ne me l’impose! Idem pour la symptothermie, je n’ai pas envie d’aller contre mes envies et de modifier mes pratiques en période d’ovulation. Je suis contente d’être informée par ton blog mais j’ai besoin de faire mes propres choix en connaissance de cause.
    J’ai l’impression que ne présenter qu’une solution sans alternative possible va à l’encontre du respect des différences de chacune.

  29. P63M dit :

    Bonjour,
    Alors excusez moi mais j’ai une question. Est ce que vous passez vos journée à la maison ?
    Nan parce que moi je travail parfois même pendant 5h de suite sans faire de pause alors je vois mal comment dans le feu du travail, n’ayant pas une minute à moi je pourrais réussir à retenir mes flux menstruels pendant une demi journée entière…

  30. Audrey dit :

    Depuis quand le naturel est-il une justification? Et puis, c’est quoi la nature? C’est où, quoi le naturel? J’ai beau chercher, je ne vois pas. Un retour aux origines fantasmées? Le syndrome du choc toxique ne vient pas des tampons ou des coupes mais du staphylocoque doré. Un tampon trop absorbant ou porté hors règles peut être un facteur favorisant pour les personnes porteuses du staphylocoque. Le tampon absorbe la flore vaginale et le sang est en contact avec l’air, ce qui n’est pas le cas de la coupe. Pourquoi également cette injonction à essayer le flux instinctif libre? D’ailleurs, il n’est nulle part expliqué où le sang est retenu? Au niveau du col de l’utérus? Au niveau de la partie basse du vagin? De plus, je ne trouve pas la comparaison avec l’apprentissage de la continence urinaire et fécale puisque ni le vagin, ni l’utérus ou son col ne sont des sphincters. Je trouve le blog intéressant dans son optique de bienveillance envers soi-même, je suis cependant de plus en plus déçue de ce recours à une pseudo nature / un pseudo naturel.

  31. Laurence dit :

    Bonjour
    Et pour les jouets y a t’il des préconisations et des matières ?

  32. Cyrille dit :

    Merci pour cet article.
    Pour ma part, j’utilise une cup depuis quelques mois, mais j’avoue être gênée, comme vous dites, par un corps étranger présent en permanence…
    Par contre, je suis sceptique pour le flux instinctif: si Mère Nature voulait que nous puissions nous « retenir », elle nous aurait créées avec un réservoir (comme la vessie, par exemple), non? Et également avec des sphincters, comme dit dans un précédent commentaire…
    De plus, n’y a-t-il pas un risque que le sang remonte dans l’utérus?
    Bref, pour l’instant, je vais me mettre aux serviettes lavables: mon corps veut évacuer quelque chose, eh bien, je le laisse faire et me contente de recueillir le tout à la sortie!
    Belle soirée 🙂

  33. Perrine dit :

    Salut à toutes les beautés et à toi Pin-up Bio. Je suis entièrement d’accord avec toi et, une fois ma grossesse terminée, vais me lancer dans le flux instinctif. Je voulais juste faire une parenthèse avec les enfants en te conseillant de te renseigner sur l’hygiène naturelle infantile. Parce que oui, les bébés savent exprimer leurs besoins! C’est, encore une fois, l’adulte qui ne sait plus se connecter avec son enfant. Une dernière chose, je vais aussi aller à l’encontre des médecins en matière de contraception. Là aussi, ne nous oublions plus! Je suis toujours à la recherche de la méthode qui nous conviendrait, à mon ami et moi. Mais je ne veux plus rien dans mon corps! J’avais déjà arrêté tout ce qui était hormonal, ayant un stérilet au cuivre (aucunes douleurs au moment des règles d’ailleurs, contrairement à ce qu’on m’avait annoncé…). Mais après un premier qui s’est fait la malle et un autre, cranté (aïe!), qui s’est bien accroché à la muqueuse (je vous parle pas de son retrait, argh!), STOP!!!
    Voilà, j’arrête mon commentaire qui va faire des pages sinon! 😉
    Bonne et belle journée!

  34. Perrine dit :

    Je rajoute juste que je pense me pencher davantage sur la symptothermie (déjà utilisée pour suivre mon cycle avant de tomber enceinte et déterminer les jours fertiles). 🙂

  35. Sushicookie dit :

    Alors là non! Pin up bio?! mais que se passe-t-il?! Je te suis depuis plusieurs années mais là tu abuse vraiment. Ton article me déçoit à plusieurs niveau. Tout d’abord je le trouve rabaissant, voir humiliant pour les femmes qui ne serait pas capable d’avoir recours au flux instinctif, et limite insultant pour les femmes qui utiliserait la cup. Le plus grave dans cet article c’est justement cette histoire de cup, s’informer c’est bien, s’informer correctement c’est mieux! les études scientifiques sont hyper codifiée, et ce n’est pas parce qu’un gusgus anti cup même si il est gynécologue dit qu’il y a eu des cas de choc toxique avec la cup qu’il faut crier sur les toits que les femmes qui l’utilise vont mourrir ou perdre une jambe! Il n’y a à ce jour aucune études scientifiques qui mettent en corrélation sérieuse les chocs et les objets quels qui soient introduits dans le vagin. Ces chocs peuvent survenir à n’importe quel moment même en bouffant une carotte bio. Si tu veux vraiment savoir tu risque plus de le développer toi en respirant toutes ces particules fines à Paris que moi dans le Jura à respirer l’air frais même si je me mettais une boite entière de tampon en coton chimique.
    Et alors aller jusqu’à dire que ça déforme le vagin! Non mais ça va pas bien de faire de la désinformation comme ça? si avoir un bébé plus le placenta et tout le liquide qui va avec qui te le déforme vraiment pendant 9 neufs, n’empèche pas ton utérus et ton périnée et tout le reste de se remettre en place correctement, c’est pas une cup en matière souple insérée 2 ou 3 jours qui vont jouer.. Au contraire ça peut même aider ton périnné.
    Je te rejoint sur le fait que ce n’est pas le plus naturel mais ce n’est pas si mauvais que tu le prétends et encore moins dangereux! là tu fais de la désinformation et de la diabolisaton! j’en vois tous les jours des gens qui boivent les paroles de blog comme les évangiles, et il est très difficile de leur faire entendre raison. J(‘ai eu une femme qui voulait donner du chlorure de magnésium à son nouveau né de 1 mois parce que c’est « naturel », il a fallu qu’on lui dise cache qu’elle allait le faire crever pour qu’elle sache l’affaire.
    Bref, je suis déçue, vraiment, je t’invite à vérifier tes sources de manière plus sérieuse pour aborder ce genre de sujet très graves que sont les chocs toxiques et à employer une prose moins agressive et directive qui vont inquiéter et stresser beaucoup de femmes…
    Et stp ne me réponds pas de lieux communs comme à certaines ou des choses sans queue ni tête (exemple: une alternative naturelle aux lunettes, lol j’aimerai bien savoir tient), je suis docteur, je sais donc de quoi je parle.
    Reprens-toi Pin’up bio, j’adore ton blog et tes articles bienveillant et d’ordinaire bien documentés, mais là c’est tout sauf ça…

  36. Odile GP dit :

    Bonjour ! Bien que je n’aie pas encore sauté le pas dans un cas comme dans l’autre, le flux instinctif libre a son (presque) équivalent chez les bébés : l’HNI (Hygiène Naturelle Infantile). Dans ce dernier cas, l’adulte apprend à reconnaître les signes (notamment mimiques) qui montrent que le bébé va faire ses besoins, ce qui ne nécessite pas de couches (enfin, on peut mettre une fine couche lavable au bébé au cas où, comme les femmes peuvent porter une serviette hygiénique lavable au cas où, en somme). Ainsi, même les bébés pourraient se passer de couches (même si cela nécessite une grande disponibilité des adultes et n’est donc pas forcément envisageable ni souhaité par tous, mais disposer de l’information permet ensuite de faire ses propres choix) 🙂

La discussion est terminée, à bientôt !