MODE : Comment faire les soldes tout en restant éthique ?

pinup-bio-ekyog-we-are-the-change-mode-ethique


Bonjour les Beautés,
aujourd'hui j'ai le grand plaisir d'accueillir la grande modeuse éthique Samia du blog de mode éthique Wa-off. C'est tout simplement merveilleux de suivre son cœur car peu à peu notre vie s'emplit de belles personnes qui nous correspondent... Samia fait décidément partie de ces belles et récentes rencontres dans ma nouvelle vie pleine de bio et de bienveillance ! Pas la peine de se battre CONTRE des personnes avec lesquelles vous vous sentez mal, allez VERS celles qui vous portent, vous inspirent et vous mettent en joie ! !

De même allez VERS les marques de mode éthique en prenant quelques savoureux instants à penser à tous ces fabricants qui œuvrent pour un monde plus beau et plus juste (^-^) ! ! Je laisse maintenant la parole à Samia qui a plein de choses à vous dire...

shadow-ornament

Once upon a time… la mode éthique


Dans la noble demeure de la mode éthique il existe plusieurs possibilités et degrés d’engagement vers une consommation plus responsable du vêtement. Anna Wintour soit louée ! Nos choix ne se limitent donc pas à une mode bio ou aux vêtements en toile de jute comme le laissent penser à tort de vicieux clichés.
Consommer responsable, c’est avant tout consommer moins, mais mieux.
 Du simple comportement d’achat raisonné à l’achat exclusif de confections bio, la mode éthique revêt de nombreuses facettes. Chaque effort est à saluer, et tout ce qui prêche en faveur d’un prêt-à-porter plus durable et plus respectueux des hommes et de la planète est un bienfait.

La mode éthique c'est quoi ?

Mode éthique,  mode durable, mode green, mode bio, mode éco-responsable, mode eco-friendly… sont autant de termes pour désigner cette  forme de consommation plus éthique du vêtement.
La création éthique peut se résumer dans une mode aussi « clean », juste et transparente dans sa chaîne de valeur que dans sa chaîne de production. Autrement dit, une mode inscrivant dans son approche les principes du développement durable, intégrant dans sa démarche un engagement local (made in France, made in Europe), social (commerce équitable) et environnemental (labels bio, matières naturelles…). Elle respecte l’environnement, les travailleurs, les consommateurs.

A chaque budget et chaque style sa mode éthique

Atteindre le niveau de sagesse ultime, petite scarabeautée, consisterait à ne sélectionner que des vêtements confectionnés à partir de tissus écologiques ou de fibres d’origine naturelle mais bien d’autres usages relèvent de la mode éco-responsable.

© Photos PIERRE DE REIMPRE

Le look que je porte respecte les critères 1,2,3,7, 11 et 12 ci-dessous
★ Sweat TIMA Maille anthracite & Jupe Mess-Diego dentelle imprimée (Made in France)
★ Sandales Flamingos Malabar Flanelle (Made in Spain)
★ Pochette Trémoulière en raphia Tressée (Made in France).

 

shadow-ornament

Quick Guide Mode éthique

Voici quelques critères à prendre en compte dans le choix de vos achats. Ni exhaustif, ni exclusif, ce guide pratique est à ajuster en fonction de vos budget, style et degré d’avancement dans votre démarche vers une consommation mode plus éco-responsable. Pour ma part, je les combine un peu tous pour constituer un vestiaire eco-friendly en phase avec mes valeurs, sans transiger sur le style.

Ainsi, un look mode éthique répond à tout ou partie de ces critères :

1 ★ Sweatshopfree : issus du commerce équitable (certification MINGA , si fabriqué dans un pays du sud, comme l’Inde, la Tunisie, la Chine…)

2 ★ Produit dans un pays respectueux des droits de l’homme et des droits du travail (France, Europe, USA, Japon, Canada…)

3 ★ Fabriqué dans un pays respectant les législations environnementales (France, Europe, USA, Japon, Canada…)

4 ★ Confectionné à partir de tissus écologiques (coton bio, Tencel, Lyocell…)

5 ★ Confectionné à partir de fibres d’origine naturelle (lin, chanvre, coton pima, laine alpaga…)

6 Confectionné à partir de tissus ou matériaux recyclés (chutes de tissus, récupération de sacs ou de peaux de poissons destinés à l’industrie alimentaire…)

7 ★ Made in Local : moindre impact sur l’environnement, émissions de CO2 réduites

8 ★ Vintage : ce sont des vêtements dont la qualité a été démontrée par la longévité, donc durables.

9 ★ Second-hand, fripe, vide dressing : recyclage, allongement de la durée de vie d’un produit court-circuitent la fast-fashion jetable et les mécanismes de surproduction…

10 ★ Héritage  : ces marques qui font parti du patrimoine vivant parce qu’elles détiennent des techniques et savoir-faire où la main experte de l’artisan fait  toute la différence et qui pérennise une activité économique et une expertise rare… c’est précisément du développement durable, de la slow fashion (Gants de Causse, Repetto, Saint James, SNS Herning, Grenson Shoes, La Botte Guardiane, Edwin jeans...)

11 ★ Conçu à partir de matières nobles (soie, dentelles de calais…)

12 ★ Slow fashion : production artisanale, raisonnée ou en petite quantité, dans des ateliers où l’on prend le temps d’apporter toute la minutie nécessaire à un rendu de qualité.

13 ★ Animal cruelty free : respectant les animaux. La motivation sera soit la protection des animaux, soit celle de l’environnement (l’industrie de l’élevage, dont découle le cuir classique, est en surproduction et à l’origine de désastres environnementaux et climatiques), ou les deux, bien sûr !

14 ★ Échangé, troqué, Do It Yourself : donner une seconde vie aux vêtements, une seconde jeunesse…

 

shadow-ornament

Ma sélection de boutiques de mode éthique

 

 

Nous pouvons très bien rejeter la surconsommation et les déséquilibres honteux dans lesquels nous trainent la société consumériste sans exclure les soldes. En effet, elles sont aussi l’opportunité de consommer responsable pour qui le souhaiterait mais n’en auraient pas les moyens le reste de l’année. Pour ma part, je ne fais les soldes que si les achats répondent à un réel besoin et à condition de bien sélectionner vêtements et points de vente.

Voici donc ma sélection de boutiques qui constituent une valeur sure puisque l’éthique est un principe fondateur de leur activité, le filtre est ainsi fait au préalable :
#matièresnaturelles #matièresbio #commerceéquitable #madeinlocal #slowfashion #heritage #marquespatrimoinevivant #matieresrecysléees #philosophiedurespect

Reformation

L’Herbe Rouge

eshop en lien ou au 35 Avenue Daumesnil 75012 Paris

Misericordia

eshop en lien ou au 9 Rue de Charonne 75011 Paris

Centre Commercial

eshop en lien ou au 2 Rue de Marseille 75010 Paris

Valentine Gauthier

eshop en lien ou au 58 rue Charlot 75003 Paris

Ambrym

eshop en lien ou au 22-24 rue des Vinaigriers 75010 paris

Suzie Winkle

A question of

 

Retrouvez mes autres adresses éthiques dans mon city guide. Puisse le cycle vertueux d’une mode aux quantités de production justes, aux collections suffisantes, utiles et durables devenir la norme et non plus l’exception…

Merci Samia pour toutes ces super adresses, j'ai repéré chez Reformation le top Moraine avec les épaules dénudées trop glamour j'adooore ! ! Il pourrait plaire aux Déesses Aphrodite ou à tendance Aphrodite ;-)

 

Et vous quelles sont vos boutiques éthiques ?

Vous embellissez la planète par votre présence et vos actions… alors BRAVO !


38 Comments

  1. Elodie dit :

    Merci pour cet article, je me suis précipitée sur les boutiques en ligne en espérant trouver de petites choses pas trop chères… Les simples tops (pour moi trop tristounes au niveau des coupes et des couleurs en plus) s’échelonnent entre 40 et 120€… heu…

    Ben non, je vais essayer de continuer à trouver de vraies bonnes affaires parce que comme beaucoup, je ne peux pas ET manger/boire/prendre soin de moi le plus proprement possible, ET m’habiller le plus éthiquement et le plus proprement possible aussi… Heureusement que certaines marques à portée de portefeuille font du coton bio (Décath, le Redoute), même s’il faut s’asseoir sur certains principes.

    Mais pour celles qui peuvent, je pense que c’est une vraie mine d’or que tu as sortie là!

    Bon dimanche du Midi ensoleillé!
    Elodie

    • Pin-up Bio dit :

      Merci ma belle, je pensais aussi comme toi avant et puis en fait je me suis aperçue que je ne savais pas gérer mon budget mode et qu’il y avait 300 euros de gâchis dans ma penderie (comme toutes les femmes). Comme le dit très bien Samia la mode éthique ce n’est pas que tu neuf et justement les friperies permettent d’équilibrer ce fameux budget. Regarde d’urgence cet article et tu comprendras 😉 http://www.pinupbio.com/comment-gerer-son-budget-de-mode-ethique/ Bon dimanche !!

    • Bonjour Elodie et merci pour ta réaction, elle est justifiée et concerne la plupart des budgets. Il est regrettable en effet de devoir payer le prix fort pour consommer qualité, et à ce niveau, les pouvoirs publics ont un rôle primordiale pour accompagner les jeunes marques à construire un modèle démocratique notamment, vaste militantisme 😉 Les prix élevés s’expliquent par les charges et taxtes plus élevées auxquels les marques fabricant en France ou localement doivent faire face. De plus, le coton bio est plus cher car leur rendement est moindre (économie d echelle réalisée plus faible car moins de surface agricole bio et production plus longue) que le coton issu de l’agriculture intensive. Enfin, ce sont la plupart du temps des productions en petites séries et non de la production industrielle, ce qui induit un coût de production unitaire plus élevé (idem, l’économie d’échelle est plus faible).
      Pour répondre à ta problématique, en effet, Pin-up Bio le rappelle ci dessous, d autres alternatives permettent de consommer « Green » ou responsable selon son budget comme indiqué dans l’article (seconde main, etc.)
      Enfin, c’est une bonne chose pour les déséquilibres climatiques que Décathlon, la Redoute etc. proposent du coton bio, mais comme tu le soulignes très bien, je vous mets simplement en garde contre les déséquilibres sociaux dont ils font peu état. Comme je l’expliquais dans un de mes premiers posts et comme s’en insurge l’excellente association éthique sur l’étiquette, derrière un T shirt en coton bio à 5e se cachent les véritables victimes de la mode, celles dont les salaires de misère (sweatshops) contribuent à alimenter une économie de l’exploitation de l’homme. Attention donc dans le choix des vêtements, il y a un arbitrage à faire et en tant que consommatrices, nous avons le pouvoir de faire pression sur les marques pour une mode plus juste… Décathlon et la Redoute en ont largement les moyens 😉 http://www.wa-off.com/2014/11/03/mode-travailler-mourir-ethique-sur-l-etiquette/

  2. Mlle Brume dit :

    La mode éthique est un sujet complexe je trouve.
    Mon mode de vie tend vers un mode de vie vegan et bio: je suis presque végétalienne, je ne consomme aucun cosmétique testé sur les animaux, etc.
    Or, lorsqu’on cherche des vêtements dits « éthiques » on se retrouve toujours avec des matières issus des animaux : laine, cuir, angora, alpaga, etc. Bien sûr il y a le coton et le lyocell, mais pour certains vêtements type manteaux, ça ne fonctionne pas.
    Il me paraît donc impossible de concilier veganisme et mode éthique ce qui pour moi est antithétique car la mode éthique devrait l’être pour tout le monde : humains et animaux.
    Le choix est donc cornélien: choisir des vêtements « éthiques » mais issus des animaux ou choisir du synthétique qui est, pour la plupart, issu du pétrole… Grand dilemme !
    Pour ma part, je trouve ça dommage qu’une marque se dise éthique lorsqu’elle utilise des matières animales, mais ce n’est que mon point de vue =)

    • Pin-up Bio dit :

      Bonjour ma belle, je suis tout à fait d’accord avec toi, le synthétique brandi comme une super solution vegan est en fait source d’une grande pollution et donc… de la mort de beaucoup d’animaux directement ou indirectement par la destruction de leurs habitats et de leurs ressources pour vivre. J’ai prévu cette année un article sur ce sujet car je crois que dans l’éthique toujours « plus plus plus » certaines personnes se sont perdues. Derrière tout ça il y a simplement le malaise de notre culture par rapport à la mort.. et donc notre propre mort qui évidemment se reflète davantage dans nos yeux en voyant un animal mourir qu’un végétal par exemple. Sujet passionnant à suivre donc 😉

    • Alysanne dit :

      Bonjour Mlle Brume, je suis assez d’accord avec toi, surtout pour les collections d’hiver où ces matières prédominent, il est dommage de ne pas trouver plus de vêtements chauds en fibres recyclées, ou fibres végétales comme l’ortie par exemple, ça se fait davantage en Allemagne où ils ont une longueur d’avance sur nous… En plus je ne supporte pas la laine même avec des sous pulls… même le cachemire m’irrite… alors j’ai hâte de voir l’offre se diversifier par chez nous !

      • Bonjour Alyssanne et merci pour tes lumières. Les recherches en matières de fibres recyclées et les innivations en matière de tissus écolo sont l’avenir pour les consommateurs Vegan… A surveiller en effet ! je fais le même constat sur la plus grande maturité de l’Allemagne en ce qui concerne la mode éthique et Vegan, les pays scandinaves et pays bas, également, ce sont des contrées vers lesquelles nous devons faire de la veille en attendant que ces alternatives arrivent dans l’hexagone 😉 … puissent ces modes de consommations convaincre davantage le marché français, les marques et détaillants s’adapteront aux consommateurs…

    • Bonjour Melle Brume, vaste dilemme en effet et très juste réflexion. L’éthique se positionne à mon sens à différents degrés et différentes lectures. Toutes les marques ne répondent pas à 100% des critères éthiques, idéal vers lequel elles/nous tendons, mais chaque engagement est à saluer, puisque c’est un effort en faveur d’une mode plus juste, d’une économie plus transparente, d’un environnement mieux préservé. Pour la question de la mode Vegan, il y a deux positionnements : prohiber les vêtements comportant des composants d’origine animale et/ou prohiber les vêtements dont les composantes ont fait souffrir les animaux. Pour les premiers, le dilemme est en effet complexe, mais il existe les cotons bio, matières innovantes tels que le lyocell, matières naturelles tel que le lin, les innovations en matières de matériaux recyclés et de tissus écologiques (fibre de pin des lingeries Do you Green par ex http://www.wa-off.com/2014/02/10/lovewashing-sentiments-responsable/)
      Pour la seconde, tous les procédés recourant aux matières issus d’animaux ne les font pas souffrir. heureusement pour nos amis les bêtes. La minorité inverse est à dénoncer : PETA et d’autres activistes le font très bien pour ce qui concerne la barbarie du museling par exemple. Mais l’Alpaga etc. est issu de procédés éthiques et animal crualty free, et c’est vrai pour d’autres matières…C’est ce qu défend la créatrice de chaussures Vegan et activistes de la marque Good Guys, elle utilise un maximum de matériaux alternatifs écologiques : La marque est constamment à l’affût des plus récents matériaux disponibles, répondant aux critères « vegan », comme la microfibre et le daim Vegan, fabriqués à partir de matériaux recyclés, http://www.wa-off.com/2014/09/18/pourquoi-faut-il-preferer-les-good-guys-mode-responsable/

      J espère avoir répondu au mieux, au plaisir d’échanger davantage 🙂

  3. Pauline dit :

    Coucou,

    Très jolie sélection dont je connaissais certains noms et donc, où j’en découvre d’autres. La mode éthique, j’adhère totalement, je l’ai découverte avec Ekyog. Mais ce genre de marques, en plus de ne pas être abordables (et on comprend bien pourquoi), ont surtout le désavantage d’être assez peu variées dans leur collection et trop peu « casual » (dans mon boulot, je ne peux pas me permettre d’être trop bien habillée, j’ai besoin de vêtements confortables et pratiques, pas d’être tirée à quatre épingles niveau vestimentaire). Voici un très bon lien qui répertorie un peu tout ce qui se fait éthique et made in france, du parapluie aux chaussettes en passant par les pulls bien chauds, etc :

    http://www.topito.com/top-boutiques-made-in-france

    Bon dimanche ensoleillée à toutes 🙂

  4. Julie July dit :

    coucou merci pour cet article , moi perso je n’ai pas d’armoires qui débordent , je revends quand je n’utilise plus , enfin surtout les affaires des enfants qui grandissent trop vite 😉 , mais je ne peux acheter de fringues éthiques , je suis mère au foyer , je suis pourtant écono-écono 😉 mais en plus depuis ma derniére grossesse j’ai des soucis hormonaux et fais donc une taille 46/48 …Et bien je trouve quasiment rien …Je fais de mon mieux pour me respecter moi , la vie , la nature ..mais question fringues la seule seule que j’arrive à éviter c’est la surconsommation ….:-(

    • WA OFF dit :

      Bonjour Julie, c’est un comportement de consommation très responsable que de le faire avec raison. Ce qui gangrene l’économie, la société et dégrade la planète c’est la surproduction induisant à la surconsommation (et vice versa) et alimentant des mécanismes déséquilibrés d un pt de vue social et ecologique. Consommer responsable encore une fois, est une véritable éthique, allonger la durée de vie des vêtements s inscrit dans les principes du developpement durable ; autrement dit consommer les ressources de la planete tout en ne compromettant ni l environnement ni la capacité des generations futures à répondre à leurs besoins…

  5. Alysanne dit :

    Article intéressant 🙂 Hélas les marques éthiques sont dures à trouver, surtout hors de Paris. J’achète en ligne mais ce n’est pas toujours idéal ! Un détail, mais je ne vois pas le rapport entre les matières nobles et l’éthique. Une polaire basique en fibres recyclées me semble plus éthique qu’un chemisier en soie naturelle pour lequel il a fallu tuer un nombre impressionnant de chrysalides. Pareil pour l’artisanal : une production industrielle peut être de qualité et mettre à portée du plus grand nombre un habit en matériau écolo.
    Bref, certains critères relèvent plus d’une recherche de rendu esthétique à mon sens 🙂

    • WA OFF dit :

      (re) bonjour Alyssanne, en dehors de Paris il y a en effet les online shop de certaines marques ou multimarques français et étrangers : à titre d’exemple–> http://www.dressingresponsable.com/les-marques/ , http://www.madeandmore.com/fr/ , ensuite il y a un tri à faire en fonction des critères que tu souhaites privilégier. Comme je l explique dans mon post, en ce qui me concerne, je combine tous ces criteres pour pouvoir m habiller le plus responsable possible sans transiger sur le style, qui demeure un des autres dilemmes de nos engagements de modeuse eco friendly 😉 Je pourrais réaliser une liste plus complète dans les prochains jours, merci de soulever l interet de ce sujet 🙂

      En ce qui concerne les matières nobles et la production artisanale, l’éthique réside surtout dans le respect de la qualité, de savoirs-faire et donc du consommateur. Ensuite, le temps consacré à la minutie, au contrôle, aux travail des finitions, qui nécessitent souvent des milliers de gestes consécutifs et des heures de travail manuel, où la main de l’artisan ou du créateur fait toute la différence et donne l’âme a un vêtement ..s’opposent à la Fast Fashion et la production industrielle où moins de soins sont apportés à la fabrication, les procédés sont guidés par des cycles de productions effrénés (délais raccourcis pour la production qui ne sont pas sans impact sur l environnement et les droits du travail…), alimentent les mécanismes d’achats impuslifs/suproduction/surconsommation (…) avec les dégâts que l on connait sur l environnement et la société. Le principe de la slow fashion reconsidère le facteur temps et la durée de vie du vêtement, avec la volonté de transmettre une philosophie de vie, un état d’esprit.

      Rien n est antinomique et rien n est exclusif dans ces critères, encore une fois, ce sont des pistes de sélection, mais à chacune de réaliser ses propres arbitrages en pleine conscience 😉

  6. sissi4528 dit :

    Bonjour Pin-up Bio,
    Encore merci pour ces bonnes informations, Comme les précédents commentaires je constate que ce n’est pas dans l’immédiat pour mon porte feuille !!! Par conséquent je rejoins Elodie mais dans tous les cas cet article est fort enrichissant, merci encore. A garder dans ses tablettes!
    J’avais une petite question : connais tu la ferme de saussac,petit producteur et distillateur bio? Si tu as un moment j’aimerais ton avis sur leur philosophie et bien sûr leurs produits.
    Merci encore et au plaisir de te lire
    Bon dimanche la belle

  7. Ryalla dit :

    Bonjour,
    étant fauchée, ma manière à moi de consommer éthique est d’acheter le maximum en friperie!

    • WA OFF dit :

      excellente alternative et qui inscrit le vetement dans la durabilité 😉 Ca permet aussi de se constituer un style singulier, tres personnel, contrairement à l uniformisation des styles qu imposent les chaines de vetement où tout le monde s habille de la meme manière 😉

    • Pin-up Bio dit :

      BRAVO !!

  8. Elodie dit :

    Pin-up Bio, merci de ta réponse, je vais lire de nouveau le lien que tu m’as donné! Greenisbeautiful, merci de tes précisions. Elles permettent effectivement de comprendre le prix de ces produits. Et se pose encore la question pour les vegan d’avoir des vêtements répondant à leurs attentes. Malheureusement, mon budget étant trop rik-rak, je choisis d’être la plus clean possible à l’intérieur parce que c’est encore à peu près gérable et surtout parce qu’enceinte, je dois être un cocoon parfait pour mon bébét!
    Bref, il y a encore des efforts à fournir en France pour répondre à une demande toujours un peu plus forte pour des vêtements éthiques, bio, équitables, etc… à des prix accessibles au plus grand nombre. En tout cas, bravo à ces marques et longue vie aux Pin’up bios!

    • WA OFF dit :

      Adorable ton commentaire, je te rejoins en tous points de vue, et je me réjouis de ton futur heurux évènement qui mérite ce qu il y a de mieux, et c est pour eux que nous faisons en sorte de ne pas laisser un héritage gangréné de notre belle planète 😉 félicitations

  9. Ysi dit :

    Bonsoir jolie pin up, tu as l’air grande sur les photo??? Combien mesures tu???
    Merci pour ton blog que j’adore.

    • Pin-up Bio dit :

      Merci à toi ! Ah non je suis pitite :-p 1,60m la photo a juste été prise par en-dessous 🙂

  10. Coucou!!! Je ne sais pas si tu connais la marque People Tree? C’est une marque anglaise de commerce équitable qui utilise du coton bio. Les vêtements sont juste sublimes et en plus faits pour les formes féminines, parfait pour les pin-ups bio quoi! Ils ont souvent des soldes et en plus ils livrent dans toute l’Europe.

  11. Stephanie M. dit :

    Hello Pin-up Bio, 100% d’accord avec tout ce qui est dit : mes solutions pour m’habiller éthique : une petite boutique près de chez moi avec des belles choses fabriquées en Europe : je leur achète seulement deux pièces par an à 50% pendant les soldes. J’ai certaines pièces de chez eux qui ont dix ans. Sinon le secours catholique et autres boutiques d’assoc’ recèlent parfois des merveilles, cette année ce fut un grand manteau en laine hyper féminin à 5 euros. Troisième ressource : apprendre à coudre, ma jupe crayon m’est revenue à 9 euros de tissu, un lainage magnifique et très chic. Et puis comme tu le dis souvent quand on sait ce qui nous va, on achète moins de choses et on les garde plus longtemps. Continue à cultiver ton coté pin-up cela te va tellement bien.

  12. Alice dit :

    Moi je n’arrive pas à trouver de boutique ethique vegan. Je rêve de ça. Autant il existe des boutiques comme cela pour ce qui est des chaussures autant pour les vêtements c’est un vrai casse tête. Il faut décortiquer toutes les étiquettes pour être certaine que les vêtements qui me plaisent n’aient pas eu besoin d’enquiquiner des animaux pour être fabriqués. Si tu en connais je suis preneuse 🙂

    • Pin-up Bio dit :

      Sujet délicat… le vegan c’est souvent synthétique… donc pétrole donc pollution donc animaux tués… j’en parlerai prochainement. Bravo pour ta recherche d’éthique tu es super !!!

  13. Meghann dit :

    C’est assez rare de trouver des marques qui cultivent à la fois un style très affirmé, de niche et qui soit éthique/vegan/écofriendly. Pour les plus rockeuses, il y a April77, une marque française qui suit la pensée anarcho-punk : pas de cuir, pas de laine dans leur collection. Les coupes sont magnifiques, les tissus de qualité (souvent étoffes japonaises) et ils ont une grande collection de jeans. Elle ne rentre pas vraiment dans les critères des marques « éthiques » car la conception n’est pas faite en France ni les tissus. Par contre, elle a le mérite d’être vraiment abordable (surtout en période de solde) et de proposer des modèles qui change de la mode « roots/babacool/ethnique » qu’on associe toujours aux écolos/végétariens/vegan.
    Ils veulent lancer une ligne de chaussures et de sacs bientôt mais cherchent toujours les bons fournisseurs pour travailler avec des cuirs synthétiques de qualité et respectueux de l’environnement.

    Alors dernière info, pour celles qui cherchent des chaussures vegan, au look punk/rock, Dr Martens propose quelques modèles à chaque saison (voir collection vegan). Les prix ne sont pas non plus si élevés quand on voit la qualité de la conception des chaussures (semelles toujours cousues et non collées) et l’originalité des coupes.

    Et en plus, ça marche aussi pour vos hommes ! 😉

    april77.fr
    drmartens.com

  14. La mode éthique,eco-responsable,bio…coûte forcement un peu plus chère ! mais pas toujours ! il faut trouver un juste milieu ! et puis la santé non d’une pipe ! je préfère acheter un t shirt un peu plus chère imprimé en France sur du tissu bio, certifié gots et oekotex et de qualité que du pas chère, vendu par de grandes enseignes à 10 euros plein de phtalates et allergisant ! Et je ne dis pas cela parce que je suis plus que concerné mais parce que je le crois vraiment ! Et c’est d’autant plus vrai que maintenant je suis papa !

  15. Déborah dit :

    Bonjour Pin-up Bio,
    j’adore ton blog qui regorge de précieux conseils. J’hésite à choisir entre deux marques pour ma lingerie. Pourrais-tu me conseiller sur le plan éthique entre Ysé (production européenne, matières premières européennes, marque française) et Chantelle (marque reconnue pour son savoir-faire depuis 1876 ) ?
    Merci d’avance, bisous!
    Déborah

La discussion est terminée, à bientôt !