L’outil de beauté bienveillante indispensable : la tondeuse !

epilation-tondeuse-m6
Bonjour les Beautés,
Aujourd’hui j’ai un article au poil pour vous :-p Je suis passée dans 100 % mag sur M6 dans le reportage : « Poils, et si on arrêtait de s’épiler ? ». Je suis très heureuse que les grands médias s’intéressent à la beauté bienveillante et permettent d’ouvrir le dialogue sur un sujet trop souvent tabou.

Et oui malheureusement en France au 21e siècle si tu t’épiles pas… t’es pas une femme ! Essayez donc de sortir dans la rue les jambes naturelles ;-)

 

 

 

 

★ Pin-up Bio passe à 100 % mag sur M6 ★

 

Charlotte, la très gentille journaliste m’a d’ailleurs appelée à la rescousse :« Tu es conseillère en image éthique alors quel est le conseil que tu donnes pour s’accepter ? » C’est vrai qu’on ne peut pas facilement passer de tout glabre (sans poil) à tout naturel à cause de l’énorme pression sociale qui existe sur le corps de la femme. Alors j’ai essayé de trouver un compromis car avant d’accepter ses poils encore faut-il accepter ses sensations et ne plus être dans le déni totalement déconnecté de son corps du genre « Oh moi ça ne me fait plus rien de m’épiler ! ».

Cela fait maintenant plusieurs mois que je ne m’épile plus du tout et plus je m’éloigne de ce soi-disant « soin du corps » plus je me demande comment j’ai pu supporter sans broncher de me mutiler pendant toutes ces années. En fait non, je n’acceptais pas mais je n’avais encore aucun recul sur l’épilation. La possibilité de ne pas les enlever ne se posait même pas et je cherchais à ne plus m’épiler mais de façon définitive. Aujourd’hui je me tonds ou bien je me rase si besoin mais le reste du temps je laisse mes poils tranquilles pour m’habituer à eux !

 

 

Petites infos sur le reportage :
➤ Je porte une magnifique robe d’été Eudelle d’EKYOG, maquillage ZAO et vernis Kure Bazaar.
➤ Non je ne me tonds pas les bras, c’était juste pour montrer l’inclinaison de la tondeuse.
➤ Le tournage était beaucoup plus long et a malheureusement été coupé, merci aux merveilleuses Céline et Eloïse d’avoir participé !

 

celine-pinupbio-tournage-100mag

★ Quelle tondeuse choisir ? ★

 

type-tondeuses-choisir-pinupbio

 

De gauche à droite :
Vous avez les tondeuses cheveux homme, c’est celle que j’ai dans le reportage. Elles sont larges et vous aurez plein de sabots de coupe avec, idéal pour une coupe de la fourrure pubienne par exemple. Pour un effet rasage, je vous conseille d’enlever tous les sabots. Cela fera comme si vous vous étiez rasée il y a 2 ou 3 jours, pour les aisselles ça passe très bien parce que de toute façon on n’a pas les bras en l’air toute la journée. Pour les jambes c’est à vous de voir selon l’acceptation de votre pilosité, perso pour la piscine c’est impecc pour moi ! De mémoire je l’avais eu à 20 euros mais si vous pouvez, allez piquer celle de votre chéri ! !

➤ Ensuite les tondeuses à barbe qui sont plus étroites et avec plus de précision dans la coupe… mais bon ça c’est pour les hommes qui veulent faire des effet avec leur fameuse barbe de 3 jours.

➤ Les tondeuses multi-fonctions barbe + cheveux.

Les tondeuses femme qui commencent à arriver et qui sont en fait un rasoir électrique avec la possibilité de mettre un sabot pour couper la fourrure pubienne. Malheureusement souvent trop étroites pour faire des jambes.

➤ Les tondeuses manuelles. Je termine avec mon chouchou la tondeuse manuelle super pratique super écolo même pas besoin d’électricité donc disponible 24/24 7/7 n’importe où dans le monde (^-^) ! ! Pour l’instant on la trouve très rarement, seulement chez les barbiers de luxe par exemple. C’est vrai que son côté vintage fait très classe. Bon tout ça pour dire je vais m’en acheter une, je teste et je vous tiens au courant ;-)

coeur

Aime ton corps, ne lui fais pas de mal ;-)
Vous embellissez la planète par votre présence et vos actions… alors BRAVO !

Enregistrer


72 Comments

  1. Mariposa dit :

    Aaaah, merci pour l’info pour le choix d’une tondeuse ! Suite à tes premiers articles sur le sujet, je m’en suis procurée une, un modèle femme parce que j’ai eu du mal à trouver des infos sur la longueur de poils que ça laissait. Résultat, si ma tondeuse est top pour le maillot (normal, c’est son usage prévu) et pour les aisselles, pour les jambes, la précision est pas au rendez-vous.

    • Pin-up Bio dit :

      Merci ma belle, oui les poils sont tout de même là du genre 1 ou 2 millimètres 🙂

  2. Clothilde dit :

    Bonjour,

    j’ai arrêté de m’épiler depuis bientôt un mois. Et j’aimerais commencer à me tondre pour mieux accepter mes poils. cependant, je me demande si le fait de tondre des poils qui étaient épilés avant, ne va pas les rendre plus épais et plus sombre (comme l’effet d’un rasoir)??? Qu’en penses tu??

    Bisous!

    • Pin-up Bio dit :

      Bonjour et bravo !!!! 🙂 Lorsqu’on tond ou qu’on rase dans les deux cas on coupe le poil à la racine. Or un poil est en forme de cône, donc à sa base il est plus épais et foncé c’est ça que tu vois quand ils repoussent mais si tu leur laisses le temps de pousser jusqu’au bout tu verras que c’est exactement le même qu’avant. Certains disent que cette coupe donne aux poils plus de vigueur, c’est certainement vrai mais il faut tempérer tout de même cette idée… depuis le temps que je vais chez le coiffeur je n’ai toujours pas la tignasse de tina turner et les papis qui se sont rasés toute leur vie ont des poils normaux et pas des poils de sanglier sur le visage :-p Bisous !

      • Clothilde dit :

        Ah oui!! Je n’avais jamais fait le rapport avec les cheveux ^^ Merci pour ta réponse! <3

      • Coralie dit :

        Bonjour,
        Je me suis toujours rasée et non épilée car ma peau réagit très mal à l’épilation. Je peux te garantir qu’après 14 ans de rasage (pas tous les jours parce que c’est inutile je trouve), mes poils sur les jambes continuent à pousser de façon clairsemée et mon bikini est toujours blond pourtant je suis châtain cuivrée !

  3. belliflora dit :

    Alors ça, Pin-up Bio, ça me scie (euh, ça me tonds !)
    Tu es une véritable inspiration beauté. Je dois avouer que les « poils en bataille » arborés par la jeune fille au début du reportage me déplaisent, ton compromis est juste parfait. Je m’en vais explorer cette nouvelle voie ! (jusqu’à présent, j’en étais à l’épilateur électrique, si c’est pas la torture ultime ça 😉 )

    • Pin-up Bio dit :

      Lol t’es géniale :-p Bravo ma belle d’essayer !! et en effet je me souviens de séances de larmes avec l’épilateur électrique ou alors des compresses froides pour atténuer la brûlure !

  4. Ella dit :

    bonjour, et bien jusqu’à la lecture de ce billet, je ne partageais pas tout à fait le mm point de vue sur l’épilation. Je m’épile et je continuerai à la faire. Cependant, je viens de me rendre compte que je pourrais employer une méthode un peu plus douce. Alors je viens de sortir du placard, une tondeuse que mon barbu de mari a abandonné il y a quelques mois pour un modèle plus complexe. Je vais peut être pouvoir lui donner une deuxième vie et respecter un peu mieux mon corps 🙂 Par contre je me pose la même question que Clothilde sur la repousse. Bon dimanche !

    • Pin-up Bio dit :

      Bravooo !! Ça c’est un grand pas pour l’Amour de Soi ! J’ai répondu à Clotilde ci-dessus… et vive les maris barbus qui ont des tondeuses 😉 Belle journée

  5. Daphnee dit :

    J’adore, j’adore, j’adore ! 😉
    Je me demandais juste : Les poils ne sont pas durs et piquants après le passage de la tondeuse ? 😮
    Merci ! Pour tout ce que tu fais <3

    • Pin-up Bio dit :

      Merci merci merci !!! 😉 Voici ce que j’ai répondu plus haut : Lorsqu’on tond ou qu’on rase dans les deux cas on coupe le poil à la racine. Or un poil est en forme de cône, donc à sa base il est plus épais et foncé c’est ça que tu vois quand ils repoussent mais si tu leur laisses le temps de pousser jusqu’au bout tu verras que c’est exactement le même qu’avant. Certains disent que cette coupe donne aux poils plus de vigueur, c’est certainement vrai mais il faut tempérer tout de même cette idée… depuis le temps que je vais chez le coiffeur je n’ai toujours pas la tignasse de tina turner et les papis qui se sont rasés toute leur vie ont des poils normaux et pas des poils de sanglier sur le visage :-p Bisous ! <3

  6. Maurie dit :

    Bonjour, la tondeuse semble effectivement être une bonne alternative question respect du corps et de l’image de soi, je me pose cependant la question du toucher, quand chéri (ou moi-même d’ailleurs) caresse mes jambes: le poil étant en cône, le tondre lui fait une coupe droite et ça le rend assez dru il me semble et donc moins agréable au touché ( ça pique quoi! ). Et si on laisse trop long, ça pique moins mais ça se voit… Comment faire?

    • Pin-up Bio dit :

      Bonjour, en effet par le toucher ou la vue le poil est bien là, si tu ne te sens pas prête prends ton temps. Essaye juste une fois de les laisser longs, notre corps est fait pour plaire à un partenaire alors tu verras comme c’est doux… et ton regard commenceras à s’habituer ainsi que ton chéri 🙂

  7. Marie dit :

    Salut,

    moi je suis plutôt comme Camille, voilà 3 ans que je ne m’épile plus, ne me rase plus, bref, je laisse vivre mes poils.
    Je trouve ça dommage de dire qu’ils « ont l’air d’un couple comme les autres, pourtant Camille… »
    Ça veut dire quoi « un couple comme les autres »?
    Les poils changeraient-ils la notion de couple ?

    Sinon, bien pour le compromis, c’est en effet moins traumatisant que d’arracher.
    Mais vu le nom du reportage « poils, et si on arrêtait de s’épiler », je ne pensais pas trouver une fin sur les tondeuses, c’est un peu jouer sur les mots.

    Ça aurait été bien une Pin Up bio avec plein de jolis poils, combien de femmes auraient été soulagées ? 🙂

    Oui il y a un gros cœur à la fin « aime ton corps », mais c’est surtout « fait lui un peu moins de mal » au final.
    Je ne sais pas si le rasage est tant que ça une acceptation de soi ?
    Parce qu’au final, même s’ils e sont pas arrachés, les poils restent cachés.

    En tout cas, c’était ma petite réflexion du matin, sur ce, bonne continuation et voilà mon témoignage.
    Comme je le rappelle dans mon article :
    « Avant toute chose, je veux rappeler que je ne suis pas fondamentalement ANTI épilation. Si une femme veut s’épiler, qu’elle le fasse.
    Je me positionne comme étant PRO choix.
    Pourquoi cet article ? Parce que je veux vous montrer que dans ce domaine de l’apparence et de tout ce qui touche à la féminité, il n’est pas aisé de faire un choix qui soit vraiment pour soi. »

    http://marieturenne.wordpress.com/2014/08/13/un-point-sur-la-pilosite-feminine/

    Belle journée à toutes !

    Marie

    • Pin-up Bio dit :

      Bonjour la Ma’ie ;-)Merci pour ton retour est de montrer la voie vers l’acceptation totale de son corps (^-^) !! En communication on ne parle pas de la même manière selon le public. Il y a des femmes qui entendent pour la première fois qu’on n’est pas obligé de s’épiler alors cela peut être très perturbant, il faut y aller en douceur en partant de leurs préjugés comme par exemple : toutes les femmes s’épilent et tous les hommes détestent les poils des femmes… dans ce cas oui ce couple apparaît comme en dehors de leurs normes. De même je propose ici un compromis… un peu comme une petite coupe de cheveux 😉 N’oublions pas aussi que nous sommes des animaux grégaires, la bienveillance c’est le bien-être dans son corps mais aussi dans la relation avec ses pairs, pour beaucoup c’est très dur de se heurter à la violence de la norme sociale… bref un changement durable et global c’est un changement en douceur ! Belle journée

      • Marie dit :

        Je vois… 🙂

      • babsangel dit :

        Bonjour,

        Je voudrais juste intervenir sur un point. Pour moi, l’acceptation de soi ne dépend pas forcément de l’acceptation de tout ce que la nature nous donne, tel quel.

        Un exemple, est-ce que au nom de l’acceptation de soi, je devrai cesser de me couper les ongles?
        Ou de me mettre du déodorant pour laisser ma véritable odeur corporelle être la seule acceptable? Ne plus me maquiller, ni me couper les cheveux, pour ne pas « cacher » ma véritable nature?

        On coupe, rase ou épile ses poils parce qu’on trouve ça plus joli, ce n’est pas un manque d’acceptation de soi. J’aime prendre soin de mon apparence parce que je trouve que c’est précisément une marque d’amour de moi même, et certainement pas par manque d’acceptation de ma nature.

        Je ne suis pas du tout d’accord avec la phrase « montrer la voie vers l’acceptation totale du corps », sinon les étapes sont simples, on ne s’habille plus que lorsqu’il fait froid, on ne se coupe plus ni poils, ni cheveux, ni ongles, on ne se parfume plus, ne se désodorise plus, ne se lave plus pourquoi pas, après tout le sébum est là pour nous maintenir en propreté naturelle, comme les animaux, et puis avec nos poils ça ne se verra plus (*blague inside*)

        Je veux dire que si on part dans cette voie, si s’accepter totalement c’est cesser de couper tout ce que la nature fait pousser sur notre corps, ça va vite devenir intéressant…

        Donc non, désolée mais pour moi, la voie de la totale acceptation de soi ne passera pas par une pilosité non contenue, parce que JE trouve ça trop laid, et que ma propre acceptation de moi passe par le PLAISIR de prendre soin de mon corps, et que si je suis effectivement passée à la tondeuse pour ne plus le blesser en coupant mes poils, il m’est inconcevable de les laisser pousser comme un homme, parce que je trouve ça laid. Ca ne veux pas dire que je ne m’accepte pas, comme me couper (limer) les ongles ne signifient pas que je les trouve hideux, ou me couper les cheveux ne veut pas dire que je trouve ça trop naturel et dérangeant…

        C’est un peu capillo-tracté comme raisonnement je trouve. ^-^ (re-blague inside)

        Voilà voilà…

        Bibiz. :-*

      • Pin-up Bio dit :

        Bonsoir ma belle, merci pour ta franchise, je vais essayer de répondre rapidement. Naturel ne veut pas dire ne rien faire contrairement à ce qu’on pense et qui donne lieu à certains clichés 😉 Les ongles si on s’en servait normalement on devrait les user…bon on le fait pas du coup on les lime, pas de souci ce n’est pas une mutilation, de même pour les cheveux. Le corps lorsqu’on mange bien a clairement une meilleure odeur. Le maquillage est une décoration pas de souci non plus avec, sauf si on ne s’accepte plus sans, cela devient malsain. Ne plus vouloir se blesser c’est déjà un énorme pas alors bravo, si tu ne veux pas aller plus loin c’est comme tu veux 😉

      • babsangel dit :

        Voilà j’ai un peu plus de temps pour répondre ^^ Je te remercie pour cette précision, parce qu’à un moment je me suis demandée si ça n’était pas un peu « tiré par les cheveux » cette histoire de poils laissés flottants au vent … 🙂

        Parce qu’on coupe bien ses cheveux, et cela non plus n’est pas une preuve de mésamour… S’aimer, c’est aussi faire ce qui nous plait pour faire plaisir à nos yeux, et à condition de ne pas se mutiler pour cela, quand on se sent belle, ça fait plaisir à notre corps, à notre âme, même si je te suis totalement sur le côté « pas de douleur pour ça! » , pour moi en effet, pas besoin non plus de laisser les poils de mes jambes pousser à fond pour me sentir naturelle…

        J’ai juste littéralement éclaté de rire sur ton article d’hier détaillant la position d’épilation du frifri côté fessard, moi qui avais hésité à le faire (pour mon zhom également), tu m’as convaincue de ne jamais y poser le poil!! 😀

  8. myriam dit :

    Bonjour à toutes!

    C’est vrai qu’après s’être tondue les jambes à la tondeuse, faut pas s’attendre à avoir les jambes spécifiquement douces, car le poil est toujours là mais en plus court.

    Moi perso j’accepte ce petit poil car je me suis faite épilée longtemps à la cire orientale à la boule de miel qui était mieux que la cire traditionnelle chaude en institut. Mieux dans le sens où je n’avais pas les jambes brûlantes et rouges (comparé à la cire traditionnelle chaude) après la séance en institut.
    C’est grâce a la douceur du miel. ..du coup je pouvais tout de suite me mettre en jupe en revenant de la séance. ..

    Cependant pour moi, même à la cire orientale l’épilation reste de l’arrachage de poils donc une souffrance sur le coup, et avec le temps j’ai plus eu envie davoir mal lol!

    Du coup progressivement jai arrêté l’épilation orientale qui me faisait trop mal (enfin jai espacé de plus en plus les séances d’épilations orientales ( en plus sur les conseils de l’esthéticienne

  9. myriam dit :

    Ça n’a pas pris tout mon commentaire…

    Tout ça pour dire que je tonds mes jambes avec la tondeuse de mon compagnon, et ça lui convient aussi…
    et je continue lepilation a la boule de miel l’été, enfin en juillet et août voire en juin ou aussi quand je pars en voyage !

    Bonne soirée et merci Pin-up Bio

    • Pin-up Bio dit :

      Bravo Myriam et merci beaucoup pour ce précieux témoignage !! C’est vrai que si on est sur un objectif d’épilation, couper avec la tondeuse n’est clairement pas la solution parfaite, mais c’est sans se souvenir de la douleur et de la souffrance de l’arrachage des poils, merci de nous le rappeler, belle journée 🙂

      • myriam dit :

        Oui c’est ça Pin-up Bio☺! C’est la douleur que l’épilation procure.

        Pour moi , personne ,femme ou homme, ne devrait subir une telle torture. Car ça fait simplement trop mal. En plus pour moi la torture etait très longue. Comme elle le dit dans le reportage, l’épilation n’est pas un soin.

        Je n’ai jamais compris toutes les esthéticiennes qui m’ont épilée qui me disaient que certaines femmes,étant habituées à se faire épiler, dormaient pendant leur épilation!!
        Enin pour moi c’est impossible de dormir quand on m’epile. Bref

        Et puis sous les collants, comme certaines ont dit, ça ne se voit pas cest vrai.
        Perso je ne suis pas encore prête à montrer mes poils en étant en talons et jupe. ( quand je suis en pantalon ils sont longs, mais en jupe je tonds.)

        Bravo Pin-up Bio et merci

  10. Sandra dit :

    Oui oui oui je vote pour un test de la tondeuse manuelle :))

  11. moun64 dit :

    Ahh la tondeuse jamais envisagée sauf comme vous le dites pour couper et faore moins touffe

  12. moun64 dit :

    Bon mon message n’est pas entier que des bribes…

    • Pin-up Bio dit :

      Coucou petit bug apparemment 😉 Oui même si on ne l’utilise pas pour les jambes et les aisselles, ça fait une jolie coupe pubienne… un super article à venir à ce propos 😉

  13. Laure dit :

    Salut Pin-up Bio
    et merci pour l’article !
    je ne suis certainemebt pas douee mais pourrais tu stp faire une video tuto pour l’utilisation jambes et aisselles ce serait top !!
    merci encore de tes conseils avises

    • Pin-up Bio dit :

      Ok ma belle faut déjà que je trouve une tondeuse manuelle et des sites où vous pouvez facilement en trouver car pour l’instant j’ai juste vu des versions vintages et en pièce unique sur Ebay 😉 Merci à toi !

      • Laure dit :

        grand merci de ta reponse. un tuto meme pour les tondeuses electriques me serait deja fort utile ! #pasdouee…

  14. lu dit :

    J’adore ce blog, mais là je suis un peu déçu…
    je trouve ça dommage de prôner l’acceptation de soie de sa pilosité pour ensuite proposer un moyen de s’épiler ( car il s’agit de se raser) certe plus doux mais qui n’est à mon sens pas bienveillant.
    Désolé pour ce commentaire pas très positif. Cependant je continu à adorer ce blog et la plupart des conseils que tu donnes 😉

    • Pin-up Bio dit :

      Merci de t’ouvrir on est justement là pour en discuter 🙂 Tout le monde n’en est pas au même point dans l’acceptation de soi et vu la norme actuelle du glabre il faut y aller en douceur pour ne pas brusquer et bloquer les femmes. Si tu en es déjà à laisser tes poils tranquilles toute l’année eh bien bravo à toi !! Pour les autres je ne voulais pas faire un article culpabilisant. La bienveillance c’est d’abord la tolérance et encourager les petits pas 😉

  15. Je trouve ces articles sur la pilosité féminine très intéressants et informateur pour certaines. A la maison, je me rasais, même si je trouvais cela injuste étant enfant que les femmes doivent se soumettre à cette pratique et pas les hommes. Mais là depuis quelques mois je laisse mes poils. Mais c’est un peu la révolution en pantalon, car je n’arrive pas à me mettre en jupe, en short, ou à aller à la piscine. Cela ne gène pas mon compagnon, mais moi en fait oui. Je le fais car j’ai une petite fille auquelle je veux montrer l’exemple, mais c’est pas facile le regard des autres, les choses que la société nous a inculquée depuis l’enfance…
    Alors si je me décide a retourner à la piscine je sortirai le rasoir, en attendant je vais acheter les collants bien opaques et continuer sur la voie d’acceptation de moi et du regard des autres, surtout le regard des autres 🙂

  16. Pin-up Bio dit :

    Bravooo clap clap clap !! Oui nous sommes des pionnières et ce n’est pas toujours facile mais grâce à toi, ta fille n’aura pas ce complexe et c’est comme ça qu’on change les choses en seulement une ou deux générations (^-^) !! Petit conseil… évidemment la tondeuse, je t’assure qu’en se tondant les jambes ça passe très bien à la piscine et après tu pourras mettre un collant seulement semi-opaque et tu verras qu’on ne voit rien non plus 😉

    • Emilie dit :

      Bonjour !!

      Perso je ne me suis pas épilée les jambes depuis euh… je sais pas deux mois peut être ? mais pas par conviction et parce que je ne veux plus m’épiler mais plutôt par flemme. Et bien je suis en jupe tous les jours avec des collants couleurs chairs, on ne voir rien du tout ! Evidemment si je colle mon nez dessus je verrais mais sinon, ni vu ni connu !!

  17. caroline dit :

    Salut Pin-up Bio,
    Pour moi la tondeuse à barbe de mon homme fait très bien l’affaire ^^ C’est surtout mon maillot qui me remercie avant j’avait systématiquement pleins de petits boutons rouges (rasage ou épilation d’ailleurs).
    Et puis franchement, il commence à faire froid en ce moment alors les poils sont planqués sous les collants de toute manière XD

    • Pin-up Bio dit :

      Coucou Caroline, merci de rappeler les conséquences disgracieuses de l’épilation (^-^) !!

  18. C’est vrai, les femmes, nous sommes conditionnées. Sur ce conditionnement-là, néanmoins, mon choix est fait : je n’ai pas l’intention de le surmonter.
    En revanche, je t’ai rejoint complètement il y a un an sur le thème « raz-le-bol de souffrir pour être belle » : depuis, à moi la tondeuse/rasoir pour les aisselles et ce qui reste de mes poils pubiens (pour le plus gros, je suis passée à la lumière pulsée), je garde l’épilateur électrique uniquement pour les demi-jambes, parce que là, ce ne me fait plus mal depuis des années.
    Mais ailleurs, je ne veux plus avoir mal, tu as raison, il faut respecter notre merveilleux corps et ne plus accepter de le faire souffrir inutilement.
    C’est d’ailleurs la raison qui m’a fait jeter aux orties à la même époque mes soutien-gorge push-up, armatures et cie, qui me provoquaient d’affreuses douleurs dans les seins avant les règles. Aujourd’hui, je ne porte presque plus de soutien-gorge du tout, d’ailleurs, je n’en ai pas mis de toute la semaine, même pas pour aller au bureau. Et je me sens libérée. 😉
    Les femmes sont toutes belles avec ou sans poils ! Ne nous laissons plus dire le contraire !!! Toutes des pin-up !! Toutes avec Pin-up Bio !!!!!!
    Bisous ma belle

    • Pin-up Bio dit :

      Waou merci pour ton enthousiasme (^-^) !!! On va y arriver… et tout à fait d’accord pour le soutien-gorge ça fait bobo aussi :-p Bisous

  19. Rins dit :

    Bonjour,

    Personnellement, cela fait 3 ans que je garde mes poils (je ne les tonds meme pas, seulement sous les aisselles environ 2 fois dans l’annee) et je le vis tres bien. Il est vrai que lorsque j’ai arrete de m’epiler les jambes, j’avais de gros « poils en bataille » tres fonces, mais avec le temps,ils se sont eclaircis et aujourd’hui on ne les vois presque plus (ils sont devenus blonds, alors que je suis chatain). Je suis heureuse de ne plus perdre de temps, d’autant plus que ca ne gene pas mon mari et que lorsque je m’epilais, ma peau devenait insensible au toucher pendant un mois alors qu’aujourd’hui j’ai retrouve cette sensibilite a 100%. Le poil joint decidement l’utile a l’agreable 🙂

    • Pin-up Bio dit :

      Ô merci pour ce précieux témoignage ! C’est vrai que des poils coupés sur les jambes c’est bof aussi bien sur les femmes que sur les hommes… j’ai vu ça récemment sur un sportif qui se rase les jambes. La sensibilité de la peau un sujet à creuser merci (^-^) !

  20. Maï dit :

    Bonjour! Je me demandais dans quelle mesure le fait d’en parler autant, de faire tant de cas des poils, nous remet en plein dans ce moule de la société? Que l’on s’épile ou pas, est-ce qu’il ne faudrait pas juste lâcher prise et apprendre à mettre ça de côté? (c’est une interrogation générale, pas une critique de l’article que je trouve bien!)

    J’ai été très complexée par mes poils car tout me grattait, me laissait des cicatrices etc. Depuis quelques temps je m’en fiche un peu. J’ai essayé la tondeuse de mon frère il y a quelques temps (sur ton idée) et c’est parfait, je trouve d’ailleurs que ça pique beaucoup moins qu’avec le rasoir. Je réépilerai peut-être à la cire cet été pour la sensation jambes douces. En attendant je passe un coup de tondeuse quand ça me chante, quand j’ai envie d’avoir des jambes sans poils (que je suis la seule à voir en ce moment). On vit dans une société (aux codes de pseudo-féminité particulièrement stupides, je suis d’accord), mais comme tu le disais plus haut Pin-up Bio, nous avons besoin d’y vivre. Je peux tout à fait comprendre que certaines avec une forte pilosité aient du mal à sortir jambes nues et poilues. Je ne dirais pas que c’est une faiblesse si elles s’épilent. Le tout c’est de trouver sa solution pour se sentir bien avant tout, et surtout lâcher prise!

    Je finis mon pavé avec cette interrogation: être féminine ne peut être lié qu’à l’apparence? C’est davantage ce qui me désole dans cette société: être une femme, donc féminine, c’est être …. jolie? Comme si la féminité ne pourrait être liée qu’à l’apparence, fondée sur des critères de beauté bien définis (voilà c’est ce qui est gênant avec les poils, même si ne pas en avoir est une norme sociétale, ça ne devrait pas être imposé comme une condition sine qua non à la dite féminité). J’ajouterai que si on est « masculin » par nature, on devient « féminine », grâce au maquillage ou autre. Je ne me maquille que de temps en temps et je me sens bien plus belle et femme (selon ma notion) qu’avant!

    Voilà désolée pour le roman!!Et Pin-up Bio dans la vidéo tu es absolument sublime!

    • Pin-up Bio dit :

      Bonsoir Maï, merci pour ce passionnant roman 🙂 Je suis d’accord avec toi mais avant de lâcher-prise il faut déjà observer qu’il y a un problème sinon on continuera d’être dans le déni. Ensuite c’est vrai qu’aujourd’hui il y a une grosse pression sur la femme au niveau de l’apparence, définir une femme par sa beauté physique est réducteur néanmoins il ne faut pas jeter bébé avec l’eau du bain car derrière l’idéal de beauté se cache aussi la santé, la sérénité… et l’amour de soi qui amène à l’épanouissement. Merci pour le compliment ma belle 😉

  21. Pauline dit :

    J’arrive un peu en retard, mais merci d’avoir fait cet article en tant que piqûre de rappel. Ce petit reportage est étonnamment bien construit, merci d’y avoir participé!

    Je me posais la question sur le choix de la tondeuse depuis que tu avais parlé de cette alternative il y a quelques mois. Je pense que je vais piocher dans la gamme pour homme car effectivement, elles ont l’air plus pratique et plus polyvalente (plus de sabots entre autres).

    Je pense que la tondeuse est l’outil idéal pour s’accepter avec ses poils. J’ai très envie d’arrêter le rasage qui justement irrite et agresse ma peau hypersensible (bien moins que l’épilation, on est bien d’accord) et de passer à la tondeuse en tout cas ^^

    • Pin-up Bio dit :

      Merci (^-^) ! Pour ma part c’est une simple tondeuse à cheveux homme babyliss à environ 20 ou 30 euros je ne sais plus 😉

  22. Clémence dit :

    Coucou Pin-up Bio !

    En fait je voudrais te dire merci, un grand grand grand merci à toi, à Pauline des cheveux de Mini et à Julien.
    Je suis une petite jeune de 18 ans, et je dois dire qu’à vous 3, vous avez énormément changer la vision de mon corps suite à vos vidéos/articles…

    Je me suis épilée pour la première fois à 13 ans, et j’étais en pleure, comme beaucoup.
    Je n’ai jamais réussi à le faire régulièrement, ou plutôt mon corps m’en a toujours empêcher, c’était insoutenable, j’ai toujours était très sensible et à l’écoute de mon corps, et la mutilation était pure et dure.
    De mes 14 à 18 ans, j’ai dû le faire « seulement » (et c’était déjà trop) peut-être 5 ou 6 fois…

    Et être avec mes poils ne m’a jamais gênée, ils étaient là et c’était normal pour moi, je le vivais bien.

    Par contre le problème…C’est qu’autre chose était devenu une évidence pour moi : je ne serais jamais belle, jamais séduisante, jamais en couple.
    Pourquoi, puisque moi je les aimais bien ces poils?
    Bah…à cause des autres.

    Ma mère a toujours rabâchée que les poils c’est moche.Mes frères aussi.
    A l’école, en voyant mes aisselles par exemple, les gens me trouvaient crades.
    Sur internet, un nombre incalculable d’hommes disaient qu’une femme était désirable uniquement si elle avait une peau lisse…
    En fait, je n’avais jamais vu personne penser que les poils étaient normaux.

    J’ai eu 18 ans il y a peu et je n’ai jamais eu de petits copains, même pas d’amourettes au collège.
    Parce que j’étais incapable de supporter cette torture qu’est l’épilation, et que de toute évidence, j’étais crade, j’ai toujours, toujours rejetée les garçons à qui je plaisais, et je ne suis jamais aller voir quelqu’un qui me plaisait.
    « Ils vont fuir en voyant mon corps » – c’est ce que je me disais.

    Ça fait maintenant plusieurs semaines que j’ai vu ton premier article sur la non-épilation, la vidéo de Julien, et un peu plus tard la vidéo de Pauline.
    Je me suis dit au début « ils sont fous ! ils vont se faire allumés par tout le monde ! » alors que pourtant, j’étais en total accord avec vos propos…
    Puis j’ai lu les commentaires, de toutes ces personnes, qui étaient d’accord avec vous, qui étaient d’accord avec moi sur ce sujet.
    Des femmes comme des hommes ! Encore plus incroyable, des femmes qui ne s’épilent pas sont en couple !
    Ça a était une vrai révélation, j’ai repris foi, et j’ai repris confiance au fil des semaines…

    J’en suis presque au point de me dire que si un jour, je rencontre quelqu’un qui me plait, je vais essayer d’aller jusqu’au bout, pour la première fois !
    Et si cette personne ne sera pas d’accord avec moi, c’est tout simplement qu’elle ne sera pas une personne susceptible de m’aimer telle que je suis, et c’est donc pas une grande perte.

    Donc voilà, c’est fou, je relis ma dernière phrase, c’est moi qui ai dit ça 😀

    Encore merci, mille fois merci !

    • Pin-up Bio dit :

      Ô merci Clémence pour ce beau cadeau que tu nous fais (^-^) c’est exactement pour ça que j’ai écrit l’article, vive internet !!! Pour ton futur petit copain ne le brusque pas trop car il fait partie d’une génération anti-poils, aborde le sujet doucement et laisse lui du temps 😉

    • Blabla dit :

      Je passe sur ce blog dans le courant de mes errances web, et ce commentaire m’a beaucoup touchée. Je ne sais pas si tu liras le mien, Clémence, mais je te trouve admirable de réagir ainsi à ton âge.
      Je n’ai pas eu de petit ami avant mes 18 ans, je crois que c’est l’âge où j’ai échangé mon premier baiser avec un mec complètement idiot, et aucune relation sexuelle avant mes 20 ans. Alors tu vois tu es loin d’être la seule, et cela n’est pas lié réellement à une question de poils je pense, c’est juste que le moment de la rencontre appropriée ne s’est pas encore présenté pour toi, et si cela t’inquiète il n’y pas de quoi : tu as l’air très intelligente, et tu es sans doute charmante (de toute façon tu plais à certains tu l’as toi meme dit) et si beaucoup de garçons ne le voient peut être pas, cela saura être remarqué par un garçon qui devra pour te mériter, être aussi intelligent que toi : si il l’est, il ne se braquera pas comme un ado devant cette question de poils (qui est tellement anodine quand on est amoureux de quelqu’un, je t’assure), et comme tu le dis, il t’acceptera comme tu es (même si il serait judicieux que tu t’exprimes sur ce sujet vis a vis de lui, se confier, c’est souvent plus enrichissant et utile pour lier une relation, que de ne pas avoir de poils ! )
      Bref, ne change pas.

  23. elo dit :

    Wow, j’aimerais pouvoir assumer mes poils aussi bien que vous ! Je suis encore bien loin du compte. J’utilise toutes sortes de méthodes d’épilation : épilateur électrique, cire chaude, cire froide. Je songe même au laser.

    • Pin-up Bio dit :

      Le hasard n’existe pas si tu as lu cet article c’est que tu es en chemin… ;-)Aime ton corps, il le mérite, tu le mérites !

  24. sarah dit :

    hello Pin-up Bio et les autres filles

    Est ce que l’une de vous pourrai me donner son avis son l’épilation à lumière pulsé? est ce que c’est vraiement efficace? autres petite question existe des crèmes dépilatoire bio ? merci pour les réponses.

  25. Mia dit :

    Coucou,

    Je me disais, pourquoi ne pas essayer de l’eau oxygénée ?
    C’est toujours un moyen pour ne pas arracher ses poils sans pour autant qu’ils soient trop visibles… Après je ne sais pas si c’est très bio cela dit
    Bonne continuation 🙂

    Mia

  26. vanata dit :

    Bonsoir à toutes, je voulais partager avec vous le commentaire de mon chéri, qui m’a beaucoup touchée. J’ai arrêté de m’épiler les aisselles depuis quelques semaines, et en levant les bras devant, il me dit: « c’est mignon, tu as comme des petits nuages sous les bras ! ». En fait, j’ai trouvé ça adorable… tout ça pour dire que nos hommes peuvent nous surprendre… En tant que femmes, nous sommes finalement prisonières de nos propres représentations ! 🙂

  27. Christine dit :

    Bonsoir
    J’avais du mal à arrêter l’épilation, les poils étant mon GROS complexe (j’ai une peau très blanche et des poils bin noirs).
    Mais après avoir vu ce reportage j’ai commencé à me tondre et je trouve ça beaucoup plus joli: j’ai moins rougeurs et avec un collant un peu brillant on ne voit rien du tout.
    Bravo à celles qui assument complètement leurs poils.
    Savez-vous que dans certains pays (Iran, Inde…) les femmes s’épilent tout le visage (les joues, le front etc). On me l’a fait une fois, c’est une torture!

  28. helene dit :

    15/12/2014
    Bonjour Pin-up Bio,

    Je suis ennuyée, j’aimerais obtenir ce fameux guide de morphologie mais après deux tentatives d’envoi de mon adresse électronique, aucune réponse positive à ce jour.

    • Pin-up Bio dit :

      Je viens de te le renvoyer. C’est parce que tu es déjà inscrite, tu l’avais d’ailleurs reçu en 2013 😉

  29. Bonjour 🙂
    ma peau est très sensible sur les cuisses, je vais essayer à la tondeuse. J’avais aussi quelques craintes sur la repousse, mais les commentaires que j’ai lu ci-dessous m’ont plutôt rassurée.
    Pour les mollets, je ne suis pas encore décidé pour arrêter l’épilation…bon, tu m’as déjà converti à la coloration cheveux Logona, et au bicarbonate comme déodorant. Voyons si la tondeuse remporte le même succès 😎
    Et bonne année les Pin Up Bio !

  30. solila dit :

    Bonjour,

    je suis très poilue. Je m’épile depuis longtemps; mes poils repoussent moins, donc je peux espacer les épilations. Les raser ou les tondre (chez les personnes aynt une forte pilosité en particulier) me semble peu approprié car on continue de vouloir chasser le problème, sans vraiment l’accepter. Je regrette que le poil reste un point de différenciation homme-femme, cependant, je constate que de plus en plus d’hommes se « féminisent » et s’épilent. Par ailleurs, il y a des zones que je ne peux me résoudre à ne pas épiler, comme les aisselles car ça favorise (il me semble) beaucoup les mauvaises odeurs. Finalement, pour moi qui ne porte pas une grande importance à mon physique, l’épilation devient un moment de soin ! Car c’est un temps que j’accorde à mon corps ; je fais un gommage, je l’hydrate puis toute cette douceur me donne envie de le montrer, donc d’afficher ma féminité !
    Ah… comme les femmes sont paradoxales ^^

  31. Nathalie dit :

    Salut la Pin-up Bio !

    D’abord, merci à toi, et à Mini grâce à qui je suis ici. Tu donnes ici une belle alternative au rasage, étant brune je ne supporterais pas encore mes poils. J’ai aussi pris conscience que c’est au collège avec les commentaires désobligeants que j’ai commencé à me raser, malgré le fait que ma mère me disait « ça ne se voit pas ». Je ferai donc tout pour encourager ma fille (si j’en ai une à ne pas s’épiler).

    Je frapperai les filles qui râlent après leurs hommes parce que leurs poils sont moches…au diable !

  32. Elise dit :

    Bonjour! Je me suis achetée une tondeuse cette semaine et j’en suis ravie! Merci pour cette belle idée, moi qui ai été longtemps complexée par mes poils… j’ai une question: tu dis qu’il faut passer la tondeuse dans le sens du poil, peux-tu expliquer car dans la notice d’utilisation c’est bien écrit de tondre dans le sens inverse. Merci!

  33. Florence dit :

    Bonjour,
    Je me demande quand même : y en a t-il parmi vous qui sont très brunes et très poilues, comme moi ? parce que en ce qui me concerne j’ai de très longs poils y compris sur les cuisses, et je m’épile les bras aussi. Je rêve de ne plus m’épiler, mais les solutions proposées concernent souvent les filles qui n’ont pas beaucoup de poils. De plus, je vis dans le sud et on est beaucoup plus « dénudés » qu’ailleurs…
    Je suis quand même très tentée par la solution tondeuse te je vais en acheter une. Si ça ne me satisfait pas, je la réserverai à la « fourrure pubienne » (parce que là j’ai arrêté le massacre du semi intégral).
    Bises à toutes.

  34. 1. dit :

    Bonjour,
    Je me demandais , moi je me rasais , mais j’ai arrêter car même en utilisant de la mousse, ou du savon ou tout un tas de chose avant le rasage pour  »créer une couche » entre la peau et les lames pour ne pas agresser la peau et bien.. je me retrouvais quand même avec des plaques rouges, des démangeaison horribles, des poils incarnés douloureux, et des tonnes de petits boutons rouges qui , si par malheur ont été grattés vont faire de sublimes cicatrices!
    Bon etant donné que je suis adolescente et que les remarques entre ado sont -comment dire..- ‘violente’ / ‘agressives’ , je tiens a faire quelque chose pour ne pas avoir des jambes extra poilues non plus..
    Alors pour l’instant -ne me blamez pas- je m’épile, alors merci la douleur des cires ‘orientales’ , merci les allergies au cires froide, mais par contre les cires chaudes en roll on me conviennent pour le moment (je précise que je ne m’épile à la cire que les jambes jusqu’au cuisses).

    Enfin bref, ma question est , est-ce que la tondeuse me donnerait les mêmes désagréments que le rasoir ?
    Et aussi, quelle est la différence entre rasoir électrique et tondeuse?

  35. Nelly dit :

    J’avais justement ecrit un article parlant de ça, de ce mal etre tellement dommage que ressentent certaines femmes vis à vis de la pilosité.
    Et j’apprecie la bienveillance de tes écrits: brusquer, et dire « noir » à quelqu’un qui a toujours entendu « blanc » n’est pas, à mon sens non plus, la meilleure façon de faire avancer les choses.
    Et c’est pourtant ce qu’on retrouve le plus sur internet.

    Pour parler des poils, j’ai pas encore acheté de tondeuse parce que j’attend ton retour sur la manuelle (avec l’obsolescence programmée, je ne veux pas acheter d’electrique), pour les aisselles.

    J’ai enfin arrêté d’epiler mes bras, alors que j’ai commencé à huit ans (les enfants sont terribles entre eux) et je m’y habitue. Mais alors, pour mettre de la creme corps, c’est pas pratique, ça colle aux poils lol Les jambes sont presquent miins embêtantes.

  36. Vini dit :

    Je découvre ton blog et j’avoue être tombe sous le charme…
    Merci pour ce super article…J’attends vite ton retour sur la tondeuse manuelle que tu as du t’acheter…
    Grace à toi aussi j’ai connu radio medecine douce…et ce matin t’ai mis en podcast pendant mon rangement quotdien lol …mes enfants me disait mais c ‘est qui la dame que tu ecoutes hihihi….
    Merci pour ce que tu nous fais decouvrir et tout cet amour hate de finir de parcourir ton blog…
    Bell nuit à toi….

  37. Aline dit :

    Hello ^^

    Je ne suis pas ce qu’on peut appeler une bimbo, je n’aime pas le maquillage, je n’aime pas les fringues, je déteste me faire « belle »,… Mais c’est fou ce que la société peut faire pour nous mettre mal par rapport à nous-même… Donc forcément comme toutes les femmes ou presque je me rase et je bénis chaque année l’hiver qui me permettait de laisser mes poils tranquille :p

    Je suis heureuse de voir que beaucoup de femmes essayent de trouver des alternatives ou de carrément se laisser naturelle ^^

    J’ai une graaaaaaaaaande question 😀
    Où est-ce que tu as acheté cette magnifique tondeuse manuelle ???? *_* j’aimerai bien avoir la même *_*

    Merci de partager ce genre d’article pour qu’enfin on puisse être nous !

  38. Florie dit :

    Bonjour,

    Je souhaiterais passer à la tondeuse pour m’épiler (jambes, maillot, aisselles) mais j’ai la peau très sensible. Je suis perdue dans tous les types de tondeuses qu’il existe. La tondeuse femme (en photo) n’a pas de supers avis sur les sites d’achat (soit-disant qu’elle ne coupe pas assez bien les poils et que l’embout se casse rapidement). Merci d’avance les filles de me conseiller une tondeuse dont vous êtes satisfaites. A bientôt

  39. Mimi dit :

    Coucou jolie Pin-up Bio ! ^^ Personnellement je trouve la tondeuse parfaite pour l’hiver (aisselles et jambes !) Après l’été c’est épilateur, mais ça ne me gêne pas plus que ça de laisser mes petits poils adorés ! 🙂 Où as tu acheté tes chaussures ? Je suis fan, elles sont TROP BELLES !
    Bisous !
    Mimi.

  40. sonia dit :

    bonjour,

    peux tu me donner la marque de ta tondeuse?

    merci pour tous

La discussion est terminée, à bientôt !