J’ai décidé de ne plus m’épiler !

choix-consequences-enfants

Bonjour les Beautés, vous devez certainement vous souvenir de mon article récent sur les poils, où je parlais de l’épilation comme une violence ordinaire qui a suscité beaucoup de controverse et je le comprends car on touche à notre image… sujet méga sensible, je suis bien placée pour le savoir ;-). Ensuite, dans Comment être sexy avec ses poils je commençais ma transition vers plus de respect pour mon corps… tout en restant Pin-up. Aujourd’hui, c’est décidé, je ne m’épile plus ! ! Ça fait mal et je ne veux plus être dans la souffrance, je m’aime et je veux apporter de la douceur à mon corps. Découvrez dans l’émission de Radio médecine douce ce que je fais pour rester Pin-up ! !

 

 

Merci à Julien Wolga, d’avoir gentiment accepté de participer à l’émission et à la belle Nathalie Lefèvre de m’accueillir avec toujours beaucoup d’enthousiasme à Radio Médecine Douce (^-^) ! ! !

L’article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager pour répandre plus de douceur dans notre monde ;-)
Vous embellissez la planète par votre présence et vos actions… alors BRAVO !


51 Comments

  1. lilk dit :

    Moi je ne m’epile plus depuis août dernier. Je vais passer mon premier été avec les aisselles non épilées. Par contre des que le vrai beau temps reviendra, je me ferai les demie jambes car je ne me sens pied prête pour cela, trop peur de le réaction et le jugement des gens…

  2. Noésis dit :

    Perso c’est zéro épilation pendant la saison hivernale. Avec le retour des beaux jours c’est la tondeuse que je sors car c’est la méthode la plus douce que je connaisse. Un petit peu les aisselles quand j’estime que il y en a un peu trop, mais j’ai une très grande marge de tolérance… Les jambes c’est pour les grandes occasions, et le maillot c’est uniquement en cas de maillot de bain, et je ne fais que les poils qui empiètent sur le haut des cuisses, jamais le pubis. Et je crois ce qui me plait le plus là dedans, c’est le temps économisé! L’épilation c’est chronophage et je préfère consacrer mon temps à des choses plus utiles.

    • Pin-up Bio dit :

      Merci pour ce merveilleux témoignage tu as raison de souligner l’énorme perte de temps 🙂

  3. Après plus de 10 ans d’épilation mensuelle des aisselles, j’ai laissé tombé cet hiver, en raison de mes essais de déodorant au bicarbonate, comme je te l’avais dit. Finalement, je ne me rase les aisselles qu’une fois par mois également, donc j’arrête définitivement l’épilation à cet endroit : marre d’avoir mal, même si c’est seulement une fois par mois. Le rasoir, c’est plus rapide et surtout indolore. Le maillot, je l’ai fait dépiler à la lumière pulsée il y a 2 ans parce que je ne supportais plus l’épilation mensuelle à la cire, c’est une torture ce truc. Les jambes, toujours mon épilateur une fois par mois : depuis plus de 20 ans, la moitié des poils ne repousse plus, alors ce qui reste c’est rapide et indolore là aussi.
    En définitive, oui, marre d’avoir mal, désormais « il faut souffrir pour être belle » ne fait plus partie de mon vocabulaire. Après tout, je le vaux bien ! Alors pourquoi continuer à m’infliger des trucs pareils ?
    J’ai conscience du fait que l’épilation n’est en fait qu’une réaction à un conditionnement social, mais je n’ai pas envie de le surmonter, c’est un choix personnel. Par contre, oui, clairement oui, je n’ai plus envie de souffrir.

  4. Samia dit :

    Coucou ! Depuis trois ans maintenant je m’épile les jambes à la cire mais uniquement en été ce qui fait deux à trois fois dans l’année. Le reste du temps je mets des collants opaques si je suis en jupe. Mon copain s’est habitué et ne se plaint pas car j’hydrate bien mes jambes et elles restent douces. 🙂 Pour les aisselles, je me les rase une fois par mois. J’aimerai bien les épiler moi-même mais je n’y arrive pas. Le maillot c’est une torture de le faire à la cire, je le fais donc au rasoir quand je sens que c’est nécessaire. Pour ma part, je ne pense pas que l’épilation soit une violence ordinaire. Alors oui ça fait mal et oui la société dans laquelle on vit met en avant le fait qu’il faut les poils doivent être éradiqués. Dans ma famille, ma grand-mère a toujours pratiqué l’épilation au sucre, pour elle c’était un rituel beauté et une manière de prendre soin de son corps. Elle ne le faisait pas tous les mois non plus. Ma solution pour combiner « je ne cède pas à la société » et « je m’occupe de moi car j’aime mon corps » c’est l’huile végétale de Souchet. Je l’ai incorporé dans une crème home-made et je l’applique tous les soirs sur mes jambes et mes aisselles. Elle participe à ralentir la pousse des poils tout doucement mais sûrement 🙂

  5. mariesarah dit :

    Génial !

    Voilà mon témoignage de femme pas épilée depuis 3 ans http://marieturenne.wordpress.com/2014/03/14/les-mal-aimes/

    Cette émission est fantastique. Je me suis régalée.

    Belle décision !

    • Pin-up Bio dit :

      Merci ma belle, super ton article j’adore ton regard totalement déconditionné sur ton corps… style c’est quoi votre obsession bizarre avec les poils ?!! Même si les femmes ne te suivent pas dans cette acceptation saine et totale de ton corps j’espère au moins qu’elles ressentiront comme moi de l’admiration plutôt qu’un dégoût conditionné à ton égard (^-^) !!

  6. Filo dit :

    Moi qui suis une vraie paresseuse, je me retrouve finalement totalement en phase avec ton propos: jamais d’épilation (non mais ouilleuuuh!) un coup de rasoir sous les aisselles approximatif parce que je n’ai pas les yeux qui tournent sous les bras pour bien vérifier ce qui reste (!) et rasoir encore sur les demi-jambes, uniquement, parce que le cuissot sans poils mais plein de boutons bof, quoi. Et pour le maillot de bain, option shorty. Voilà, mes poils et moi on cohabite plutôt bien, mais j’ai la chance de peu transpirer. Par contre hydratation encore et encore, même en été. D’ailleurs je suis preneuse des astuces qui permettraient de se crémer le dos, parce que, quand on n’est pas contorsionniste, comment faire????? (prière de ne pas rigoler, hein);))

    • Pin-up Bio dit :

      Bravo belle cohabitation (^-^) !!! J’adore les maillots de bain vintage, ils sont très féminins, très classes et peu échancrés donc je te rejoins tout à fait 🙂 Pour ce qui est du dos c’est drôle que tu en parles car je suis actuellement en pleine réflexion sur les besoins vitaux de notre corps, et il y a un besoin dont on ne parle pas assez, c’est le CONTACT. Sans parler de sexualité juste le contact peau à peau lorsqu’on va se faire masser par exemple. Nous sommes des animaux sociaux et nous avons besoin de notre tribu. Alors oui je pourrais te dire de prendre une serviette fine et de vaporiser dessus des huiles végétales pour ensuite te frotter avec comme pour s’essuyer mais c’est dommage. Va te faire masser ou demande à un de tes proches de le faire, c’est divin et cela apporte bien plus que l »hydratation de ta peau… c’est de la chaleur humaine 🙂

      • chloé dit :

        INcroyable Pin-up Bio ta réflexion sur le toucher et le massage c’est justement ma réflexion du moment à moi aussi… je pense que c’est une vrai thérapie la douceur les caresses, câlins et massages.. et je m’y penche de plus en plus ces temps-ci… notamment le coup et les pieds facile à faire soi-même… et je me masse délicatement le crâne… mais à faire à 2… même en dehors de toute la sensualité de la chose je pense que c’est un échange bien plus riche qu’on ne le pense… à user et abuser en période de stress, de peur ou pour faire passer la colère 🙂 c’est vrai après tout c’est tellement riche en significations et en amour le toucher.. parfois bien plus que les mots…

      • Hannao dit :

        Bonjour.
        Je me permets de m’incruster. Je suis totalement en phase avec vous sur le pouvoir du toucher/contact. J’en fais l’expérience en ce moment, j’ai souvent des petites montée de stress le soir. ayant la chance de vivre avec quelqu’un, dans ces moment-là avoir quelqu’un qui vous prend dans ses bras et qui vous passe la main dans le dos est très efficace pour retrouver un peu de sérénité.

        Bonne journée.
        Hannao

      • Pin-up Bio dit :

        (^-^) !

  7. Tania dit :

    Perso, je ne me suis jamais épilée les aisselles sur les bons conseils de ma maman (« oh tu n’as pas grand chose, laisse-les tranquille sinon tu en auras bien plus »). Du coup, je ne mets que des T-shirts à manches courtes en été, jamais de débardeur. Comme je n’aime pas trop mes bras, ça me convient très bien : double camouflage activé ! ;o)

    Je me suis déjà épilée le pubis mais la sensation désagréable à la repousse m’a dissuadée de réitérer l’expérience. Et, franchement, je préfère parce qu’avoir un pubis glabre de petite fille à 44 ans, merci bien.

    En fait, je ne m’occupe que de mes demi-jambes. Et encore : en été uniquement. Je les rase sous la douche. En hiver, je suis en « jachère » et je mets des collants opaques. :o)

    • Pin-up Bio dit :

      Super témoignage merci beaucoup !! Oui il faut le dire la repousse d’un pubis épilé ce n’est pas agréable pour nous et pour les hommes, un ami me l’a confié récemment… il a fait la grimace en m’évoquant son anecdote :-S

  8. Tina dit :

    Bah, tu n’es pas obligé de t’épiler, tu peut te raser. Une fois par semaine sous la douche avec un rasoir de qualité (qui, désinfetcé peut te servir longtemps !) c’est vite fait, ça fais pas mal et tu resterai attrayant pour les autres (notamment les hommes !) Si tu decidé d’avoir des poiles juste pour toi, parce que cella te conviens mieux -c’est OK (ce même ce qu’il faut que tu fasse :), mais si tu veut rester attrayante pour les autres, faut pas rêver: les poiles sous les aiselles et auilleurs, c’est ni esthetique, ni higienique, ni sexy.

    • Pin-up Bio dit :

      Merci pour ton retour 🙂 Est-ce qu’avoir des cheveux ce n’est pas hygiénique ?… parce ce que c’est la même chose ma belle, lis les articles précédents 😉

  9. chloé dit :

    Coucou Pin-up Bio! moi aussi je ne m’épile plus… c’est tondeuse! et tu sais quoi… j’ai même l’impression que mes poils poussent plus lentement… et enfin une peau pas desséchée lésée par le rasage ou les poils incarnés après épilation… ça me convient parfaitement… puis je suis de l’avis que les poils s’ils sont là… doivent être là! comme cela c’est parfait je respecte ma nature et je me fais belle en douceur…
    Dis-moi je voulais te demander si ce n’est pas trop indiscret… qu’elle est ta profession en dehors du blog? tu as une formation de conseillère en image? les études de soins, d’esthétique et de bien-être me tente bien… mais j’ai peur de ne pas y trouver le côté produits bio, huiles essentielles, bien-être, respect de soi, et n’y trouver que des « pouffes qui joue à la barbie arrachent leur poils à gogo et apprennent à devenir de bonnes commerciales de produits pseudo-luxe conventionnels.. » si je puis me permettre.. et j’ai peur que ce ne soit pas du tout en accord avec mon éthique!
    Merci de me répondre, ça m’intéresserait beaucoup! et encore bravo pourton merveilleux blog! 🙂

    • Pin-up Bio dit :

      Bravo ma belle et oui VIVE LA TONDEUSE (^-^) !!! La mienne je l’avais achetée au rayon cheveux hommes il y a des années et elle ne me quitte plus !
      Sinon je suis conseillère en image éthique j’ai fait plusieurs formations de conseil en image/ relooking et en effet il n’y a pas du tout de côté bio et éthique voilà pourquoi j’ai créé le blog et que je donne des cours dans le Club privé Pin-up Bio 😉 Merci à toi !

  10. Ah ah ah ! Moi, ça y est j’ai commencée l’épilation au Laser la semaine dernière. C’est un chemin clairement diffèrent, mais si tu te sens bien comme ça, alors tu as mon soutien. 🙂

    • Pin-up Bio dit :

      Oui à priori pas facile l’acceptation totale de son corps de femme mais avec l’amour de soi cela semble venir si naturellement que c’en est merveilleux à vivre… et beaucoup moins cher, douloureux et dangereux 😉 Merci ma belle !!

  11. itO dit :

    Yess !
    Je t’avoue, Pin-up Bio, que la belle saison revenant, je n’étais pas enthousiaste à l’idée de re(re)(re)(re)recommencer à m’épiler. Surtout les aisselles que je faisais moi-même, à la pince…
    C’était sans doute moins violent qu’à la cire, mais quand même. Et surtout comme dit plus haut, ça prend un temps fou.
    J’avais très envie d’arrêter mais j’hésitais vachement, vu aussi mes séances de natation à la piscine, toussa… Et puis je suis tombée sur ton article avec ce mot que tu as employé et qui a été un vrai déclic : fourrure.
    Je me répète peut-être, je sais plus, mais tant pis; j’adore ce mot et l’image à laquelle il renvoie. Depuis ma pince à épiler a pris un congé prolongé à durée indéterminé.
    Du coup, dans la petite vidéo qui accompagne mon article sur l’acné rosacée (il est enfin en ligne – argh! – dans lequel d’ailleurs tu es mentionnée étant donné qu’un de tes secrets de beauté a participé à ma guérison finale 😉 )… Bref, on y voit les trois poils de dessous mes bras 😀
    C’est comme ça ! C’est vraiment moi !

    • Pin-up Bio dit :

      Merveilleux (^-^) c’est clair que pour une mutilation… ça prend beaucoup de temps :-p Ô je suis heureuse que cela te plaise moi aussi maintenant quand je regarde mes jambes je me force à déconditionner mon regard et de me dire que c’est ma fourrure et que je dois l’aimer, tout comme j’ai réussi à dépasser plus jeune, le dégoût des poils sur le torse des hommes. Je me disais c’est normal c’est un homme donc c’est à moi de m’habituer, à présent j’adore et à l’inverse un homme sans poil sur le torse c’est un peu dommage car je ne peux pas caresser et jouer avec :-p

      Article super bien documenté bravo et merci pour ton lien ma belle http://mezamashidokei.tuxfamily.org/index.php?category/cOsmétique

      Je t’ajoute dans ma blogroll et petite question c’est quoi ton prénom ? bisou ma belle

  12. itO dit :

    C’est exactement ça ! La dooouce fourrure de nos zhômmes… 😀
    Merci pour l’ajout 😉
    Mon prénom ? Lydie ^^

  13. savie dit :

    Je ne peux que te rejoindre sur l’épilation du maillot ; accepter une telle douleur dans cette zone là ce n’est pas possible. Et clairement là c’est un poil d’adulte, signe de maturité comme vous en parlez. Ca me fait penser à la video très polémique qui avait été diffusée sur internet dans un esprit dessin animé limite pour petite fille ( je ne sais pas si tu en avais entendu parlé). Très intéressant d’avoir aussi l’avis d’un homme autour de vous 2.

  14. Julie dit :

    Chouette, l’émission ! Et dans tout ça, quand on part à l’assaut de la société et qu’on défie le regard des autres en osant le poil long et 100% naturel, quelqu’un a des idées pour s’habiller ? Disons que pour commencer, les bretelles fines avec les aisselles complètement à découvert, on a du mal à y associer un style « classe »… Je veux dire que même sans trouver ça dégueulasse, je trouve plus facile de porter mes poils au jambes avec un sarouel (même court, donc pas forcément pour cacher), qu’une jupe « de fille ». Sûrement parce que l’imaginaire associe facilement « poils et hippie »; mais pas « poils et pinup » ou « poils et robe de soirée »… Bref, en conclusion, y a t’il des vêtements jolis ET adaptés aux aisselles / jambes poilues, sans forcément tout cacher ?

    Allez, je démarre la boîte à idées : pour le maillot de bain, si ça dépasse un peu, on peut lancer la mode du mini short de bain… Il y en a des très féminins qui couvrent tout juste l’aine et un ou deux cm du haut des cuisses (évidemment tout dépend de la pilosité de chacune). J’en ai un de ce type, et depuis j’ai résolu l’épilation du maillot de façon définitive ! Il y a aussi les maillots de bains avec une jupette intégrée… Bref, il faut aller vers une diversité des modèles !

    • Pin-up Bio dit :

      Merci Julie (^-^) !! Pour les aisselles sans épiler je préfère tout de même la tondeuse très court… et puis de toute façon on ne passe pas son temps les bras levés :-p Pour le maillot de bain vive les maillots pin-up vinage très peu échancrés, très classe et féminin…. et couvrants, pour les jambes en été longues jupes romantiques… 😉

  15. Nolwenn dit :

    Bravo Pin-up Bio!
    pas seulement pour cet article mais pour tous ceux que j’ai dévorés jusqu’à présent depuis une petite semaine que j’ai découvert ton blog! C’est bizarre mais depuis une semaine, je souris beaucoup plus…et je suis pleine de bonnes résolutions :o))
    Quant à l’épilation, mon esthéticienne doit passer à la fin du mois et j’hésite…pourquoi ne pas remplacer ma séance de torture par un bon massage ?! Je crois que mon argent serait bien mieux dépensé ainsi ;o)

  16. Pupuce dit :

    Super boulot ! (et pardon d’avance pour le pavé !!)
    Du haut de mes 20 ans, tes articles m’ont conforté dans la démarche que j’ai entrepris depuis septembre dernier.
    La tondeuse est notre amie 😉
    Personnellement, je fais mes aisselles à l’épilateur électrique, mais c’est par ce que ça ne me fait pas mal, allez comprendre … Mais uniquement quand j’en ai ENVIE ou que j’en RESSENS le besoin.
    Je fonctionne de la même manière pour le rasage de mes jambes (poils trop fins pour être épilés) et le petit coup de tondeuse sur les lèvres, je revendique le pubis « wild » !
    Tous les jeunes exigent que leurs demoiselles soient rasées à blanc, j’en parle avec des filles, je l’ai vécu, quelle horreur ! Et quand je vois le pubis clairsemé d’une amie, je me demande comment elle peut oser traiter ainsi son mont de Vénus !
    Cela dit, je pense que monsieur ou madame qui partage notre vie joue énormément dans l’acceptation de notre corps.
    Avec sa délicatesse masculine, le mien part du principe que « j’m’en fous tant que c’est doux »
    Et si de temps en temps il me demande des jambes impec’ ou des choses de ce type, on fait du troc, et lui en retour raccourcit ses poils pubiens ou ceux des aisselles.
    Avec mes poils, je me sens forte, je m’assume, je suis fière de qui je suis.

  17. Kankana dit :

    C’est facile quand on a trois poils sous les bras, mais ce n’est pas le cas de toutes les filles !

  18. Medilaser dit :

    Bonjour,

    S’épiler ou ne pas s’épiler. Pour ma part, cela relève d’un choix personnel. Mais c’est vrai que dans une société où l’épilation est plébiscitée, il est plus difficile pour certaines femmes qui veulent arrêter cette pratique d’assumer le regard des autres, du coup elles continuent l’épilation.

  19. ben dit :

    Bonjour,
    Pour faire écho à cet article : intéressante interview sur le sujet

    https://www.youtube.com/watch?v=7hWXU9VBeXY&feature=em-subs_digest

    Bonne continuation à vous.
    Martine

  20. Lhabitante dit :

    Sur le même sujet, avec un ton décalé et plein d’humour:
    http://solangeteparle.com/2014/05/05/poils-pubiens-indignez-vous/

  21. Comme beaucoup d’entre vous je me fais épiler en institut genre moins de 3 fois par an… juste les demi jambes et quand même les aisselles si j’ai un rv important et c’est le cas vendredi ! Pin-up Bio j’ai parlé du bicarbonate de soude comme déo à la gérante qui adore l’idée et qui va foncer sur ton blog tellement elle est à fond ! Beauté au naturel et Gratitude attitude font bon ménage, elle parlera de nos 2 blogs à ses clientes 😉 Bisous à toutes ! Prenez soin de vous !

  22. Loïs dit :

    J’aime beaucoup tes article <3
    C'est un sujet sur lequel je suis en pleine réflexion.
    Je ne m'épile plus en ce moment, mais j'ai du mal à accepter mes poils sur les jambes, c'est terrible. Autant les aisselles ça passe, même pour mon mari, autant les jambes on a vraiment du mal.
    Je trouve ça dingue quand même comme nous sommes conditionnés, ça me désole.
    Cet été c'est le mariage du frère de mon mari, et je crois que je ne vais pas pouvoir y aller avec mes poils sur les jambes.
    Comme quoi, je suis plus sensible aux regards des autres que je le pensais …

    • Elphriya dit :

      C’est rigolo, moi c’est l’inverse ! Autant les jambes je m’en fous, autant les aisselles je déteste.
      Mais d’une manière générale, enfin tout cas pour moi c’est ça aussi, je déteste sortir non épilée parce que le poil représente mon intimité.
      Et comme tout ce qui touche l’intimité, et bien tout le monde n’a pas le droit d’y avoir accès !
      Généralement, il n’y a que les gens proches de moi qui m’ont déjà vue avec les cheveux sales, non épilée, avec des boutons et j’en passe.
      A chacun sa vision des choses !

  23. Emma dit :

    Bonjour PinUpBio 🙂

    Elle est très belle votre émission radio (Julien, toi et Nathalie), ça m’a mis les larmes aux yeux ! :’)

    J’en avais besoin car depuis qqs jours (en raison de l’été) je vis des gros dilemmes au niveau de mes poils (j’épile ? Je tonds ? je laisse ?) et ça me saoule vraiment, parce que je crois que j’essaye d’aller trop vite, alors entendre des mots réconfortants, se rappeler qu’il faut y aller tout en douceur, ça m’a fait du bien !

    Je suis déjà heureuse car j’ai appris à assumer mes poils sous les bras (que je trouve très mignons et doux !) et mes poils de pubis (tout aussi mignons et doux !), mais par contre je n’aime toujours pas mes poils de jambes (jambes entières), et comme c’est l’été, à Paris, je n’assume vraiment pas de le laisser pousser … Tant pis, pour le moment je les enlève, et je me laisse du temps pour apprendre en douceur à les aimer <3

    Merci <3

  24. Elphriya dit :

    Moi je suis mitigée sur l’épilation.

    Si je sors, je veille un minimum à pas avoir de poils qui sortent de partout. Même après avoir entendu l’émission, je continue à trouver que les poils sur les aisselles (c’est marrant sur les jambes moins) c’est moche. Donc oui, effectivement, je pense que c’est un conditionnement de la société. Tout comme les cheveux gras, les boutons, la peau grasse, les poils sont aussi associés à « je ne prends pas/je n’ai pas le temps de prendre soin de moi ».

    Maintenant si je suis chez moi, si je vais courir ou si je vais à la salle de sport, je m’en contrefiche. Je peux avoir les jambes poilues, j’ai bien mieux à faire !

    Par contre, là où je ne suis pas atteinte par le phénomène de société, c’est le maillot. Quand j’étais plus jeune et que je tatonnais encore dans ma sexualité, je n’avais pas encore ce recul que j’ai aujourd’hui et j’avais plus de mal à m’affirmer de ce côté. Mais à présent, le maillot c’est non négociable ! Je ne l’épile jamais intégralement (juste maillot normal ou brésilien). Franchement, ressembler à une fillette de 12 ans, non merci.
    Si les poils sont moyennement mes amis, c’est aussi parce que j’en ai pas mal et partout. Alors c’est vrai que je ricane bien quand on me dit « mais nan les poils c’est pas la mort », j’ai envie de dire « prends les miens et on en reparle » xD

    Limite ce qui me choque le plus, c’est vraiment l’épilation intégrale du maillot et… l’épilation des aisselles et du pubis CHEZ LES MECS. A chaque fois, je me dis : POURQUOI ?! C’est vrai quoi ! Non seulement ils ont la chance de ne pas avoir à s’épiler (et donc à ne pas souffrir) mais en plus, j’associe souvent poils = virilité chez un mec (et la barbe qu’est-ce que c’est sexy…).

    PS : Je fais le laser pour le maillot vu que j’étais vraiment un ours xD mais ayant, après trois séances, une pilosité moindre et, à mon avis, dans la « norme », je comprends aussi mieux que certaines filles s’en foutent. Comme je dis, quand on a trois poils sur le caillou, c’est sûr que c’est facile :p

    Bref, tout ce long monologue parce que je trouve que c’est vraiment un sujet d’actualité et important !

    Continue comme ça !

  25. Milie 974 dit :

    J’aime bien l’idée de pas se torturer à éliminer nos poils mais je n’aime pas j’ai l’impression d’en avoir trop 😉
    Il y a deux ans j’ai commencé l’épilation à la cire ds un institut, les aisselles et les demi jambes, c’est une fois par mois et ça repousse plus doux qu’au rasoir je trouve.
    Le maillot alors la je sais pas comment faire lol, à la cire CATASTROPHE j’ai la peau tellement fine que j’avais toujours un bout de peau qui partait avec…AÏE donc ben STOP plus possible!
    J’aimerai bien essayé l’épilation définitive mais c’est assez cher…et si ça fonctionne pas lol
    J’ai vu que dans certains commentaires vous parlez de tondeuse mais ça existe pour femme et pour le maillot ou il faut se rabattre sur les tondeuse hommes?!?
    Ah j’habite l’Ile de La Réunion donc il fait chaud la plupart du temps…alors les poils c’est pas que 3 mois dans l’année 🙁
    Voili voilou!
    Je découvre ton blog pin up bio et j’ai un coup de coeur 😀

    PS: c’est en cherchant sur le net, comment changer de style et devenir pin up des années 50 que suis tombée sur ton blog, c’est chouette!

  26. elodie dit :

    Coucou Pin-up Bio ! Voici un petit moment que je te suis maintenant. Je suis partie dans une logique totalement bio depuis 3 ans maintenant et le jour où j’ai découvert ton site et ton blog restera mémorable pour moi.
    Dire adieu à l’épilation… Ah le jour où j’ai lu cet article a été une véritable délivrance pour moi ! Je n’osais pas, grâce à toi, j’ai sauté le pas !!
    Seulement voilà, aujourd’hui me vient une petite question.
    Quelle est ton astuce pour avoir des sourcils parfaitement dessinés ? On dit stop à l’épilation de cette petite zone aussi ?
    J’ai l’avantage d’avoir une frange et des lunettes donc du coup, je ne le fais que rarement mais je le fais quand même !
    Alors dis moi, c’est quoi ton astuce secrète ? 😉
    Merci encore pour toutes ces jolies ondes positives que tu nous envoies !!!!!

La discussion est terminée, à bientôt !