Faut-il porter des protections hygiéniques ?


Bonjour les Beautés comme promis on continue d’explorer notre merveilleuse féminité de façon un peu décalée et inhabituelle en abordant aujourd’hui le sujet des protections hygiéniques. Oui parce que ce n’est pas en continuant avec les mêmes méthodes qui ont rendu notre planète dans cet état, qu’on changera les choses. Heu ouais mais là faut pas abuser quand même j’ai des limites… et puis de toute façon j’ai ma coupe menstruelle, c’est écolo et non toxique et toc !

Ah… sauver la planète en se reconnectant avec son corps, deux actions merveilleuses qui paraissent tellement éloignées et qui sont pourtant si proches. Imaginez un instant le nombre de femmes sur terre, multipliez-le par ne serait-ce qu’un seul paquet de serviette ou de tampon par an… et voyez la monstrueuse création de déchets que cela engendre. Le magazine Biomood de mars 2013 comptait rien que pour la France 3,5 milliards de protection en une année. Soit dit en passant les tampons jetés dans les toilettes finissent dans les océans :-( N’oublions pas non plus qu’en plus d’être des déchets ils sont toxiques. Les protections hygiéniques non bio sont des petits cocktails toxiques avec du chlore, des parfums de synthèse, fongicide, bactéricide, hydrocarbures, aluminium etc. Pour ne rien rater ils sont directement en contact avec le tissu le plus perméable du corps…. nos muqueuses ! ! ! Oui oui oui il est grand temps de faire quelque chose :-)

 

★ Comparatif de quelques protections hygiéniques

★ Serviettes et tampons jetables classiques
Heu comment dire, pour faire simple … fuyeeeeeeeeez ! ! ! !
Toxique pour la planète
Création de déchets toxiques
Toxique pour notre corps
Déconnexion esprit/corps

★ Serviettes et tampons jetables bio
Ah ça va déjà beaucoup mieux, c’est par là que j’ai commencé moi-même, c’est un bon début mais on peut mieux faire ;-)
Création de déchets biodégradables
Déconnexion corps/esprit
Ils sont en vente dans les boutiques bio. Oui pour celles qui rejoignent le blog, n’espérez pas trouver grand chose dans les supermarchés classiques, que l’on parle de nourriture ou autre.

★ Serviettes lavables bio
Oh encore mieux ! Cette fois on n’agresse plus notre flore vaginale parce que les tampons ça absorbe bien mais ça absorbe trop, même ce qui ne devrait pas l’être comme la flore vaginale. Attention, minute scientifique, la flore vaginale c’est un ensemble de micro-organismes qui permettent de lutter contre les infections. Et après on s’étonne que des femmes utilisant des tampons sont victimes de sécheresse et d’infections :-p
Ce qui est génial avec ces serviettes c’est qu’on en achète une petite dizaine et après on ne rachète plus rien et on en a toujours sous la main… juste génial. En boutique bio (toujours ^-^ !) vous en trouverez avec de jolies petites fleurs. Une fois rangées dans son placard je trouve ça très mignon ! ! Ci-dessous mes mignonnes serviettes lavables de la marque Anaé.

Oh les mignonnes serviettes lavables bio avec leurs petites fleurs (^-^)!

Petite astuce, faites toujours tremper à l’eau froide avant de les passer en machine. Je les mets dans une petite bassine côté verso (fleurs) je les empile au fur et à mesure en les rinçant à chaque fois, et hop zou à la machine d’un seul coup. Non le fait de les mettre en machine ça n’en fait pas une solution anti-écolo car soyons réalistes, le tout en boule ça correspond à une serviette de bain et encore… donc on ne fait pas une machine spécialement pour les serviettes :-)
Reste qu’on est encore dans la déconnexion entre le corps et l’esprit.

★ Éponge menstruelle naturelle
Je n’ai jamais essayé mais l’idée c’est de prendre une de ces éponges naturelles et de la plier pour l’introduire humide dans le vagin. Quand on a fini on rince, on nettoie à l’eau chaude et en fin de cycle on la fait bouillir. Contrairement aux tampons ces éponges n’assèchent pas mais…
Toujours pas de connexion corps/esprit.

★ La coupe menstruelle
Ah bah quand même… bon là je sais ce qu’elle va dire 20/20, sans faute, merveilleux, génial, de toute façon on entend que ça autour de nous ! Pas de déchet, pas toxique, pas de dessèchement, pas de fuite, méga économique… mais est-ce si formidable… ?
Toujours pas de connexion corps/esprit.

Regarde vite l’article : Ne mets pas n’importe quoi dans ton vagin !
pour comprendre le problème avec tous ces trucs qu’on se met dans le vagin.

 

★ Et si on ne mettait rien ? : le free flow instinct ou flux libre instinctif

Tout ce qu’on vient de voir ne permet pas de se connecter avec son corps. On est toujours dans l’état d’esprit : les règles c’est chiant, il faut que je m’en débarrasse, que je m’en libère l’esprit et pour cela j’ai besoin d’une protection (c’est méchant et c’est pas bien les règles il faut s’en protéger) hygiénique (bah oui c’est sale). En somme un état totalement irrespectueux de notre merveilleux corps.

Tais-toi mon corps, j'en ai rien à faire de toi !

Avant de vous raconter de but en blanc ma super découverte j’aimerais vous raconter l’état d’esprit qui m’a incité à me poser des questions bizarres comme « avons-nous vraiment besoin de protections hygiéniques ? » Depuis que je mange beaucoup plus sainement et que du coup mon corps n’est plus malade (4 ans maintenant) je me suis rendue compte à quel point il était merveilleux, du moment qu’on n’entravait pas son équilibre par des aliments et des conditions toxiques. Je m’aime aussi chaque jour un peu plus et chaque jour je deviens plus contemplative des merveilles de la Nature. Or cette Nature si parfaite pourquoi aurait-elle oublié de nous donner des tampons ?

Et si, plutôt que de façon défaitiste à porter ces couches et autres instruments de torture, on essayait de se reconnecter à notre corps ?

Et si en fait, à force de ne pas écouter notre corps, on s’était rendue nous-mêmes handicapées ?

Et si nos parents, pendant des jours, des mois et des années ne nous avaient pas stimulées pour sentir venir une envie d’uriner, serions-nous propres ?

 

★ Méthode pratique du flux libre instinctif

Avant de vous embarquer dans le « j’ai essayé une fois ça ne marche pas », souvenez vous du temps qu’il vous a fallu petite pour sentir une envie d’uriner. Même lorsque vous aviez 6 ans, et que par une nuit de cauchemar, vous avez inondé votre lit… vous n’avez pas dit à vos parents : « non mais c’est n’importe quoi cette histoire de propreté, moi j’arrête et je reprends mes couches, au moins j’aurais l’esprit tranquille en cas de fuite :-p ! ! ! » Si je fais une analogie avec l’urine, c’est parce que vous verrez que notre flux ne se libère pas tout au long de la journée mais souvent au moment d’aller faire pipi. Je relate ci-dessous mon expérience, chaque femme est différente et aura je pense ses propres sensations.

★ Étape 1 : c’est possible, je peux le faire ! ! !
L’état d’esprit est vraiment vraiment vraiment très important. La puissance du conditionnement est phénoménale, essayez par exemple de faire pipi sur vous et vous verrez à quel point il est dur de changer lorsqu’on a été conditionnée. De même on a tellement intégré le fait qu’on peut rien y faire concernant ce sang, on le croit vraiment et on ne cherche même pas à ressentir des sensations. Évidemment plus vous êtes dans une démarche de connexion et de respect avec votre corps (allez voir dans la catégorie alimentation beauté) plus ce sera facile pour vous. Je vous recommande aussi très fortement l’article Fière d’être femme !

★ Étape 2 : je guette mes pensées ! ! !
C’est bizarre mais souvent je suis en train de travailler sur mon ordinateur, et tout d’un coup il surgit dans mon cerveau le mot « règles » (ou cycle), comme ça tout seul ! Là c’est mon corps qui me prévient tout simplement. Ne mettez pas de protection car sinon votre esprit le sait et ne fera aucun effort pour vous prévenir.

★ Étape 3 : je guette mes sensations pour sentir venir
Ensuite concentrez-vous sur la région de votre sexe, et là vous allez peut-être ressentir comme une gêne, un petit chatouillement. Évitez de porter des vêtements serrés pour mieux être à l’écoute de vos sensations ! :-)

★ Étape 4 : l’alarme retentit
Un peu comme un radar de recul de voiture dont l’alarme devient de plus en plus rapide plus on approche d’un obstacle (vive les métaphores), le mot « règles » (ou cycle) retentit dans mon cerveau et ne me lâche plus.

Votre mission si vous l’acceptez trouver au plus vite des toilettes !



★ Étape 5 : Savoir se retenir juste le temps d’aller aux toilettes
De ce que j’en ai lu et expérimenté, on peut se retenir mais pas longtemps donc il faut avoir des toilettes à proximité. Au début on y va très souvent car on a du mal à ressentir ses sensations et on angoisse. Je vous conseille évidemment de commencer à pratiquer cette méthode à la maison. C’est apparemment notre périnée qui va nous permettre de nous retenir et d’autres muscles peu étudiés de cette zone. Ayant personnellement fait beaucoup d’équitation, qui a la réputation de muscler le périnée, j’ai peut-être été un peu avantagée de ce côté-là… les fuites la nuit je ne connais pas par exemple.

★ Étape 6 : Go go go !
Ah quel bonheur de se délasser et de voir que la communication est bien établie avec notre corps. Ajoutez pendant que vous êtes aux toilettes, quelques pensées positives et bienveillantes pour votre corps du style « bravo, c’est bien, vas-y c’est le moment ! »

★ Étape 7 : Bravoooooo ! ! !
FE-LI-CI-TEZ-VOUS ! ! ! Bah oui vous ne vous souvenez plus petite lorsqu’on arrivait à faire dans le pot ? Toute la famille applaudissait ;-)


f

★ Mais… car il y a un mais

Vous l’aurez peut-être déjà compris on a pas toujours des toilettes à proximité, ou même si c’est le cas lorsqu’on est en cours ou en réunion ou dans les transports ce n’est pas trop possible malheureusement d’être à l’écoute de son corps. Vive notre monde civilisé, soit disant meilleur, où l’on ne peut même pas assouvir ses besoins naturels quand on veut ! C’est pour cela que je vous ai quand même parlé positivement des serviettes lavables :-)

LA SOLUTION : Mon exercice garantie sans fuite
Mettez une serviette lavable en vous disant que l’objectif est de la garder intacte comme ça vous testez le free flow instinct sans risque, et quand vous ne pouvez pas aller aux toilettes… tant pis laissez couler :-) Surtout ne vous mettez pas la pression, moi-même je suis encore novice (^-^) ! ! !

On le maltraite, on le punit et on l'insulte... si notre corps était face à nous il aurait le regard du chat dans Shrek

On le maltraite, on le punit et on l’insulte…
si notre corps était face à nous il aurait le regard du chat dans Shrek

shadow-ornament

Allez-vous essayer les Beautés ? Pensez à mettre un petit pouce ;-)
Être belle et heureuse avec bienveillance envers son corps et la planète c'est possible ! #greengirlpower

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


186 Comments

  1. Maatkare dit :

    Merci pour cet article. Je me pose la question depuis que j’en ai entendu parler. À voir, je pense qu’il faut être prête dans sa tête pour ça.
    Concernant la cup, je me suis fait une grosse frayeur à cause d’elle, j’ai perdu mon stérilet à cause de sa manipulation. Donc bon… J’ai aussi une amie qui ne la supporte pas… ça la fait s’évanouir !
    Donc bien se renseigner avant pour éviter les (mauvaises) surprises.

    • Pin-up Bio dit :

      Merci pour ton précieux témoignage 😉 Tout à fait il faut être prête dans sa tête et surtout avoir confiance (^-^) !

    • Clairette dit :

      Moi aussi j’ai perdu mon stérilet à cause de la cup! Je ne voulais pas l’abandonner tout de suite, ma gyneco m’a conseillé de ne la garder que les 2/3 jours au plus fort des règles; mais je suis bien tentée par ta méthode !

  2. Fiona dit :

    Quel bel article, et très instructif. Cependant, je ne pourrais pas l’appliquer à fond à cause de mon environnement au travail. Je travaille dans un milieu de mec, et les sanitaires pour femmes sont éloignées de mon aire de travail…
    Pour en revenir aux tampons et autres  » instruments de torture », il est vrai que selon le type ou la  » grosseur », je ne supporte pas ( ou plus du tout ) d’en porter. Et pour ce qui est des serviettes lavables, est ce vraiment confortable ? Elles semblent très  » grosses » …
    Merci encore pour cet article, et pour ce blog, ça fait tellement de bien 🙂

    • Pin-up Bio dit :

      Merci beaucoup (^-^) je t’invite à essayer le free flow avec une serviette lavable comme je disais, normalement l’envie d’aller aux toilettes (urine) correspond grosso modo à un écoulement. Pour les serviettes ce n’est pas très épais là chaque serviette est pliée en 4 !

    • Fanchon dit :

      Les serviettes lavables Plim sont super confortables. J’ai essayé d’autres marques moins agréables.

  3. Audrey dit :

    Coucou Pin-up Bio 😛 <3 Merci pour cet article ! Tu m'as encore ouvert les yeux sur un problème qui me semblait insolvable : les infections vaginales et autres joyeusetés ! Depuis quelques temps, je les enchaînes et je ne comprenais pas pourquoi. Au début de ma vie sexuelle, je n'avais JAMAIS d'infection … Et du jour au lendemain, alors que j'étais célibataire et pas vraiment active sexuellement (désolée pour les détails 😀 lol), j'ai commencé à enchaîner les infections … Bonjour l'enfer 🙁 Je ne comprenais absolument pas pourquoi … Je me rends compte que ça a débuté quand je suis parvenue à porter des tampons (étape très difficile pour moi, comme quoi, y a pas d'âge pour apprendre lol !). Maintenant je ne m'en passe plus. Mais apparemment c'est une erreur :/ surtout qu'ils sont rarement imbibés …
    Et les tampons avec probiotiques, qu'en penses-tu stp ?

    • Pin-up Bio dit :

      Bonjour 😉 Merci pour ton témoignage, il y a plein de choses dans notre monde intoxiqué qui nous rendent malades. Pour les infections c’est la pilule, le sucre, les vêtements toxiques et serrés, les gels douches et autres produits délirants pour cette zone style déodorant, les protections hygiéniques toxiques… Pour les tampons moi aussi j’en ai beaucoup porté mais je ne trouves pas ça naturel et les histoires de choc toxique mortel font froid dans le dos. Pour les tampons probiotiques quand tu vois qu’ils sont fabriqués par les mêmes marques qui te proposent des gels lavants intimes et des lingettes… fuyoooons !! Comme dis ma gynéco : juste de l’eau et tu verras ta flore va se reconstituer d’elle-même du moment que tu la laisses tranquilles. Le corps se répare de lui-même du moment qu’on ne l’entrave pas 🙂 Sinon hop un petit tour chez une naturopathe !

  4. Athénadora dit :

    Avant de lire ton article, je songeais à tenter la Mooncup.
    Mais en fait après lecture, je suis beaucoup plus attiré par les serviettes lavables.
    Le « sans rien du tout », je ne m’en sent pas encore capable, mais dès que j’en ai les moyens, j’irai acheter un lot de serviettes lavables.

    Merci pour tout.

    • Pin-up Bio dit :

      Bravooo ! Les serviettes sont pour moi la meilleure protection respectueuse du corps et de la planète et du coup tu peux déjà tenter en toute sécurité l’exercice de free flow comme je le disais à la fin 🙂 Commence par en acheter juste une ou deux. Merci pour ton retour !

    • Marie dit :

      Coucou, je suis passée aux serviettes lavables après avoir utilisé des…couches lavables (pour mes enfants hein bien sûr !)
      C’est ce qu’il y a de plus simple au monde à coudre, et SUPER ECONOMIQUE (surtout que j’ai utilisé les chutes de tissus des couches des enfants).
      J’en ai fabriqué avec du molleton de chanvre , des reste de vieilles serviettes éponges et de jolis tissus à l’extérieur, c’en ai un plaisir de les utiliser ! (P.S. : je les trouve beaucoup plus efficace et pas du tout puantes contrairement aux serviettes jetables ; c’est d’ailleurs la même remarque qu’avec les couches)
      Si Pin-up Bio le souhaite je peux lui envoyer quelques tutos maison pour les néophytes, histoire de ne pas se ruiner avant de passer à une méthode encore plus respectueuse de nos fabuleux corps !

  5. Soizic dit :

    Moi j’utilise une cup sans souci, je trouve pas ça « énorme », j’ai pris l’habitude de l’installer, j’ai aucune douleur.

    • Pin-up Bio dit :

      Moi non plus je n’avais pas de douleur mais je n’arrivais plus à ressentir mes sensations c’est ça qui m’a gêné 😉

      • Soizic dit :

        Oui je comprends, mais étant très sportive et étudiante (qui n’a jamais accès aux toilettes répugnantes de la fac) je ne me sens vraiment pas de me lancer dans l’absence de protections 🙂

        • Cyrielle dit :

          Tu as bien raison Soizic ! Surtout qu’on a pas forcément des toilettes à disposition. Et mon intérieur n’est pas déformé. Je veux bien comprendre qu’on ne porte pas la cup. Mais de là à la critiquer faut arrêter. Bref chacun ses idées mais je commence à fatiguer de lire toutes ces critiques sur la Cup, même quand on veut essayer de faire mieux, ça ne va pas… Les cheveux de Mini et toutes ces bloggeuses donneuses de leçon et supérieures, ça donne vraiment pas envie d’agir mieux.

  6. Matie dit :

    Je ne te suis absolument pas sur cet article mais alors pas du tout. Je trouve déja le Mooncup répugnant et l’idée de me mettre toute la sainte journée un corps étranger dans le vagin m’a toujours dégoûtée (non, je ne mets pas de tampon excepté en vacances).
    Quant à l’idée de se retenir…. Je ne me souviens pas de l’élasticité de mon périnée quand j’avais 20 ans mais ce que je sais c’est que 28 ans et un enfant plus tard, sans avoir une anatomie hors-norme, je serais bien incapable de retenir quoi que ce soit! Sais-tu que certaines femmes ayant eu plusieurs enfants ont déja des difficultés pour mettre et surtout retenir des tampons trop petits?
    Enfin, ce genre de discours prônant l’osmose corps-esprit avec des moyens complètement inadaptés à la configuration anatomique et aux activités professionnelles de la plupart des femmes est complètement délirant et, encore une fois, culpabilisant.

    • Chloé dit :

      A propos de l’élasticité du périnée, n’importe quel kiné et urologue dira qu’il faut le muscler régulièrement (il y a des ouvrages entiers sur ce sujet), même en ayant jamais eu d’enfant. Notre mode de vie occidental, qui nous force à rester une plus grande partie de la journée assis (ça ne doit pas être la seule raison), nous fait perdre le contrôle de ce muscle ô combien bénéfique. Ce n’est pas pour rien qu’il n’y a que dans sociétés industrialisées que les femmes de parfois 50 ans doivent déjà remettre des couches, au plus grand bonheur de l’industrie de l’hygiène qui a maintenant développé ce genre de produit!
      Petits trucs: l’exercice « stop-pipi », et d’après une amie, les boules de geisha 😉

      • Pin-up Bio dit :

        Bien parlé Chloé c’est exactement ce que je pense, on passe des couches de bébé, aux protections hygiéniques pour terminer avec des protections pour incontinence, il faut qu’on reprenne le pouvoiiiir !!!

        • Marie dit :

          Et n’oublions pas qu’il y a de formidables sages-femmes pour nous aider à nous rééduquer voir à nous éduquer comment maitriser notre périnée, et elles ne sont pas forcement réservée aux femmes enceintes ou aux mamans !
          P.S.: il n’y a pas de fatalité dans le domaine, après la naissance de mon ainée, une épisiotomie barbare m’avais complètement détruit le périnée, à force d’exercices (et milles milles merci à ma sage-femme!), je crois que je le contrôle mieux (en tout cas j’en ai plus conscience) qu’avant. J’attend à présent mon petit troisième en pleine conscience de mon corps, je crois en parti grâce à ces simples exercices de muscu conjugué à la sophro, et JE M’AIME !

      • K. dit :

        Si ta gynéco t’a conseillé le stop pipi, change de gynéco!

        • Chloé dit :

          Ma gynéco ne m’a jamais donné aucun conseil à ce sujet, j’ai trouvé cet exercice sur Internet, apparemment c’est un des exercices de Kegel (ou je me suis trompée?)… En quoi cet exercice est-il mauvais? =/

        • Salomé dit :

          Ma réponse arrive un peu tard, mais le stop-pipi, oui c’est efficace pour « prendre conscience » de ses muscles périnéaux, mais c’est surtout efficace pour attraper pleeeein d’infections urinaires ! Car quand tu arrêtes le jet, tu fais en quelque sorte « remonter » des bactéries dans ta vessie, ce qui donne des cystites… Donc à mon avis, si vous tenez vraiment à faire ces exercices, vous pouvez essayer UNE FOIS en faisant pipi, pour sentir quels muscles faire travailler, et ensuite vous pourrez le faire un peu n’importe quand : dans le métro, en cours, au boulot,… Le mieux étant bien sûr de demander conseil à votre gynéco 😉

        • stéphanie dit :

          Tout a fait d’accord avec Salomé : c’est exactement ça : le stop-pipi fait prendre conscience de l’effet recherché mais c’est mauvais de le pratiquer pendant qu’on urine. Il faut le faire à d’autres moments. On fait des séries de contractions du périnée et puis on tient quelques secondes et ainsi de suite. Evidemment, plus on s’y prend jeune, plus le muscle fonctionne bien (et oui, le périnée est un muscle), mais il faut « pratiquer » toute sa vie. Et cette remise en forme du périnée est de plus en plus difficile à entreprendre ou continuer avec l’âge et le nombre de grossesses (bien que ce ne soit pas une généralité puisque nous sommes toutes différentes). Pour savoir si votre périnée en a besoin : si vous perdez quelques gouttes d’urine quand vous éternuez, il est temps de vous y mettre !

        • CharlieVoid dit :

          Je plussoie ce commentaire. Personnellement j’ai un souci pour uriner (le flux se coupe tout seul pendant que je suis aux toilettes, et je dois parfois « pousser » pour uriner), et d’après ce que j’ai compris c’est assez dangereux pour la vessie et même pour les reins à l’extrême…
          Ce serait bête de se provoquer toute seule des soucis de santé !

    • Pin-up Bio dit :

      Je suis d’accord avec toi je ne me mets plus de corps étranger non plus (je ne prône donc pas la coupe dans mon article ?!). J’ai ajouté quelques phrases pour mieux expliquer (j’espère cette fois) mais en effet l’idée ce n’est pas vraiment de se retenir, juste le temps d’aller aux toilettes, et tu soulèves à juste titre un énorme dossier qui est celui du périnée. On ne s’en occupe pas assez dans notre société, comme dit le livre que je vais bientôt lire « Périnée arrêtons le massacre ! » Je compte bientôt faire des articles à ce sujet car je crois qu’on tient quelque chose d’incroyable (^-^) ! Donc c’est vrai je pense qu’il faut déjà avoir un périnée en bonne forme et ensuite essayer l’exercice sans fuite avec la serviette lavable. J’ai une vie normal avec des réunions etc et je ne peux pas toujours aller aux toilettes mais je suis toujours dans le free flow car je sais quand ça coule 🙂 C’est beau de se connecter à son corps faut juste ne pas se mettre de pression 🙂

      • Cendrillon dit :

        Bonjour !
        Ma sage-femme m’a montré et conseillé le livre « Périnée arrêtons le massacre ! » et en effet il a l’air vraiment bien, il y a même des exemples d’exercices à faire, il me semble. Malheureusement je ne me le suis pas encore procuré.
        Mais ça ne m’empêche pas de m’amuser à contracter mon périnée de temps en temps. Je le muscle comme si c’était un jeu et ça ne ressemble pas à une contrainte. Pour celles qui pensent ne pas avoir le temps pour ce genre d’exercices, sachez que vous pouvez le faire n’importe quand, il suffit de basculer le bassin en avant et faire comme si vous vouliez aspirer quelque chose avec votre vagin, pendant quelques secondes. On peut le faire pendant le repassage, la vaisselle, etc… (Bon, mes explications sont un peu rapides mais il existe plein de bonne documentation sur le sujet. 🙂 ). Il y a aussi des exercices à faire allongée. 😉
        Sinon, je voulais vous dire, que je trouve vos articles super intéressants et instructifs. Je découvre sans arrêt de nouvelles choses ! J’ai décidé de passer au bio quand je suis tombée enceinte l’année dernière, pour protéger mon Bébé et lui offrir le meilleur. Et c’est vrai que depuis je me sens mieux et j’ai arrêté depuis longtemps de me trouver des défauts, qu’en plus je m’inventais souvent ! Malheureusement niveau nourriture je ne mange pas encore assez bien et bio, mais je fais des efforts. ^^
        Bon je m’éparpille, pour revenir au sujet, avant de lire cet article, moi aussi j’étais plus ou moins tentée par la mooncup, j’ai pour habitude de mettre des serviettes hygiéniques et souvent quand je porte des pantalons, elles me brulent les jambes à cause du frottement. Et les tampons, non merci.
        Du coup, savoir qu’il existe des serviettes lavables m’enchante ! Pour l’instant je n’ai plus de règles parce que j’allaite, mais vous m’avez convaincue alors j’achèterai des serviettes lavables et j’essaierai la technique du free flow. 🙂
        Merci encore pour votre bonne humeur et votre positivité qui font toujours plaisir et redonnent le sourire. 🙂

        • Pin-up Bio dit :

          Waou ça c’est du retour qui fait plaisir !!! Merci pour ce précieux témoignage, les sages-femmes sont si peu reconnues ainsi que leur discours c’est vraiment dommage alors bravo de les mettre en avant. Oui à moins de médocs chimiques et oui aux techniques qui découlent d’une meilleure connaissance de notre corps comme le font les sages-femmes 🙂 En plus super tous ces exercices il faut absolument que j’écrive sur ce sujet. Ce sera un complément indispensable à la technique du free flow. Merci aussi pour les compliments ça fait vraiment plaisir et BRA-VO de vouloir essayer et d’être passée au Bio (^-^) !!!

        • Fanchon dit :

          Pour muscler le périnée sans se l’abîmer, il existe une technique: la gymnastique hypo-pressive. Il s’agit d’une technique de respiration très intéressante, à pratiquer en allaitant pour remuscler le périnée après l’accouchement, mais aussi en toutes circonstances. A essayer.

    • Perrine dit :

      Rééducation perineal (à faire sérieusement) moi aussi j’ai un enfant et ça ne m’empêche pas de prendre soin de mon corps, car c’est bel et bien ça le sujet de cet article.

  7. Auré dit :

    Je trouve cet article intéressant, on connait toutes les serviettes et tampons, on entend parler de la coupe menstruelle, des serviettes et tampons bio et serviettes lavables mais jamais de rien du tout! Alors oui, pourquoi pas! Ton avis est loin d’être délirant a mon sens mais certes ce procédé reste assez utopique pour beaucoup d’entre nous!! Je suis enceinte, alors la question ne se pose pas pour l’instant, mais qui sait, j’apprendrais peut être à « devenir propre » en même temps que mon bébé 😉 😉 ! Merci pour cet article!

  8. Mnêmosunê dit :

    Merci pour cet article intéressant.
    Je ne peux pas porter de tampons ni de moon cup, je ne les supporte pas. Alors du coup je porte des serviettes, mais celles du magasin bio ne restent pas vraiment en place.
    Du coup je m’intéresse aux protections lavables, mais je me demande combien de temps on peut les porter sans fuites et si c’est confortable (parce que le truc super épais et qui se voit à 3km, euh non).

    • Framboisine dit :

      Pour avoir des serviettes lavables et les avoir utilisées depuis plusieurs cycles, ça ne se voit absolument pas et c’est confortable car le tissu est vraiment doux. Les miennes sont très épaisses car j’ai un flux abondant et que je cherchais quelque chose pour la nuit, mais je les ai portées la journée, ça ne fait aucune différence par rapport aux serviettes jetables de grande consommation et il y a beaucoup moins d’odeur.
      Quant à la durée sans fuite, j’ai fait jusqu’à huit heures avec la même serviette un jour de grand flux. En général, j’essaie quand même de ne pas dépasser cinq heures, mais je crois que ça dépend vraiment de ta physiologie et de ton rythme de vie (si tu bouges beaucoup, ou pas, position assise ou debout, etc.). Les serviettes ont de toute façon un côté en tissu imperméable, donc ça limite les risques.

      • Noémie dit :

        Je pourrais avoir le nom de la marque de serviettes lavables que tu as achetées Framboisine? J’ai le projet d’en acheter pour bientôt mais avant d’investir j’aimerais avoir un avis et étant dans le mêmes cas que toi (grand flux etc) ça m’intéresse et m’encourage beaucoup ! 🙂

        • Framboisine dit :

          Pink Daisy. Je les ai trouvées ici : http://www.maman-naturelle.com
          Sinon, j’ai beaucoup entendu parler de la marque Plim, mais je n’ai jamais pu les tester moi-même (elles sont plus chères).
          Personnellement, je ne regrette pas du tout d’avoir essayé, et je les utilise autant que possible. Bonne chance à toi 🙂

        • Noémie dit :

          Merci pour ta réponse si rapide ! 🙂 j’ai été voir sur le site, seulement il y a plusieurs marques, ça ne t’ennuierait pas de me donner la marque des tiennes stp? ^^ encore merci 🙂

        • Noémie dit :

          autant pour moi je n’avais pas vu que tu avais noté le nom de la marque ^^ encore merci 🙂

        • itO dit :

          Après avoir utilisé des Anaé (même modèle que sur la photo de l’article), j’ai investi dans des Plim et je ne le regrette pas. Elles sont plus faciles à nettoyer et sèchent plus vite. Ce qui peut être pratique quand on n’en a pas encore une dizaine en stock ^^

        • christine dit :

          oui merci , la marque plim c est environ 18€ pour une seule serviette ! donc si on a pas le temps de les secher il faut au moins en compter 10 pour etre tranquille non ? ça fait tout meme cher je trouve .j utilise la moon cup. j aime avoir mes regles , etant en mouvement tout le temps c est le seul moyen pour moi le plus naturel.sauf des fois elle fuit , il faut bien la placer !

    • Pin-up Bio dit :

      Merci à toi 🙂 Les serviettes lavables sont plus agréables à porter que les serviettes classiques en plastique effet coton (mais ça reste du plastique), là au moins c’est du tissu. De même il m’est arrivé d’en garder toute une journée sans problème, de toute façon comme pour les serviettes classiques, tu en as une de rechange dans une jolie dans ton sac à main. Moi j’en ai une dans une boîte Nana, comme quoi ça rentre 😉

  9. Bulle dit :

    Pour ma part, ça fait un an que j’utilise serviettes lavables/cup (j’ai la lunacopine). J’utilise les serviettes au début, quand j’ai vraiment trop mal au ventre pour insérer quoi que ce soit -_- Par contre, je ne te suis pas du tout sur le fait que c’est gros… C’est sûr que la bête peut être difficile à apprivoiser, mais pour dire les choses clairement, ce n’est pas plus gros qu’un sexe d’homme. Quant au périnée justement, il parait que ça contribue à le muscler (modérément à mon avis, ça ne doit pas être assez lourd pour faire grand-chose).
    Mais je n’aime pas l’idée de se retenir. Pourquoi on devrait se retenir ? Je ne trouve pas ça mieux que de cacher ses règles. La coupe a été une libération pour moi, je culpabilisais à chaque fois que j’utilisais serviettes et tampons en voyant la montagne de déchets produits.
    En plus, je suis étudiante et mes règles sont assez irrégulières. Je préfère travailler sur le fait de sentir quand elles vont arriver, ça serait déjà pour moi une grande victoire. Je ne vois vraiment pas l’intérêt de tout faire pour se pas se tacher…
    Bref, je ne te suis pas franchement sur ce coup-là :s

    • mamzellegren dit :

      ^^ Moi aussi j’ai la lunacopine et elle est minuscule!!! C’est clair que celle de l’article est énorme mais du coup je trouve qu’il ne faut pas généralisé sur toute les cups! Il en existe tellement! Je te suis aussi sur l’idée de vouloir se retenir. Pour moi c’est finalement toujours voir les règles comme une gène, pas vraiment une osmose avec son corps, sinon on laisse couler dans la joie et l’allégresse « Oui je suis une femme je saigne et je ne cache rien » pour moi là ce serait le parfait accord.
      Pour moi aussi la cup est une libération, j’y pense le matin au réveil, le soir et la journée pas une fois!

    • Pin-up Bio dit :

      Bravo pour ton travail de connexion avec ton corps (^-^) ! Après l’idée en effet n’est pas de se retenir mais ce n’était peut-être pas clair du coup j’ai un peu modifié l’article. Merci beaucoup pour ton retour, c’est comme ça qu’on progresse 🙂

  10. Noémie dit :

    Bonjour, je trouve que c’est un article vraiment intéressant, mais comme le dit Mathie, dans la pratique peu de personnes ont les conditions de vie nécessaires pour expérimenter cela… je suis étudiante, et je ne pourrais pas me lever en plein auditoire pour aller aux toilettes les plus proches ^^ je suis jeune et je n’ai donc qu’une expérience « novice » va-t-on dire de la vie, mais je ne suis pas d’accord sur le rapprochement entre uriner et avoir ses règles… les règles sont quelque chose de purement féminin, c’est un flux qui doit être expulsé du corps mais qui ne peut jamais totalement se controler ^^ difficile de comparer quelque chose qui nous est propre à quelque chose de commun avec les hommes, càd uriner ^^
    Et encore une fois je rejoins Mathie, je sais que ton but n’est pas de rendre mal les gens au contraire, mais c ‘est vrai que le discours de l’osmose corps/esprit est assez culpabilisant, personnellement c’est mon ressenti en ayant lu ton article ^^ maintenant, je projette depuis longtemps d’acheter des serviettes lavables et ça, ça me conviendra 🙂
    Désolée pour tout ce roman haha ^^ Merci pour cet article qui nous en apprend 🙂
    Bonne journée

    • Pin-up Bio dit :

      Merveilleux de vouloir acheter des serviettes lavables, comme ça tu pourras tester le free flow sans risque comme je le disais à la fin de l’article. L’idée c’est vraiment d’être à l’écoute de son corps pour les sentir venir, si tu y arrives pas tout de suite, pas grave le simple fait d’être attentive c’est déjà être en connexion corps/esprit (^-^) !! Et pour le rapprochement avec la vessie, je pense que le périnée ne nous a pas tout dit :-p

  11. Sirène Bio dit :

    Non par pour moi. J’aime la liberté que nous donnent les serviettes bio et je ne pense pas en changer, car cette invention me permets de bouger, danser, faire du sport et non d’être obligée de vivre proche de toilettes. L’avancée à permis que notre vie ne s’arrête pas à cause des règles, et ça je trouve ça bien. Je n’imagine même pas passer une nuit, dans le début de mes règles sans serviette. Ça tacherait mes draps, soit une serviette de bain que j’aurais mise sous mes fesses… Bof, Bof…c’est pas très glamour et le boulot de nettoyage derrière…non, merci 😉 Car entre nous, je ne pourrais pas passer ma nuit à me connecter à mes sensations, je préfère dormir 😉 C’est mon ressenti que tu connais, car je t’en ai déjà parlé. BRAVO pour le contenu riche et le travail fait pour réaliser cet article très complet ! Bon dimanche la beauté !

    • Pin-up Bio dit :

      Coucou ma sirène, je ne suis pas encore experte de la question mais comme je l’ai ajouté dans l’article je pense être avantagée par des années d’équitation qui ont musclé mon périnée et qui font que je ne connais pas les fuites la nuit. Normalement quand on dort la vessie se contracte pour qu’on n’urine pas au lit et je pense qu’il peut en être de même pour notre cycle… à voir 😉 Merci pour ton retour !

  12. Chloé dit :

    Merci Pin-up Bio pour ce très bel article! J’avais déjà mentionné cette méthode dans un commentaire, j’étais et je suis encore fort septique… Mais tes explications ouvrent les yeux. Les retours de cette méthode « sans rien » étaient tjs positifs, mais sans réelle explication sur son fonctionnement, sur comment ces femmes en étaient arrivées à pouvoir contrôler leur flux comme ça… En fait tout est une question d’apprentissage =) J’utilise actuellement une cup, une grande et une petite car depuis mon passage au stérilet, mon flux est bcp plus abondant, et la petite ne suffit plus… Avant de passer à cette grande, je trouvais ma petite cup assez imposante, mais depuis la grande, quand je passe à la petite je la trouve facile à mettre et vraiment insignifiante… Il faut croire que mon corps s’est adapté à ces objets étrangers, bien ou pas bien? ^^ Tu m’as intriguée, je vais essayer quand j’en aurai l’occasion! Et en attendant, est-ce que tu pourrais me dire quelle est la marque de tes serviettes? Elles sont vraiment très belles ^^

    • Chloé dit :

      D’ailleurs, en parlant de stérilet, qu’utilises-tu comme contraception? Je serais très intéressée par ton point de vue sur les différentes méthodes qui nous sont offertes, et leur impact sur notre corps =)

      • Pin-up Bio dit :

        Pour l’instant je poursuis mes recherches mais c’est sûr que je ne prends plus la pilule je n’ai pas envie de mourir comme il y a déjà eu des cas ou de me développer un cancer. Ce n’est pas normal de se balancer comme ça des hormones y’a forcément des conséquences 🙂

    • Pin-up Bio dit :

      Tout à fait c’est une question d’apprentissage, je suis sûre qu’il y a d’autres signes mais comme les ressources manquent un peu à ce sujet j’ai commencé avec les miennes, je suis ravie que mon témoignage te soit utile, merci !! Pour la coupe je ne trouves pas cela naturel de garder des heures un corps étranger dans notre corps, contrairement par exemple aux boules de geisha mais c’est un exercice de maximum 30 minutes pour muscler le périnée. J’ai ajouté la marque c’est Anaé chez Biocoop 😉

  13. Yandina dit :

    Côté toxique j’en connais un rayon pendant 10ans je faisais des allergies pendant mes règles et régulièrement des infections. Les serviettes lavables ont tout changé!
    Pour ne rien mettre ça me parait vraiment très compliqué à appliquer mais pourquoi pas.
    En tout cas merci pour cet article qui pousse un peu à la réflexion.

    • Pin-up Bio dit :

      Waou merci pour ton précieux témoignage pour dire que les serviettes classiques sont vraiment toxiques !!! Essaie l’exercice sans fuite 😉

  14. Ophélie dit :

    Quel merveilleux article *_* MErci MErci, je cherchais un moyen de continuer ma quête de respect de la Nature, d’écoute de soi et de vie saine, et tu as répondu à mes dernieres interrogations du moment (j’ai arrété la pillule et mon corps m’en remercie chaque jour, et je voulais arréter les serviettes hygieniques/tampons sans trop savoir où je devais aller). Où peut-on trouver des serviettes lavables?

  15. Perso, c’est mooncup et serviettes lavables faites maison.
    Pour avoir eu parfois des « débordements » de mooncup (je suis étourdie, je ne pense pas toujours à aller la vider, notamment quand je suis absorbée par le boulot), je ne le sens pas du tout, le coup du « sans protection du tout ». Gloups.
    Quant au muscles du vagin, pas de souci après mes 8 ans de mooncup. Et je confirme, les boules de geisha, c’est top pour muscler. 😉

  16. christelle dit :

    bonjour! merci pour cet article. J’ai commencé il ya 2 ou 3 mois, je gère que dalle, mais je continue d’essayer parce que quelque protection que ce soit me pourrit la vie.
    Rome ne s’est pas faite en un jour,
    merci pour tes conseils!

    • Pin-up Bio dit :

      Bravo pour ta persévérance, tu es géniale ! Dès que j’ai plus d’infos pour mieux le pratiquer je les partage 🙂 Merci à toi (^-^)

  17. Framboisine dit :

    Bonjour Pin-up Bio, et merci pour ce petit récapitulatif des solutions à disposition 🙂
    J’avoue que la mooncup, malgré tous les avis positifs sur le net, ça ne me tente pas du tout. Par contre, me retenir non plus… Déjà, il faut avoir des toilettes à disposition, et un boulot qui nous permette de nous éclipser quand l’alerte survient, ce qui n’est pas mon cas.
    Et puis, mon corps, j’ai l’habitude de l’écouter et de le laisser vaquer à ses petites opérations de maintenance. Je suis toujours étonnée quand les femmes autour de moi semblent dégoûtées par leurs règles (odeurs nauséabondes, sang qui coule, taches, etc.). Pour moi, avoir ses règles n’a rien de sale, je ne trouve pas que ça pue ou que ce soit une honte d’être réglée, ni que le sang est mauvais, c’est juste un moment où je me lave plus souvent l’entrejambe et où mon corps suit son petit bonhomme de chemin, alors je le laisse faire.
    Je te rejoins totalement sur les signaux que le corps envoie. Je sais toujours précisément quand je vais avoir mes règles, pas parce que je note sur un calendrier et que je suis plus régulière qu’une horloge suisse, mais parce que, un jour avant, j’ai une sensation dans le bas-ventre. Du coup, je ne fais pas de prévision ou je ne calcule pas le jour d’arrivée, je sais que je serai prévenue par celui qui est le mieux placé pour le savoir : mon métabolisme.

    • Pin-up Bio dit :

      Bravo ça c’est de la connexion (^-^) Je me suis mal exprimée l’idée en effet ce n’est pas de les retenir 🙂 Tu as raison il faudrait aussi que je parle des signes annonciateurs bonne idée, merci beaucoup !

  18. sweetEmi dit :

    Ca se saurait si le col de l’utérus était doté de muscles qui permettaient de gérer le flux menstruel…De mes connaissances de cours en médecine , je sais que la vessie possède des sphincters, muscles qui gèrent la vidange de la vessie mais pas l’utérus… Ou alors j’ai mal compris cette technique du free low que j’ai déjà lu ailleurs. Tes serviettes lavables sont très jolies!!!Tu les as acheté où ? Pour ma part , je suis une adepte de la coupe menstruelle.

    • Pin-up Bio dit :

      Coucou ce sont des Anaé de chez Biocoop 🙂 Pour les muscles je pense que justement la médecine classique ne s’est jamais plongée sur le problème, il y a une véritable méconnaissance de cette zone… périnée etc… quand on voit les formidables contractions qu’un vagin peut avoir lors d’un orgasme je suis persuadée qu’il doit y avoir quelque chose à faire (^-^) !

      • sweetEmi dit :

        c’est vrai, que ton raisonnement est censé, je vais essayer cette technique du free low. Tu es la seule à m’en avoir convaincue! en plus j’aime pas trop critiquer alors que je n’ai pas testé! Si j’y arrive, je ne pense pas l’utiliser tout le temps, seulement quand je serais chez moi, toute tranquille!

  19. Sarion dit :

    Pour avoir découvert récemment la mooncup, jamais je ne reviendrai en arrière, j’oublie juste que j’ai mes règles. Avec le stérilet, c’est plus qu’abondant, j’ai déjà eu de grosses fuites de tout (serviettes+ tampon) en réunion de famille (the honte…), plus moyen d’utiliser mes serviettes lavable home made (trop peu abosrbantes) et voilà la cup: on se sens fraiche toute la journée! et c’est vrai aussi sur la taille, entre la conception et la sortie de 2 enfants, bon, « petite joueuse », la cup 😉
    Pour la gestion du flux, ça ne me semble pas idiot: combien de fois en attendant l’arrivée des règles, on va aux toilettes pile au bon moment, juste le temps de se rendre compte en s’essuyant que ça démarre, avant de tâcher sa lingerie?

    • Pin-up Bio dit :

      Et ba tu es la deuxième dans les commentaires à dire que le stérilet faisait beaucoup augmenter le flux des règles… Sinon bien dit c’est vrai qu’on s’en aperçoit à ce moment, merci pour ton retour (^-^)

    • Nathalie dit :

      Je suis comme toi, Sarion, pas de retour en arrière !!!! Je n’ai pas de stérilet, pas de contraception, j’ai eu deux enfants, et j’ai des règles abondantes … La Mooncup m’a libéré l’esprit !!!! Avant, je mettais des serviettes tellement épaisses que je marchais comme un canard, pour absorber le flux des 3 premiers jours, avec caillots et tout le tralala.
      Là, c’est un miracle !!! Je l’installe le matin, je m’en occupe ensuite 3-4 fois par jour, pas d’odeurs, pas de fuites, pas de traces … Le rêve !!! Au point d’en faire la pub auprès de mes copines !!! Quand je pense à la Planète que je ne pollue plus avec mes montagnes de tampons maxi-plus et serviettes extra-maxi-plus !!! Mon porte-monnaie respire aussi, et oui, il faut en parler, c’est cher, les tampons et serviettes !!!!
      Merci de tous tes articles, je ne pratique pas le flow free, mais effectivement, avant d’avoir mes règles, mon corps me fait signe, et je sais que ça va être le moment. Ça marche tellement bien que je ne calcule plus qu’à peu près la date des prochaines règles !!!!! Je laisse mon corps me prévenir la veille.

  20. Lou dit :

    Je ne peux malheureusement pas être d’accord avec les idées qu’avance cet article.
    Rares sont les femmes aujourd’hui qui, passé 25 ans, sont complètement surprises par la venue de leur règles. Il y a toujours une petite douleur, un gonflement de ventre, une pression au niveau de l’entrejambe…bref, un truc quoi. Et si certaines personnes aux règles follement irrégulières comme moi (3 fois par an) ont quelques doutes pendant une heure ou deux (« J’aurais pas mangé un truc périmé? »), un passage aux toilettes permet de vite s’en rendre compte.
    La coupe est vraiment géniale pour moi. Après plusieurs recherches j’ai adopté la Naturcup, à l’extrémité plus courte et arrondie, taille 1 (sur 3). Pas un seul débordement, pas d’inconfort, j’oublie parfois que je la porte. Pourquoi me rajouter une préoccupation de plus avec le free flow ?
    Je pense que la véritable déconnexion c’est d’être dégoûtée par son corps au point de ne pas vouloir y mettre les doigts pour retirer ou enfoncer sa cup… mais bon chacun son truc (et tant pis pour la planète ?)

    • Akashou dit :

      J’étais dégoûtée par l’idée d’ « y » mettre les doigts etc…et puis j’ai passé le pas en sachant que chaque changement apporte son lot d’avantages et d’inconvénients différents de l’ « avant ». Plus question de revenir en arrière! Pour le free flow, j’aime l’idée de connexion corps/esprit dans l’ensemble, ça ne peut être que bénéfique, mais tout le travail de connexion et donc de contrôle à effectuer avant de réussir et même ensuite…c’est vraiment un travail intellectuel à voir dans son ensemble et qui me semble contraignant. Mais bon, j’ai déjà dis « Fontaine, je ne boirais pas de ton eau! »

    • Pin-up Bio dit :

      Ô super tous ces signaux je vois que tu es attentive à ton corps… ce n’est pas le cas de tout le monde même après 25 ans 😉 J’étais un peu comme toi avant et je suis allée voir une ostéo et depuis elles sont moins irrégulières. Le cycle féminin est un moment sacré et privilégié, je pense qu’on a perdu ça et c’est dommage, en effet aujourd’hui on voit ça comme une préoccupation gênante.

  21. fred dit :

    Que dire que dire…
    Très bel article très complet !
    Je vois qu’il y a des pour et des contre et c’est une bonne chose 🙂
    Bien entendu je suis mal placé pour m’exprimer sur le sujet, étant moi meme un homme 😉
    Donc bravo pour tes idées et ta force de conviction 😉

  22. Karine dit :

    Ah enfin, cet article voit le jour. Les avis sont partagés, moi je te rejoins, c’est vrai qu’il faut du travail, et qui a le temps pour ça ? On en a déjà beaucoup non ? Toujours pareil. Mais si on le veut vraiment, c’est tout à fait possible avec de l’entraînement et du temps. Je pense qu’on peut même rejoindre la fréquence du pipi. Et puis garder au cas où une serviette lavable, tout simplement. Trouvez votre connexion ! Rien de plus beau quand même que de savoir maîtriser son corps ! J’espère que tu nous diras comment tu évolues. À très vite !

    • Pin-up Bio dit :

      C’est vrai que c’est inhabituel et du coup dérangeant mais je pense que c’est une méthode libératrice pour la femme qui n’aura plus besoin d’artifices pour vivre sa féminité 😉 Merci pour ton précieux soutien et oui je pense qu’il y a encore beaucoup à dire sur cette méthode 🙂

  23. itO dit :

    J’ai suivi exactement le même parcours chronologique des différentes protections périodiques ^^ Et je suis d’accord avec toi sur toute la ligne.

    De passer aux serviettes bio a eu un effet déjà assez remarquable question durée du cycle; je suis passée de 8-10 jours à 6. Mais quand j’ai commencé à utiliser des serviettes lavables bio, en 4 mois mes règles se sont calées sur 2-3 jours. Sans prendre aucun contraceptif. Et sans plus aucune douleur; c’est important quand on sait qu’entre 17 ans et 23 ans, j’avalais 6 à 8 cachets de paracétamol par jour. J’ai arrêté parce qu’ils n’avaient plus aucun effet.

    Bien sûr le changement de mon alimentation a certainement participé à cette évolution. Ça s’est fait un peu en même temps tout ça, durant ces trois dernières années. Comme cela a permis aussi de guérir définitivement d’une acné rosacée diagnostiqué chronique. (J’en parle dans le dernier article sur mon blog).

    Pour la cup, même mauvaise expérience. J’ai cru que ce serait bien aussi, mais mon corps m’a dit « heuuuuu, nan… Ça va pas être possible, ça ne me plaît pas du tout ». je n’ai pas insisté.

    Prochaine étape donc, contrôle du flux. Ça va demander du temps et de la musculation, mais je suis convaincue que ce n’est effectivement qu’une question de conditionnement.

    Là encore, merci plein Pin-up Bio de partager tes expériences (^_^)

    • Pin-up Bio dit :

      Waou super précis et donc précieux comme témoignage merciiii !!! N’hésite pas à mettre le lien vers ton blog 😉 J’attends ton expérience alors, merci beaucoup pour tes retours toujours très instructifs !!

      • itO dit :

        Ok. Merci à toi ! 🙂 Je commence la semaine prochaine :-p
        Pour mon blog, voici son adresse http://mezamashidokei.tuxfamily.org
        Il suffit de taper par exemple « gluten » dans le moteur de recherche, et tous les articles qui l’abordent apparaîtront.
        La lumière est toujours allumée, inutile d’enlever vos chaussures, les partages d’expériences y sont les bienvenus ^^

  24. bobette dit :

    Je suis très tentée par les serviettes lavables, j’investirai quand mes finances seront un peu renflouées. PAr contre , me conditionner, me contraindre à ce nouvel apprentissage, je n’en ai pour l’instant ni l’envie, ni le temps et ce n’est clairement pas une priorité. J’avais vu un reportage sur les femmes indiennes qui devaient rester cloîtrée chez elle tout le temps de leur règle car leur unique « protection » était des morceaux de tissus. Non seulement elles étaient parias mais en plus les infections dues à la macération des flux et au manque d’hygiène étaient importantes. Certaines d’entre elles se sont révoltées et finalement gràce à une ONG elles fabriquent des serviettes hygiéniques en tissu. Elles ont retrouvé une forme de liberté et gagnent même un peu d’argent. Elles permettent aux femmes de la communauté de pouvoir aller à l’extérieur même en période de règles! Voilà, je voulais partager cela avec vous aujourd’hui . Tout est une question d’individus, de priorités , de vies différentes selon les endroits du monde.
    Le cycle dernier, l’homéopathie m’a permis de réduire mon flux sur trois jours au lieu de six, ce qui est pour moi énorme déjà. Et le témoignage de ito est très intéressant également. C’est mon premier commentaire, il est un peu long !!

    • Pin-up Bio dit :

      Ah formidable de commenter merci à toi (^-^) ça fait plaisir d’échanger ! J’ai en effet vu un reportage similaire et exclure les femmes de cette façon comme des parias comme tu le dis si bien ce n’est clairement pas un état d’esprit de respect du corps de la femme et cela ne m’étonne pas qu’elles fassent des infections les pauvres. Mon médecin « alternatif » m’a encore dit hier, on ne « tombe » pas malade, c’est nous qui avons ou pas un terrain fertile pour développer telle maladie ou telle infection. Or un terrain propice c’est entre autres la négativité et la culpabilité. A bientôt 😉

      • itO dit :

        J’aime bien quand ça discute après dans les commentaires ^^
        @bobette ; C’est parce que je suis moi-même tellement épatée par ces effets que je veux donner envie d’essayer à toutes les filles, de tous âges. C’est déjà une telle libération de ne plus avoir mal, puis de savoir que désormais on ne porte un truc dans la culotte que 3 jours dans le mois… Ça fait du bien. Après bien sûr, chacune a un profil différent, mais je suis convaincue que ça ne peut qu’être mieux.
        @Pin-up Bio ; Tu vois, avec le recul je me rends compte effectivement que les périodes où je débordais de vie et me sentais belle, c’est celles où j’étais heureuse. Les dérèglements, les grippes, les boutons, les allergies étaient beaucoup plus sévères et longs durant les moments difficiles. Aujourd’hui, le souci du gluten étant identifié, plein de choses vont beaucoup mieux. Ma vie professionnelle reste complètement bloquée, mais je m’en fous, j’en ai trop marre de culpabiliser. Je veux prendre la vie comme elle vient et *m’aimer*!
        Ton blog a été un déclic dans ce sens, et crois-le si tu veux, depuis je ne cesse de me surprendre en train de sourire (⌒▽⌒)☆

  25. Maggie dit :

    Salut Pin-up Bio ! J’ai découvert ton site hier suite à ton passage sur radio médecine douce et je dois dire que je suis emballée par toutes tes vidéos et tes articles. Pour ce qui est de la « continence des règles » France Guillain en parle très bien dans son livre sur les « Bains dérivatifs ». , L’alimentation bio associée aux bains dérivatifs (rafraichissement de l’entrejambe) permet d’arriver à ce que le flux ne sorte qu’au moment où l’on va aux toilettes, parfois même sans y aller exprès pour ça. J’ai pu l’expérimenter et c’est vrai que c’est possible.Il ne faut pas se mettre la pression, avec le temps on se rend compte que les protections/serviettes ne sont plus tâchées et donc qu’elles ne sont plus indispensables c’est tout!!

    • Pin-up Bio dit :

      Ô bravo super cette info je pense que c’est aussi ce qui m’a aidé personnellement 🙂 Merci pour ton retour et bienvenue à toi !!

  26. Sam dit :

    Que de commentaires sur cet article ! 🙂 J’ai abandonné momentanément l’idée de tout lire par manque de temps mais je le ferai à l’occasion.
    Je dois dire que si je pouvais pratiquer la technique « free flow instinct », je le ferais. C’est déjà tellement compliqué d’avoir des toilettes qui fonctionnent correctement au taf… Perso, je suis adepte de la cup depuis plus de 4 ans et j’adhère complètement. En fait, je ne la sens pas du tout.
    Pour aider à muscler son périnée, outre les boules de geisha très utiles, le mieux est de parvenir à le faire convenablement et sans aide à terme. Je pense notamment au yoga (eh oui ! ma dada lol) qui permet de connaitre des muscles très profonds, mais également des exercices de respiration qui qui ont la double utilité d’aider à réduire son stress, à apaiser son mental donc d’aller vers une forme de méditation donc une sérénité et un apaisement général donc… bref je peux continuer longtemps ! lol. C’est tellement simple de respirer que la majorité des gens de notre mode de vie stressé, et par conséquent bcp de femmes, ont oublié. Un vrai bonheur !
    D’autre part, je pense que des articles liés seraient intéressants : la contraception naturelle, la méditation en formule pratique, la respiration, la relaxation, etc. Je fourmille d’idées mais je ne suis pas sûre que tout soit adapté à ton blog. Et j’ai loupé l’enquête que tu as fait passer, j’étais trop occupée… 🙁 C’est pas grave ! J’ai plaisir à lire et partager tes articles 😉
    Bizoux bizoux !!

    • Pin-up Bio dit :

      Super tout ça !!! Si tu es complètement dans le sujet et bravo la respiration c’est LE truc de base qui peut tout régler car cela régule le cœur, les organes… et en fait tout ce qui se passe dans notre corps. Je me renseigne aussi sur les exercices profonds…. bisous 😉

      • bobette dit :

        J’essaye depuis peu la cohérence cardiaque, connais tu? si oui, aurais tu la gentillesse d’en faire un article, cela m’intéresserait… Je sais je ne plus dans le sujet des règles, mais bon je suis dans le respect du corps!! (enfin j’essaye).

        • Pin-up Bio dit :

          Oui très bien, je la pratique 🙂 La liste des articles en attente est longue mais ok, en tout cas c’est dans la formation 😉

  27. Marina dit :

    Bonsoir Pin-up Bio,
    j’ai découvert ton blog il y a environ un mois et tous tes articles m’intéressent beaucoup; soit dit-en passant, j’ai déjà mis en pratique le bicarbonate comme déodorant et je dois dire que j’en suis très satisfaite alors merci infiniment 🙂
    Cet article sur les protections hygiéniques me parle beaucoup, perso j’ai découvert la cup il y a 2 ans et j’ai complètement adhéré au concept, je l’utilise depuis et c’est vrai que côté écologique et économique, y a pas photo; et quelque part je trouve qu’on est quand même un peu plus en relation avec son corps avec la cup qu’avec serviettes ou tampons qui absorbent le flux sans même qu’on puisse en apercevoir la couleur, la texture, la quantité…
    Mais je n’avais jamais pensé au fait de ne RIEN mettre du tout et de se connecter à son corps pour sentir quand ça vient, et je t’avoue que l’idée me plaît beaucoup, je ne trouve pas ça absurde et je trouve même plutôt ça génial!!
    Dans le concept ça me fait beaucoup penser à l’Hygiène Infantile Naturelle (le fait de ne pas mettre de couches aux bébés) est-ce que tu connais? Je n’ai pas encore d’enfants mais j’ai hâte de tester sur les futurs miens :-p
    ça me fait penser aussi à la méthode sympto-thermique (méthode naturelle de régulation des naissances) que j’utilise avec succès depuis + de 4 ans.
    Voilà tout ça pour te dire merci pour cette bonne idée, que je vais essayer de mettre en pratique dès mon prochain cycle. 🙂
    Je suis par contre sujette à une forte douleur dans la région du bas-ventre pendant les 24 voir 36 premières heures de mes règles et ça me gène vraiment, j’étais déjà allée voir un naturopathe qui m’avait prescrit de l’homéopathie mais malheureusement ça n’avait pas fonctionné…
    J’avais déjà lu un article où tu recommandais d’avoir un orgasme pour supprimer la douleur, mais selon le moment ou l’endroit ce n’est pas forcément faisable (lol) , le jet d’eau très chaude sur mon ventre me soulage mais seulement momentanément; aurais-tu par hasard une solution efficace et durable utilisable n’importe quand n’importe où?

    Merci encore et désolée pour le pavé lol
    Marina

    • Pin-up Bio dit :

      Merci Marina (oh la chance le prénom de la petite sirène !!!) pour ce super témoignage 🙂 Non je ne connaissais pas mais je vais me renseigner ça à l’air super intéressant. Pour ce qui est de la gestion de la douleur c’est encore une fois un état d’esprit à avoir à la base. Il ne faut pas être dans l’idée « ce n’est pas normal cette souffrance » donc je lutte contre elle. Il faut l’accepter (plus facile à dire qu’à faire 😉 ) et utiliser des techniques de respiration. Je vois ces douleurs naturelles comme une formidable chance de s’entraîner avant le jour-J (accouchement). Je pense que tu devrais lire ce livre http://www.pinupbio.com/fiere-detre-une-femme-partie-2/ A bientôt 😉

      • Anne-Sophie dit :

        Oulala, les douleurs de règles un entrainement à l’accouchemnt ?! Non, non, c’est plutôt juste une petite sonnerie de réveil qui te dit : « Attention, les choses sérieuses vont commencer da, donc file à la maternité ou appelle ta doula »…

  28. ophélie dit :

    coucou Pin-up Bio ! très intéressant ton article! tu vois on entend toujours parler du bio pour l’alimentaire ou des soins naturels pour les corps etc.. mais c’est vrai que je m’étais jamais préoccupée de mes petites règles comme ça ! tu m’apprend beaucoup de choses! peut être vais je essayer, en tout cas c’est une expérience intéressante et puis un jolie défi entre notre corps et notre esprit!!!
    merci, super article!

  29. Low dit :

    Non, non, non! La photo de la femme avec une main d’homme qui la réduit au silence n’a pas sa place sur un post sur les règles. Elle évoque les campagnes de prévention contre le viol et le harcèlement. Rien à faire sur un article comme ça.

    Remarque, c’est pas le seul truc problématique sur ce blog. Tu as déjà été épinglée pour ta tendance au slut-shaming.

    A bon entendeur, salut!

    • Pin-up Bio dit :

      J’ai trouvé par hasard cette photo mais j’aime bien le machisme de la société qu’elle sous-tend. Pour ce qui est du slut-shaming je pense que ce n’est pas si simple, certes une femme peut montrer par exemple ses atouts comme une pin-up et être bien dans sa tête, mais cela peut aussi être un manque de confiance qu’elle cache derrière cette façade provocante. De même certes c’est bien de s’assumer lorsqu’on est ronde voire dans l’obésité parce qu’on doit être dans la gratitude envers son corps, mais de là à vouloir rester comme cela comme le prône les mouvements des fat women je ne suis pas d’accord. Un corps en surpoids c’est un corps qui souffre et on ne peut pas être bien dans un corps qui souffre 😉

    • maude dit :

      Non, mais ça ne va pas ?

      Si tu n’es pas d’accord avec le topo, change de chaine et laisse nous tranquille !

      Je déteste cette manie de dire tout ce qu’on pense par le biais d’un ordinateur. C’est tellement facile de critiquer quelqu’un que tu n’as pas en face…Je trouve cette pratique lâche.
      Tu blesses des gens en parlant comme ça.

      Respect, s’il-te-plaît !

  30. Ça m’arrive souvent de sentir « l’écoulement » se produire, mais c’est vrai que je n’avais jamais pensé à cette option. Je l’a testerai quand je serai tranquille à la maison.

  31. hwlkassc dit :

    J’ai déjà essayé cette méthode, ça marche parfaitement, et cela devient facile qu’on on est chez soi mais en dehors c’est un peu difficile :/ En suivant cette méthode je passe des nuits blanches (Période des règles) en écoutant mon corps toute la nuit, ça devient gênant…

    • Pin-up Bio dit :

      Merci pour ton témoignage, quand tu sors essaye ma méthode sans fuite à la fin de l’article, pour moi c’est impecc 😉 Sinon normalement quand tu dors, ton corps le sait (forcément) et met en place certains systèmes (comme la vessie qui se contracte automatiquement) donc essaye de dormir sinon en effet ça va couler. Et si y’a des fuites je crois qu’il faut que tu muscles ton périnée 🙂

  32. Esther dit :

    Bonjour Pin-up Bio ! Je suis en ce moment-même en train d’expérimenter le free flow instinct pour la première fois depuis quelques heures ! Je l’ai découvert il y a un mois, et mes règles venaient juste de terminer, donc j’ai patiemment attendu le cycle suivant pour tester cela…..j’ai commencé depuis ce matin et….ça marche ! Bon, à condition de courir aux toilettes toutes les 15 minutes, mais à chaque fois, victoire ! le protège slip est toujours tout blanc ! et puis après, ça se « vide ». je ne sens rien qui coule, mais quand je regarde, il y a énormément de sang dans la cuvette, c’est assez impressionnant je dois dire. Comme tu le dis si bien, on se reconnecte avec son corps et son flux, car on observe vraiment la fréquence, la quantité, finalement on se ré-approprie ses règles 😀 wouhou !

    Je suis tombée sur ton blog ce matin en cherchant d’autres références au free flow instinct sur internet, mais je n’ai rien trouvé, même pas de site en anglais, bizarre bizarre…as-tu des liens d’assos, de blogs américains ?

    Pour ma part, j’aimerais partager l’article qui m’a fait découvrir cela, il y a aussi une vidéo témoignage, qui m’a convaincue que c’était possible !
    http://lechoubrave.fr/femmes-libres-et-sans-couches/

    Bonne continuation à toi,

    Esther

    • Pin-up Bio dit :

      Ah super témoignage merci tu es géniale !!! En effet il y a peu de ressources mais je poursuis mes recherches et dès que j’ai du consistant je vous en parle 🙂

  33. Chloé dit :

    Je viens de tomber sur ton blog en faisant des recherches, car je pense m’essayer au free flow instinct d’ici quelques jours ! J’ai parcouru quelques articles, et j’adore ! C’est tout à fait l’état d’esprit qui me convient ! Je suis en train de remplacer tous mes produits (cosmétiques, ménage) par du bio ou du fait maison, j’essaie de m’acheter plus de robes, de porter mes talons… Et j’aimerais m’orienter vers un style plus élégant et rétro ! Bref, j’ai hâte d’en lire plus !

    • Pin-up Bio dit :

      Bienvenue à toi je suis contente de te savoir parmi mes lectrices 🙂 Dis donc tu ne traînes pas toi bravo !!!

  34. La Sauvage dit :

    Hello Pin-up Bio, article qui fait réfléchir (comme souvent chez toi) mais je n’en ai personnellement pas besoin : je suis passée à la cup il y a presque un an et ça a été une véritable révélation ! Plus de sécheresse (je portais des tampons avant), plus de stress quant aux fuites, plus de pollution et surtout j’ai appris à connaître mon corps : je sais mieux comment est fait mon sexe puisque je le touche pour mettre et ôter la cup, je vois l’évolution de mon flux… Et puis non, une cup ce n’est pas gros ! Par rapport à un tampon ça peut le sembler en effet, mais il suffit de réfléchir au diamètre d’un sexe masculin et on se rend compte que la cup n’est franchement pas un instrument de torture 😉 Pour ma part je sens à peine la mienne (c’est une taille moyenne), elle ne me fait jamais mal, je sais juste qu’elle est là, c’est plus une impression qu’une sensation. Je me suis beaucoup attachée (si on peut dire) à ce bout de silicone qui m’a vraiment changé la vie !

    Donc autant pour la contraception je suis tout à fait pour l’amour sans pénétration (c’est une révélation ce truc, feras-tu un article dessus ?), autant pour les règles… c’est ptet très bien mais il ne faut pas renier la cup. Et mon périnée est particulièrement musclé, je suis également cavalière et danseuse.
    Cela dit j’aime ta façon de réfléchir : contourner le problème en proposant des solutions inattendues !

    • Pin-up Bio dit :

      Merci pour ton précieux témoignage 🙂 Je ne connaissais pas cette méthode même si on la pratique tous un peu quand même, ça serait peut-être pas mal sur un article à propos de la contraception naturelle, je vais voir 😉 Merci pour cette info (^-^) !

  35. Mooncup dit :

    Bonjour, je suis une de tes jeunes lectrices, j’étais plutôt curieuse à l’idée de lire ton article.
    Je suis d’accord avec toi lorsque tu décris les inconvénients des serviettes et tampons trouvés dans le commerce, cependant beaucoup plus dubitative quant à ton expérience sans protection et également face à ce que tu tires comme conclusion avec la mooncup, puisque que c’est pour moi une invention révolutionnaire, par son pratique, et l’ayant tester moi même, je n’ai ressenti aucune gêne en la portant.
    C’est pour ceci que ton expérience sans aucun tampon ni serviette, m’a vraiment assez choqué, pas parce que j’ai honte d’avoir mes règles mais justement parce que je trouve naturelle et que je pense pouvoir le contrôle de mon corps autrement qu’en bloquant mes règles, et je préfère donc les accepter et faire avec et avec une mooncup.
    En attendant je trouve vraiment ton blog super, simplement cet article me perturbe légèrement même si je suis d’accord avec une partie de ton discours.

    • Pin-up Bio dit :

      Tu n’es pas la première à me dire que cela te choque de « bloquer » tes règles (sachant que déjà on ne peut pas vraiment) mais moi aussi je suis dubitative car pour la vessie ça ne choque pas… (^-^)?!

  36. maude dit :

    Bonjour Bonjour !

    Merci pour ton article (probablement le plus complet que j’ai réussie à trouver sur le net)
    Je suis passée par toute les étapes : serviettes et tampons toxiques à l’adolescence (comme toute les femmes de mon entourage prenaient ces trucs sans se poser de questions, moi pas plus fine qu’elles, je ne me suis pas posée de questions non plus!)
    Puis serviettes lavables et en fin, divacup (je crois que chez vous, c’est un mooncup ?)
    Et bon, j’ai fait BÉBÉ SANS COUCHE pour ma fille, dès sa naissance alors j’ai trouvée naturel et super l’idée du free flow instinc. Je me suis dit : Pourquoi je n’y ai pas pensée avant 😉

    Alors bon, je  »tombe dans ma semaine » (et oui, au Québec, c’est comme ça qu’on dit !) ou si tu préfère, j’ai mes règles, alors c’est super, c’est l’occasion d’essayer la  »patente » !
    Sauf que….
    je trouve ça difficile, j’essaie de mettre une petite serviette ou un bout de papier hygiénique dans ma culotte et je me met au défi de ne pas la tachée : ça ne fonctionne pas.
    J’enlève ma culotte, alors là , je me retrouve toute ensanglantée !
    Je vais pourtant souvent aux toilettes et essaie d’être super attentive à mon corps, mais rien n’y fait, je baigne toujours dans une mare de sang (désolée pour les coeurs sensibles !)

    J’ai une question pour toi, est-ce que tu as le souvenir de ces débuts difficiles ou si tout c’est fait  »comme par magie » facilement ?

    Merci BEAUCOUP !

    • Pin-up Bio dit :

      Merci pour ce généreux témoignage 🙂 Pour moi aussi il y a beaucoup de ratés c’est pour cela que je garde pour l’instant une serviette lavable bio sur moi. J’ai remarqué que j’y arrivais mieux au début de mon cycle qu’à la fin bizarrement. J’ai découvert cette technique il n’y a pas si longtemps, je suis encore novice et je ne sais pas plus de choses que ce qui est dans l’article mais je compte bien approfondir tout ça. Il paraît qu’il faut aussi faire attention à son alimentation pour que cela marche mieux. Sinon du temps et de la patience, ça va venir 😉 Bravo d’essayer et merci à toi 🙂

  37. severine dit :

    Lesquelles conseilleS tu pour flux importants ? Je ne trouve pas les Anaé assez absorbantes ! Du coup je me suis beaucoup tachée

    • Pin-up Bio dit :

      Ah mince je t’avoue que je ne les ai pas toutes testées. Avais-tu pris celles pour flux abondant et nuit ? Sinon peut-être deux épaisseurs ou change plus souvent 😉 Il paraît que les flux abondants sont aussi liés au fait que ton corps essaye d’expulser des choses toxiques pour ton corps, fais-tu attention à ton alimentation ?

  38. aude42 dit :

    Perso je suis Diva cup (depuis 7 ans je crois, et je suis fan!) et serviettes lavables, mais j’adore cette idée du free flow instinct. Dans le même genre, j’ai utiliser Billings comme méthode de contraception…
    Merci pour l’article

    • Pin-up Bio dit :

      Ô merci merci merci Aude pour la méthode Billings, ça et la symptothermie, je sens que j’ai trouvé la bonne méthode, je vais en faire un article dès que je serai plus experte du sujet (^-^) !!!!

  39. P. dit :

    Bonsoir, je lis depuis quelques temps ton blog, et waouh! Je découvre de nombreuses choses! Je me laisserai bien tenter par les serviettes lavables! C’est vrai qu’après les règles, j’ai souvent les muqueuses irritées… alors le free flow instinct, c’est juste une grosse découverte! Et quand on lit, on se dit ah ben oui, pourquoi n’y avait-on pas pensé avant? Merci!

    • Pin-up Bio dit :

      Waou super j’adore les personnes ouvertes qui essayent, bravo à toi et bonne connexion avec ton corps (^-^) !

  40. severine dit :

    Merci d’avoir répondu…j’essaye de faire attention a mon alimentation mais c’est vrai que la semaine précédant mes menstruations, je mange un peu tout et n’importe quoi !

  41. Maëva dit :

    En lisant cette article une question un peu hors sujet m’est venu à l’esprit, la contraception? Je veux dire, la pilule surtout, nous ne sommes pas en ecoute ou en accord avec notre corps, n’empeche qu’elle est pratique :/

    • Pin-up Bio dit :

      Je compte faire un reportage dès que possible sur une méthode justement où l’on est à l’écoute de son corps 😉

  42. Pollie dit :

    Bonjour,
    J’ai tenté la cup plusieurs cycles d’affilé et à chaque fois : fuites, fuites, fuites et re fuites… J étais sur le point de changer de marque mais ce concept de flux libre me tente vraiment ! Rien du tout ? Ça serait vraiment top. J’ai des règles très très abondantes, surtout la nuit du deuxième jour de mes règles et j’ai du mal à imaginer que rien ne coule mais je vais déjà commencer par tenter ça en journée. J’ai confiance en mon périnée de jeune fille ( dixit la sage femme qui s’est occupé de ma rééducation après mon accouchement 😀 ) Heureuse d’avoir découvert de blog !

    • Pin-up Bio dit :

      Merci Pollie et bienvenue à toi ! Le free flow instinct est un concept simple mais qui n’est pas si évident à mettre en place, je poursuis d’ailleurs mes recherches à ce sujet et j’en reparlerai. En tout cas se connecter à son flux est une merveilleuse chose 😉

  43. Benedoll dit :

    Bonjour à toutes, je n’ai pas lu l’intégralité des commentaires parce que…vous êtes prolixes ! Merci Pin-up Bio de m’avoir redirigée sur cet article via Facebook. Alors maintenant que je connais vos avis sur la coupe menstruelle, que pensez-vous du diaphragme Caya comme moyen de contraception ? C’est Bivea qui le commercialise en France et ma gynéco est toute à fait ouverte à ce genre de contraception et me l’a proposé lorsque j’ai demandé l’arrêt de la pilule. Bon pour être franche, je pense qu’au début Caya+préservatifs vont être de rigueur puis une fois mes cycles naturels revenus je ferai Billings+Caya+capotes ! Lol ! Les indices de Pearls sont trop bas et je ne veux pas prendre trop de risques non plus. Je suis contre le stérilet et la pilule et je trouve que le diaphragme est très bien, pratique, sans danger et rapide à mettre ! Malheureusement, il n’y a que très peu de témoignages à ce sujet et des avis négatifs de non-utilisatrices… Merci de vos avis et conseils peut-être ?!

    • Pin-up Bio dit :

      Bonsoir, je ne connaissais pas ce moyen de contraception il peut être bien dans un premier temps où l’on cherche des solutions non-toxiques mais pour moi la contraception ne doit pas passer par des gadgets mais l’apprentissage de son corps et surtout des deux partenaires, la femme ET l’homme. Tu as cité la méthode billings, je préfère ce genre d’approche 😉

  44. Moi! dit :

    Au début, lorsque je suis arrivée au flux instinctif, j’étais comme « WHAAAAAAT ??? MAIS C’EST QUOI CE TRUC? » et finalement, avec un peu de recul … J’aimerais bien tester ! Mais sincèrement, je ne me sens pas encore prête, je suis au lycée alors bon faut imaginer la galère et me connaissant, je vais sûrement paniquer toutes les deux minutes et demander au prof d’aller tout le temps aux toilettes… x)
    J’essaierais plus pendant les grandes vacances je penses 🙂
    En tout cas, merci pour tout tes articles, j’aime vraiment ton blog, il touche vraiment tout, informe les jeunes comme moi (:p), c’est vraiment une mine d’or!

    • Pin-up Bio dit :

      Bonjour Toi 😉 merci c’est très gentil et tu as raison mieux vaut commencer chez soi au calme mais en attendant essaye tout de même de sentir quand ça vient, d’être à l’écoute de ton corps (^-^) !

  45. Nimedhel dit :

    Wow. Je n’aurais jamais pensé à une chose pareille. Cependant, je ne sais pas si dans mon cas, ce serait possible.
    Je m’explique. Depuis mes 12 ans, j’ai des règles extrêmement abondantes (et quand je dis abondantes, c’est genre l’hémorragie) et extrêmement douloureuses. De plus en plus au fil des années. Merci Dame Nature.
    Une semaine déjà avant le cycle, je ressens les douleurs: maux de tête, maux de dos, rétention d’eau, maux de ventre de plus en plus violents au fil des jours, poitrine hyper sensible et des sautes d’humeur de folie. Et alors, les 3 premiers jours des règles, c’est encore pire. C’est même l’hécatombe. Je me réveille pendant la nuit, pliée en deux, souffrant tellement que j’ai envie de pleurer et, de manière générale, je suis une loque pendant cette période. Tant et si bien que je suis obligée de recourir à des anti-douleurs, même si j’essaie d’en prendre le moins possible et de m’aider avec des tisanes qui, certes diminuent la douleur, mais ne la rendent pas supportable pour autant.
    C’est nul. Vraiment très très nul! Je fais partie de ces 10 à 20% de femmes qui subissent l’enfer tous les mois (j’ai l’impression d’accoucher tous les mois, vraiment, c’est juste horrible).

    Donc, je ne sais pas. Cette méthode est tentante, écolo, etc. mais pour moi, ça semble juste impossible. Dommage.

  46. Dozzy dit :

    Grande adepte de la cup depuis plusieurs années, je comprends que leur taille et forme puissent quelque peu effrayer… heureusement, notre corps a des ressources que l’on imagine même pas!
    D’ailleurs, je m’aperçois en te lisant que même avec ma cup, je parviens parfois à « contrôler » le flux : travaillant à un poste d’accueil, il ne m’est pas toujours possible de filer aux WC dès que je sens une fuite ou que j’ai un doute… Et pourtant, combien de fois j’ai réussi, rien qu’avec un peu de concentration et de travail du périnée, à tenir plusieurs minutes, parfois même une heure, jusqu’au moment de pouvoir enfin aller aux toilettes?!
    Je ne connaissais pas cette méthode, mais au fond, je pense que le free flow instinct est vraiment possible, avec pas mal (voire beaucoup) d’entrainement, et j’aimerais vraiment tenter le coup un de ces 4 à la maison, pour voir… (Bon pour les nuits par contre faudra que je trouve une alternative car je sais que ça ne sera pas possible tout de suite!!)

  47. Mischa dit :

    Ah, chouette article, il est grand temps que le monde découvre toutes les saloperies contenues dans ce qu’on se met dans ou contre le corps.
    Personnellement, il m’as suffit d’un seul article dénonçant les produits contenus dans les serviettes périodiques pour que l’idée de les abandonner germe dans ma tète. Et il était absolument HORS de question de me mettre quoi que ce soit qui ne soit pas « a moi » dans le corps ( cup, éponges..)
    Eh bien, du coup, pourquoi ne pas simplement…rien mettre ? « Et c’est ainsi que tout a commencé ».
    Bien sur, quand je sors et risque d’ètre prise au dépourvu, je glisse quand mème une micro-serviette en coton bio, car ici au Canada, je n’ai pas encore trouvé de serviettes lavables !
    Sans cette sensation de moiteur, cette impression de « sentir », ce contact constant et cette impression de porter une couche, on se sent libérée ! 😀

    A quand un article sur une possible alternative naturelle a la contraception orale ? 🙂

  48. Violette dit :

    Fan de la cup, je teste le flux libre pour la première fois. Le premier jour et la première nuit (flux moyen) se sont parfaitement déroulés ! J’étais très contente. J’arrive plutôt facilement à aller aux toilettes au bon moment – ou alors j’ai un flux opportuniste qui « profite » simplement de l’occasion ;).

    Par contre, jour 2 abondant, et difficile… Obligée d’aller aux toilettes toutes les heures et impossible de repousser sinon ça coule. Je ne sais pas si on peut retenir davantage un flux plus important, donc si c’est une question d’entraînement, ou s’il n’y a pas maîtrise de la rétention mais seulement « conscience », auquel cas la fréquence de mes allers-retours aux toilettes risque de rester élevée le jour 2…

    Je poursuis, car je suis tout de même séduite !

  49. Aude dit :

    Merci pour cet article. J’ai dû gérer des règles abondantes et douloureuses depuis mon adolescence, pas toujours simple mais maintenant, je reste zen. J’ai été amenée à m’interroger sur mes serviettes hygiéniques, forcément, j’en consommais ! Sauf que même s’il n’y a rien d’indiqué sur le paquet, il y a du plastique dans cette affaire. Tiens, on trouve aussi du parfum dans un paquet de serviettes, quelle idée bizarre. Est-ce à dire que je suis sale, à cacher ? Quant aux tampons conventionnels, même si je les trouve très inconfortables, ils ne valent pas mieux.
    Du coup je suis passée aux serviettes bio (celles de Natracare), ça reste du jetable mais j’ai l’impression de mieux me respecter en évitant les cochonneries pétrochimiques aussi à cet endroit là.

  50. Jennifer dit :

    Bonjour! Je suis tombée par hasard sur votre article et ses commentaires. Je dois absolument vous remercier toutes! J’ai acheté un cup qui me donne du fil à retordre: j’ai beaucoup de mal à la mettre et encore plus à l’enlever! Un plus j’ai pour objectif de mettre un stérilet et j’ai peur qu’avec la cup ça le déplace… Bref, je suis plus attirée maintenant par les éponges et biensûr les serviettes réutilisables! Pour le free flow, je le faisais déjà inconsciemment, dès que je sentais le flux arriver, hop, toilettes, mes protections duraient longtemps grace à ça! Mais lorsqu’on a un boulot physique, on a besoin d’une aide… En tous cas, merci pour l’article et les commentaires, ça me rassure , j’avais trop de doutes!!! À très bientôt!

  51. elliandra.gott dit :

    avec mes règle dite « hémorragique je me vois mal faire sa mais je vairs me prendre une cup pour tester ^^
    (et des que j’aurais un chez moi un apparte je me poserai mieux la quetion « plus d’intimiter et etc

  52. anais dit :

    Hello,

    J’ai entendu pour la première fois du libre flux,,, aujourd’hui avec pauline du blog les cheveuxdemini. Je suis contente que tu ai expliqué comment tu procède, merci.

    Pour la cup, je l’utilise depuis maintenant six ans. A une période j’avais arrêté après une très mauvaise expérience de fuite affreuse (zone commerciale, pas de wc),,, youpi.
    Mais depuis que je me suis réconciliée avec elle je n’ai pas de soucis. J’ai lu un des commentaire disant qu’elle avait perdu son stérilet avec, wow! J’espère que ça ne va pas m’arriver.

    En fait moi je laisse ma cup jusqu’à ce qu’elle soit complètement remplie. Et je sens en moi le moment où faut v-r-a-i-m-e-n-t la vider. Du coup je vais essayer cette technique, peut etre que ça fonctionnera.

    Merci et kiss kiss

  53. Ségolène Fournier dit :

    Hello !

    J’ai découvert la chaine youtube il y a quelque mois avec le MSR français, je dois dire que j’ai dévoré toutes les vidéos, pas seuement celle de MSR et depuis une semaine je découvre qu’il existe un blog Pin Up bio, le bonheur !!!!

    Depuis 6 mois environ je suis en transition vers le naturel et grâce notamment à ton blog je découvre doucement des techniques respectueuse de la nature et de mon corps, je ne connaissais pas le nom de cette technique mais je la pratiquais pourtant parfois sans le savoir, en effet j’ai fait des allergies et infections a répétitions du aux tampons et je déteste la sensations de coulure liée au serviettes.
    Je sais désormais grâce à toi que l’on peut « entraîner » son corps à retenir ses flux au naturel !

    Je te remercie pour ton blog. Tu es par ailleurs une femme magnifique aussi bien à l’extérieur qu’a l’intérieur, je te souhaite plein de bonheur et j’espère que ton blog ne tarira jamais d’article !

  54. Coucou Pin-up Bio,
    Sujet bien épineux que le flux menstruel libre. Ça suscite vraiment de grosses réactions quand on en parle autour de nous ! Pour ma part, je l’ai découvert en début d’été dernier, je suis très étonnée que ce soit quelque chose dont on entende si peu parler (lobby des serviettes hygéniques jetables, voire des cups ?). Je suis tombée dessus un peu par hasard, et comme j’ai la chance de travailler à domicile, j’ai pu tester directement.
    Et pas besoin de 10 cycles : ça a marché du premier coup ! effectivement, j’allais aux toilettes une fois par heure environ, et je me vidais à ce moment-là. La nuit, j’ai essayé de ne pas mettre de protection (le stress, avant ça débordait tout le temps !!), eh bien miracle, aucune tâche !!
    Bon, je suis tombée enceinte très peu de temps après, donc je n’ai pas beaucoup d’expérience pour le free low, mais je regrette que ce soit si peu connu et surtout décrié …

  55. ophea44 dit :

    Je vais persévérer, j’ai déjà passé des journées sans à la maison, sans protection je veux dire et j’ai réalisé après coup que j’avais géré, puisque pas de tâches. Mais j’aurais pas penser y arriver en connaissance de cause et ton article me fait réagir et me donne envie d’essayer!

  56. Nathalie dit :

    Bonsoir 🙂

    Effectivement, ce type d’article et ton blog, plus généralement, sont de petits ovnis dans nos vies bien « cadrées » lol !

    Figure-toi que ce que tu écris me parle tout à fait. Spontanément, en fin de règles, je n’ai souvent plus envie de mettre de tampon ou la cup, parce que c’est tout sec, difficile à retirer, la ficelle irrite, ça brûle, bref, c’est inconfortable. Alors ça m’arrive régulièrement de laisser « couler » et d’aller aux toilettes quand le besoin se fait sentir. Quand c’est comme ça, je me dis « mince, la nature n’a pas prévu de protection, laisse couler naturellement ». Ça ne me gêne pas mais par contre je n’en parle pas : personne ne sait, ça reste un sujet tabou pour moi : dans notre société, ce serait vécu comme sale.
    Tout comme la « toilette intime » est hyper agressive : les femmes qui font des douches vaginales ne sont pas rares encore à ce jour.

    Bref, vaste sujet, qui vaut pleinement d’être abordé !

    Merci 😉

  57. Caroline dit :

    C’est nul.. on pourrait tellement changer le monde si tout le monde lisait tes articles et en étaient convaincus !! Ou plutôt retrouver un monde normal !! 😀

  58. Caroline dit :

    C’est re-moi ! Je rajoute que quand même, c’est dommage. Au revoir les serviettes hyper douces qui apportaient tellement de bien à mon corps ! au revoir ces tampons délicats avec cette sublime ficelle qui pendait gracieusement à la piscine ! Fini ô grosses serviettes de nuit qui me rappelaient avec nostalgie les couches de ma douce enfance ! Désolée, chère Terre, de te priver de toutes ces belles offrandes qui en plus enchantait mon compte en banque !!

  59. Kat dit :

    Bonjour ! J’ai très envie d’essayer ce système (pendant les prochaines vacances) mais je ne suis pas sûre d’y parvenir : pas mentalement, je peux parfaitement me convaincre que je vais y arriver, mais suite à mes deux accouchements, j’ai eu une légère descente d’organes si bien que mon périnée est distendu en permanence et mon vagin ouvert. J’ai rééduqué, je continue à le faire avec régularité, mais il est impossible de remonter les organes, sauf via une opération qui n’est pratiquée que quand le cas est plus grave. J’utilise pour l’instant la mooncup que tu as photographiée, qui ne me gène pas du tout, mais pour te donner une idée, il peut m’arriver de l’expulser sans le vouloir suite à un effort pas très intensif (monter sur un rocher à hauteur de genou quand je randonne…). Dans ces conditions, penses-tu que j’ai une chance d’y arriver ?

  60. Noiramer dit :

    Bonjour !
    Pendant des années j’ai utiliser des tampons sans vraiment réaliser les dommages que cela pouvait m’infliger, je prenait les sensations désagréables aux retraits (désolée pour les détails) comme passage obligé. J’ai toujours eut la chance de ne pas avoir de règles importantes, en 3 jours a peine c’était fini (faut bien compensé le fait qu’elles soient aléatoires… ^^). Et puis je suis partie randonnée pendant 3 mois. Il me fallait une méthode sans déchets aucun, je me suis tournée vers une cup et je dois dire que c’est un peu quand même ma solution miracle. J’ai pu faire ma rando en toute quiétude pendant mes 3 cycles, Et de retour au domicile je ne suis pas repassé au méthode « classique ». Par contre même avec tampon, serviette ou cup j’ai toujours « su » le jour du début de mes règles, sans mettre de protection préventivement. Il suffit de faire attention aux « signes ». Et même si j’aime bien le principe de ta méthode free flow, elle m’est quand même un peu hors d’accès, je travail en plein air, et je suis déjà contente quand j’ai accès aux toilettes ^^. C’est a tenter en vacances… sauf en randonnée …
    Merci beaucoup pour ton site qui m’aide a me réconcilier avec moi même !!

  61. cora85 dit :

    Merci pour cet article !!
    Ondine

  62. Ninam dit :

    Bonjour et un immense Merci pour cet article! La révolution est en marche chez moi depuis hier soir, jour 1 de mon nouveau cycle : j’écoute mon corps et il me dit quoi faire et ça roule !!!! 😀 😀 Je me dis que c’est un peu dommage pour moi d’avoir attendu 37 ans pour comprendre ça mais c’est fait et je vais le dire autour de moi!

  63. Clare dit :

    Bonjour,

    La méthode sans protection m’intéresse beaucoup !
    Aurais-tu stp des références d’études ou d’expériences à ce sujet ?
    (J’aimerais l’aborder pour un dossier… l’empirique ne suffit pas toujours pour broder sur le sujet)

    Merci par avance 🙂

  64. Soso dit :

    J’en suis à mon 2ème jour de cycle, c’est la 1ère fois que je cherche à apprendre le free flow instinct, et je suis bluffée! Mais ça marche! Une vraie révolution. J’espère que les allers- retours aux toilettes vont s’espacer petit à petit, mais en tous cas je partage ton article, il faut que le monde sache 😉 C’est étrange qu’on en entende si peu parler… C’est bien que tu le fasses, merci!

  65. Aude dit :

    EEEnnn !! Mais c’est génial ton histoire, je n’imaginais même pas ça possible… J’arrive en période critique, jamais eu aussi hâte d’essayer !!

  66. Pauline dit :

    Bonsoir à toute!
    Voilà maintenant 1 jour que je pratique la méthode après plusieurs mois où je n’ai pas pu car ma période de règle tombait pendant mes semaines de cours, mais ça y est! enfin! c’est les vacances! J’étais impatiente d’essayer ça et je suis ravie ^^. Mon seul problème est que maintenant je ne sais plus les éliminées, ça ne coule plus, ni aux toilettes ahah x) … L’équitation à du sur-muscler mon périnée :p

  67. Leina dit :

    Pas demain la veille que je testerai la cup… déjà que mes tentatives pour mettre des tampons se sont soldées par des échecs cuisants… au sens strict du terme: douleurs aigues et sensation de mal au coeur! Bref, mon corps ne tolère aucune introduction de corps étranger lors des règles, et je ne suis pas du genre à le forcer!

    Je ne suis pas enthousiaste non plus quand à la méthode du free-flow. S’infliger une contrainte de plus ? Devoir être constamment préoccupée à l’idée de trouver des WC, et toujours avoir à se surveiller pour ne pas se tacher ? O_o

    A mon avis, les protections hygiéniques n’ont pas pour but de nous faire avoir honte de nos règles et nous dégoûter de notre corps, elles sont là simplement pour nous simplifier la vie et faire en sorte qu’on puisse vaquer à nos occupations, en les laissant s’occuper de notre flux… Sinon, articles intéressants, et un ton positif et enjoué très agréable!

  68. Sophie dit :

    Bonjour, Je te remercie pour cet article très intéressant. J’ai une fleur cup et je trouve que c’est pas pratique du tout… Je compte me coudre mes propres serviettes lavable. Ta méthode je l’ai fait sans m’en rendre compte en fait. Dès le début mes règles, j’ai cette sensation bizarre comme si j’ai besoin de retenir mon urine alors que je n’ai pas envie de faire pipi. Dommage, en tant que conductrice de bus je n’ai pas de toilette à proximité…

  69. Cécile dit :

    Article très intéressant!!! ça fait plusieurs années que je me suis mise aux serviettes lavables parce que ce sont les seules suffisamment absorbantes pour moi (et puis mes enfants étaient en couche lavable alors pourquoi pas moi?)… sans compter qu’avec des lavables il n’y a plus d’odeurs gênantes! (ils en viennent à parfumer les serviettes jetables maintenant!).. mais l’idée du free flow me séduit et d’essayer avec la lavable.. rhô quelle superbe idée!!!!!
    merci^^

  70. Hana dit :

    j’ai essayé plusure serviette hygiénique en tissu BIO.
    Pour moi, c’est ideal serviette hygiénique de titama works. trés confortable comme je ne rien mettre et c’est facile pour laver.
    http://www.alittlemarket.com/boutique/titama_works-2210987.html

  71. dinou dit :

    Merci pour cet article! J’en ai entendu parler il y a 3 ou 4 mois et j’ai voulu essayer. J’avoue avoir eu une fuite la nuit, ce qui m’a découragée. Du coup je mets ma divacup moins longtemps, juste deux jours les jours de flux abondant et le reste du temps rien. Je ne crains pas pour mes sous-vêtements car presque toujours noirs, donc si ça coule un petit peu avant d’arriver aux toilettes c’est pas bien grave!
    Bonnes expériences à toutes!

  72. Elena dit :

    Marrant, mes regles doivent arriver aujourd’hui et en ouvrant youtube je tombe etrangement sur une video qui en parle (alors que je ne regarde jamais de vidéo sur la vie feminine)

    J’en ai assez de ces serviettes collantes par temps chaud et qui finissent en boule a force de marcher, assez de stresser parce que tu sais pas si ca a traverser ou pas parce que tu pense que ton flux a été abondant et en fait ben non, bref assez de devoir ressortir des toilettes de mes amis avec un mouchoir a la main (car pas de poubelles dans les WC) pour jeter discretement ma protection dans une poubelle ailleurs, parce que tout le monde capte que tu as tes regles.
    BREF un ral le bol général, je vais donc pouvoir m’entrainer cette semaine puisque mes regles devraient arriver d’ici quelques minutes/heures, et voir ce que ca donne. j’espere que d’ici 3-4 cycles ca marchera !

  73. Aliceb dit :

    Salut je suis nouvelle sur ton blog et je dois te dire que c’est une découverte fabuleuse pour moi! Alors félicitation 🙂
    Concernant le free flow instinct je trouve le concept génial et logique finalement notre corps est tellement bien fais! Alors je teste, actuellement j’en suis a mon deuxieme cycle en test free flow et honnetement c’est pas une réussite du tout. Je tache tout mes sous vetements même en allant aux toilettes tout les quarts d’heure, aux toilettes il n’y a que quelques gouttes et pour la nuit le seul résultat c’est que j’ai taché mon nouveau matelas 🙁
    J’aurais besoin de motivation je crois parce que j’ai vraiment envie d’y croire je suis persuader que notre corp est un outil incroyable qui devrais se passer de protection mais la c’est quand même dur!
    Combien de temps a t’il fallut pour que ca se mette en place pour toi? Il y a t’il des techniques?
    Merci beaucoup pour ton aide

  74. Caro dit :

    Bonjour, je n’avais pas vu que tu avais déjà écrit un article sur le flux instinctif. Je viens de lire un tas d’articles de juin et juillet 2015 sur la presse officielle et nous passons pour de déjantées…les médecins font tout pour déglinguer cette pratique. C’est intéressant et mériterais presque un droit de réponse pfff.
    Je commence mon 3ème cycle. Le premier s’est bien passé, le second un peu moins car j’étais moins concentrée, je me la jouais  » facile ».
    J’ai eu 3 enfants , une épisiotomie complètement pourrie , mes enfants faisant 3,7 kg, 4,4 kg et 4,7kg ( et 56,5 cm pour le dernier) alors que je suis très très fine ( 45kg à l’époque pour 1,68m). Je devais avoir une intervention pour faire réparer  » ma petite fleur » mais j’ai fait une hémorragie pendant l’intervention et ça n’a donc pas été fait et je ne réessaierai pas. Mon anatomie est amochée et pourtant j’arrive à maîtriser le flux car j’ai fait énormément de séances de rééducation périnéales ( environ 45?)
    Je peux dire que j’ai des règles très très abondantes car je ne prends aucune hormone et j’ai la bonne idée d’avoir un problème de coagulation. Les 2ème et 3 e jours ne sont pas marrants.
    Donc voilà mon message si quelqu’un passe par là et à des doutes quand à cette méthode.
    Bises et merci d’en parler.

  75. Misschérie dit :

    C’est dommage que la conclusion sous-entendue de l’article soit  » voici comment tu dois faire, sinon tu n’écoutes pas ton corps et c’est mal » alors que « voici les différentes options possibles, tu as maintenant le CHOIX de celle qui te convient le mieux » serait tellement plus sain. Pas de culpabilisation à coup d’osmose corps/esprit à tout prix, juste de l’information.

  76. Christelle dit :

    Bonjour,

    Je crois que j’ai essayé ta méthode sans trop le savoir !! En tout cas cet article me rassure, je ne suis pas folle j’ai vraiment réussi à retenir mes règles pendant mon opération (environ 2h quand même =D ) parce que j’avais peur d’avoir des fuites.

    Du coup je vais essayer à chaque fois que je serais chez moi =)

    Merci pour tout tes conseils !!!!

  77. Agathe dit :

    Tiens, je n’avais pas vu cet article. Je procède ainsi moi-même depuis mon retour de couche, cela fait plus de 6 mois, et oui, je confirme que ça fonctionne très bien !
    Je porte un protège-slip lavable pour les moments où je ne pourrais pas aller aux toilettes alors qu’il faudrait, ça récupère les toutes petites pertes de surplus.
    Par contre, il faudrait souligner l’importance de l’alimentation. En effet selon ce que l’on mange, le flux est plus ou moins abondant, plus ou moins liquide. Par exemple, ne jamais consommer de curcuma pendant ses lunes si on souhaite les gérer ainsi, sinon c’est quasi impossible ! Le flux devient très abondant et très fluide, très difficile à retenir. Il y a certainement d’autres aliments qui pourraient avoir le même type d’effets, je ne les connais pas encore.

  78. olive dit :

    Encore un article super intéressant 🙂 pour ma part, je suis fan des Lunapads, que j’avais découvert via Intime nature, mais je pense qu’elles ne sont plus importées en France. Entre les bains dérivatifs, l’alimentation saine et bio que j’ai mise en place et une meilleure attention à mon corps, à certains moments je suis arrivée petit à petit à (presque) cela, sans même faire exprès. J’utilise toujours les Lunapads, parce que ce n’était pas mon objectif premier, mais je trouve passionnant de découvrir comme notre corps fonctionne 🙂

  79. isabelle dit :

    Bonsoir,

    Sympa l’article (je me suis instruite ce soir c’est vraiment super). Je ne savais qu’on pouvait ressentir notre flux : je vais tester la prochaine fois. En tout cas merci

  80. Alexandra dit :

    Bonjour 🙂 Excellent, j allais t envoyer un message pour savoir si tu connaissais le flux instinctif! Toutes les filles à qui j en ai parlé m ont prise pour une vraie folle! Le pire c est que j ai découvert ça sur le site les cheveux de mini(le 1er avril) et une copine me dit :  » alex tu es vraiment naïve, c est un poisson d avril!
    Bref j avais laisser tout ça de côté et depuis que je suis ta formation je vois qu on peut parler librementet je voulais savoir si tu connaissais.Il est clair que je vais tester, pour moi c est un pas de plus vers la liberté pour les femmes, j ai 2 filles et j aimerai qu elles connaissent autre chose que les tampons et les serviettes bien chimiques! Merci à toi de parler sans tabous!

  81. Hello chère Pin-up Bio (je commente rarement ici mais je te suis depuis un moment!) je suis 100% d’accord avec toi c’est un vrai bonheur de se reconnecter à son corps. Je m’entraîne au FLI depuis 4 cycles et à présent la nuit j’ai besoin de zéro protection… quel bonheur, je ressentais une immense gratitude envers mon corps d’avoir compris alors que j’ai passé tant d’années à l’ignorer (les images que t’as choisies sont très parlantes et adaptées!). En lisant certains commentaires je vois que certaines n’y croient pas du tout, considèrent ça comme des conneries du même ordre que les diseuses de bonne aventure mais j’espère qu’un jour elles iront au delà de leur préjugés et connaîtront le bonheur d’être connectée à son corps 😀 je me suis tellement reconnue dans ton article! merci et à bientôt!

  82. au fait encore moi :p ton article est génial et arrive au bon moment pour soutenir la vidéo de Mini … ce serait je pense judicieux de mettre le lien de sa vidéo dans ton article, et aussi parler du groupe facebook « flux instinctif libre » qui peut aider celles qui sont en chemin :p 🙂 bisous !!

  83. Heiana dit :

    Bonjour,
    Nouvelle sur pin-up bio.com, je me permets de réagir sur le sujet. Maman de deux enfants’ je porte un stérilet depuis 2008, le Monalisa pour 10 ans, j’ai un périnée pas très tonique mais mon gynécologue a coupé la ficelle de mo stérilet assez court pour que je puisse testé la mooncup. J’ai fait une vérification en kinésiologie et magnétisme également (pour celles qui connaissent le sujet). Tout ça pour dire que tout était ok pour que je teste la mooncup. Cela fait pratiquement deux ans que je l’ai, dans les deux tailles ( en fonction des flux) et, j’en suis ravie !!!! Cela ne fut pas évident au départ mais aujourd’hui quel soulagement ! La méthode indiquée dans le sujet est tarés interessant car, effectivement, lorsque je n’aimerais pas avoir mes règles pour telle période, ma conscience a une répercussion sur le cycle des règles à venir. Voilà, petit témoignage de ma part.

  84. sonia dit :

    Bonjour,

    en parlant de règle , est ce l’une d’entre vous connais une plante, un aliment ou autre qui attenue le syndrome prémenstruel comme gonflement du ventre, fatigue , coup de blues , envi de sucrée ? merci de votre aide

  85. Nina dit :

    Bonjour,
    j’utilise une Moon Cup et j’en suis contente 😉
    Pour celles qui sont sensibles au silicone, il en existe en caoutchouc naturel : les Keeper.
    Concernant la taille, que la cup soit en silicone ou en caoutchouc, le matériau est souple, donc facile à placer. Pour les muscles du vagin, ce serai comme porter un oeuf de Jade, c’est donc un excellent exercice de tonification. D’autre part, la cup permet de vérifier la couleur et la quantité du flux sanguin, ce qui nous renseigne sur la santé de notre utérus et de notre état général d’ailleurs.
    Bonne journée 🙂

  86. Angélique dit :

    Coucou les pin up!!! Je suis une inconditionnelle de Pin-up Bio et je teste souvent ses idées. … actuellement je suis toujours en période de test pour me passer des protections. .. ce qui se passe très bien la nuit dans l ensemble. … en journée c est plus compliqué mais j essai au moins le week end à la maison. … je le recommande car le corps se sent mieux et dans une phase normale… pas dans un moment à part et contraignant du mois…

  87. Lucerito dit :

    Bonjour à toutes,
    Cale fait 4 ans que j’utilise la divacup. J’en suis très contente. Il faut savoir qu’il existe 2 tailles: une pour les personnes avant 30 ans et n’ayant pas encore d’enfants et une pour les femmes de plus de 30 ans ou ayant déjà accouché. Lorsqu’il y a des fuites c’est lorsque la cup est mal posée (soit trop basse, soit pas bien installée.
    Il est vrai que pour utiliser la cup, il faut être prête car c’est un rapport à notre corps dont on n’a pas l’habitude car comme le dit bien Pin-up Bio, on nous dit que les règles c’est moche, c’est laid et dégoutant! En utilisant la cup on rentre dans un autre rapport avec son corps, on apprend à se connaitre et à se sentir et s’aimer. Il est vrai que cela ne vient pas du jour au lendemain car ce processus d’acceptation de soit et de ce que l’on est prend du temps. Alors afin que vous ne vous sentiez pas découragées par la cup, prenez déjà le temps pour connaitre votre corps puis vous pourrez commencer la cup.
    Aussi, je vous fait part de mon moyen de contraception la SYMPTOTHERMIE qui est mais génial. J’ai commencé il y a 2 ans et demi et j’ai vraiment confiance. Cette méthode est respectueuse de notre corps, de notre environnement. Franchement les filles, la pilule ne fait que du mal à votre corps, votre cycle féminin naturel, votre utérus, votre santé, notre planète et vos futurs enfants.

  88. Lucerito dit :

    https://www.youtube.com/watch?v=-MrL3rM-KNY

    https://www.youtube.com/watch?v=lviCGLODLYQ

    Voilà 2 petites vidéos explicativews de ce qu’est la SYMPTOTHERMIE.

    • laulo dit :

      J’ai pratiqué la sympthothermie pendant un an mais il faut savoir que parfois cela ne correspond pas à tout le monde ( cycles de 25 jours, règles de 8 jours, on gros j’étais infertile de j19 à j 25 arghhh) et puis vu mon âge j’ai fini par me faire ligaturer,Par contre je l’expliquerai à mes filles,c’est certain.
      Pour ma part j’ai détesté la cup, pourtant taille la plus grande qui existe, des fuites monstrueuses, qui quelques part m’ont habituée au flux libre.Vive le flux instinctif, c’est un peu difficile le 2ème jour si je n’ai pas de WC à proximité mais faisable, finalement j’ai même réussi la sortie scolaire pour mon 1er cycle et 2 e jour.

  89. Lili dit :

    coucou Pin-up Bio, Je suis ton blog assidûment depuis que je l’ai découvert il y a presque 1an, je laisse peu de commentaire MAIS JE SUIS LA ^^!!
    Bon alors, je laisse un commentaire sur cet article là en particulier car il a évidement un rapport avec, attation… ça y’es je me suis débarassé de toutes mes crassieusetés (oui oui je viens de l’inventer XD) sois disant « hygiéniques » surtout chimiques ouais pour les remplacer par des jetables BIO! Oui bon je sais peux mieux faire, mais c’est un 1er pas, dans mon biocoop y’a pas de jolies serviettes à fleurs comme les tiennes (pourtant ils ont la marque anaé), et celles qu’ils proposent n’a pas de rebords non plus et j’avoue que ce détail me gêne intentinet.. Je vais aller voir le mag biologique d’une autre commune pour voir ce qu’ils proposent de ce côté là! Bref tout ça pour dire que de me débarasser de toutes ces cochonneries chimiques ça m’a fait un bien fou, je me sens plus en accord avec moi même,et quand je vais au toilette pour faire mes affaires (^^) je ne me dis plus, dégoûtée, « m**** t’es en train de mettre quoi là, en contact avec ton corps, c’est n’importe quoi?! »
    J’ai profiter de mon passage à biocoop pr prendre les fameux gants de ménage vert (super article au passage, comme d’hab :-D), j’espère juste que je ne vais pas faire de réaction allergique au latex naturel, à tester!!
    plein de bisous et merci pour ce super blog!

  90. Caroline dit :

    Bravo pour ton site!
    Ça va faire six mois que j’expérimente…
    J’aime l’idée je recouvre ma dépendance naturelle et je soigne mon corps au lieu de l’agresser, je crois que c’est ce qui me fait continuer. Les résultats sont mitigés; en fait j’ai toujours eu des règles très abondantes (hémorragiques?) et je refuse de prendre un contraceptif pour ça (pense à nous tenir au courant de ce côté aussi, parce qu’à féminiser les océans et cours d’eau de nos hormones artificielles, ce n’est plus possible, et surveiller les jours c’est un peu chaud, surtout que c’est forcément en période féconde qu’on a le plus d’envie, mais je m’égare….). Bref, j’ai cousu mes serviettes lavables; j’ai rangé ma mooncup et je tente… J’ai fini de tâcher mon lit la nuit tout simplement en réalisant que j’ai un réveil interne qui m’interpelle avant l’avalanche, à condition que j’accepte de l’entendre (ce qui n’était pas le cas avant). Je cours beaucoup aux toilettes (sèches de préférence), j’utilise pas mal de papier toilette… Bref, c’est pas gagné, mais je m’accroche… Tout comme j’ai tenu bon à ne plus me passer les cheveux qu’à l’eau et maintenant, je suis ravie du résultat.
    Vive la nature!
    Caro

  91. Belinda dit :

    Merci beaucoup pour cet article car hier même j’en ai lu du même genre sur Echos Verts mais qui ne va pas jusqu’au free flow instinct mais qui préconise les protections lavables (en plus il y a un lien pour des françaises 😉 )
    Je ne sais pas quand je commencerais car j’ai actuellement un stérilet que je ne compte pas garder car plus le temps passe plus je « psychote » sur ses réels effets. Comme ma gynéco est partie en retraite sans prévenir, ma prochaine mission et de trouver un nouveau gynéco qui sera à l’écoute de ce genre de chose (bon ceci-dit j’ai bientôt 43ans et ne compte pas refaire de bébés donc je ne connais pas vraiment les solutions naturelles sur ce point 🙁 )

  92. Lili dit :

    Je teste pour le première fois après la mooncup (j’ai exactement les mêmes remarques que toi et je dirai même pire, je trouve que ça élargit à la longue, horreur).
    Donc pour le flux, ben ça fonctionne nickel, mais quand je dis nickel, c’est rien de Rien. C’est incroyable. C’est mon premier jour. Alors ok je vais aux toilettes toutes les heures mais ça ne change pas trop de d’habitude.
    Je pense que les habitudes de vie et alimentaires jouent pour l’écoute. Je pratique le raw depuis 2 ans. Je fais des périodes de jeun et donc je sais écouter mon corps. A mon avis, c’est pour ça que je n’ai aucun souci.

  93. Lili dit :

    Pfff et j’oubliais de parler du plus important. Et oui plus de SPM. Et pourtant! J’étais du genre à avoir la grippe. Donc bon super. Pour l’instant. Que du bon.

  94. Laura dit :

    En matière de menstrue j’ai tout testé et détesté :
    – les serviettes classiques qui vous collent la cuisse, qui se calquent mal sur votre lingerie et la tâchent, et qui sentent un parfum de synthèse chimique écœurant (Non, nous ne sommes pas dupe M. Allways et cie ! Comme si la femme devait sentir le désodorisant WC ! Grrr…)
    – le tampon que l’on sent et gêne même une fois inséré, qui veut se barrer au moindre effort, et qui vous irrite tout le vagin lors du retrait s’il n’est pas imbibé de sang (Excuse-moi petit tampon si je n’ai pas un flux abondant mais… c’est que, j’peux pas te garder 3 jours non plus !)
    – la cup : sur laquelle j’avais misé tous mes espoirs, et que j’ai réussi à insérer correctement qu’une fois. Le reste du temps soit y’a des fuites, soit elle se barre. J’ai imaginé que celle que j’ai était peut-être pas assez courte pour moi, car le petite tige que j’ai raccourcie au max sort au fil de la journée et m’irrite terriblement l’urètre.

    Je compte tester un autre modèle de cup, plus court.
    J’ai testé le flux instinctif chez moi depuis la vidéo de Mini en février. Et je n’y arrive pas :((((( (pour l’instant 😉 )
    La seule sensation que j’ai c’est une fois que ça a coulé et que c’est trop tard !
    Du coup je me dis que je vais peut-être essayer ta méthode avec les serviettes lavables… Merci pour cet article, je n’en avais jamais vue auparavant (ça c’est de la confession intime ^_^). J’aimerais tellement y arriver. Ne plus être dépendante de ces protections anti-naturelles. C’est ça la femme libre !

    As-tu écris un article sur : comment arrêter la pilule contraceptive en douceur ? Car je pense que sans elle j’arriverais peut-être à mieux ressentir. Mais j’ai très peur de l’arrêter car, depuis 10 ans elle me permet d’éviter le trio infernal : Règles douloureuses au point de tomber dans les pommes + Règles abondantes qui durent 10 jours + boutons douloureux plein la face.

    J’en ai marre de m’intoxiquer, mais j’ai du mal à me retrouver avec ces symptômes en +. Je suis freelance et je dois me tenir, j’ai à faire à des clients exigeants… Je ne peux pas me permettre tout cela. Tout ce temps de ré-adaptabilité.
    J’ai déjà revu toute ma nutrition, et aujourd’hui je mange sans produits industriels et transformés, je n’achète que du brut et je cuisine tout, je connais mes intolérances, j’écoute mon corps. Je me sors petit à petit de 5 ans de crise d’hyperphagie. C’est déjà beaucoup d’énergie et d’évolution ! Pourtant pas d’amélioration au niveau de mes boutons : Jasminelle me permet de ne pas trop en avoir (2-3 lors des régles), mais dès que je prends son générique c’est le champ de fraises :-O
    Du coup je me dis que si j’arrête toute contraception hormonale, ça va être la cata.

    Merci de m’avoir lue si tu es arrivée jusque là.
    Une Laura angoissée

  95. Julie dit :

    Salut Pin-up Bio !!! Bravo pour cet article, ainsi que tout ce que tu entreprends c’est ce qui me permets d’ouvrir les yeux chaque jour!! (et oui à ma pause déjeuner chaque midi je me prélasse devant tes supers articles ^-^!!!)
    Et bien je suis rassurée que l’on puisse laisser libre cours à son corps de cette façon, il est temps de changer les choses!!
    Et c’est étonnant car je me suis déjà posé cette question sur la menstruation..comment font-elles les tribus? comment faisaient-ils dans les anciens temps? c’est une véritable épreuve de se mettre chaque jour deux ou trois serviettes hygiéniques,et en plus non bio,de se changer et tâcher sans arrêts, et de se faire du souci à savoir si on en a dans son sac ou non pour le change de la journée!! vive la nature!!!! ;D Bisous bisous!!

  96. […] sur la coupe menstruelle et je me suis dit que j’allais actualisé l’article Faut-il porter des protections hygiéniques, dans lequel je parlais du flux libre instinctif, mais l’information est trop importante, […]

La discussion est terminée, à bientôt !