Comment trouver sa mission de vie ?

mission-vie-pinup-bio-blogBonjour les Beautés :-). Le sentiment de complétude, ce souffle calme, profond et serein qui nous vient du plus profond de nos entrailles et nous fait ressentir un moment d’éternité… ce sentiment… on le ressent non pas en cherchant à l’extérieur, mais à l’intérieur de soi. Heu on peut avoir un décodeur j’ai rien compris moi, c’est quoi le rapport avec la beauté ? Cet état de bien-être intérieur, c’est cela qui nous fait rayonner et nous rend radieuse ! Bon, maintenant comment faire pour ne plus se sentir vide et se sentir enfin en harmonie ?… Et si on commençait à écouter enfin son cœur ?

 

Dans cette vidéo vous allez apprendre

★ Comment trouver la vocation qui nous rend heureuse et donc radieuse ?
★ Comment reconnaître un message du cœur ?
★ Quel est le lien entre le sentiment de vide et le gavage de nourriture ?
★ Comment faire pour passer à l’action ?

Pour mettre en HD la vidéo cliquez sur la roue crantée en bas à droite

Clique ici pour t’inscrire au Club Privé Pin-up Bio

Mise en beauté Pin-up Bio

★ Cheveux brillants grâce à une coloration végétale bio sur-mesure de chez Biocoiff’. J’ai une base châtain clair et je demande à être cuivrée… comme la petite sirène ;-). Attention, chaque cheveu est différent, il vous faudra peut-être un autre mélange que moi pour arriver au même résultat (se renseigner auprès d’un coloriste végétal professionnel). cf article Défi cheveux : je passe totalement au bio

★ Maquillage bio : anti-cernes avec le correcteur Couleur Caramel 08 cf article sur les marques cosmétiques bio

★ Coiffure : chignon haut réalisé avec une variante de cette technique de coiffage

★ Barrette fantaisie fleur des îles que j’ai depuis longtemps, pour en trouver une similaire, tapez barrette fleur des îles sur Google et si vous en trouvez en version bio et éthique, dites-le moi vite je désespère (ceci est un SOS :-p).

★ Ma robe de chambre pin-up à fleurs couleur corail et toute douce de la marque éthique Ringella : labellisée Oeko-Tex (textile non toxique pour le corps et l’environnement). Lien vers le site de la marque allemande Ringella ou alors je l’ai aussi trouvée sur Amazon allemagne. Pour ma part, c’est en allant faire mon petit marché du samedi matin que je l’ai trouvée, donc cette marque est distribuée en France sur les stands et dans les magasins de lingerie.

robe-chambre-fleurs-ringella

Le label Oeko-Tex garantit l’absence de produits dangereux pour le corps et l’environnement dans les textiles. Il y a 4 niveaux de certification, ici le standard 100 interdit les composants suivants : pesticides, phtalates (dans les articles pour bébés), colorants azoïques, cancérigènes et allergisants, métaux lourds extractibles, etc.

label-oeko-tex-textile-non-toxique

Conseils de la vidéo

Retrouver sa vocation en se souvenant de ses envies étant enfant
Écouter les messages de son cœur en étant attentive à ses envies
Écouter les messages de son cœur en étant attentive aux sensations de son corps
★ Ne pas avoir peur de l’imprécision du message de la petite voix en nous
★ Éviter de se gaver de nourriture pour la faire taire
★ S’aimer pour trouver le courage de passer à l’action
★ Passer à l’action en trouvant les étapes intermédiaires à cet objectif lointain

shadow-ornament

Retranscription de la vidéo

 

Sa mission de vie
Comment trouver sa mission de vie ? On a toutes une mission dans la vie. On le sait étant petit et puis on l’oublie. Moi-même je l’avais oubliée. Ça n’a pas été facile de la retrouver. J’ai compris que ma mission à moi c’était… parfois c’est un peu dur d’expliquer avec des mots. C’est l'harmonie entre les animaux et la Nature et dans les animaux, évidemment j’inclue les humains. Ça m’a toujours profondément bouleversée qu’il y ait un problème d’harmonie entre les animaux eux-mêmes et entre les animaux et la Nature. Pour moi, la Nature est vivante, du coup séparer les animaux qui sont des êtres vivants du reste de la Nature... Vous voyez, même en le disant, tout ça n’est pas encore très clair. Non, c’est tout simplement qu’il y ait une harmonie du vivant, voilà ! Et ça, j’ai mis presque 27 ans à le redécouvrir et encore maintenant (je suis encore plus vieille) que j’ai compris le gros objectif au loin, eh bien chaque jour il reste tout à faire. Comment faire ? Quoi faire ? Quoi dire ? À qui et à quel moment ? En tout cas, je sais que c’est ma mission de vie.

Quand j’étais petite, j’avais 3-4 ans et je disais déjà : “ Moi, je veux sauver les animaux ”. Avec le vocabulaire et la connaissance culturelle du monde des humains que j’avais alors, pour moi cela correspondait à être vétérinaire, forcément. Quand on joue aux Barbies et aux Playmobiles, il y a : un policier, un vétérinaire, une infirmière, une maîtresse d’école… voilà ! Le monde des enfants est assez simple et moi, si je veux sauver sauver des animaux, selon ce qu’on me dit, le métier qui correspond, c’est vétérinaire. Du coup, plus tard dans mes études, j’ai essayé et ce n’était pas ça. Je n’ai pas compris. J’avais des messages au fond de moi et je ne les comprenais pas, parce que comprendre sa mission de vie, c’est se comprendre profondément et intérieurement. Ce n’était pas cohérent, j’avais ça d’un côté, que d’ailleurs j’ai oublié pendant de longues années parce que je me suis dit “ Bah non, ce n’est pas vétérinaire ” du coup, hop, j’ai oublié ! J’ai été dans d’autres voies : le journalisme. Maintenant, avec le recul, je comprends bien la cohérence mais sur le coup, j’étais totalement perdue. Dans le journalisme, c’était le côté “ dénoncer ” des choses, quelque part faire éclater la vérité, qui me plaisait. Je ne savais pas encore que ça pouvait être lié à la cause animale. Ça, c’était quand j’étais au lycée. En même temps, j’avais aussi l’idée d’aller dans les écoles de commerce parce que c’était à la mode, c’est sûr, mais parce que j’ai aussi ce côté commercial. Voilà, mais malgré tout ça, j’avais des bouts de réponses un peu partout et je ne savais pas quoi en faire. Le pire, ce qui me faisait souffrir, c’est que je ne savais pas que c’était des bouts de réponses. Pour moi, c’était des erreurs, des échecs. J’avais été dans une voie, ça n’avait pas été la bonne. J’étais dans une autre voie, mais ça n’avait pas été la bonne. Mon entourage a commencé à me presser pour me dire : “ Alors ! Qu’est ce que tu veux faire ? ”. C’est drôle, notre société, parce que notre vocation profonde, cet instinct qui nous met en mouvement dans la vie, cet élan du cœur nous le demande, alors que d’un autre côté, depuis qu’on est tout petit, on nous apprend sans arrêt tous les jours à faire taire notre cœur et nos envies. Faire taire tout ce qui s’y raccroche. Déjà, faire taire les messages de notre corps, un corps n’est qu’un vulgaire véhicule, soi-disant, donc tu as faim à cette heure-ci, tu as envie d’aller aux toilettes à cette heure-là... non, tu dois apprendre à soi-disant à “ être grand ” donc tu n’écoutes plus ton corps. Déjà, ça va commencer à brouiller la communication avec le cœur, mais ça on ne le sait pas. Donc, tu n’écoutes plus ton corps et après tu n’écoutes plus ton cœur ! Tu as envie de faire ci, eh bien non ! Ce n’est pas l’heure, il faut que tu apprennes à faire les choses comme les grandes personnes, à avoir des obligations, etc. Alors tu coupes toutes ces envies. Tu as envie de faire ci, tu as envie de faire ça. Envie de jouer et non pas d’apprendre, eh bien non, c’est le moment d’apprendre. Ah bon ? C’est peut-être le moment pour la maîtresse d’école, mais pas pour toi. Donc on coupe tous ces messages de notre corps et de notre cœur et après on s’étonne, des années plus tard, de ne plus savoir ce qu’on a envie de faire, ce qui nous met en mouvement, qui est notre vocation. Eh bien oui, on nous a appris à faire taire notre cœur. C’est normal parce que quand je rembobine le film… Je savais. Je savais que ce que je fais aujourd’hui était ma mission. Je l’avais dit ! J’avais dit : “ Je veux sauver les animaux ”. Avec des mots d’enfant, mais je parlais déjà d’harmonie du vivant. Mais l’école, la société et toutes les obligations qui y sont rattachées m’ont éloignée peu à peu de cet objectif, tout simplement par le fait qu’on ne prête pas attention et qu’on ne donne pas d’importance à ces messages profonds, ces messages du cœur. Si mon entourage m’avait (comme la plupart des entourages, je ne fais pas exception) encouragée à comprendre cette vocation, peut-être que j’aurais trouvé ma mission de vie plus tôt. Ça s’est fait comme ça, c’est comme c’est. Ce qui m’a fait oublier, c’est aussi la peur, l’inconnu, parce que quand on a des messages du cœur, ce n’est pas précis, ce n’est pas très clair. Ça peut être parfois des choses très ambitieuses et du coup, on est totalement démuni en se disant : “ Je ne peux pas, moi, toute seule, sauver les animaux ! ” (ce qui n’est pas faux). Mais ce n’est pas important d’avoir des objectifs ambitieux ou en tout cas pas très précis. Dans ce cas, si je voulais écrire ma mission de vie concrète, c’est en gros participer, comme d’autres, à la préservation de l’harmonie entre les espèces vivantes etc, mais quand le cœur parle, il n’y a pas tout ce décodage rationnel derrière et du coup, ça fait peur. On se sent démuni. On dirait que le message est livré à moitié, et du coup, on n’y croit pas. Ça nous paraît impossible, alors on se détourne de ce message profond et une façon de se détourner, c’est de manger. Parce que quand on mange, on est occupé et quand on est occupé à aller faire les courses, la vaisselle, à débarrasser la table, à préparer les repas, à manger, à digérer, à prendre des collations… Ça nous évite d’entendre cette petite voix au fond de nous parce que les messages du cœur sont des messages très puissants. Comment les reconnaître ? Déjà, ça ne vous vient pas du jour au lendemain. Ce n’est pas une lubie. Peut-être que l’éclairage peut vous venir du jour au lendemain, mais en tout cas c’est un thème, un domaine profond qui est récurrent dans vos pensées ou dans votre vie depuis des années. Peut-être en sourdine, mais c’est là, ça reste, et c’est tenace même si parfois c’est un peu flou. C’est là et il faut pas mal de nourriture. Chez certaines personnes, c’est de la nourriture physique, mais il y en a d’autres pour qui c’est d’autres sortes de nourriture dans le tourbillon de la vie. Par exemple, se nourrir de projets qui sont loin au final de la véritable mission de vie, pour se gaver et en même temps s’étourdir pour ne pas voir ni entendre ce message qui est derrière et qui n’arrête pas.

Un jour, j’ai compris. Toutes les pièces du puzzle se sont imbriquées clairement devant moi. J’ai compris pourquoi j’avais été vers la cause animale, vers le journalisme et le commerce. Maintenant, c’est le métier que je fais aujourd’hui. Ce n’est pas seulement un métier, c’est le projet que j’ai dans ma vie qui est donc de rétablir l’harmonie entre les êtres vivants. Je suis une petite cellule. La Planète, c’est un corps et dans ce corps, il y a des milliards et des milliards de cellules. J’en suis une et moi, mon rôle, ma mission de vie, eh bien c’est de faire attention qu’il règne une bonne harmonie entre les êtres vivants. Et maintenant que j’ai compris cette mission de vie, déjà personnellement je suis plus heureuse. J’ai compris mon rôle. Chaque cellule vivante de ce grand corps est utile. Moi, je me fais penser à un globule blanc parce qu’ils font attention à ce que les choses se passent bien entre les uns et les autres et si jamais il y a des incohérences ou des choses pas très harmonieuses, ils interviennent. Voilà, je suis peut-être un globule blanc et de le savoir, du coup je commence à repérer les autres globules blancs. Du coup, je suis heureuse parce que je vois les autres qui ont la même mission de vie que moi et je me sens moins seule, plus heureuse encore une fois.

Alors, comment savoir quelle est ma mission de vie ? Eh bien, c’est un message du cœur. Comme je vous disais, c’est là depuis longtemps. Ce n’est pas une lubie qui prend d’un jour à l’autre. Ça a toujours été là, peut-être en sourdine, mais ça a toujours été là. Et puis ça nous donne un sentiment de révolte. Qu’est-ce qui te révolte, toi, petite cellule ? Moi, ce qui me révolte, c’est de voir les humains mal se comporter envers la Nature et envers les autres animaux. Ça me révolte ! Ça m’a toujours révoltée. Je ne peux pas laisser faire des choses comme ça et ça ne me révolte pas parce que c’est une cause plus importante que d’autres, c’est parce que c’est mon rôle. Je fais partie des cellules qui doivent protéger l’harmonie entre les êtres vivants. Il y a d’autres personnes comme moi. Peut-être que toi aussi, tu en fais partie, c’est pour ça que tu es sensible à ce que je fais, mais peut-être que toi, il y a d’autres choses qui te révoltent. Si ça te révolte, c’est parce que c’est ta mission. Donc n’en veux pas à d’autres personnes s'ils ne sont pas sensibles au même sujet que toi. Heureusement que tout le monde n’est pas sensible au même sujet, qu’il n’y a pas que cette cause d’harmonie. Il y a plein d’autres sujets, mais moi, personnellement, ça me fait moins de choses. Ça me retourne moins les tripes parce que ce n’est pas ma mission. Qu’est-ce qui te révolte ? Qu’est-ce qui te met hors de toi ? Qu’est-ce que tu aimerais voir changer ? Et si tu aimerais le voir changer, c’est parce que c’est toi la réponse, c’est toi qui dois le faire. Heureusement que ça t’énerve, mais... passe à l’action. Parce que tu es une cellule dans le grand corps de la Planète et tu dois jouer ton rôle. Moi, je joue mon rôle de petite cellule avec plein d’autres petites cellules qui essayent de préserver l’harmonie entre les êtres vivants (en ce moment, d’ailleurs, on a pas mal de boulot). Donc si toi aussi, tu es une petite cellule comme ça, eh bien bienvenue ! Bienvenue dans le passage à l’action !

Trouver sa mission de vie, c’est se trouver soi, trouver ce pourquoi on est fait. C’est se sentir enfin complète. Quand on est petite, toutes les petites filles, même les petits garçons, on croit que dans la société, c’est l’amour qui nous fait nous sentir complets… Non, l’amour, c’est merveilleux, c’est un bonus, mais tu es déjà complète toi-même. Si tu te sens vide, si tu manques de confiance et d’estime, eh bien c’est un peu normal parce qu’en nous il y a le corps, le cœur et l’esprit, mais on nous dit qu’il n’y a que l’esprit qui vaut quelque chose, parce que le corps c’est un truc physique, la matière “ n’est pas importante ” et le cœur, “ Oui bon ça va, les envies, ça va 5 minutes mais on ne fait pas tout ce qu’on veut dans la vie ” ! Ah bon ?... Si ! Il faut mieux faire ce qu’on veut d’ailleurs, sinon… eh bien regardez autour de vous. Regardez ce monde qu’on s’est créé où la plupart des gens se disent qu’en effet, il ne faut pas faire ce dont ils ont envie. Trouver sa mission de vie, c’est enfin trouver la force et le courage de ce dont on a envie. De faire céder toutes les barrières. C’est possible. Maintenant, plutôt que de perdre toute ton énergie à te dire “ Ce n’est pas possible, voici pourquoi : parce que ceci, parce que cela, parce que tatata... OK, ça ne sert à rien, c’est stérile ”. Maintenant c’est “ OK, c’est possible, mais ça paraît loin quand même. Comment je fais ? Ma mission est là, mon challenge, c’est de partir d’où je suis au jour J, heure H, instant T où je ne suis pas sur mon chemin, je ne suis pas sur ma mission de vie, et comment je fais concrètement pour y arriver ?”. C’est sur ça que tu dois passer ton temps et tes nerfs plutôt que de t’énerver en disant “ Mais c’est n’importe quoi ! Elle a fumé quoi ? ! ” Tu ne crois pas que tu as perdu assez de temps comme ça ? Ne perds pas ton temps. Vas-y, comment tu atteins ton objectif, mets en place des actions : étape 1, étape 2, étape 3… Comment trouver du temps pour penser à soi ? Comment changer de boulot ? Comment se recentrer ? Au final, comment être plus heureux parce qu’être heureux, c’est vivre la vie qu’on doit vivre, être bien dans ses baskets. Comment on peut être bien dans ses baskets si on ne fait pas ce dont on a envie ? Tu vas y arriver ! Tu y arrives déjà, en fait ! Tu as déjà la solution, elle est en toi. Il faut juste le courage pour la faire sortir et si tu as besoin de courage, en fait, c’est que tu as besoin de croire en toi et si tu as besoin de croire en toi, c’est parce que tu as besoin de t’aimer. Quand tu t’aimes, tu comprends que tu peux, que tu as cette force, et que tu es déjà quelqu’un qui a toutes les ressources nécessaires.

Ciao !

Sois le changement que tu veux voir dans le monde.
Joyeuses fêtes

shadow-ornament

Maintenant à vous de jouer ! Que vous dit votre cœur ? Répondez ci-dessous ;-)
Être belle et sexy avec bienveillance envers son corps et la planète c'est possible !

Enregistrer

shadow-ornament

Like et partage vite pour que tes proches aussi prennent soin d'elles et de notre planète !
Prendre soin de soi et de la planète #greengirlpower

💋🍉 Pin-up Bio


55 Comments »

  1. Adeline dit :

    Coucou Pin-up Bio.
    Magnifique robe de chambre, j’adore.
    Video tres touchante, j’en suis toute retournee. Grace a toi, j’ai compris que j’ai toujours fait l’inverse de ce que je veux au fond de moi, je me fais passer apres les autres, realise les souhaits des autres, je ne suis pas vraiment moi, je fais taire cette petite voix en moi, je n’ecoute pas tjr mon corps qui me lance des signaux d’epuisements. Je ne me sens pas ecoute de mon entourage ect.
    Ce qui me revolte c’est tout comme toi, les animaux qui subissent tant d’horreur, pour les plaisirs jouissifs des humains a se gaver de produits animaux, et se parer de cuir, laine, ou maquillage degueulasse pour la planete, le corps et souffrances animales. Je suis revoltee des tests sur les animaux, cosmetiques, maquillage, produits entretien, medicaments. Mon entourage m’empeche de devenir vegetalienne, vegane, car j’ai bcp d’allergies alimentaires….du coup comme une jeune femme qui ne veux pas de mesentente, je les ecoute… la route va etre longue.mais c’est pour cela que je me suis incrite aux deux modules de ta formation, car cela m’aidera a prendre soin de moi, de mon corps, modifier mon alimentation, ma consommation, a etre belle comme je le veux sans etre frustree et a ne plus douter de moi, de look… j’aimerai de tout mon etre, devenir une conseillere en image ethique, mais je ne sais pas par quoi commencer. J’ai a apprendre de ces domaines, hihi. Ce qui me revolte aussi ce sont la pression des hommes sur les femmes(pas tous, mais beaucoup),bonne a tout faire a la maison, faire des enfant mm si on en a peut etre pas envie, mettre ses choix, ses envies en sourdine pour faire plaisirs a ceux ci, pression sexuel des films pornos,je suis revoltee de tout ca, et pour finir les femmes et enfants battus, pour l’avoir vecu par mon pere.
    Je suis consciente du chemin a faire, j’aimerai savoir comment m’y prendre, c’est si confus.
    Merci en tout cas pour tout.
    Bisous bon dimanche.
    J’ai hate de faire ton cours tout a l’heure.

    • Marine dit :

      Coucou,

      je te réponds car je viens de terminer la vidéo de Pin-up Bio et j’ai eu envie d’aller plus loin, je suppose que ce n’est pas un hasard si j’ai été attiré comme un aimant par quelque chose d’aussi évocateur que : « Comment trouver sa mission de vie », je crois que c’est la pièce qui me manquait, je partage donc un site sur lequel je suis tombé et qui corrobore ce que Pin-up Bio nous dis, et qui va même un peu plus loin :

      http://messages.terrenouvelle.ca/7-indices-pour-connaitre-sa-mission-de-vie/

      Félicitations pour ton inscription aux modules ! Tu y trouveras d’excellents conseils pour prendre soin de toi, personnellement j’ai terminé le modules corps (je m’étais inscrite en juin)j’y ai trouvé beaucoup de douceur et bienveillance, mais faute de moyens financiers je n’ai pas pu m’offrir le module visage.

      Bonne journée !

      • Adeline dit :

        Bonjour Marine,
        Merci pour ton message.
        Je vais voir de suite le lien que tu m’as envoye.
        Quel changement as tu pu faire grace au module corps?
        Biz.
        Bin dimanche

      • Marine dit :

        Coucou,

        Tout d’abord ça a été une vraie prise de conscience de tout ce négatif que j’ai tendance à ressasser sans arrêt, je n’avais aucune attention pour moi, mon corps, c’est à peine si je me consacrais 10 minutes par semaine à prendre soin de moi.

        Très concrètement j’ai radicalement changé mon alimentation (j’ai même perdue du poids ce qui n’était pas du tout prévu), j’ai mis en place des moments pour prendre soin de moi, au final j’ai compris que se consacrer à soi, le temps que nous nous offrons, ce n’est pas de l’égoïsme mais de la bienveillance, (d’ailleurs ce terme ne faisait pas parti de mon vocabulaire avant). Je me suis également séparé de nombreux vêtements qui ne me correspondait plus.

        En espérant avoir répondu à ta question, si tu veux en savoir plus n’hésite pas 😉

        Bien à toi. Bon dimanche !

    • Pin-up Bio dit :

      Merci ma belle en plus elle est toute douuuuuce !!! Quand j’ai vu le label éthique j’en suis tombée à la renverse tant je ne m’attendais pas à en trouver sur mon marché… comme quoi le bio progresse !!! Il y a beaucoup de choses qui te révoltent, maintenant que ferais-tu de ta vie si tu n’avais aucune contrainte de temps, d’argent ou d’énergie… bref pour t’orienter demande-toi : c’est quoi mon rêve ?
      Si tu veux être conseillère en image éthique eh bien y’a plus qu’à bien suivre la formation et après faire beaucoup de pratique 😉
      Pour rebondir sur certaines choses… je ne sais pas si tu connais Etienne de la Boétie, je l’avais étudié au lycée je crois, et je suis plutôt d’accord avec lui sur ce qui est de l’oppression et la tyrannie : « C’est bien le peuple qui délaisse la liberté, et non pas le tyran qui la lui prend. » Pour l’éthique animale, j’ai à un moment pensé que le véganisme était la réponse ultime et j’admire celles qui le sont comme un acte de boycott politique, mais le message de fond de dire que tuer un animal c’est mal (dans l’absolu) ne me convient pas car mourir fait partie des grandes lois de la Nature auxquelles je me soumets, je ne suis donc pas végane, j’en parlerai une autre fois 😉 Bravo en tout cas pour ta belle énergie à agir et prendre conscience !!

      • Adeline dit :

        Coucou, pour cette marque ethique qu’est ta belle robe de chambre, je crois avoir vu des couettes et oreillers de cette a lidl, il y a qyelques annees.
        Pour mon reve, c’est conseillere ethique que je veux etre, je vais suivre comme il se doit les modules de ta super formation, faire bcp de pratique apres. Mais je n’aurai pas de diplomes dinc on ne me fera peut etre pas confiance ? Comment faire pour me lancer aores la formation? Pour l’instant, je ne suis pas vegane. Mais je vais essayer de manger moins de proteines animales,il faut que je fasse attention a mes produits menagers, ils ne sont pas top, j’avais mal analyser les compos. je fais attention a mes cosnetiques(mais mon maquillage n’est pas ethique: 3 fees, eye care, cest pas top du tout),ayant des allergies aux autres maquillages bio ausdi, je vais devoir me debarrasser de tout ce maquillage vu qu’il n’est pas ethique, sinon je ne serai pas en accord avec mes choix de vie. Donc. Je ne pourrai plus du tout me maquiller. Tu es genial.merci pour tout.bisous

  2. Salut Pin-up Bio,
    Merci pour cette vidéo pleine de sincérité et de bonnes ondes ! Elle m’a touchée au plus profond de mon être. En effet, pas toujours facile d’y voir clair quand cette petite voix au fond se manifeste… Je crois aussi faire partie de la population des globules blancs et j’essaie à mon échelle de sensibiliser mon entourage à toutes ces questions d’éthique. Quand je vois que les humains n’arrivent pas de manière globale à être bienveillants entre eux, au sein de leur propre espèce, je me dis que le chemin est long jusqu’à la bienveillance pour les autres êtres vivants, qu’ils soient animaux ou végétaux… L’équilibre est précaire et je me demande parfois si l’on n’est pas sur la pente de l’extinction, qui entraînera aussi celle de nombreuses autres espèces dans sa course. Comme dit le dicton, « ‘faut qu’on, y’a qu’à ! » ; il faut passer à l’action ! Bizzzz
    Cynthia

    • Pin-up Bio dit :

      Bonjour globule blanc Cynthia :-p Merci pour ton retour. L’harmonie de la Nature est en effet déjà là mais si nous continuons à être en dissonance avec elle, cela continuera certes mais sans nous et certaines espèces 😉 Alors vive la bienveillance et le contact des corps avec les massages hein ?! 😉

  3. jenny dit :

    bonjour,

    Je me suis retrouver dans tout ce que tu a dit.

    J’ai eût les larmes au yeux, parce que ce que tu exprime c’est se que j’ai découvert et continue de découvrir au fil des jours.

    Je vis depuis peu avec mon compagnon dans notre appartement et non plus chez les beaux parents.

    Et je suis épanouie

    Je suis garde d’enfant à domicile, et c’est mon bonheur que de m’occuper d’adorable boutchoux, de les avoir tout bébé et de les voir grandir et de partager avec les familles tellement de choses.
    Soutenir, encourager être là pour tous ces enfants.

  4. jenny dit :

    oups….

    Mauvaise manipulation, je n’ai pas terminer se que je devais dire…

    Je disais donc que je suis enfin depuis juillet dernier avec mon compagnon dans notre appartement et que c’est le bonheur.

    Je me redécouvre, je m’écoute d’avantage, je me sent apaiser légère et vraiment porter par se que j’ai de plus chère , c’est à dire moi et se que j’apporte à ces enfants et aux familles à chaque instant, et puis mon cocon avec mon compagnon nos animaux, deux calopsittes, une chienne, et notre tortue.

    Je suis de plus en plus à l’écoute de mon corps de moi même et je me sent rayonner chaque jours et à chaque instant.

    T’avoir découverte m’a fait une immense joie, tu es formidable et sincèrement de bon conseils.

    Merci pour toutes ces personnes qui sont vraies, qui savent partager sans nuire aux autres.

    Se qui est sûre c’est que plus on rayonne plus ont attire les personnes aussi bien dans leur corps et esprit.

    Plus ont s’écoute plus les opportunités s’ouvre à nous d’une manière miraculeuse j’ai envie de dire.

    Vraiment un grand merci pour tous ces beaux moment partager.

    • Pin-up Bio dit :

      Bonjour ma belle et merci pour ce témoignage touchant. C’est merveilleux que tu exerces un métier passion, on a besoin de femmes qui aiment les enfants et sont patientes. On n’a pas toutes ce profil là, chacune sa mission 😉 Continue de rayonner !!

      • jenny dit :

        Je te remercie vraiment du fond du cœur, et je continue de prendre bonne note de tous tes merveilleux conseils.

        Merci infiniment.

  5. Clara dit :

    Merci infiniment pour ce très beau témoignage et ce très beau message, à l’image de la très belle personne que tu es.

    Clara

  6. Cricri dit :

    Tres Bonne vidéo
    Continuons toutes et tous !
    Youhouuuu

  7. jenny dit :

    J’ai mis beaucoup de temps à prendre confiance en moi j’ai 27ans , et je suis sur la bonne voie je me sent oser aller de l’avant et affirmer mes choix et mes envies.

    Ca en a mis du temps pour en arriver là, surtout se que j’ai traverser et été rabaisser.

    Je me sent complète, terminer de perdre autant d’énergie négative, positiver en toute circonstance même quand ça va pas on trouve la solution et passe au travers, on trouve toujours une alternative pour aller mieux et les gens qui nous entoure finalement le deviennent, et ceux aigris alors change totalement grâce à notre perspective à nous.

    Puisqu’on leur facilite la tâche, ceux qui ont de gros soucis qui leurs encombre l’esprit et bien de simple parole vraie, suffisent à leurs faire découvrir la joie de vivre au quotidien, ce sentiment interne de bien être c’est le plus beau cadeau qu’on puisse s’offrir.

    Comment se laisser porter par ce bien être qui sincèrement nous fait vivre un quotidien extraordinaire, les soucis deviennent futiles et là vient l’envie de partager ça envers le monde entier.

    Que tous ce libère de ce sentiment malsain, parce que ça ne rapporte rien de bon pour l’unique personne que l’ont est.

    si peut être le mal être, la maladie, la dépression.

    Mais la vie est si courte qu’elle ne vaut pas d’être vécu ainsi, la solution est vraiment au plus profond de chacun d’entre nous il faut simplement la laisser nous conduire.

    Je vous souhaite à tous une magnifique journée, ici avec ce soleil ce ciel bleu profond, cela donne une grande envie de sortir en campagne ou en montagne pour profitez d’instant précieux, et surtout respirez parce que si ce n’est en forêt ou en montagne et bien ici bas, sur le bord de ces routes ces odeurs de pots d’échappement c’est terrifiant, d’ailleurs je le ressent bien moi qui n’avais jamais de soucis de bronchites et bien chaque année maintenant j’y ai droit.

    Alors de fuir quand on le peut pour aller respirer cela fait le plus grand bien.

    Je vous embrasse tous.

  8. Aline dit :

    Très touchée par ta vidéo qui exprime ta sensibilité. En fait, les animaux représentent les instincts : tout ce que tu dis montre ton désir de rester en contact avec ta nature profonde, qui est en relation à l’instinct, ce que tu appelles le coeur. Ne pas se couper de sa nature humaine, et ce que tu fais dans la beauté bio, c’est ça : renouer avec qui on est, là où on se sent bien de façon naturelle. Car la vie sociale nous apprend en effet à couper avec notre nature. Et tout le travail consiste à la retrouver.

    Pour moi, je dirai que j’ai eu de la chance. A 15 ans, j’ai reçu une réponse en posant intérieurement la question : « que faire de ma vie comme profession ? » : et la réponse a été : « t’occuper de l’être humain en tant qu’âme » : quelle profession était-ce là ? j’ai cherché et j’ai trouvé « psychanalyste » qui correspondait vaguement à ce que je sentais.
    Je me suis fait descendre en flèche par l’orientation scolaire : heureusement, car ce n’était pas ma voie : ma voie je l’ai retrouvée par mon désir de comprendre mes rêves qui m’accompagnent depuis toute petite : et bien, m’occuper de l’être humain en tant qu’âme, c’est être interprète de rêve tout simplement ! Mais il m’a hélas fallu des années d’errance pour le comprendre !

    Les rêves poussent à renouer avec notre nature profonde, prendre soin de notre corps, de notre sexualité aussi, ils n’ont pas la morale de la société, mais indiquent à chacun la voie qui est la sienne.
    En tant qu’humain, on a des oeillères quand on se laisse prendre aux promesses sociales qui ne se réalisent pas, car elles nous coupent de notre nature profonde.

    Chacun est différent et unique, même si nous avons, en tant qu’être humain, des racines communes. Mais même chaque sensibilité diffère. Trouver et réaliser la sienne est un bonheur.

    Les rêves nous aident à nous sentir bien avec nous-même.
    Ce sont eux qui m’ont par exemple poussée à me mettre en robe, m’habiller sexy alors que j’avais tendance à être très timide et me cacher. Je me suis carrément fait engueuler pour porter un moche pantalon noir en laine pour cause de mal de genou : les rêves m’ont montré dans mon placard une robe courte et brillante que je ne mettais pas et m’ont dit que je devais porter ça : je l’ai fait de suite, et j’ai rencontré deux personnes qui m’ont complimentée : ça m’a guéri des vilains pantalons et du noir !
    C’est pourquoi j’aime bien venir sur ton site parfois. Je devrai sans doute y venir plus souvent et oser davantage adopter tes conseils judicieux. Merci d’exister !

    • Pin-up Bio dit :

      Merci beaucoup Aline pour ce généreux témoignage ! En effet tout dans ma vie m’emmène vers le corps, sa compréhension et son harmonie… et donc vers l’animalité et l’instinct en nous 🙂 Pour ma part c’est la somatisation qui m’a poussée à réfléchir. Je suis surprise parfois de vivre des moments que j’avais vu en rêve, c’est un domaine qu’on devrait vraiment réinvestir dans notre compréhension des êtres, bravo à toi 🙂

      • Renata dit :

        Ouiiii Aline a beaucoup à nous apprendre
        Un sujet à bien creuser
        et prendre du temps positif pour cela
        au lieu de se torturer pour « essayer de se faire belles »

        Pin-up Bio, superbe vidéo, je la connais grâce à ma nièce… qui verra mon commentaire.
        Merci ma chère nièce ;-)))

      • Renata dit :

        Merci Pin-up Bio j’ai bcp aimé ta vidéo

  9. Catherine dit :

    ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

  10. Gabrielle dit :

    Bonjour tout le monde 🙂
    La vidéo était très sincère et pleine d’émotion, mais je me demande si ce n’est pas trop utopique pour certaines missions de vie 🙁 A la fin de la vidéo je me sentais plus découragée que regonflée…
    J’ai l’impression que beaucoup ont un peu la même révolte : la guerre c’est pas bien, pas touche aux animaux, vive la planète etc… mais pour ces choses là en particulier, elles ont existé, existent et existeront toujours. Peut-on lutter contre la société de consommation, contre les grandes firmes ultra capitalistes, les gouvernements passifs, les gouvernements voisins ultra destructeurs. Comment essayer de s’engager dans quelque chose qui semble être notre mission de vie quand on sait qu’on ne peut rien y changer? Alors oui il y’a bien le côté « je fais ma part, je contribue à faire avancer les choses, donc je me sens mieux », mais pour moi ca ne change pas grand chose à l’intérieur, quand je sais qu’on régresse plus que l’on avance. J’ai par exemple appris que dans ma propre ville, après avoir essayé d’inviter tout mon entourage à faire le tri, que les camions poubelles (de tri!) eux même, s’empressaient de tout remélanger ensuite, des efforts pour rien… J’ai l’impression que plus je m’investit, plus je suis découragée! Tout l’effet inverse… Il y’a bien les différences sociales qui me révoltent aussi mais ce serait le même constat. A écouter les média, la COP 21 ne sert plus à rien, on est déjà condamné, seule une guerre économique ou une crise planétaire y ferait quelque chose (bref une fois qu’il sera trop tard).
    Alors dois-je essayer de trouver une autre mission de vie plus facile à accomplir, moins décourageante, où l’on sait qu’un jour ca changera? J’espère ne pas avoir jeté une voile d’ombre trop pessimiste sur cette vidéo qui se voulait encourageante, mais j’ai besoin de conseils(même petits) et je pense que je peux en trouver ici, car je l’avoue à travers mon clavier, je suis complètement perdue…
    Merci à ceux qui m’auront lu, et bonne journée à vous tous : )

    • Christine dit :

      Bonjour Gabrielle

      Ton message m’a beaucoup touché, car il reflète un sentiment d’impuissance et de résignation très compréhensible.
      Je pense que l’on peut toujours faire quelque chose. Pour le tri, tu peux introduire une réclamation au niveau de ta commune. Moi, je l’ai fait une fois et je te jure que j’ai été appelé par la société responsable du tri dans le quart d’heure suivant l’envoi de mon mail. En fait, la ville leur inflige des amendes pour de tels agissements. N’oublie pas que le traitement des déchets est financé par la taxe communale, alors oui, les citoyens ont leur mot à dire.
      Je pense aussi qu’en écologie, les petites actions ont leur importance. Planter une haie, faire une jardinière de plantes mellifères sur son balcon, sont des actions qui contribuent à donner un espace de vie aux animaux, même petits et à créer de la biodiversité.
      Finalement, n’oublie pas que le monde politique suit les mouvements de la société civile. Si l’écologie occupe une place aussi importante aujourd’hui, c’est grâce à la société civile. En Wallonie, par exemple, une seule courageuse petite commune a interdit aux supermarchés de jeter les restes alimentaires pour les redistribuer aux associations qui font des colis alimentaires et elle a été largement suivie! Et je suis sûre que c’est grâce aux militants qui dénoncent depuis des années le gaspillage alimentaire.
      Le découragement ne mène à rien. Ne sous-estime pas le potentiel de milliers de petites actions juxtaposées.
      Je te souhaite, ainsi qu’aux autres lectrice de très joyeuses fêtes.

      • Gabrielle dit :

        Bonjour Christiane, je vous remercie de votre réponse et de l’attention que vous avez porté à mon message.
        Je vais essayer de penser comme vous dites,qu’une action vaut mieux que rien, et que plusieurs ensemble ont forcement un impact. A la rigueur je peux me dire qu’on peut retarder le pire. Mais j’ai beaucoup de mal à me dire qu’on changera l’issue (peut être dû à trop de documentaires alarmistes), il a été démontré que c’est impossible de changer des siècles d’évolution avant 2050, date où on estime que les impacts de la pollution ne seront plus réversibles. Mais vous avez raison, si on reste positifs et qu’on agit tout ensemble, on pourrait retarder un peu plus 🙂
        Pour la petite histoire du tri, une lettre a été envoyée à la mairie, mais mon voisin n’a reçu aucune réponse, on lui a alors conseillé de prévenir la presse locale (du moins celle la plus proche), mais aucune réponse non plus, malgré une relance. J’ai intercepté un ramasseur qui m’a dis « ah non on ne mélange pas, qui vous a dis ca? ». Finalement on a appris du maire que malgré la taxe, on ne pouvait pas tout trier, qu’il faut plus de moyen etc… ca me semble léger comme explication, et pas du tout convainquant –‘. mais si vous avez réussi, c’est qu’on peut faire quelque chose, dans un an si tout va bien je serais avocate, je relancerai l’affaire plus haut! Peut-être que je devrais me spécialiser dans la défense de l’environnement…
        Vous savez trouver les mots, je vous remercie!
        Je vous souhaite aussi de bonnes fêtes à vous et à tout le monde
        Très beau blog!

    • Pin-up Bio dit :

      Bonsoir Gabrielle merci pour ta franchise 🙂 Beaucoup de personnes peuvent avoir la même mission de vie comme par exemple la cause de l’harmonie avec la Nature (heureusement qu’on est plusieurs d’ailleurs) mais la vie nous donne toutes des talents différents et la façon que j’ai d’aborder ma mission et de la réaliser en ce début de siècle depuis tel pays fait de moi un être unique. Je comprends ton découragement, je l’ai aussi ressenti… jusqu’à ce que je ressente ma propre puissance. Les élus politiques ne sont rien sans leurs électeurs c’est-à-dire nous, et les grandes firmes ne sont rien sans leurs consommateurs c’est-à-dire nous et dans tout ça une révolution silencieuse est en train de se mettre en place. Cette révolution c’est nous, tous interconnectés grâce à internet, qui permet enfin de faire éclater les vérités. Le changement des mentalités est toujours un peu long, mais le mouvement est en marche. Quand on pense que les françaises peuvent voter depuis moins d’un siècle, alors qu’aujourd’hui ce débat du vote de la femme paraît totalement absurde… eh oui les mentalités changent lentement mais quand ça change c’est impressionnant 😉

  11. Christiane dit :

    Merci à toutes et surtout à Pin-up Bio pour vos témoignages sincères.Je suis moi aussi une égarée sur mon chemin et je ne suis heureuse que lorsque je suis en congés et que j’ai du temps libre pour me ressourcer et accomplir ce qui me plait. J’ai l’impression le reste du temps de ramer à contre courant.Je suis intéressée, Aline, par ce que tu dis sur les rêves, sur le subconscient qui, lui, sait où se trouve notre voie.Mais as-tu une méthode pour te souvenir de tes rêves ? Je n’en ai aucun souvenir quand je me réveille.
    Bon dimanche à toutes

    • Nathalie dit :

      Bonjour Christiane. Pour te souvenir de tes rêves, mets un calepin et un stylo sur ta table de chevet. Quand tu te couches, dis-toi plusieurs fois : je veux me rappeller de mes rêves et je vais me rappeller de mes rêves. Et tu te couches.. Et dès que tu émerges un peu de ton sommeil, tu marques tout ce dont tu te souviens.. À force de te répéter ce  » mantra » tous les soirs, de faire l’effort d’écrire, tu verras que ça sera de plus en plus facile de te souvenir de tes rêves. C’est comme ça que j’ai fait.
      Bon travail 🙂 !!!

    • Pin-up Bio dit :

      Bravo Christiane prends du temps pour te trouver, tu le mérites !!

  12. julie dit :

    Merci pour cette vidéo qui encourage vraiment à réaliser ma mission. Quand j’étais petite je me suis toujours dit : je veux sauver la planète !!! Cette idée edt dans ma tête chaque jour et dans mes changements alimentaires; l’écoute de mon corps par le jeûne intermittent ; le flux intinctif libre que j’essaye de mettre en place ; c’est là où je me rend compte comme le matérialisme nous éloigne dés la naissance de notre corps ;de la beauté de la vie. J’ai lu un article sur Béa Jonhson qui prone le zero déchet et je m rend compte que plus je me détache des diktats de la société plus je retrouve la vraie liberté. La Permaculture me plait beaucoup car elle harmonise la relation Humains-Nature et renoue avec la Terre. J’essaye de réaliser ma mission en cultivant dans mon jardin avec cette méthode. J’espère que par mon exemple les gens autour de moi pourront prendre conscience que la vie dans notre société étouffe sous le superflus. J’ai la foi en Dieu et ça m’aide beaucoup chaque jour à trouver la force dans mon coeur. Pin-up Bio ; tu es une fille exceptionnelle et ça fait tellement du bien de savoir que l’on est pas seule à être dans la même mission. Si tu savais comme tu m’as ouvert les yeux c juste génial.

    • Pin-up Bio dit :

      Waou Julie bravo pour tout ce que tu fais et tes mots justes !! C’est exactement ça, dans cette société de soit-disant progrès et de confort, on en perd la magie de la vie et notre liberté. Merci à toi 😉

  13. Mima dit :

    moi ce que je déteste par dessus tout, c’est la discrimination en tout genre, contre les femmes, les animaux, les différentes races, dire qu’une femme blonde est plus belle qu’une brune, qu’une maigre est forcément plus belle qu’une ronde, alors que ce n’est pas forcément vrai, et en plus de cela, bien sur, faire croire au femmes qu’elles sont arrivé a l’égalité, alors que c’est loin d’être le cas, toujours discriminée sur l’apparence, toujours cette pression sociale qui veut que les femmes trouvent forcément un partenaire et fasse des enfants avant un certains age, une pression que les hommes n’ont pas, et peu importe le statut social de cette dernière, elle brillera que par son apparence soit disant belle ou laide selon les critères, par son mec et ses gosses, malgré une grande intelligence et un parcours chargé, quel dommage…

  14. Mima dit :

    P.S: merci infiniment encore une fois pour ton blog, tes vidéos, les informations, la beauté bienveillante, avant je ne m’aimais pas non plus, je me trouvais une montagne de défauts, mes cheveux ne sont pas assez raide, alors que mes cheveux ondulés peuvent être magnifiques, je suis trop grosse alors que je fais du 38 etc… j’ai essayer d’enlever cette négativité, et j’ai surtout ouvert les yeux, et je t’en remercie, le chemin de la guérison est très proche 🙂

  15. magali dit :

    Tu as tout compris.Merci à toi de diffuser largement ce message via ton site.Tu partcipes à ce projet en défendant les produits bio et respectueux.Tu n’es pas seule.Bravo!!Bonne continuation!!

  16. Mélanie dit :

    Bonjour Pin-up Bio !

    Milles mercis pour cette vidéo authentique, naturelle et sincère, essentielle à l’époque où nous vivons. Merci d’avoir partagé ton chemin qui est le mien aussi et celui de beaucoup d’autres. ça fait du bien de se sentir uni-e-s, même si on ne se connaît pas, sur le cheminement vers sa mission. Ta vidéo m’inspire et je rebondis sur ce que tu dis car elle fait écho avec bien des choses que je pense. Ce n’est pas toujours facile mais ce qui est beau c’est de pouvoir le partager comme tu le fais car c’est une façon de planter des graines pour qu’un jour elles fleurissent dans le jardin de nos vies. Merci de participer à cela. Soyons jardinières et jardiniers, prenons soin de nous, cultivons notre pouvoir créateur à travers les arts ou tous autres moyens et voyons l’immense potentiel dont nous disposons et dont souvent nous n’avons pas conscience. Comme tu le dis, même si enfants nous sommes connectés à celui-ci, en grandissant nous le perdons. La faute à qui, à quoi ? Pour moi, c’est à cause en autre de notre modèle de société et surtout au modèle éducatif, rigide et obsolète qui nous conditionne et réduit nos perspectives à des cases dans lesquelles il faudra se tordre et se contraindre pour entrer et nous perdre au passage. Et puis cela prendra ensuite des années à retrouver celui-ci, c’est triste tout de même tout ce temps perdu mais le principal, c’est de le retrouver. Pourquoi ne nous apprend-on pas plutôt à créer nos propres voies, nos propres métiers ? On ne nous apprend pas à être autonome et à nous émanciper, cela rejoint la phrase de La Boétie. Nous avons le pouvoir d’êtres acteurs mais il nous faut le réinvestir, c’est dur, c’est long mais ce n’est pas en faisant rien que les choses risqueront de changer. Aussi, il n’y a pas que la nourriture qui nous détourne, il y a aussi l’alcool, la cigarette et les drogues. Tous ces substituts, ces béquilles vampirisent notre énergie et nous donnent l’illusion fébrile d’exister et de nous remplir mais de choses nocives, dans un élan auto-destructeur, de mort. Avoir confiance en soi, exister, s’aimer comme tu le dis, c’est par là que tout commence. Mais le chemin vers la conscience, n’est pas confortable, il faut persévérer, ne pas se juger. Travailler sur soi pour se délester du passé et être acteur du présent, changer pour être le changement que l’on veut voir dans le monde. Se dépasser soi pour atteindre ce qu’il y a de plus humain et de plus universel en nous. Il faut du courage mais cela en vaut tellement la peine car après comme tu le dis, on se sent plein-e-s, en harmonie, serein-e-s et armés d’une énergie et d’une vitalité débordantes. Merci d’être une borne lumineuse sur la route ! Je te souhaite plein de belles choses et de belles fêtes !

  17. Lili dit :

    ….que dire, j’ai été en larmes une bonne partie de la vidéo, bon sang ce que tu m’as touchée Pin-up Bio! Je suis définitivement heureuse d’être tombée sur ton blog il y a un peu plus d’un an par hsard (ou pas ^^). Depuis, c’est comme si tu m’avais transmis la force et le courage qu’il me manquait pour provoquer certains changement dans ma vie, il y a des choses qui me répugnaient mais c’est comme si je l’avais « oublier », ce qui me révolte, c’est de voir a quel point les hommes peuvent être barbares avec les animaux, simplement parce que « ce sont des animaux, que voulez vous qu’ils nous fassent, on leur est supérieur! » c’est une chose qui m’a toujours au plus profond de moi bouleversée. Alors aujourd’hui et depuis environ un an, je change des tas de choses dans ma vie car je veux être en accord avec moi même. Je mange le plus possible bio, je consomme le moins de nourriture animale possible et j’essaie de faire comprendre, de faire ouvrir les yeux à mon entourage! Au début, mes proches me disaient « c’est une lubie ton truc bio-ethique tout ça » et avec toi « dans » ma vie, je me dis que je ne suis pas la seule à vouloir un changement et que mes opinions sur le monde ne sont absolument pas ridicules! J’ai d’ailleurs « gagner » une petite bataille, cette année, à Noël, il n’y aura pas de foie gras à notre table, il y en aura malheureusement dans d’autre foyer alors c’est un petit geste, mais c’est mon geste à moi, ma « fierté » d’avoir fais entendre à ma mère cette phrase « je ne veux pas manger de foie gras, ces animaux n’ont rien demander, ils sont maltraités pour notre plaisir gustatif, c’est horrible, c’est barbare, beaucoup trouve ça normal, moi non, ça me fais pleurer! ».

    Merci de me donner cette force pour assumer un peu plus mes choix et mes opinions!

  18. Lulu dit :

    Je n’ai pas encore lu tous les commentaires mais au regard porté sur celui juste au dessus, je ne suis pas la seule à être bouleversée…

    J’ai moi aussi pleuré devant cette vidéo, je ne m’y attendais pas.

    Un grand, très grand merci pour ouvrir ton cœur de cette manière, de nous faire passer un tel message bienveillant et ainsi de nous rendre un si grand service !

    Merci pour ta mission qui résonne en moi. Merci pour ton honnêteté, ta simplicité, ta joie de vivre, ta révolte. Merci d’être toi !

    Tu plantes des graines, c’est formidable.

    Ca sonne si juste, pour moi. Dans le mile. J’ai commencé à y réfléchir. Mais comment faire, quand on se sent investi de plusieurs missions, très différentes ?
    Je continue d’y réfléchir… pour pouvoir définir un plan d’attaque. 🙂

    Merci à toi, très très fort !

    • Pin-up Bio dit :

      Bonsoir ma belle, en effet cette vidéo n’était pas du tout préparée, j’ai allumé la caméra et j’ai senti que c’était mon cœur qui parlait car je l’ai faite d’un trait 🙂 Le mieux c’est de tester les différentes missions que ton cœur semble t’indiquer et là tu verras si tu te sens bien, si c’est fluide… ou alors peut-être que peu à peu il y aura un lien entre ces différents domaines… ou alors tu les feras successivement dans ta vie 🙂 Bravo à l’attaque :-p

  19. Emilie dit :

    Bonsoir Pin-up Bio,
    Merci pour cette nouvelle vidéo, très personnelle et vulnérable. Merci de t’être adressée directement à moi (je sais que les « tu » s’adressent à nous tou.te.s, mais ça booste bien !). Merci pour ta sincérité et pour tes sourires. J’ai particulièrement aimé celui qui accompagnait ton « ah bon ? » juste après le sempiternel « c’est pas possible. »
    Un long moment que j’évite de me poser les questions qui fâchent de peur des changements que vont forcément provoquer les réponses à ces questions…
    Tes encouragements me donnent un peu plus de force.
    Voilà un coup de pied aux fesses bien nécessaire qui s’ajoute à celui de « Demain » vu en avant-première récemment. (NB. Film et bande son sublimes !!!)
    Merci pour ce rappel à l’ordre (quoi de plus triste que de ne pas vivre sa propre vie ?) et pour son exquise bienveillance.
    Avec espoir, gratitude et amitié.

    • Pin-up Bio dit :

      Bravo Émilie c’est exactement ça, il ne faut pas avoir peur des changements 🙂 J’ai aussi beaucoup aimé ce film, y’a plus qu’à appliquer leurs merveilleux conseils en fait 😉

  20. Sabine dit :

    Bravo Pin-up Bio!
    Superbe vidéo vraiment.
    Tant de sincérité et d’amour ne peuvent que toucher 🙂
    et donc susciter des réactions positives, même infimes (pour commencer).
    Belle continuation à toi et à toutes celles et ceux qui suivent ton site.
    Tu es formidable.

  21. Rahiya dit :

    Coucou ! Merci beaucoup pour cette belle vidéo, cela ma vraiment émue, j’ai 19ans et ne sachant que faire de ma vie j’ai préfèrer arrêter lecole, je suis de nature impatiente et j’ai beau réfléchir a ce que je veut, je n’y arrive pas, certaines personnes comme toi se souviennent de leurs moment en enfance, tandis que moi j’ai vraiment peu de souvenir et cela m’embête pour trouve un jour mon chemin de
    vie. C’est difficile car je sais que j’ai envie de bosser dans quelque chose que j’aime mais je ne sais pas quoi ! Quand tu parle de trouver sa voie en trouvant ce qui nous révolte , eh bien en y réfléchissant bien je n’ai pas trouver grand chose, mais si il y’a bien quelque chose qui me fait de la peine, car l’ayant vécu, c’est le manque de confiance des enfants, quand on leurs dit qu’il ne peuvent exercer tel ou tel métier dont il rêvent car il ne sont pas assez intelligent. En t’écrivant j’en ai les larmes au yeux car c’est vraiment un sujet sensible, certaines sont plus sensible a la cause animale, et moi je n’arrive pas a trouver ce qui me révolte ! J’espère que tu pourra m’aider a répondre a ma question ! Je t’embrasse fort depuis l’île de la réunion ❤️

    • Pin-up Bio dit :

      Bonsoir ma belle pas facile en effet de se connecter à son cœur quand cela fait presque 20 ans qu’on essaye de ne pas l’écouter. C’est simple essaye de manger ce que ton corps réclame, va vers les gens avec qui tu te sens vraiment bien, essaye des domaines et vois si tu te lèves le matin avec plaisir et envie et au fur et à mesure les choses vont devenir plus claires 🙂 Tu vas y arriver, patience 😉

  22. Oh ouiiii un autre globule blanc 🙂 Bonjour ! Tout ce que tu dis fait écho en moi, j’ai eu le courage de changer de vie pour suivre ma mission de vie il y a quelques mois. C’est libérateur. Et oui, ça fait peur parfois (le mental veut nous protéger), je me sens très seule, et je ne sais pas toujours comment arriver jusqu’à mon but. Enfin, si but il y a, je vois cela plutôt comme un chemin, sur lequel je sème de petites graines qui prendront racine chez certains. Je fais de petites différences dans mon quotidien, dans ma vie et cela rejaillit en beauté sur la vie de ceux qui m’entourent. Ce que je dois « combattre » actuellement est ma colère, j’en veux à beaucoup de personnes, alors cela fait du bien de t’entendre dire qu’il ne faut pas en vouloir aux autres s’ils ne sont pas sensibles à la même cause. La mienne est similaire à la tienne chère Pin-up Bio 🙂 Depuis peu je suis végétalienne et m’informe au maximum pour consommer vegan. C’est une nouveauté pour moi, je suis convaincue que je ne souhaite plus soutenir ces industries qui font du mal à la planète et aux animaux, et pourtant je ne me sens pas totalement heureuse dans cette démarche qui est très stricte (je mets toujours mes envies, mes désirs, mon plaisir en premier d’habitude et le véganisme est très – trop ? – strict pour moi, je m’impose beaucoup de choses et m’isole …). J’ai toujours eu une démarche d’aller vers plus de naturel, de produits éthiques et écologiques. Cela a beaucoup d’importance pour moi et je le partage à ma façon via mon blog lespetiteschosesdefanny.com J’aimerais à présent m’apaiser et trouver une réelle harmonie, je suis sur la voie. MERCI pour tes mots, MERCI MERCI MERCI <3

    • Pin-up Bio dit :

      Bravo ma belle tu as eu les mots juste, ça fait peur mais c’est libérateur 🙂 Si tu es comme moi dans une transition ne soit pas trop dure avec toi-même. J’ai déménagé cette année et comme je n’avais plus d’affaires je voulais tout racheter version éthique (neuf ou friperie, brocantes etc) mais c’est beaucoup de temps, même énormément de temps donc j’ai fait comme j’ai pu. Il m’arrive d’aller des magasins classiques et toxiques, même pour manger mais tant pis l’important c’est d’abord de garder sa bienveillance envers soi et je continue de prendre mes marques jour après jour que ce soit par rapport en endroits où je peux aller mais aussi par rapport à mon éthique. A ce propos justement l’éthique n’est pas si simple que cela et le véganisme n’est pas la réponse éthique ultime même si ce mouvement a beaucoup de bonnes choses dont je m’inspire. Ton blog s’améliore bravooo !!!

  23. Lecomte Emilie dit :

    Bonjour Pin-up Bio !
    Je sais que ma question n’a rien à voir avec cet article… mais les commentaires sont fermés pour l’article qui m’intéressait !
    Donc, en regardant certaines de tes vidéos, je suis tombée sur ta routine de jus crus le matin… Je voulais savoir si tu en faisais toujours et ce que cela t’avait apporté?

    Merci d’avance et désolée que la question ne soit pas au bon endroit !

    Belle journée à toutes !

    • SAV Pin-up Bio dit :

      Bonjour Emilie, les commentaires de l’article sur le jus du matin sont effectivement fermés. Nous avons mis en place ce système afin que les lectrices du blog ne se perdent pas trop dans les nombreux articles. J’espère que tu comprends 😉 Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *