Comment gérer son budget de mode éthique ?

pin-up-bio-fashion-revolution
Bonjour les Beautés, un préjugé très répandu dit que l’éthique est plus chère, eh bien nous allons voir aujourd’hui que ça n’est pas du tout le cas et que la mode éthique, c’est bon pour votre porte-monnaie, votre santé, votre conscience, votre style, votre morphologie de Déesse, les travailleurs de ce secteur, la planète, les animaux… et donc aussi l’avenir de nos enfants. C’est pas merveilleux tout ça ! ! !

OUI, votre petit achat de mode éthique, c’est votre petit effet papillon qui peut avoir un effet tsunamesque sur notre monde car la mode est l’un des secteurs les plus polluants et générateur d’esclavage au monde.

Ci-dessus une photo que j’avais faite pour la Fashion Revolution où l’on devait se prendre avec un vêtement retourné pour montrer l’étiquette du fabricant… et dire ainsi qu’il faut prendre conscience de la façon dont les vêtements sont fabriqués.

 

La mode éthique, c’est trop cher !
La mode éthique, c’est moche !
La mode éthique est difficile à trouver !

À tous ces préjugés, je répondrais comme la divine Scarlett : TARATATA ;-)

 

 

★ Dans ce podcast : budget mode éthique, vous apprendrez…

 

➤ Ce qu’est vraiment la mode éthique
➤ Où la trouver partout et dans toutes les tailles
➤ Comment consommer la mode éthique sans se ruiner
➤ Comment ne plus perdre d’argent
➤ Qu’il y a au minimum 300 euros de gaspillage dans votre penderie

 

Si vous n’arrivez pas à écouter avec le player, cliquez sur le lien suivant :
La minute Pin-up Bio, Comment gérer son budget de mode éthique ?

radio-medecine-douce-logo-pinup-bio

 

Radio Médecine douce est disponible sur Google Play pour les Androïd

Radio Médecine douce est aussi disponible sur iTunes pour iPhone et iPad

 

 

Pour déterminer votre morphologie et ne plus faire d’erreur d’achat,
téléchargez gratuitement votre guide morphologie corps.

achat-vote-pouvoir-pinupbio

Tenue de mode éthique : robe et ceinture Ekyog

shadow-ornament

Retranscription du podcast

 

Nathalie Radio médecine douce : Bonjour chers auditeurs, aujourd’hui on a le grand plaisir de retrouver notre Pin-up Bio en pleine forme. Ça va ?
Pin-up Bio : Bonjour Nathalie et bonjour à tous. Très bien et toi ?
Nathalie Radio médecine douce : Super. Alors je suis ravie de te retrouver, tu vas nous donner encore beaucoup de conseils.
Pin-up Bio : Une nouvelle année qui commence :-)
Nathalie Radio médecine douce : Exactement. Et tu voulais nous parler du budget.
Pin-up Bio : Oui.
Nathalie Radio médecine douce  : Du budget de la transformation qui se produit lorsqu’on commence à passer des produits issus de la chimie aux produits plus naturels.
Pin-up Bio : Consommation classique ET toxique à une consommation éthique, parce que tout de suite on me dit “ ben t’es bien gentille mais avec ton bio et ta mode éthique, moi j’ai pas les moyens ”. Alors je vais tordre le cou aux idées reçues aujourd’hui :-)
Nathalie Radio médecine douce : En plus, dans l’idée que ce soit un phénomène de mode parce qu’aujourd’hui, les détracteurs utilisent un peu cet argument-là, la mode éthique, les cotons bio... c’est finalement un effet de mode qui passera. Alors que non, pas du tout, je pense que c’est une philosophie très profonde. Tu vas nous l’expliquer.
Pin-up Bio : Oui.
Nathalie Radio médecine douce : Toi, à quel moment tu as décidé de passer finalement à une mode plus éthique ?
Pin-up Bio : Et bien justement, après l’alimentation bio, je me suis dit : “ tiens qu’est ce que je mets sur ma peau ? ” Alors très vite, les cosmétiques, on y pense. Et puis après on se dit : “ Et  les vêtements ils frottent sur ma peau ! Ils sont faits par qui ? Et ils sont fait où ? ” Voilà, toujours dans cette conscience écologique, on se pose très vite des questions et du coup, on découvre de merveilleuses marques éthiques et bios et on se dit : “ mais pourquoi je ne les connaissais pas avant ? ” Et maintenant, ma garde-robe est bio, éthique et je suis très contente parce que quand je les enfile, ça me fait plaisir.
Nathalie Radio médecine douce : Tu te sens bien ?
Pin-up Bio : Je me sens belle et en plus, je me dis que ce vêtement n’est pas issu de la souffrance humaine, on en reparlera là tout à l’heure, n’est pas issu de l’esclavage, faut dire les mots, qu’il n’y a pas de composés toxiques genre colorants, solvants chimiques dedans, ça n’a pas pollué des nappes phréatiques, des rivières etc... Donc je me sens belle en harmonie avec moi-même et aussi en harmonie avec les travailleurs, les humains qui ont fait ces vêtements-là et aussi la nature. Voilà une démarche de beauté globale. C’est un peu comme dans la chanson les Restos du Cœur si tout le monde... (réflexion) Que disent-ils dans la chanson déjà ? Si je suis tout seul ? ? (réflexion)  Aide-moi Nathalie !
Nathalie Radio médecine douce : Je ne sais plus je suis entrain de chercher dans ma tête.
Pin-up Bio : La mauvaise conscience en fait. Je n’ai pas envie de me faire belle et d’avoir mauvaise conscience parce que je sais que ce produit est issu de la souffrance et que ça détériore notre belle planète.
Nathalie Radio médecine douce : Alors en tous cas, les auditeurs commencent à te connaître, c’est vrai que tu t’inscris dans une démarche très globale, il y a une vraie forme de cohérence chez toi, car tu ne prônes pas juste des idées, tu les vis au quotidien.
Pin-up Bio : OUI :-)
Nathalie Radio médecine douce : Alors première idée reçue. Est-ce qu’on est frustré quand on passe de vêtement un peu classique à une mode éthique ?
Pin-up Bio : Alors déjà, la mode éthique, ça n’est pas un style particulier. Il y a beaucoup de marques éthiques qui ont un style un petit peu ethnique, hors, mode éthique, ça n’est pas forcément de la mode ethnique. Moi je suis ambassadrice de la très belle marque bio et éthique leader en France Ekyog, dont j’ai une belle robe aujourd’hui ! !
Nathalie Radio médecine douce : Ah c’est sûr ! À la radio, malheureusement, on ne peut pas la voir, mais j’en témoigne.
Pin-up Bio : Il y a d’autres très belles marques françaises ou non : Ethos, Sobosibio, Komodo, People Tree etc… En les voyant, ça n’est pas un style particulier ethnique, on ne voit pas la différence. Mais on le sait. Quand on achète parce que ce sont des vêtements qui sont bios, alors là je parle spécifiquement pour Ekyog, il n’y a pas de composés chimiques dedans. Car on n'y pense pas, et c’est une des premières raisons pour laquelle j’incite les gens à se tourner vers la mode éthique, c’est que les vêtements frottent toute la journée contre votre peau, et la peau boit, tout simplement. Il y a d’ailleurs des scandales sur les jeans  venant de Turquie contenant des métaux lourds, les gens avaient fait des allergies. Et bien c’est ça ! !
Nathalie Radio médecine douce : Et puis surtout, les gens qui les fabriquaient, souffraient de grave grave problèmes.
Pin-up Bio : Alors c’est la deuxième dimension écologique, aussi bien pour la planète que pour les travailleurs. Et en effet, les jeans qui étaient usés avec une technique de sablage, les pauvres travailleurs mourraient très jeunes, laissant des familles totalement dans le désarroi car c’était souvent le père qui faisait cela.
Nathalie Radio médecine douce : Donc c’est mauvais pour notre propre peau.
Pin-up Bio : Pour les humains qui le font, pour la planète, pour les animaux. Il y a vraiment énormément d’arguments pour aller vers la mode éthique, en plus, maintenant on trouve vraiment de tous les styles. Pas forcément ethnique mais aussi comme moi j’aime, glamour, sexy, contemporain, actuel, élégant, il y a vraiment de tout ! Donc côté bio, côté écologique, côté éthique, toutes les raisons sont là pour aller du côté de la mode éthique. Alors c’est vrai que les prix ne sont pas les mêmes. Et aujourd’hui, nous allons voir comment faire pour consommer éthique. Parce que consommer éthique n’est pas simplement passer d’achats toxiques, non éthiques à de l’éthique. C’est aussi changer sa façon de consommer. On n'achète pas de l’éthique comme on achète du classique toxique. On n'est plus dans la surconsommation. Comme tu le disais, c’est une démarche globale, de prise de conscience, se dire j’achète différemment les produits, ma façon de consommer change. Déjà, il faut savoir que 30 % en moyenne de la garde robe des femmes et inutilisée. C’est énorme ! On va faire un petit calcul. À chaque fois, je fais des calculs quand je viens ici alors que je n’aime pas les maths :-). Imaginons que tu as une garde-robe de 30 pièces au bas mot.
Nathalie Radio médecine douce : Tout confondu ?
Pin-up Bio : Oui tes chaussures, lingerie, déjà c’est pas beaucoup 30 pièces, avec tes manteaux etc... été/hiver. Tu prends juste 10 pièces. On va dire 30€ chacune en moyenne entre les manteaux d’hiver, les vestes, les jeans etc…  Et bien là, à l’heure actuelle, il y a 300€ dans ton armoire qui ne te sert à rien. C’est du gâchis, c’est du gaspillage, aussi bien pour ton budget que pour la planète parce que ce sont des vêtements qui ont été faits par des travailleurs qui ont été intoxiqués etc... Donc juste pour dire, arrêtez de gaspiller votre argent et achetez éthique car c’est aussi consommer de façon éthique par rapport à vous-même.
Nathalie Radio médecine douce : Donc c’est plus responsable en fait !
Pin-up Bio : Exactement. Et du coup, on ne va plus être dans l’achat compulsif, de j’achète n’importe quoi, n’importe quand et de façon très récurrente. On continue les calculs, par exemple : On prend 3 pièces de chez Mango, Zara, Promod, les plus connus ou Etam,  3 pièces à 40€ qui font un budget de 120€. Et bien on va s’y prendre autrement. On va s’acheter une pièce éthique, par exemple Ekyog une chemise à 90€, on va aller dans une friperie, puisque ça aussi c’est de la mode éthique, on l’oublie très souvent, et s’acheter une robe à 20€ et encore on peu trouver moins cher dans les friperies et les brocantes. Et puis on va faire travailler les couturières.
Nathalie Radio médecine douce : Alors par contre, dans les friperies, tu peux trouver des matières qui évidemment peuvent être composées des produits chimiques.
Pin-up Bio : L’éthique, c’est très vaste en fait, mais déjà le fait que ce soit du recyclage, parce les brocantes et les friperies c’est du recyclage, donc c’est éthique. Alors je termine juste avec mon petit budget. Donc entre ta pièce éthique à 90€, ta robe en friperie à 20€ et une veste. Moi, il n’y a pas longtemps, par rapport à ma morphologie où ma taille est marquée, il y avait une veste trop longue où la coupure ne se faisait pas au niveau de la taille et ne mettait pas en valeur mon corps de Déesse, parce que moi j’appelle les femmes des Déesses, et du coup ça m’a coûté 10€. Alors on en arrive au même budget avec 3 pièces à 120€ sauf que là, ma consommation est totalement éthique contrairement aux 3 pièces Zara, Promod, Mango. Voilà. Je voulais vraiment faire ce parallèle des budgets : 120€ d’un côté, toxique et non éthique et de l’autre côté 120€ éthique et bio.
Nathalie Radio médecine douce : Est-ce que dans les 2 cas, toi, tu t’es fait plaisir ?
Pin-up Bio : Ben oui exactement (rire). Tu me parles au niveau des styles ?
Nathalie Radio médecine douce : Oui c’est ça, est-ce que toi tu t’es fait plaisir, est-ce que tu te sens belle avec ces habits, les mêmes que tu aurais pu acheté, avec des coupes on va dire très modernes ? C’est vrai que dans les friperies, les vêtements il faut surtout les réinventer, en fait.
Pin-up Bio : Alors il y a ça. Moi, forcément, je suis conseillère en image donc je connais les coupes qui me vont bien etc. Donc je réinvente, je n’ai pas un seul vêtement que je n’ai pas fait retoucher, je fais retoucher systématiquement tous mes vêtements.
Nathalie Radio médecine douce : OK, tu les mets à ta taille de déesse :-)
Pin-up Bio : Exactement :-) à ma morphologie de déesse. Ça relance aussi le petit commerce des artisans et des couturières. Je trouve qu’elles devraient être beaucoup plus valorisées. Les couturières font un métier merveilleux. Et moi, j’aime bien dire que je m’habille sur-mesure.
Nathalie Radio médecine douce : Tu te la racontes en fait :-)
Pin-up Bio : Complètement :-). Mais parce qu’il faut inciter les gens. Leur dire " Vous prenez une pièce comme ça de friperie, vous recoupez un peu, vous modernisez, vous mettez à votre morphologie, et en moins de deux vous avez quelques chose qui va vous coûtez rien du tout, qui est éthique ". Non seulement c’est du recyclage, et en plus ça va vous allez de façon impeccable, c’est du sur-mesure, foncez, achetez éthique. Et le point surtout que je voulais souligner pour ne pas être dans ce gaspillage outre le fait de changer sa fréquence et les magasins, c’est-à-dire les endroits où vous allez achetez, c’est de bien connaître sa morphologie, pour ne pas faire de gaspillage. La plupart des vêtements qu’on ne porte pas dans sa garde-robe, c’est parce qu’ils ne nous vont pas. On le sait très bien et on les achète en se disant tiens je vais mincir, où tiens peut-être que ça passera, et au final c’est pas la taille, ça ne va pas et ça dort dans la penderie. Forcément, je connais très bien, moi je porte 100 % de mes vêtements. À chaque fois que je mets un vêtement, c’est le soulagement de me dire " waouh il me va impeccablement bien ".
Nathalie Radio médecine douce : :-)
Pin-up Bio : Et c’est vrai ! Dans une démarche de consommation responsable, comme lorsqu’on se tourne vers la médecine naturelle, vers l’alimentation bio, d’abord je m’informe, je me renseigne, c’est le savoir. Le savoir, c’est le pouvoir. Vous ne pouvez pas consommer de la mode éthique si vous ne vous connaissez pas vous-même. Parce que du coup, vous allez être encore une fois dans cette démarche de gaspillage. Quelle est votre morphologie ? Quelles sont les coupes qui vous vont ? Quelles sont les couleurs qui vous mettent en valeur ? Quelles sont les matières ? Moi j’ai des matières que je ne peux pas porter en bas, je le sais. Parce que ça ne va pas avec ma morphologie de déesse.
Nathalie Radio médecine douce : Comme quoi ?
Pin-up Bio : Alors moi, c’est plutôt des matières épaisses. Voilà, je le sais, donc je joue avec les illusions d’optique dont je parle souvent sur mon blog.
Nathalie Radio médecine douce : Le style velours côtelés c’est pas pour toi ?
Pin-up Bio : Exactement, les jupes plissées, tous ce qui est matière épaisse, les matières plissées, les drapées etc… ça va créer du volume. Alors il y a des femmes qui aiment bien avoir du volume. Là, je parle par exemple de celles qui veulent avoir du volume au niveau de la poitrine. Plutôt que de se mettre un wonderbra, il y a beaucoup d’autres astuces qui sont d’ailleurs beaucoup plus efficaces comme de jouer justement avec ces matières épaisses, les superpositions, les drapées, les plissées, il y a énormément de choses à savoir. À l’inverse, si on veut affiner on va aller vers tout ce qui est matières fines, peu épaisses, tissus fluides. Il y a plein de choses à faire pour être dans cette démarche de consommation éthique. D’autant que cette surconsommation de vêtements est faite dans des conditions horribles. J’ai regardé il n’y a pas longtemps un reportage, je crois que c’était un Envoyé Spécial. Il y avait une cambodgienne qui disait : “ Je m’évanouis à mon poste de travaille tellement la cadence est élevée ”. Nathalie, est-ce que t’es déjà évanouie à la radio parce que tu n’en pouvais plus d’avoir enregistré 100 émissions d’un coup, et que tu n’avais pas eu le temps de boire et de dormir ?
Nathalie Radio médecine douce : Évidemment que non !
Pin-up Bio : Il faut y penser. J’aimerais que les femmes qui portent des vêtements non éthiques se disent peut-être là c’est une femme qui s’est évanouie. Il y en a qui vomissent tellement les conditions sont insupportables.
Nathalie radio médecine douce : Alors il y a un côté peut-être un petit peu culpabilisant quand tu te dis ça et en même temps, qui pousse à la prise de conscience, c’est vrai.
Pin-up Bio : C’est vrai que j’aime pas culpabiliser, j’aime bien être dans le positif mais au bout d’ un moment, il faut faire le constat et dire les choses clairement. Il faut le dire. Une fois qu’on le sait et bien allez-y, consommez de façon éthique. Là, je vous ai démontré par A+B que c’était pas plus cher, que c’était fun, c’était tendance. Moi j’arrête pas de montrer sur mon blog des vêtements de la marque Ekyog mais il y a beaucoup d’autres marques éthiques qui sont très belles.
Nathalie Radio médecine douce : Justement, quelles marques de modes éthiques pourrais-tu nous conseiller ?
Pin-up Bio : Moi mes 3 préférées, c’est Ekyog, People Tree et Komodo. People tree et Komodo sont des marques anglaises.
Nathalie Radio médecine douce : Tu peux commander en ligne sur leur site ?
Pin-up Bio : Oui. Et elles ont le style glamour que j’aime, forcément :-)
Nathalie Radio médecine douce : Le style Pin-up en fait !
Pin-up Bio : Oui sexy et très féminin que j’aime particulièrement.
Nathalie Radio médecine douce : Surtout très glamour en fait, le mot sexy est un peu galvaudé, mais le mot glamour te va très bien.
Pin-up Bio : Comme tu veux :-). Mais sinon il y a d’autres marques.
Nathalie Radio médecine douce : En tous cas, je pense que sans passer peut-être à du 100 % mode éthique, il y a déjà une prise de conscience qui peut se faire et on peut se dire la prochaine fois pourquoi pas se diriger vers des marques comme tu viens de nous citer ou d’autres.
Pin-up Bio : Oui, parce que là on parle de marques de mode éthique mais comme tu le disais très bien, le fait de consommer friperie, brocante etc... est éthique en soit.
Nathalie Radio médecine douce : Alors oui et c’est vrai qu’en plus, c’est très agréable. Moi je suis plutôt dans cette mouvance-là, je m’achète des vêtements de marques non éthiques mais par contre j’adore flâner dans les friperies, et je porte beaucoup de fringues de friperies, des chaussures, des sacs... Ce que je disais en rigolant, c’est que mes sacs ne valent pas plus de 5€ en temps normal et c’est du très beau cuir un peu vieilli comme j’aime. Et puis c’est très agréable de passer ton dimanche après-midi à flâner dans les friperies.
Pin-up Bio : Ça fait plaisir aussi au portefeuille.
Nathalie Radio médecine douce : Complètement.
Pin-up Bio : Moi-même j’ai un très beau sac qui est neuf. Tu disais tout à l’heure dans les friperies “ ah oui mais ce sont de vieilles choses ” mais pas du tout. Il y a énormément de femmes qui font des erreurs d’achats et qui passent du magasin directement à la revente au dépôt vente. Et moi, c’est ce qui s’est passé. Les gérants du dépôt vente près de chez moi où je suis tout le temps me disent : “ On a des femmes qui n’arrêtent pas d’acheter de très belles marques et soit ça ne leur va pas, soit elles n’en ont pas l’utilité ”. Donc elles sont dans le gaspillage mais nous ça nous sert. Là, j’ai un très beau sac neuf à 90€ au lieu de 300€. Ce qui est très bien aussi dans les friperies et les brocantes, c’est qu’on y retrouve des vieux vêtements et vieux sacs qui sont d’une qualité, mais c’est increvable ! !
Nathalie Radio médecine douce : Oui oui ça c’est vrai !
Pin-up Bio : Moi, j’aime beaucoup les bijoux fantaisies. Avant, je consommais dans les petites boutiques genre Claire’s Six etc… Les boucles d’oreilles que j’utilisais une fois au bout de 3 mois elles se cassaient en 2. Là, j’ai trouvé des bijoux Christian Dior, Chanel pour presque rien 20-30€, et ils datent des années 60. On a dépassé 2010, les bijoux sont neufs, le clip de la boucle d’oreille est impeccable, il ne bredouille pas. Voilà c’est aussi de la qualité. Tout ce qui est durable a un impact sur notre budget, puisqu’on parle de budget aujourd’hui, et notre portefeuille est content.
Nathalie Radio médecine douce : Alors justement, on va conclure cette émission. On propose une 2ème partie, où là, tu nous parleras du budget concernant le côté alimentaire. Parce qu’il y a la grande idée reçue que lorsqu’ on commence à consommer bio, ça nous coûte beaucoup plus cher. Et tu vas nous démontrer que non.
Pin-up Bio : Alors aujourd’hui, on tordait le cou à la mode éthique qui est chère et vous l’avez compris elle ne l’est pas. La prochaine fois, c’est l’alimentation bio, la cosmétique et les soins bios.
Nathalie Radio médecine douce : Alors on te retrouve sur ton site internet PinupBio.com.
Pin-up Bio : Oui avec plaisir :-)
Nathalie Radio médecine douce : On peut chaque semaine lire et suivre ton actualité sur ton site.
Pin-up Bio : Si vous voulez me suivre plus quotidiennement sur ma page Facebook où je partage notamment des idées de tenues de mode éthique.
Nathalie Radio médecine douce : Alors on tape Pin-up Bio ?
Pin-up Bio : Oui, tout simplement.
Nathalie Radio médecine douce : Et on like la page. Super, à très bientôt.
Pin-up Bio : Au revoir Nathalie.
Nathalie Radio médecine douce : Merci pour tout.

shadow-ornament

Vous embellissez la planète par votre présence et vos actions… alors BRAVO !
Abonnement au club privé Pin-up Bio ci-dessous :-)


24 Comments

  1. Mylène dit :

    Bonsoir Pin-up Bio ! 😀

    Merci beaucoup pour cet article, avec ma silhouette peu commune j’ai beaucoup de mal à trouver des vêtements qui me vont et je fais de plus en plus appel à une couturière pour retoucher tout ça selon ma morpho.
    Ton article m’a donné envie d’aller farfouiller en friperie et de faire un tri dans ma garde-robe et surtout de voir comment me réapproprier mes anciens vêtements.

    (J’ai d’ailleurs transformé une robe toute simple qui m’avait coûté 7€ en une pièce unique, avec de la dentelle au niveau du colle et du bas, je l’adore lol !)

    Bisous <3

    • Pin-up Bio dit :

      Bonsoir ma belle, sur-mesure et en plus pièce unique… j’ai envie de te dire un grand BRA-VO !!!!!
      Bisous 😉

  2. Anne dit :

    Tu sais que je t’aime toi ? oui, tu le sais 😉
    en particulier quand tu as commencé à parler de mode éthique… J’adore tout ce que tu dis, car moi aussi ce sont mes arguments, ça me touche que tu sois concernée, comme moi, par la mode éthique, par tout ce qui est écolo, éthique… Et j’adore t’écouter parler…
    Oui, je suis retournée chez Ekyog, pour la rentrée de septembre, enfin un peu après, puisque je n’étais pas chez moi en septembre… J’ai pris qq pièces, évidemment on ne peut pas tout s’offrir, donc on choisit ce dont on a vraiment besoin: moi c’était 2 pulls, un jean, et le perfecto (bleu, dans mon cas…, bien que j’aurais aimé qu’il y ait d’autres vestes… Elles ne sont pas encore arrivées en boutique….). J’achète aussi bio d’occasion, et avec les amies écolo on peut s’échanger des vêtements, ça ne coûte rien donc… Je fais comme ça car sinon je n’aurais pas le budget, et puis je vais en boutique quand il y a une promo, et il y en a régulièrement…
    à ++

    Anne

    • Pin-up Bio dit :

      Rroooo merci ma belle, heureuse qu’internet puisse permettre de connecter des personnes comme nous (^-^) !!! Bravo pour ce précieux témoignage et ce bel exemple que tu donnes d’une Pin-up Bio en action !!!

  3. Patricia dit :

    Super l’émission de radio ! Ça m’a donné envie de pousser la porte d’une friperie !
    Vivement la prochaine émission sur la nourriture bio !
    J’en profite pour te dire que j’adore ton blog !
    Bises

    • Pin-up Bio dit :

      Merci pour le compliment ça fait vraiment plaisir et merci aussi pour ta fidélité. Prochaine minute Pin-up Bio le mois prochain 😉 Bises !!

  4. Edwige dit :

    Bonjour Pin-up Bio,

    Merci pour ce beau podcast très interessant.

    L’année passée, suite à ton article sur les marques éthiques, et comme j’avais besoin d’un nouveau manteau d’hiver, je m’en étais offert un sur une boutique qui vend du Komodo. Je l’aime beaucoup et il est superbe (même si un poil large) et j’aimerai pour cet hiver me racheter une ou 2 pièces via Komodo ou Ekyog. Est ce que tu pourrais me dire si en prenant ma taille classique, ça peut être bon? Ou bien ca taille plus petit, plus grand.

    Merci d’avance et continue ton blog tel qu’il est il est parfait.

    Edwige

    • Pin-up Bio dit :

      Merci ma belle tu es super (^-^) !!! Pour ces marques je ne peux pas trop te dire, Ekyog taillait grand mais moins maintenant et je n’ai pas encore commandé chez Komodo… faut essayer 😉

  5. Florentine dit :

    Bonjour Pin-up Bio 🙂
    Tout d’abord un grand bravo pour ton blog ainsi que pour ce podcast sur la mode éthique! Je prends plaisir à lire tes articles très documentés et pleins de bons conseils pour se sentir belle. J’essaie déjà d’utiliser au maximum tout ce que j’ai dans ma garde-robe (pas très éthique 🙁 ) pour éviter de racheter des choses inutiles, et de privilégier des pièces qui me plaisent vraiment pour être sure de les porter!
    Je connaissais très peu les marques éthiques, grâce à toi je suis allée faire un tour sur leur différents sites et j’ai vu de très jolies choses 😀 Pour l’instant j’ai un budget très serré, mais le prochain achat sera éthique 😉

    • Pin-up Bio dit :

      Yeaaaah ça c’est une héroïne de l’ombre !!! Avoir une gestion responsable de sa garde-robe c’est la première chose pour être éthique (^-^) Bravo !

  6. Karoh dit :

    Bonsoir Pin-up Bio,
    J’aime beaucoup tes articles sur la mode éthique. 🙂 J’aimerais pouvoir à long terme acheter quelques vêtements éthiques. Pour le moment je me contente d’acheter mes vêtements en friperie et en vide-greniers, je m’y suis mise cette année. Les vêtements de friperie d’ailleurs c’est souvent l’occasion d’avoir des pièces uniques, qu’on va difficilement retrouver chez d’autres personnes. 🙂 Et puis on est tellement content quand on trouve une belle pièce pour pas cher et qu’en plus c’est du recyclage !
    Mais j’ai un petit problème : il n’y a pas souvent de cabine d’essayage en friperies. Pour les hauts cela ne me pose pas de problème (j’enfile le haut par dessus celui que je portais en venant) mais je ne sais pas comment faire pour les pantalons et les jupes. Est-ce que tu aurais une solution ?

    Passe une bonne semaine. 🙂

    • Pin-up Bio dit :

      Coucou ma belle très bonne question (^-^) le mieux c’est de mettre une jupe pour pouvoir glisser la nouvelle jupe ou pantalon en dessous. Le « must » c’est si elle est boutonnée devant car tu n’as plus qu’à la déboutonner une fois le nouveau vêtement mis par en dessous 😉 Bonne semaine à toi aussi !!

  7. Yiyou dit :

    Coucou Pin-up Bio,
    Bravo pour cette émission. Tu expliques très bien la démarche du mieux consommer 🙂
    Déjà fan d’Ekyog, je ne connaissais pas la marque People Tree et je suis ravie de la découvrir!
    Bises
    http://yiyoufrommars.blogspot.com

  8. Yiyou dit :

    Au fait, j’y pense maintenant car je tombe sur leur eux dans ma boîte mail, il y a aussi American Apparel qui propose certains articles en coton bio et surtout qui fabrique en Californie en rétribuant ses employés de façon équitable. J’aime bien aussi les marques Post Diem et Tudobom, tu connais ?
    Et je te mets le lien vers mon post qui parle du même sujet 😉
    http://yiyoufrommars.blogspot.fr/search?updated-max=2014-10-03T08:00:00%2B02:00&max-results=2
    Re-bises 😉

    • Pin-up Bio dit :

      Cool merci pour l’info je ne connaissais pas Post Diem ça a l’air super !!!… et tu es très pin-up j’adooore !!! Bises 🙂

  9. Cyrielle dit :

    Bravo pour cette belle émission ! Tu as une voix agréable à écouter et tes idées ouvrent des bonnes pistes de reflexion, merci !!

  10. Sarah dit :

    Coucou Pin-up Bio! Merci pour cette émission qui donne beaucoup de bonnes idées !
    J’ai récemment trié mon placard et là, en effet j’étais loin de tout porter :s
    Et puis une amie a fait pareil et du coup on s’est échangé plein de belles choses. Un petit tour chez mon couturier préféré et là ça donne deux filles heureuses pour à peine quelques euros de retouches 🙂
    Bises

  11. Sarah dit :

    ça y est Pin-up Bio!! j’ai enfin fait mon premier achat dans la boutique Ekyog ET en plus, c’était les soldes!!!! je me suis trouvée une superbe veste bleue aux fermetures dorées, que j’avais déjà repéré sur le site : Magnifique. Et tellement agréable à porter: le genre classe mais toute douce comme un pyjama :)Au passage j’ai vu ta superbe robe 😉
    D’habitude je me rends dans les friperies ou les dépots-ventes mais là c’est une révélation cette boutique. Merci pour ton partage, continue ainsi. J’adore venir sur ton blog qui est une réelle source d’inspiration 🙂

  12. Chacha dit :

    Bonjour Pin-up Bio ! Je découvre seulement ton article aujourd’hui! J’ai découvert il y a peu de temps la marque Juste la révolution textile, une jeune et nouvelle marque française écolo, tu connais? voici leur site http://www.larevolutiontextile.fr/un-autre-mode-de-production-une-autre-mode/

  13. Harmonie dit :

    Moi mon éthique de tous les jours c’est de donner mes vêtements à la Croix Rouge comme ça les pièces que j’ai dans mon placard sont des pièces que je porte tout le temps. J’adorerais pouvoir m’acheter des vêtements de chez EKYOG ou autre mais quand on est étudiante c’est plus compliqué de s’acheter un seul pull à 95€ ( le prix le plus bas que je viens de voir pour les pulls sur le site d’Ekyog – hors éventuelles promo ) qu’une panoplie bottes + jean + pull pour le même prix. Mais ça donne à réfléchir, ne serait-ce que pour le gaspillage, ce que tout le monde fait malheureusement.

  14. Mary dit :

    Bonjour 🙂
    Cet article m’a confortée dans ma démarche actuelle : trier, donner, aller dans les friperies, ne pas gaspiller, réfléchir etc.

    Par contre j’ai une question sur tout ce qui est retouche couture etc pour les vêtements. as-tu des adresses ou conseils à recommander aux personnes qui comme moi ne savent pas coudre et ne savent pas à qui s’adresser pour une retouche (certaines petites choses je peux le faire moi-même mais vu mes deux mains gauches c’est pas le cas pour tout ^^ )

    Et pourrais-tu me donner une idée du prix que cela coûte pour faire des petites retouches ?

    Merci d’avance et bravo à toi 🙂
    Mary

  15. Jade dit :

    Je suis convaincue que les habits ethiques ne sont pas plus cher au final , mais étant adolescente je grandis très vite, je change d’habits très souvent alors acheter un jean à 100€ que je ne mettrai que quelques mois là ça ne va pas aller..
    Mais je me dis que si , dès mes 15ans je m’intéresse aux soins bio, a l’alimentation bio, a la mode éthique je pense que je me souviendrais de ce que j’ai pu apprendre pour consommer mieux quand je serai adulte et indépendante 🙂

La discussion est terminée, à bientôt !