Adieu huile de coco, je t’aimais bien mais…

Bonjour les Beautés, aujourd’hui un sujet dont je voulais vous parler depuis très longtemps… comme beaucoup d’autres vu que j’ai 117 articles en brouillon sur mon blog à l’heure où je vous parle :-p J’ai dit adieu à l’huile de coco ! Ho ça y est elle va encore nous sortir un nouveau produit miracle encore « mieux » ! Ça va bien ces blogueuses qui nous sortent un nouveau produit tous les mois… si ça c’est pas pousser à la surconsommation hein ! L’huile de coco est en fait une très bonne huile, un peu comédogène pour le visage si vous êtes sujettes aux points noirs, mais à part ça c’est une merveille de Maman Nature… mais pas pour moi… parce que je suis française (de métropole) et que par conséquence l’huile de coco qui nous vient d’Asie, des îles du Pacifique, d’Afrique et d’Amérique centrale doit faire beaucoup trop de chemin pour arriver jusque dans mon assiette ou sur ma peau.

Depuis longtemps cela m’embêtait d’avoir une réflexion locale pour ma nourriture mais pas pour mes soins de beauté, et puis cet été j’ai vraiment eu un déclic. Je vous avais partagé une somptueuse image d’abricot frais, bio et juteux sur mon instagram et facebook pour essayer avec mes petits moyens de contrer les pubs tv montrant des barres chocolatées toxiques pour le corps et pleines d’huile de palme responsables de déforestation et de la décimation des populations comme  celle des orangs-outans. Soudain… un nouveau commentaire, je le lis, c’est une amie qui habite en Martinique et qui me dit qu’elle est en train de baver devant ma photo car elle n’en a pas chez elle… mais qu’elle va se venger sur les mangues de son jardin ! ! Sur le coup, je me dis : oh la chance des mangues dans son jardin… et en même temps je me dis : ah c’est vrai la pauvre elle n’a pas les abricots, les pêches ou encore les fraises ! Au final, bah comme d’hab Maman Nature fait des merveilles partout, à nous d’apprécier ce que l’on a :-)

Tous ces fruits, légumes, noix etc importés par avion ou par ces énormes bateaux cargo, c’est un prix énorme à payer pour la planète et sa biodiversité, car il n’y a pas que la pollution générée, il y a aussi le fait que des espèces sont transportées d’un continent à l’autre et peuvent décimer les espèces locales. Exemple concret du crabe vert, qui s’était caché en creusant des galeries dans les coques des bateaux au 19e s. depuis l’Europe vers les USA. Bilan, un siècle plus tard, le temps qu’il prolifère, on le tient en partie responsable de l’anéantissement de la mye (animal > mollusque) là-bas.

Ainsi je ne consomme plus d’aliments provenant en dehors de France métropolitaine, même si j’avoue je fais quelques rares exceptions (une fois tous les 3 mois peut-être) pour des avocats et bananes venant d’Espagne car c’est pas méga loin, mais j’ai dit au revoir à la noix de cajou. Génial on n’a plus droit à rien, vive la déprime grrr ! ! !

★ C’est en faisant de la place, qu’on peut de nouveau remplir !

Cette phrase est vraie pour ses placards de cuisine, de salle de bain… et aussi ses ami.e.s haha ;-p Quand j’ai arrêté le gluten, je me suis dit, ah mon dieu, mais qu’est-ce que je vais manger ! ! ! ! ! Au final, après un moment de flottement je m’aperçois que je mange beaucoup plus de variétés différentes de céréales et pseudo-céréales qu’avant. Je mange par exemple du quinoa produit en anjou ou du sarrasin… bon bah là pas de souci (pour info c’est le blé noir, qui n’est d’ailleurs pas du blé, ni même une céréale donc zéro gluten). De même j’ai déjà commencé à découvrir plein de fruits et légumes anciens. Et pourquoi pas pousser plus loin, pourquoi prendre du chocolat quand on peut prendre de la délicieuse pâte à tartiner noisette #vivelelocal :-) Pas besoin d’aller chercher ailleurs, tout ce dont tu as besoin est là où tu te trouves :-)

Alors du coup, comme je vous le disais dans le titre, exit l’huile de coco, mais aussi d’argan, de jojoba, le beurre de cacao ou de karité…, vive l’huile (pour faire simple on va dire « huile » pour toutes) de millepertuis, de cameline, de lys, de carotte, de bourrache, de noyaux d’abricot (orgasmique pour mon nez), de chanvre, de pépins de raisin… !

Conclusion les Beautés, choisissez bien vos soins avec les merveilles de la Nature qui sont dans votre pays, vous réduisez ainsi énormément votre empreinte carbone et préservez la planète pour vos enfants ! ! !

shadow-ornament


Tu habites où et c'est quoi tes merveilles locales pour tes soins ?
Prendre soin de soi avec bienveillance envers son corps et la planète c'est possible ! #greengirlpower
💋🍉Pin-up Bio


48 Comments »

  1. Khadija dit :

    Coucou,
    Merci encore pour ce nouvel article. A chaque fois que je te lis, tu m’inspires encore plus dans ma démarche écolo.J’ai fini mon dernier pot d’huile de coco et je n’en racheterai plus grace à toi.
    Merci pour ton inspiration constante.

  2. Effectivement c’est une excellente réflexion.

    Cependant, je trouve qu’en cosmétique c’est beaucoup plus dur qu’en alimentation. A moins que l’on n’utilise que des produits bruts.

    Mais…

    Malheureusement, ce n’est pas si simple.

    Car parfois les graines sont cultivés en France , puis transportées à l’autre bout du monde pour être pressées – pas forcément dans mes bonnes conditions – puis redistribuées partout dans le monde…

    • Pin-up Bio dit :

      Oui la traçabilité pour l’instant importe moins aux consommatrices mais comme pour l’alimentation nous pouvons faire changer cela et puis heureusement il y a des marques qui font tout de A à Z ici. Si ce n’est pas marqué il ne faut pas hésiter à demander, cela fera pression 😉

  3. Marie dit :

    Merci pour cet article qui nous fait nous taper la main sur le front du type « ha mince alors, quelle gourde! j »y avais pas pensé !!! »
    Bon je me console en me disant que j’avais déjà remplacé le beurre de Karité et de coco par un mélange économique cire d’abeille (chez l’apiculteur) et huile d’olive (chez belle-maman!) ultra hydratant (environs 10 à 15 g de cire pour 100mL d’huile, à chauffer au bain-marie).

  4. Maude dit :

    Je suis aussi une adepte de l’huile de coco, en beauté comme en cuisine… et là, ça me fait réfléchir ! C’est vrai qu’on ne se rend pas compte de la chance qu’on a avec la diversité de la flore en France. Un abricot gorgé de soleil, c’est tellement divin ! En plus, une belle liste d’alternatives, merci !

  5. Davoine Julie dit :

    Hello !

    Merci pour cet article ! Du coup Où achètes tu tes huiles françaises ?

    Autre question : par quoi remplace tu les noix de cajou et autre noix du Brésil ? Effectivement je veux bien arrêter mais j’aimerais une alternative car j’en consomme beaucoup…

    Merci beaucoup pour tout tes conseils !

    Julie

    • Pin-up Bio dit :

      Bonsoir ma belle, j’aime bien les huiles artisanales de petits producteurs quand je vais dans des lieux écologiques comme des éco hameaux, sinon je m’en trouve à biocoop ou naturalia tout simplement. Le must ce sont celles avec le label Nature et progrès 😉 Nous aussi nous avons des noix, noisettes, amandes, graines de courge, de tournesol etc avec beaucoup de bienfaits !

  6. Agnès dit :

    Merci pour cet article …et tous les autres. Grâce à toi, j’opère un véritable changement dans mes produits de cosmétiques. Ainsi, je suis passée à la colo bio et mes cheveux me disent merci. Ton blog et ta philosophie sont exactement ce que je recherchais : le glamour et le bio-éthique sont parfaitement compatibles.
    Ton blog est à ton image : lumineux, joyeux, optimiste et ravissant.
    Gratitude.

  7. Adeline dit :

    Coucou Pinup Bio,
    Merci beaucoup pour cet article qui tombe vraiment à pic, car je me suis posée beaucoup de questions sur ma consommation ethique, durable, locale ect..Notamment sur ma routine beauté, et là le bilan est pas glorieux, je m’en veux, mais je vais me rattraper! Je vais tout faire ce qu’il faut pour consommer locale pour l’alimentation, pour les produits beauté aussi. Pour ce qui est des vêtements et ce genre de choses, je vais essayer de voir si je peux acheter d’occasion, ou en friperie pourquoi, mais bien évidemment; si j’en ai besoin. Par contre, pour l’huile végétale pour le visage je ne sais pas ce que je peux choisir qui est vraiment locale, pour une peau sensible, allergique, mixte ?(huile olive de France ? ) Du coup tu ne consommes plus d’aloé véra aussi ?
    Merci pour tout ce que tu fais. Passe une belle journée
    ensoleillée.

    • Pin-up Bio dit :

      Bonsoir ma belle, bravo pour ces belles intentions et tout ce que tu fais déjà 🙂 Tu peux essayer l’huile de pépin de raisin, d’amande douce, d’abricot, de cameline, de chanvre. Elles sont peu voire pas comédogènes. Pour l’aloe tu en as qui vient d’espagne, tu peux même en faire pousser sur ton balcon, perso j’en utilise rarement 😉

      • Adeline dit :

        Coucou Magnifique Pin-up Bio,
        Merci pour ta réponse.
        Je suis allergique au raisin cru, abricot cru et amande sous toutes ses formes. Par contre, je peux consommer les fruits cuits, mais pour l’huile je ne sais pas trop quel est le procédé pour les fabricant qui font ces huiles ? (cuits, ou extraits à froid, donc allergène toujours présent ? )La cameline, je n’ai jamais testé, ni le chanvre, je serai tellement contente de pouvoir les utiliser. Et même pour les cheveux on peut les utiliser pour que cela fasse tout en un ?
        Merci pour tout!

  8. Nathalie dit :

    Un grand merci!….Enfin une réflexion sensée sur nos modes de vie et de consommation.
    Oui c’est difficile de changer d’habitudes, surtout quand on a des enfants influencés par d’autres modes de vie.
    ….Mais on le fait pour eux, pour qu’ils puissent continuer de vivre sur une si jolie planète.
    Alors merci pour ton blog, tes articles et tes réflexions qui, elles…essaiment partout !

  9. Marine dit :

    Un grand merci ! Enfin un article anti huile de coco ! Je n’en utilise pas parce qu’elle n’est pas locale, mais surtout parce que j’y suis allergique et je ne sais jamais par quoi la remplacer dans toutes les recettes qui traînent sur le net.
    Merci aussi pour ton blog, qui est une vraie source d’inspiration depuis plusieurs années déjà 🙂

  10. Laurence dit :

    Bonjour Belle Pin-up Bio,
    Je souhaitais te féliciter sur ton beau parcours. Consommer local est la meilleure façon de protéger la planète.
    Je voulais ajouter une précaution à prendre concernant l’huile de millepertuis qui n’est pas vraiment une huile végétale. En fait, ce sont les feuilles de millepertuis qui sont macérées dans l’huile d’olive. Il faut savoir que c’est un macérat huileux PHOTOSENSIBILISANT, donc attention à utiliser le soir ou 6h avant toute exposition solaire. De même, il est à proscrire chez les femmes enceintes et les jeunes enfants. Enfin, il ne s’utilise qu’en externe. En dehors de cela, il a effectivement des propriétés apaisantes pour les peaux délicates et fragile, calmant et apaisant, bref un concentré de bonnes choses. Continue ainsi ! Très belle journée.

  11. Fanny dit :

    Bonjour.
    Merci pour cet article qui fait réfléchir, comme toujours.
    Depuis quelques temps, j’essaie de concilier alimentation locale/végétarienne/ bio/ Zéro déchet (oui, il faut une sacrée logistique pour planifier les menus et faire les courses).
    Mais pour les cosmétiques, je ne m’étais, bizarrement, pas posé la question, et pourtant, je suis dans une démarche fait maison et minimaliste depuis des années. Mais pas local, pas du tout local même : huile de coco, poudre ayurvédique et compagnie.
    Ce qui m’a incité à réfléchir, c’est un article de One Voice sur le sort des singes cueilleurs sur les exploitations.
    Voici le lien :
    https://one-voice.fr/fr/newsletters/le-secret-derriere-l-huile-de-coco.html
    Du coup, pour moi, exit l’huile de coco, aussitôt que j’aurais terminé mon stock, un geste pour le petit colibri.
    Très belle journée

  12. Aurore Z dit :

    Merci pour cette belle réflexion, ça me pousse aussi à vouloir ôter l’huile de coco de ma consommation! Alors on parle alimentation, beauté, … Mais j’ai un usage autre de l’huile de coco (qui je crois, me vient de ton blog..? Ou de celui de Sirène bio peut être…) qui est le lubrifiant naturel! Une alternative à cela?
    Merci d’avance, une belle soirée à toi!

    • Pin-up Bio dit :

      Merci à toi ma belle en effet je me souviens de cet article de sirène bio. Maman Nature nous a fait un corps parfait pour tout ce que nous avons à faire, et nous fabriquons nous-mêmes notre propre lubrifiant. S’il n’y en a pas c’est que soit on n’a pas envie ou que ce n’est pas la bonne personne ou alors qu’on a des soucis de santé peut-être lié à la prise de pilule ou autres médocs. À ce sujet regard cet article http://www.pinupbio.com/enfin-une-contraception-efficace-et-non-dangereuse-pour-les-femmes-et-les-hommes-la-symptothermie/ 😉

      • Awenyel dit :

        Bonjour, merci à toi pour cet article j’étais justement en réflexion sur la question !
        Concernant le lubrifiant, je n’ai aucun souci de ce côté mais j’aime bien en utiliser, et du coup je prend tout simplement une huile végétale, en général d’amande douce ^^

  13. Marion dit :

    Bonjour !
    J’avais justement la même réflexion !
    Personnellement, je vis en Lot-et-Garonne (47), le fameux pays du pruneau ! Et dans le noyau de nos prunes se cache l’amandon de prune dont on tire une huile à la délicieuse odeur gourmande d’amende !

    en bio :
    http://www.perles-gascogne.com/Produits/huile-de-pruneau-bio
    avec des recettes beauté (contenant parfois des produits exotiques ! vous ferez le tri)
    http://www.perles-gascogne.com/soins-beaute-maison

    ou en agriculture conventionnelle : http://www.koki-laboutique.com/specialites-de-nos-producteurs/14-huile-vierge-d-amandon-de-pruneau-25cl.html

  14. Caroline dit :

    Et justement, le beurre de karité, par quoi tu le remplace? Très belle réflexion en tout cas 🙂 C’est vrai qu’on pense beaucoup à l’huile de palme mais pas au reste.

    • Pin-up Bio dit :

      Merci ma belle, apparemment tu recherches à nourrir de façon intense, le choix du produit n’est qu’une part de la réponse, car l’alimentation et le type d’application (en masque par exemple) est très important, voire plus 😉 Si tu veux rester dans les beurres, il y a le beurre d’amande ou d’olive 🙂

      • Caroline dit :

        Beurre d’olive oui ça m’a l’air pas mal ça. 🙂 Merci de ta réponse, je suis en panne de beurre en ce moment et avec le froid c’est la cata sur certaines zones.
        Oui malgré un petit excès de sébum su la zone médiane du visage mon corps est sécheresse et j’ai tendance à oublier de boire donc déshydratation aussi je pense, sinon je mange plutôt équilibré, j’essaye de varier mes aliments.
        Les huiles je vais les changer en les renouvelant, je suis encore en train d’épuiser mon « stock » il me reste du monoi et du nigelle.
        Au passage, ton blog est vraiment génial, je te suis depuis le défis cheveux je crois. 🙂

  15. caroline dit :

    Bonjour
    Très belle réflexion ! Effectivement on pense en premier lieu à nos assiettes mais il y a encore du boulot : dans tous nos placards on peut se débarrasser de PLEIN de chose.
    De mon coté, j’ai cessé les produits « chimiques » (concernant les crèmes, maquillage…) depuis ma grossesse.
    Ton article tombe à pic car ça fait deux semaines que je dois racheter de l huile de coco car je n’en ai plus mais avec une telle réflexion, je vais revoir ma copie!
    Du coup, par quelle huile me conseille tu de la remplacer pour faire mes déo maison ???
    Bien à toi

  16. Porcelaine dit :

    Oh merci pour ces références ! J’ai commencé le même processus de réflexion.
    Je fais attention à consommer local pour mon assiette, et je voulais entamer cette démarche pour mes soins (et l’huile de palme que ce soit dans l’assiette ou dans le savon, on est d’accord c’est vraiment pas chouette).
    Alors je ne sais pas si je vais arriver à m’y tenir, mais si déjà j’arrive à diviser par 2 ou 3 ma consommation d’huiles provenant de loin, ça sera un petit départ. J’avoue que les huiles de coco et avocat sont tellement bien pour ma peau qui souffre d’eczéma, j’ai un peu peur de me lancer avec autre chose, mais il faut tenter 🙂

    • Pin-up Bio dit :

      Bravo ma belle ! On a une telle biodiversité en france, tu trouveras forcément ! Et la cause de l’eczéma n’est pas physique 😉

  17. marge dit :

    Bonjour!
    C’est bien vrai mais perso je trouve le sacrifice trop poussé…je ne vois pas comment on pourrait tenir sur la durée sans frustration surtout quand on voit que 99% des gens n’ont même pas entamé leur propre remise en question!
    Et puis, si on creuse vraiment, il y a tellement de choses qui polluent: voyager, avoir un chat ou un chien, surfer sur Internet…je sais que ce n’est pas une raison pour ne rien faire mais jusqu’où faut-il pousser ses efforts? j’ai déjà renoncé à la viande, à l’avion, à l’hors-saison, au jetable…et mes collègues continuent de jeter leurs canettes de coca même pas dans le bac de tri!!!

    • Pin-up Bio dit :

      Bonsoir ma belle, vas-y à ton rythme, en douceur et étape par étape car c’est comme cela que les résultats sont les plus profonds et durables, et n’oublie pas les nouveaux plaisirs que cela te permet de découvrir 🙂 Tu es une pionnière, donc ne te compare pas à la majorité et fais ton chemin 😉

  18. Natacha dit :

    Merci pour ton article et ton engagement ! 🙂
    J’ai une question…tu n’as pas évoqué un sujet qui concerne l’huile de coco et que je trouve terrible : l’exploitation bien triste des singes, forcés à récolter durant des heures les précieuses noix…
    http://veggieromandie.ch/ce-qui-peut-se-cacher-derriere-la-noix-de-coco-les-singes-cueilleurs-des-plantations/
    Peu de gens le savent et les animaux continuent de souffrir pour notre beauté…

  19. Melanie dit :

    Bonjour!
    Attention l’huile de millepertuis est une huile végétale (normalement) type olive, pépin raisins etc. dans laquelle on a fait macérer des fleurs de millepertuis! Aussi appelée huile de St-Jean, historiquement, il faut faire attention à l’utilisation car c’est un produit puissant qui photosensibilise la peau à la lumière du jour. Le millepertuis a aussi un effet sur les contraceptifs hormonaux. Alors prudence! 🙂

  20. Magda dit :

    Merci pour ton article !
    Je n’ai jamais acheté d’huile de coco pour cette raison mais je dois avouer que je comptais racheter du beurre de karité ne sachant pas par quoi le remplacer. Alors ton article tombe à pic ! Merci d’embellir notre planète et bonne continuation 🙂

  21. Claire dit :

    Merci pour cet article,

    Pour les mêmes raisons j’avais petit à petit abandonné l’huile de coco. Elle sert occasionnellement pour des recettes très précises.

    J’en ai repris un pot il n’y a pas longtemps pour ma fille de 18 mois qui l’adore. Je lui mets un peu d’huile de coco dans un pot et toutes les deux nous massons le dos du papa. Cette huile est pratique parce qu’elle reste un peu solide et ça évite de trop en renverser.

    Je ne vois pas trop par quoi je pourrais la remplacer pour le moment.

  22. lamissaurore dit :

    Coucou et merci pour ce très bel article qui nous responsabilise un peu plus et nous pousse à réfléchir à notre mode de vie.
    Personnellement j’ai découvert l’huile de noyaux de mirabelles qui a fait des merveilles sur mon visage (anti-fatigue+anti-rides+un super coup d’éclat!) et l’huile de chanvre pour le corps, elle est vraiment bien hydratante et j’aime bien son parfum d’herbe verte

  23. Christelle chartier dit :

    Bonjour
    Merci pour l article. Du coup l utilisant comme deo que je trouve tres efficace par quelle huile puis je la remplacer?
    Merci bonne journee

  24. Sandryon lela dit :

    Un bel article, merci!
    En ce qui me concerne, habitante de la réunion, consimmersion local, c’est justement utiliser l’huile de coco, d’avocat, manger des bananes et des mangues… Par contre, pas d’abricot ni de pommes
    Beaucoup de produits importés chez nous
    Donc, la démarche est la même : être vigilant sur la provenance des produits
    Merci!

  25. Soso dit :

    Super este blog, me encanto!!!

  26. Claire dit :

    Bonjour Pin-up Bio, l’huile de noix me sert dans la fabrication de mon déodorant et de mon dentifrice, j’en applique aussi sur mes cheveux et ma peau car elle protège un peu des uv , je suis jardinière , elle est parfaite pour moi.
    J’ai du mal à trouver des alternatives a cette huile…

  27. ceile dit :

    Bonjour pin up,
    Merci pour cet article, je suis aussi passé au Mae in France pour mecs soins.
    Par contre en soins des mains pour l’hiver j’ai pas trouvé d’alternative au beurre de Karité.
    Aurais tu une piste?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *