6 astuces pour bien t’entendre avec tes colocataires

Bonjour les Beautés, y’a un truc qui ne m’avait jamais tenté c’est la colocation ! Qu’est-ce qu’on est mieux toute seule chez soi peinarde sans personne pour nous embêter hein ;-) Oui mais à force de virer tout le monde pour avoir son espace… on se retrouve toute seule, un peu comme dans une cage dorée confortable mais vide et sans vie. Comme les autres nous manquent alors on les met dans des cages, des parcs minuscules ou des zoos encore plus minuscules pour aller les voir. Attends elle parle de quoi là, c’est quoi le sujet, la colocation ou les animaux ? Oui en fait qu’on le veuille ou non, personne n’est propriétaire… nous sommes tous colocataires sur cette belle planète, alors il serait bien d’enfin apprendre à vivre ensemble, et faire pour eux ce qu’on fait entre nous. Et on peut savoir le rapport avec la beauté ? Être belle c’est rayonner de joie, et comment être dans la joie dans un monde gris, triste et sans vie ? Ma peau irradie de bonheur quand je vois dans le ciel des oies sauvages passer, mes joues prennent une belle couleur pêche quand je marche dans la forêt en espérant croiser une biche, mes yeux pétillent de gratitude à la vue d’arbres centenaires… c’est aussi cette joie qui me rend heureuse et donc belle !

C’est drôle à quel point on fait aux autres être vivants ce qu’on n’oserait jamais moralement faire à l’un des nôtres. J’ai dit « moralement » parce qu’en pratique ça se fait aussi malheureusement. Donc aujourd’hui (oui je sais faut pas commencer une phrase par donc… j’ai des tics de langage :-p) 6 astuces pour bien t’entendre avec tes colocataires, comme ça on va pouvoir mettre en place des bonnes pratiques pour enrayer la 6e extinction de masse ! ! !

1 ★ Chacune sa chambre

Non, non, non tu n’as pas le droit de prendre les 3 chambres pour toi sinon où vont dormir tes colocataires ? Il faut un partage équitable pour que tout le monde se sente bien.
► Y a-t-il encore des espaces de vie pour la Nature sauvage ?

2 ★ Tout le monde doit avoir accès aux pièces communes

La cuisine et la salle-de-bain font partie des pièces essentielles pour vivre, tu ne dois pas empêcher tes colocataires d’y accéder. Laisse aussi propre après ton passage !
► Est-ce que des autoroutes, des barrages, des clôtures etc, permettent la libre-circulation pour accéder aux espaces essentiels ?

3 ★ Communiquer

La réussite dans toute relation c’est la communication, c’est-à-dire prendre du temps pour échanger avec l’autre et mieux comprendre son point de vue pour que la solution la plus harmonieuse soit trouvée.
► Qui représente leur voix dans chacune de nos décisions politiques et économiques ?

4 ★ Accepter la différence

Ce n’est pas parce que ta colocataire est ou fait les choses différemment de toi que c’est forcément nul ou inexistant.
► Un grognement n’est-ce pas tout simplement un « vas-y tu me saoules, dégage ! » ?

5 ★ Partager

Quand il reste deux biscuits dans le paquet, ne la joue pas perso et demande à ta coloc si elle en veut aussi ;-)
► Ce que la Nature crée ce n’est pas que pour toi.

6 ★ Laisse sortir tes colocataires

Oui tes coloc c’est peut-être tes super potes, mais elles ne peuvent pas rester parquées dans l’appartement à ta disposition pour parler ou jouer quand tu en as besoin. Elles doivent aussi faire leurs vies, avoir leurs amies, se créer leurs familles.
► Quelle vie est-ce d’être enfermé dans un appartement ?

Un de nos colocataires de planète a quelque chose à vous dire les Beautés : Merci pour tout ce que vous faites pour garder cette Terre habitable  ! #greengirlpower #Repost @oceana 📸 Vladimir Melnik

shadow-ornament

Like et partage vite pour que tes proches aussi prennent soin d'elles et de notre planète !
Prendre soin de soi et de la planète #greengirlpower

💋🍉 Pin-up Bio


11 Comments

  1. Fatiha dit :

    Bonsoir Pin up bio. Il est sympa cet article, une vision différente de la vie avec les habitants de « l’extérieur » ça peut être une autre façon d’apprendre la vie en communauté, de l’expliqué aux plus jeunes. 🙂

    • Pin-up Bio dit :

      Merci ma belle ! Oui je pense que parler de colocataires c’est une façon ludique et accessible pour les plus petits… et les plus grands 😉

  2. Lila dit :

    Bonjour Pin up bio. Merci pour ce nouvel article. C’est super ce que tu fais !

  3. Laurane dit :

    Coucou Pinupbio! Merci pour ce bel article. La partie sur la liberté me touche particulièrement: j’ai des oiseaux! Non pas une lubie de vouloir garder un animal en cage (je déteste ça depuis toujours!) mais se sont mes deux rescapés qui vivent avec moi depuis quelques années. Plus précisément depuis maintenant 8 ans pour Merlin(rencontre avec un chat -> une aile qui reste inutilisable malgré les soins mais on fait de nets progrès) et 7 ans pour Nimue(tombée d’un nid introuvable, en pleine ville, sauvée des griffes des passants qui jouaient au foot avec alors qu’elle n’avait même pas encore de plumes…). Autrefois je pouvais les lâcher dans l’appartement que j’occupais avec mon père. Maintenant tout a changé…J’ai peur que l’article ne parle pas suffisamment à mon conjoint qui refuse de comprendre qu’à défaut de pouvoir relâcher dans la nature mes adorables pigeons bizets, ils aiment bien vadrouiller au moins dans l’appartement… qu’importe quand le chat n’est pas là les souris dansent! et si Merlin reste un trouillard, Nimue reste avec moi quand je passe de nombreuses heures sur mes devoirs !
    encore merci pour l’article

    • Pin-up Bio dit :

      Bonjour 🙂 merci beaucoup pour ce merveilleux retour qui me ravit car tu es une belle personne qui vient en aide à ceux qui en ont besoin, si tu savais comme cela me donne du baume au cœur !!! C’est horrible ton anecdote avec le foot.. pfff… moi aussi une fois j’étais dans un parc avec des amis à Paris je vois au loin un groupe de trentenaires (j’insiste pour dire qu’il n’y a pas que les jeunes) qui s’amusent à faire des selfies avec un oisillon vivant tombé du nid, qu’ils manipulaient dans tous les sens. Je me suis énervée sur eux bien comme il faut et le pire c’est qu’ils n’avaient absolument pas l’air de comprendre la gravité de leur acte et le triste sort qui attendait l’oisillon. Je suis retournée auprès de mes amis (qui ne le sont heureusement plus depuis) en leur demandant d’aller porter l’oisillon chez un véto ou refuge et ils m’ont regardé du style tu saoules ça va gâcher la soirée. Cet article c’est pour faire prendre conscience à ce genre de personnes qui sont totalement à l’ouest comme eux, pas les personnes qui gardent des animaux non humains blessés qui ne peuvent pas retourner dans la Nature. Le fait que tu saches qu’ils ont besoin d’un minimum de liberté et que tu fasses au mieux, c’est le plus important 😉

      • Laurane dit :

        Merci 😀 oui la plupart des gens ne comprennent pas que les animaux ressentent les choses comme nous ou plutôt même comme des enfants humains avec toute leur innocence et c’est encore pire car ils ne comprennent pas tout ce mal :'(

  4. Marjorie dit :

    Merci pour cette article plein de bons sens !
    Et je rajoute que les animaux domestiques ne sont ni des objets d’agréments, ni des esclaves et encore moins notre propriété. Nous sommes responsables de leur bien être car nous les avons rendu dépendant…
    Belle journée à toi

  5. Yamina dit :

    Merci et bonjour

    quand tu expliques que rien ni personne n’appartient à personne je réfute
    Si si pour ma Kanelle adorée, qui est partie en 10 jours le 14 janvier, j’étais son esclave. Elle faisait de moi ce qu’elle voulait, et je lui appartenais totalement. 🙂

    J’aime bien ton article. Il réchauffe le coeur de savoir que bien d’autres personnes pensent comme moi.
    Les choses changent petit à petit et c’est un bien.
    Et tu as raison de dire que cela rend heureux et par la même belle, eh oui quoi de mieux qu’un magnifique sourire pour irradier et attirer les regards.

    Bonne semaine

La discussion est terminée, à bientôt !