5 astuces bienveillantes pour voir sa beauté

petite-fille-chapeauBonjour les Beautés, aujourd’hui je vais vous donner des astuces concrètes pour que vous ayez un nouveau regard sur vous-même, un regard plein de bienveillance et d’amour. Sans cette bienveillance, vous pourriez passer à côté de l’être merveilleux et accompli que vous êtes déjà et continuer à vous focaliser sur vos « défauts » ou « complexes » sans voir vos nombreux atouts. Bref, si vous vous trouvez moche, c’est peut-être vos yeux qu’il faut changer ;-)

 

je suis donc je suis

Comme d’habitude, on ne perd pas une occasion de chanter
avec la chanson que j’ai mise dans la vidéo
« I wanna be loved by you », Marilyn Monroe :-)

shadow-ornament

Retranscription de la vidéo

 

Découvrez enfin votre beauté naturelle
Tant que vous n’aurez pas fait la paix avec celle que vous êtes, vous ne serez jamais satisfaite de ce que vous avez. Doris Mortman

Bienvenue
Bonjour les beautés et bienvenue sur PinupBio.com ! Aujourd’hui, nous allons voir 5 astuces pour voir sa beauté.

S’aimer pour voir sa beauté
Une femme belle, c’est une femme qui est épanouie, qui est heureuse, et une femme qui est épanouie, c’est une femme qui s’aime. En fait, nous allons voir 5 astuces concrètes pour apprendre à s’aimer. Cela peut vous paraître un peu abstrait, mais je vous assure qu’il y a des actions et un état d’esprit concrets à avoir pour apprendre à s’aimer, et du coup cheminer vers soi, s’épanouir et enfin voir de façon concrète sa beauté... et du coup, comme je vous le disais, devenir « vraiment belle » puisqu’encore une fois, le fait d’être belle et le fait de se sentir belle sont deux choses indissociables qui ont une influence l’une sur l’autre.

1. Cerveau, tais-toi ! !
Première astuce pour apprendre à s’aimer et voir sa beauté, c’est de faire taire son cerveau. Voilà, cerveau, tais-toi ! Notre société est basée sur le fameux précepte de Descartes « Je pense donc je suis », qui met en haut de la pyramide le cerveau, la réflexion, le cerveau est l’esprit supérieur. Et malheureusement, cela engendre beaucoup de conséquences négatives, puisque nous avons une société très rationnelle, le cerveau est rationnel, il est là pour ça d’ailleurs… heureusement. Mais la rationalité est une vision très réductrice de nos personnes. La rationalité nous fait passer à côté de beaucoup de choses, et la rationalité est quelque part cruelle puisqu’elle est là, puisque c’est rationnel.

Je suis donc je suis
Dans le bouddhisme, dans les livres de développement personnel que je lis et que j’adore, il y a à la base cette chose à comprendre qui est le « Je suis donc je suis ». Arrêtez de vous mettre la pression ! « Je suis parce que j’ai une maison », « Je suis parce que j’ai telle allure », « Je suis parce que j’ai des enfants », « Je suis parce que je gagne tant… », « Je suis parce que j’ai telle réflexion que les autres n’ont pas »... « Je suis donc je suis », vous n’avez rien besoin de faire, vous êtes déjà un être merveilleux, un être exceptionnel ! Malheureusement, comme je vous le disais, on base notre vie, notre façon d’être évidemment sur le même fondement de la société où nous vivons, qui est le « Je pense donc je suis », et du coup on a l’impression que toute notre personne, tout notre être est contenu dans notre cerveau.

Le cerveau est juste un outil
C’est faux ! Et vous passez à côté de beaucoup de choses ! Pourquoi ? Le cerveau c’est juste un outil, faisons-le un petit peu redescendre de son piédestal. Le cerveau, c’est un outil comme un bras ; par exemple le bras, qui va là, il est là pour soulever. La main c’est un outil aussi qui me permet de prendre des choses. Même le cerveau est juste un outil qui vous permet, de façon rationnelle, de faire un choix entre deux situations. Par exemple, s’il y a un danger, je dois choisir entre un chemin A et un chemin B. Eh bien, mon cerveau va réfléchir de façon rationnelle, puisque lui, il ne peut faire que ça, en se disant “ Tiens, le chemin A je le connais déjà, il y a moins de branches et moins de rochers. Je peux m’enfuir plus facilement. Je prends alors ce chemin-là. ” Heureusement que nous avons un cerveau. Notre cerveau fait partie de nous, voilà il faut aussi avoir une gratitude par rapport à notre cerveau, et le fait de pouvoir réfléchir... Mais ne confondez pas votre cerveau avec vous ! Vous vous réduisez, parce qu’en fait, vous, votre personne, c’est beaucoup plus bas qu’elle se situe : c’est ici … dans la région du cœur. Or, nous ne sommes pas que des êtres rationnels, il en faut de temps en temps, et ça c’est sur, mais pas que. Et quand vous vous retrouvez dans votre salle de bain le matin et que vous vous scannez de façon rationnelle et donc cruelle, pas là pour faire de détail, vous voyez un bouton, c’est un bouton c’est moche, je suis moche… tiens, j’ai des rides, c’est moche, je suis moche.. tiens j’ai de la cellulite, etc... là, c’est vraiment une analyse complètement froide et rationnelle que fait votre cerveau d’une image. Il va falloir apprendre à vous regarder autrement. On pourrait dire, peut-être, avec les yeux de l’amour.Se regarder avec amourÇa fait un petit peu « hippie » de dire ça, mais bon, ce n’est pas grave. Nous sommes des êtres d’amour, nous avons besoin d’amour, et vous avez besoin de vous regarder enfin avec des yeux de l’amour, et non plus des yeux rationnels, un regard rationnel et cruel. Donc première chose, cerveau tais-toi ! Vous allez observer, tout au long de la journée, à quel point votre cerveau est sans arrêt en train d’analyser, de critiquer, de comparer. C’est normal, il est là pour ça, heureusement qu’il est là, mais point trop n’en faut, il faut que vous puissiez l’arrêter de temps en temps

Mettez votre cerveau en pause
Encore une fois, c’est comme les autres actions du corps : la main ne passe pas son temps à prendre des choses et le cerveau, il faut le mettre en pause de temps en temps. Essayez de temps en temps de le faire taire. Ça va être très difficile au début, mais là, ce que je vous demande, c’est en fait d’arrêter de penser, d’être dans un endroit… voilà. J’ai fait mon exercice. Vous êtes à un moment et vous ne pensez à rien… mais rien. Là, j’étais en train de regarder un mur, je me suis dit “ Tiens, un mur “ et j’ai arrêté toutes les pensées. Je me suis un petit peu entraînée avec le temps, en plus ce n’est pas facile parce que là je suis en train de tourner une vidéo donc j’aurais pu avoir plus d’idées parasites, mais j’ai appris à faire taire mon cerveau. Et du coup, quand vous êtes devant votre miroir, par exemple, et que vous êtes sur le point de vous critiquer, empêchez-vous ! Arrêtez vos pensées, cerveau tais-toi ! !

Exercices de respiration
Ce qui peut vous aider pour faire taire votre cerveau, ce sont des exercices tout simplement de respiration. Moi, la respiration, ça m’a beaucoup aidée au début pour faire taire ce cerveau qui n’arrêtait pas, sans arrêt, sans arrêt de comparer, de critiquer, de juger, etc.

2. Vivre le moment présent
Deuxième chose, deuxième astuce qui est de vivre le moment présent, alors évidemment, c’est lié à la première astuce. Ça va vous aider à faire taire votre cerveau. Encore une fois, on laisse notre cerveau diriger notre vie, et le cerveau adore analyser, il est là pour ça. Il adore analyser la situation présente par rapport à des éléments du passé, pour modeler ou avoir un impact sur le futur, il adore faire ça. En fait, on passe notre temps à nous souvenir de choses pour essayer de maîtriser ce futur. C’est son exercice favori en fait, puisque c’est comme ça qu’on est. On nous demande souvent au boulot d’être réactif, etc... c’est très basé sur le cerveau. Ça nous empêche, encore une fois, d’être dans ce que je disais, dans l’amour et du coup, dans l’épanouissement. Essayez de vivre le moment présent.

Sortir du mode « robot/zombie
Essayez d’identifier encore une fois quand votre cerveau fait ce « va-et-vient » entre le passé et le futur, et que, du coup, vous êtes en mode automatique, vous devenez un « robot » tout simplement ! Je ne dis pas qu’il ne faut pas faire des allers-retours dans le passé et dans le futur, bien évidemment on en a besoin, mais c’est dangereux quand c’est tout le temps ! Encore maintenant, je m’aperçois qu’il y a dès fois… encore hier, je faisais la vaisselle et je me suis mise  en mode automatique. J’ai fini la vaisselle et je me suis retournée… mais je l’ai fait tellement machinalement, j’étais dans mes pensées, que je ne me souvenais presque pas de l’avoir fait, des gestes. Je n’aurais absolument pas pu dire le nombre d’assiettes que j’avais nettoyées… je l’ai fait tellement machinalement. Et voilà, c’est exactement la même chose qu’on fait tous les jours, le même chemin : métro, boulot, dodo. On devient des robots, on devient des êtres rationnels qui se mettent en mode automatique et encore une fois, on s’éloigne de nous, on s’éloigne de notre magnificence (j’adore ce terme).

Mettez vos sens en éveil comme un enfant
Donc essayez de vivre le moment présent. Quand vous êtes… moi, quand je suis dans le train par exemple, plutôt que de penser à mon rendez-vous, plutôt que de penser à ce que je n’ai pas fait, évidemment le cerveau, c’est toujours « T’as pas fait ci, t’as pas fais ça », « Il faut, il faut, il faut », toujours très gentil... j’arrête ! Et je fais comme une enfant. Si vous avez la chance d’avoir des enfants, je trouve qu’ils aident beaucoup à vivre le moment présent, parce qu’ils sont dans l’immédiat. Ils regardent autour d’eux… “ Tiens, un arbre “, “ Tiens, une personne avec un manteau rouge “, “ Tiens le ciel avec des beaux nuages roses “… voilà. Le fait de décrire tout simplement, de prendre conscience de son environnement, d’être vraiment éveillé et non pas une espèce de robot endormi qui fait les choses machinalement, et qui a un regard complètement vide comme on le voit souvent chez les gens dans le train. Réveillez-vous, essayez de vivre les choses ! Quand vous passez dans la rue, regardez les arbres, écoutez les chants des oiseaux. Soyez vivant, mettez vos sens en alerte. Vivez le moment présent parce que vous passez à côté des merveilles de la nature, vous passez à côté de beaucoup de choses. Vous passez peut-être à côté d’un souffle de vent qui vous caresse doucement le visage, et là, vous êtes en train de vous éloigner de votre personne, vous êtes en train de vous éloigner de votre beauté, de votre personne.

3. Écouter son cœur
Troisième chose très importante pour voir sa beauté, pour s’aimer, c’est d’écouter son cœur. Votre cœur est intelligent, il n’y a pas que le cerveau qui est intelligent, contrairement à ce qu’on pense. Votre cœur est capable de créer des choses. Votre cœur sait là où vous devez aller. C’est inné, c’est comme quand on demande à des enfants “ Qu’est-ce tu veux faire plus tard ?”, ils ne savent pas. Ils n’ont pas rationalisé en se disant : “ Alors par rapport au budget de financement de mes parents, je vais avoir tant d’argent et par rapport à la conjoncture dans le marché, il manque un quota d’infirmière du coup tiens, je vais aller de ce côté…” Non ! Ça ne marche pas du tout comme ça. Ce n’est pas votre cerveau qui vous guide dans votre vie, c’est votre cœur, donc écoutez votre cœur ! Écouter son cœur, ça veut dire quoi ? Ça veut dire écouter votre instinct, écouter vos envies, aller là où vous avez envie d’aller. C’est vraiment très important. Alors je ne dis pas que tout est merveilleux et qu’une fois que vous suivrez votre cœur, ça va être super cool ou super facile, etc. Non ! Mais on est tellement bien quand on va là où on doit être.

Vivre en accord avec son cœur
Quand on suit son cœur, on est tellement bien, on est tellement serein, on s’aime tellement que les petits soucis, même les gros, ont beaucoup moins d’impact sur nous... ont l’air beaucoup moins gros, en fait. Il n’y a pas une espèce de lutte tous les jours de se lever, et d’attendre que plus tard ce sera bien, plus tard ce sera mieux. Non, parce que vous faites déjà ce que vous aimez. C’est très important, écoutez votre cœur ! Alors, écouter son cœur, c’est aussi concrètement arrêter de se dire « Il faut, il faut, il faut ». C’est encore une petite phrase très négative et cruelle qu’on se dit à longueur de journée et qui, encore une fois, nous éloigne de la magnificence des êtres que nous sommes. Dites-vous « Je m’aime et je m’approuve ».

Pensée beauté : je m’aime et je m’approuve
Faites-vous une cure de « Je m’aime et je m’approuve ». C’était les pensées beauté dont je parlais dans un précédent article. C’est vraiment très doux, très agréable et il y a vraiment des changements qui s’opèrent autour de vous. C’est presque de l’ordre de la magie : il y a des fois, il y a des choses que l’on ne comprend pas et justement, moi j’ai essayé d’arrêter de rationaliser. Je ne comprends pas comment ça marche, mais le fait de dire « Je m’aime et je m’approuve » fait que, de plus en plus, en effet, je m’aime et je m’approuve, et pas simplement par une bête Méthode Coué, ce n’est pas du bourrage de crâne, pas du tout, ça ne marche pas comme ça. C’est tout simplement un message d’amour et un message positif que vous envoyez. Et quand vous envoyez du positif et de l’amour, vous en recevez. Et du coup, forcément, plus on reçoit de l’amour plus on s’aime.

4. S’émerveiller de son corps
Quatrième point pour voir sa beauté, c’est tout simplement, s’émerveiller de son corps. Reprenons la séance devant le miroir où vous analysez de façon rationnelle et cruelle, en regardant vos rides, vos boutons ou autres, votre cellulite, plutôt que de voir tout simplement un être merveilleux qui est en vie, qui respire, qui a son petit caractère, qui a ses envies, ses projets. Essayez de vous voir comme votre mère peut vous voir : une merveille de la nature, un être en vie. Je n’ai pas d’enfant, j’ai des nièces pour l’instant, et quand je vois ces petites choses bouger avec leurs petits caractères, leur façon de répondre, d’aimer telle chose ou telle chose, c’est magique ! Ces petites choses, elles sont en vies et bougent toutes seules, c’est tellement merveilleux. Essayez de vous voir comme ça, parce qu’en fait, là je vous disais, je regarde mes nièces, ce sont des petites filles, eh bien nous sommes des petites filles et nous le resterons à jamais.

Cœur de petite fille
Notre cœur, à l’intérieur, nous sommes des petites filles de trois ans. Et maintenant j’aimerais vous montrer une photo d’une petite fille triste. Et c’est un peu ce que vous vous affligez quand vous ne vous émerveillez pas de votre corps, quand vous vous critiquez. Émerveillez-vous de votre corps. Regardez cet être devant le miroir, qui est en vie. Regardez, imaginez la circulation sanguine à travers votre corps, ces neurones qui font tous leur travail, la digestion, le fait de pouvoir penser et de réfléchir, que toutes les cellules de votre corps sans arrêt sans arrêt se créent, c’est merveilleux ! C’est la nature, vous êtes un être de la nature. Vous êtes en train sans arrêt, vos cellules de se recréer, pensez à ça. Regardez-vous autrement, émerveillez-vous de vous-même. Admirez-vous pour ce que vous êtes.

5. Aller au contact de la nature
Dernière chose très importante : pour voir sa beauté et apprendre à s’aimer, allez au contact de la nature. Nous avons besoin de la nature, nous faisons partie de la nature et nous sommes faits pour être dans la nature. Malheureusement dans notre société « rationnelle », encore une fois, où les besoins émotionnels, le besoin d’amour est sans arrêt masqué par les « Il faut », « Ce n’est pas efficace », « Ce n’est pas productif »… on en oublie nos besoins primordiaux, et l’un des besoins primordiaux que nous avons en tant qu’être humain, c’est d’être au contact de la nature. Oui, rien qu’en étant en contact de la nature, vous allez vous épanouir. Peu importe le niveau de votre compte bancaire, peu importe vos relations personnelles, amoureuses ou professionnelles… peu importe ! J’ai la chance d’avoir un jardin et très souvent, je prends une serviette de plage et je vais m’étendre dans le jardin, dans un endroit où vraiment il y a énormément de nature, d’arbres, d’arbustes, etc. Et je regarde le ciel. Je fais taire mon cerveau. Et là, je ressens juste le moment présent. La nature nous ressource. Et, j’ai l’impression d’être de nouveau au contact de ma personne profonde. Et bien souvent, suite à ces séances, certains pourraient appeler ça des séances de méditation, mais je ne fais rien, je suis juste allongée et je fais taire mon cerveau. Eh bien, suite à ces séances, déjà je me sens bien, je me sens sereine, je me sens mieux, je suis heureuse. Vous savez, un peu comme quand on a un nouveau chéri, qu’on a envie d’embrasser tout le monde et qu’on a envie de le crier sur tous les toits qu’on est amoureuse, voilà. C’est un peu ce sentiment qu’on a. Si vous n’avez pas de jardin, allez dans un parc. Étendez-vous, allongez-vous, regardez les oiseaux passer, regarder le mouvement des branches qui dansent dans le vent. Écoutez les oiseaux, regardez le ciel, regardez les nuages pendant de longs moments et je vous assure que vous aurez un autre regard sur vous, et que vous allez comprendre enfin à quel point vous êtes déjà merveilleuse et vous allez enfin voir votre beauté. Votre regard va totalement changer, et du coup, vous allez être dans l’état d’esprit « je me sens belle » ; et encore une fois, cela va avoir un impact concret sur le « Je suis belle ».

Pour terminer cette petite vidéo, je voulais répondre en même temps à un mail que j’ai reçu, un très gentil mail, je ne vais pas citer son nom, je ne sais pas si elle souhaite rester anonyme. Je vais l’appeler Émilie, elle a 27 ans. J’ai fait cette vidéo en pensant à toi. Les réponses que je pourrai apporter à ton mail sont contenues dans cette vidéo, mais je vais quand même le lire, parce que c’est un joli témoignage, justement de réflexion par rapport à soi-même et on va du coup y réfléchir ensemble. Vous allez voir que, maintenant, vous avez déjà la solution :

« Bonjour, je m’appelle Émilie, j’ai 27 ans, je suis en cours de construction. J’ai toujours été très intéressée, surtout ces dernières années, par la médecine naturelle, l’alimentation santé et le bien-être... super ! Je n’ai pas toujours été très bien dans ma peau, j’ai encore du mal à m’aimer. Ce n’est pas toujours évident de devenir quelqu’un et surtout soi-même, mais j’y travaille ».
Alors déjà, on pourrait arrêter là en se disant : tu es déjà quelqu’un Émilie, tu n’as pas besoin de devenir, tu es déjà toi-même. C’est le fameux « Je suis donc je suis », le simple fait d’être. Essaye d’être dans le contentement, on n’a pas besoin de rajouter des choses : des projets, un métier, un copain, des enfants, une maison, une voiture ou autres pour être quelqu’un. Tu es déjà. Après, le cheminement vers soi, c’est le cheminement de toute une vie. Le chemin est beau, c’est un beau voyage, mais il n’y a pas que l’objectif qui doit t’apporter quelque chose. Le fait d’être, de se chercher soi-même, c’est une belle expérience et de toute façon, si quelqu’un comme ça te disait que toi tu es comme ci, comme ça… cela n’aurait aucun impact parce qu’on a besoin de l’expérimenter pour le comprendre. Voilà, il n’y a pas que l’objectif qui est bien, le chemin, le voyage est beau. N’oublie pas que même pendant ce voyage, tu es déjà quelqu’un, tu es déjà quelqu’un de merveilleux et d’accompli.

« J’essaye de ne plus manger de gluten ni de produit laitier même si ce n’est pas toujours facile à l’extérieur, ou même chez soi quand il y en a dans les placards ou le frigo ». Comme je te comprends, je suis dans la même situation. « Je passe pas mal de temps sur le net etc. » … je saute un peu... « après toute cette introduction un peu longue, je t’écris pour te poser une question sur ton expérience. J’ai vu que toi aussi tu t’étais en quelque sorte reconvertie en Conseillère en image éthique, et j’aurais aimé savoir comment cela s’est passé pour toi, la transition à cette nouvelle vie ? »
Alors, c’est vrai que l’amour de soi a énormément de conséquences. Dans tous les domaines de sa vie, en fait c’est une espèce de mouvement qui, une fois commencé, on ne peut plus s’arrêter. Et le passage à ma nouvelle vie ne s’est pas fait sans heurt. Je ne suis pas en train de vous dire que tout est merveilleux et qu’il n’y a pas de moments difficiles, mais une fois qu’on sait écouter son cœur et ses envies, on ressent un véritable bien-être. On est heureux, on s’aime et on voit sa beauté encore une fois, on comprend l’être merveilleux que l’on est déjà. Comme je l’avais déjà dit, j’avais un métier de Chargée de communication que je n’appréciais pas dans une entreprise où je n’étais pas bien et j’ai de la chance, j’ai tendance à être assez positive quand même comme personne, même dans le négatif il y a du positif. C’est souvent d’ailleurs un message pour vous dire quelque chose. Je suis une personne qui somatise beaucoup par rapport à des situations, cela se transforme en maladie, même si de toute façon, toutes les maladies, ce sont des somatisations. C’est quelque chose qu’on a du mal à dire.

Maladie = mal à dire
Ce n’est pas votre corps qui essaye de vous embêter, non non, c’est votre cerveau qui s’obstine à ne pas aller dans la direction de votre cœur. Du coup, vous n’êtes pas en accord avec vous-même et du coup, c’est votre corps qui prend le relais et qui vous envoie un message que vous avez du mal à dire, à dire à l’extérieur ou à dire à vous-même. Je somatise, je suis vers la fin de mon contrat auquel j’ai mis un terme, j’étais de plus en plus malade et j’ai compris qu’il fallait que je prenne une décision, qui n’a pas été facile. Même si, encore une fois, on pourrait dire que « socialement » je n’ai pas réussi, mais je m’en fiche, je m’en fiche complètement parce que jour après jour, je suis enfin en accord avec moi-même et je suis bien, je suis sereine. J’espère Émilie que ça répond un petit peu à ta question.

Après, tu nous dis que tu as un Master en Physiologie, je saute un petit peu, et que tu voudrais faire une formation de Naturopathe, mais voilà tu ne te plais plus trop dans ton travail. « Je ne me vois pas continuer à travailler ainsi et attendre trois ans jusqu’à ce que ma formation de Naturopathe soit terminée, et même après je ne suis pas sûre de réussir à en vivre… mais financièrement, je ne peux pas me permettre d’arrêter de travailler. J’ai du mal à vivre dans le moment présent, j’ai toujours tendance à me projeter à demain ou à plus tard, à me dire que ce sera mieux plus tard, mais là j’ai vraiment besoin de vivre aujourd’hui du coup j’aimerais connaître ton avis de par ton vécu ».
Alors Émilie, je ressens ton empressement dans ton mail à vivre les choses et c’est normal. Moi aussi, quand j’ai enfin compris quelque chose, quand mon cœur, on va dire, m’envoie un signal ou une espèce de pulsion positive, j’ai envie tout de suite de l’assouvir… essaye de moins te mettre de pression, essaye de profiter encore une fois du voyage sans penser à l’objectif. C’est un peu comme quand j’ai parlé du train tout à l’heure. Plutôt que de penser à ton projet, regarde les gens autour de toi, regarde le ciel, regarde ce qui se passe actuellement. Ce cheminement que tu as vers toi est beau, essaie d’apprécier ce moment-là parce que peut-être que tu as l’impression que tu sais déjà où tu devrais être très précisément, on a compris que c’était à peu près dans la médecine naturelle, mais c’est encore très vague. Naturopathe, il y a vraiment dix mille façons d’exercer ce métier donc tu n’y es pas encore. Ce voyage que tu es en train de faire jusqu’à ton objectif va t’apprendre encore des choses, donc profite ! Sois douce avec toi, ne te mets pas de pression. Encore une fois, pour vivre aujourd’hui, eh bien, fais tout simplement les exercices dont j’ai parlé aujourd’hui, qui est d’essayer de faire taire ton cerveau, d’aller au contact de la nature, d’écouter ton cœur, de vivre ce moment présent en ressentant les choses et réussir à s’émerveiller de toi, de ce que tu fais, du cheminement que tu as.

Voilà, j’espère que j’ai répondu, en tout cas cette vidéo je l’ai faite en pensant à toi. Voilà c’est la fin, mais écoutez, je me sens, je suis un petit peu émue… Je me sens bien. Quand on parle d’amour, quand on parle de choses positives, quand on envoie autour de soi, on le ressent. C’est vraiment un effet « boomerang » très positif. Voilà, j’espère que cela répondra à certaines de vos questions, certains de vos questionnements profonds et que ça vous donnera vraiment des clés pour être bienveillante envers vous-même. Vous ne pouvez pas voir votre beauté et de façon concrète, votre potentiel si vous n’êtes pas bienveillante envers vous-même.

Allez, je vous dis à bientôt les beautés !

shadow-ornament


Alors vous commencez à voir la merveilleuse petite fille en vous ?
Pense à mettre un pouce si tu as lu et aimé ;-)

Être belle et sexy avec bienveillance envers son corps et la planète, c'est possible ! #greengirlpower

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


67 Comments

  1. laptitlady dit :

    Une belle vidéo pour démarrer une belle journée…que demander de plus !!! Merci : et bon dimanche à toutes et tous 🙂

  2. Sirène Bio dit :

    Oh quel joli thème et en plus vidéo ! Super ! Je confirme que pas mal de choses « magiques » peuvent prendre place dans nos vies lorsqu’on leur donne « l’espace » d’exister ! J’en fais si souvent l’expérience !! Par contre l’aspect de ne pas « cogiter » quand on fait quelque chose comme un trajet vers son boulot, ou la vaisselle, j’ai plus de mal. C’est des moments où justement j’ai tendance à refaire mon monde… a avoir des idées créatives… pas facile de lâcher complétement prise. Bisous**

    • Pin-up Bio dit :

      Merci ma Sirène pour ce gentil retour. Les idées créatives viennent du cœur, tu n’es pas dans la rumination négative donc super 😉 Bisous

  3. Melody dit :

    Merci pour cette merveilleuse vidéo que j’ai regardé et écouté avec plaisir et intérêt. J’ai ressenti aussi beaucoup d’émotions de joie en prenant conscience de ce que JE SUIS (si peu de mots qui contiennent en vérité tout un univers). Mais aussi de tristesse en réalisant combien parfois je peux être dure avec moi même, ça a fait beaucoup de peine à la petite fille que je suis… J’espère me souvenir de cette émotion pour contrôler mes pensées négatives et surtout adopter le « je m’aime et je m’approuve ». Concernant la nature et le moment présent, j’ai appris à prendre le temps de repérer les fleurs sur mon trajet. Ça m’oblige à laisser mes pensées de côté et à me concentrer sur autre chose tout en vivant le moment présent. Et quand je trouve je suis simplement heureuse et émerveillée 🙂 Sur des chemins que je fais quotidiennement j’ai même la chance de redécouvrir des fleurs que je n’avais même pas vu. Elles me font de belles surprises. C’est mon petit jeu du bonheur secret et aux fleurs que je « connais » déjà dans mon cœur je les salue et je leur dis comme elles sont belles 🙂

    • Pin-up Bio dit :

      Merci beaucoup de prendre le temps de me faire une retour, c’est exactement ce que je cherche à provoquer avec ce blog, tu m’emplis d’une joie profonde (^-^). Rien que dans ce message je ressens ton rayonnement ! Bravo, bravo et encore bravo !!! Je vais publier ton commentaire sur facebook 😉 A bientôt Beauté rayonnante 🙂

  4. Mina dit :

    Je voulais simplement te dire merci, pour ton ces bons conseils et pour la joie de vivre et l’amour et la bienveillance que tu fais passer à travers chacune de tes vidéos et chacun de tes articles. Merci de nous aider par ce blog. Merci, simplement ^-^

  5. Lolottefromparis dit :

    Bonjour Carole, je regarde pour la troisième fois ta vidéo, qui m’envahit de cette sensation dont tu parles, cette joie lorsqu’on est amoureuse, qui nous ancre si bien dans l’instant. À mon tour, je te remercie, pour toutes les belles choses que tu nous proposes au travers de ce blog génial. Je perçois tes choix de vie comme une véritable vocation, une révélation bienveillante de ton être. Bravo, c’est magnifique. Tu fais partie de ces « guides » de vie qui m’entourent et éclairent mon propre chemin. Merci.
    Tu parles dans ta vidéo de livres sur le développement personnel et autres que tu apprécies, pourrais-tu si tu es d’accord, nous en faire une vidéo?
    À bientôt. Elodie

    • Pin-up Bio dit :

      Bonjour Elodie, merci beaucoup pour ce retour ça me donne vraiment de l’énergie pour continuer ma mission (^-^) !!! Pour les livres tout à fait cela fait partie des futurs articles 😉 A bientôt !

  6. AmélieC dit :

    Encore une fabuleuse vidéo qui permet d’être beaucoup plus sereine dans notre vie. Tu inspires la bienveillance et ça fait du bien !
    Je me suis beaucoup retrouvé dans tes propos, ça fait bientôt 3 ans que je ne penses qu’au futur, à une vie meilleure qui m’attend (fin des études, déménagement, retour à la campagne). Justement le manque de la nature a beaucoup affecté ma santé physique et moral…
    J’écoute attentivement tous tes conseils pour être meilleure vis-à-vis de moi mais aussi des autres.
    Bravo pour ce blog absolument génial ! Beaucoup de personnes devraient suivre tes conseils, le monde serait meilleur…
    Merci,
    Amélie

    • Pin-up Bio dit :

      Ô merci beaucoup Amélie (^-^)! C’est aussi notre société dans sa logique de « croissance » soit toujours plus, toujours plus qui nous focalise sur le « après ce sera mieux ». Bravo de relayer cette bienveillance c’est comme ça qu’on va y arriver… toutes ensemble !!! A bientôt 😉

  7. Lys Blanc dit :

    Je suis déjà convaincue depuis un moment mais comme tu en parles bien mieux que moi,je parle de toi chez moi.
    Bravo et merci.

    Bises

  8. Merci pour cette vidéo et ce blog en général, je le trouve super ! bon juste une petite chose, tu parles de cerveau et de coeur comme deux choses différentes. Même si j’ai bien compris où tu voulais en venir, pour moi le cerveau est le chef d’orchestre de tout notre organisme…il y a le cerveau qui pense, et le cerveau qui nous permet de ressentir, que cela soit d’un point de vue sensoriel et émotionnel.
    En tout cas, je vais tenter de suivre tous tes conseils 🙂

    • Pin-up Bio dit :

      Merci c’est gentil 😉 En effet on ne nous apprend pas à faire la différence entre les deux ce qui est bien dommage après c’est sûr comme on forme un tout, tout est lié… mais il faut tout de même arrêter de croire en la suprématie du cerveau dans notre être. C’est à cause de ça qu’on ne parvient pas à la plénitude. Il faut lâcher prise et donc déconnecter ce cerveau qui croit tout contrôler 😉

  9. Kara dit :

    Bonjour, ô lumineuse personne 😉
    Je t’ai envoyé un mail il y a une semaine ou deux sur ton compte Youtube, parce que c’était personnel et que je ne voulais pas qu’il en reste une trace publique, je ne sais pas si tu l’as reçu, il a disparu de ma boîte d’envoi, peut-être s’est-il perdu en route ! Il avait pour but de te remercier et de te témoigner toute ma reconnaissance à propos de cette vidéo qui tombait un peu du ciel :p et surtout à point nommé dans ma vie ( elle a provoqué une grande émotion en moi, ainsi que je te le disais dans le mail ! )
    Je l’ai revue plusieurs fois depuis, ta bienveillance et la luminosité que tu dégages sont apaisantes pour moi en ces temps troublés !
    Mais à chaque fois je bute sur le début… alors je me permets de revenir vers toi pour te poser la question, peut-être pourras-tu m’éclairer ^_^ ! Tu dis que  » je suis donc je suis  » , le seul fait d’être fait déjà de nous un être exceptionnel. Je pense comprendre ce que tu dis, mais qu’en est-il pour toutes les personnes malveillantes, celles qui abîment les autres par leurs actes, sont-elles elles aussi  » exceptionnelles  » ? J’avoue que je dois travailler sur ma tolérance vis à vis de ceux qui n’ont aucune empathie, du coup ce passage de ta vidéo me titille à chaque fois..

    A très bientôt 🙂

    Kara.

    • Pin-up Bio dit :

      Ah je me disais bien que tu n’avais pas lu ma réponse sur youtube… 😉
      la voici :
      Bonjour Marina,
      Quel beau message, merci beaucoup cela me touche vraiment ce que tu me dis (^-^) ! J’ai lu récemment un livre dont je voudrais te lire un passage : « En tout cas, nous portons une mission grandiose sur nos épaules. Il faut avoir la motivation de nous tenir debout et d’épauler l’humanité sur Terre. On ne doit pas dire « ça ne sert à rien que je vive ou que je meure ». On doit dire au contraire : « il faut absolument que je vive, je suis indispensable à cette Terre. » Il faut avoir un profond respect pour soi-même.
      Voilà à travers ce blog j’accomplis ma « mission » et ton retour m’emplit de joie car cela témoigne de son impact.

      Et pour répondre à ta question ci-dessus : les personnes mauvaises sont en fait de bonnes personnes qui souffrent beaucoup. Regarde Kirikou et la sorcière. La sorcière est méchante parce qu’elle a une aiguille dans le dos 😉 L’amour est toujours la clé, une personne « méchante » a encore plus besoin d’attention, d’amour et de gentillesse… même si ce n’est pas facile, il faut aussi respecter les limites de ton propre être.

      Pourrais-je ajouter ton témoignage dans mon livre d’or ?

      A bientôt belle Marina (^-^) !

      • Kara dit :

        Merci pour ta réponse =)
        Il me semble avoir lu quelque part que tu comptais parler de tes lectures dans une prochaine vidéo, j’ai hâte de découvrir ça ! J’aime beaucoup la citation dont tu me fais part, je suis curieuse de connaître le livre en question…
        « L’amour est toujours la clé ». Cela devrait être un leitmotiv au quotidien, en tout cas je vais essayer de le faire mien 😉 ( et revoir Kirikou :p )
        Tu peux ajouter mon témoignage dans ton livre d’or, il n’y a pas de problème, juste, ne mentionne pas mon prénom ou change-le s’il te plaît !
        Et puis-je exprimer une requête, si tu me le permets ? ^^ dans ta vidéo, tu parles de faire taire son cerveau, cesser de penser, ça se rapproche assez de la méditation ( qui me tente beaucoup en ce moment ), je ne sais pas si tu la pratiques ou pas, mais pourrais-tu, si un jour tu en as le temps / l’envie et que tu penses que ça peut intéresser d’autres personnes – à part moi ! – , faire une vidéo à ce sujet justement? Pas forcément la méditation, mais comment t’es tu exercée à  » ne plus penser  » , quels sont tes conseils pour débuter, tes astuces … ?
        Mille merci, et très belle soirée !

      • Pin-up Bio dit :

        Du coup je n’ai plus ton mail non plus 😉 c’est pas grave le plus important c’est que je me souvienne de la joie qu’il m’a procuré ! Pour « l’amour est toujours la clé » c’est de moi :-p enfin on retrouve ce concept de fond dans tous les livres de développement personnel… chez les hippies aussi lol.
        J’ai un article à venir sur ce que tu me demandes mais comme je le dis tu peux déjà te concentrer sur ta respiration et améliorer ton alimentation (cf catégorie), tu peux aussi regarder la catégorie connexion il y a des exercices de relaxation 🙂 T Pour mes livres c’est aussi prévu.
        A bientôt 🙂

  10. medea dit :

    Je viens de decouvrir ton blog et j’en suis ravie ! Je suis actuellement le meme chemin que toi, tout ce que tu as dit, j’aurais pu le dire et ca me fait bizarre et j’en suis tres heureuse 😀 Je vois que tu t’es aussi initiee/documentee sur le bouddhisme, c’est un peu la philosophie de vie qui permet de voir la vie sous un angle totalement different de celui qui est le notre en occident et qui fait comme un electrochoc. Cette idee que tout est deja la, que l’on est deja parfait, et que finalement, tout consiste a lacher prise pour RESSENTIR cet etat de fait, c’est ca qui libere 🙂 J’aimerais faire le lien egalement avec le protestantisme de Luther et de Calvin qui, contrairement au catholicisme qui dit que la « place au paradis » se merite, que l’on doit accomplir des choses pour etre DIGNES d’amour, et bien dit qu’il n’y a rien que l’on puisse faire pour avoir sa place au paradis, car la grace, l’amour inconditionnel de Dieu seul, sauve. Et c’est en se sachant ainsi inconditionnellement aime, que l’on peut a son tour aimer soi et les autres inconditionnellement et poser les « bons » actes dans la vie. Enfin comprendre qu’il n’y a rien besoin de faire ou de realiser pour etre VALABLE, c’est juste une JOIE immense pas vrai? Faire les choses par pure envie de les faire, par pure envie d’experimenter, de VIVRE et non plus par NECESSITE de devenir quelqu’un, elle est la la liberte et il est la l’amour de la vie !
    Ainsi tout ce que l’on considere (y compris soi) comme imparfait, n’est qu’une illusion ou le resultat de l’eloignement de notre amour, de notre vraie nature. Le mal, la malveillance n’est que le resultat de cet eloignement. Comme tu l’as si bien dit a une internaute un peu plus haut, les gens mechants, nuisibles sont des gens qui souffrent et qui sont tellement separes de leur etre profond et de l’amour d’eux-memes qu’ils ne peuvent exister qu’a travers le mal qu’ils font. C’est devenu leur mode d’existence. Meme chez les « pires », quand on creuse, il y a toujours cette souffrance et si nous vivions EXACTEMENTla meme experience qu’eux (meme parents, meme parcours, meme facon de ressentir les choses…), nous agirions de meme.
    Nous sommes UN, dissemines en milliards d’etres humains ou non humains, vivant autant d’experiences differentes. C’est comme si tout ce qui existe est en fait « Dieu » qui se vit lui-meme a travers toutes les experiences d’existence inimaginables. Je ne veux pas sembler « new-age » ou « religieuse » mais je sais que toi Carole, tu comprends ce que je dis. Parce-que quand on vit dans l’amour comme la lumiere dans tes yeux et la douceur dans ton visage et ta facon d’etre en temoigne, on est justement au coeur de cet amour de Dieu dont je parle ( Par Dieu j’entends = miracle que tout ce qui existe, existe) et l’on vit tellement dans la conscience de ce miracle que l’on reconnait enfin a quel point, bien que tous differents, nous sommes bien tous UN et comme ainsi il devient facile de s’aimer les uns les autres, sans condition, car chaque etre est la manifestation du « MIRACLE » qu’il en ait conscience ou non:) Une chose est sure, plus l’on s’aime, plus on aime le monde et on est en paix avec lui. C’est pas des conneries ce que Jesus, Buddha et compagnie disaient : Le seul chemin, c’est celui de l’amour 🙂
    Mais chercher a aimer les autres avant de s’aimer inconditionnellement soi-meme, c’est peine perdu, l’amour veritable et le don veritable aux autres ne peut se manifester qu’une fois qu’on s’est apportes tout ca a soi-meme, on ne peut pas donner ce qu’on n’a pas, donc merci, a travers cette video, d’avoir remis les choses  » a l’endroit » et de montrer indirectement a quel point la VIE et la BEAUTE ne sont rien d’autre que l’expression et la manifestation de l’amour et du miracle de notre existence:)

  11. Pin-up Bio dit :

    Waou et ba pour être concise… c’est ex-acte-ment ça !!! En effet l’amour est à la base de tout et c’est la clé ultime. Le problème c’est que ces philosophies nous donnent de belles phrases sans le mode d’emploi, d’où l’idée de ce blog : comment intégrer ces concepts dans notre quotidien concret de femme qui veut se faire belle. Il n’y a pas de choses profondes et superficielles, elles sont liées tout comme le corps et l’esprit. Au plaisir de te lire à bientôt (^-^) !

  12. christelle dit :

    Bonjour Pin-up Bio!
    Je découvre ton blog avec beaucoup de plaisir. Je viens de découvrir que j’étais une déesse, et j’ai hâte de raconter ça à mon amoureux! J’ai longtemps cherché un blog comme le tien, qui me donnerait des astuces beauté bio (merci pour l’article sur les vernis à ongles! j’ai hâte de lire les autres). Mais la partie consacrée à l’état d’esprit me paraît aussi extrêmement importante. Dans cette video, tu évoques des choses que j’ai envie d’approfondir, et j’aimerais savoir si tu pouvais nous conseiller des lectures, voilà si je devais lire un bouquin sur l’estime de soi, lequel tu me conseillerais?
    Au plaisir de te lire,

    Christelle.
    (Ah au fait, j’ai créé une page fb qui pourrait t’interesser: la friperie vegan (lhttp://www.facebook.com/VeganDoccaz?fref=ts)

    • Pin-up Bio dit :

      heu j’ai répondu à ça ailleurs non ? 😉

      • christelle dit :

        désolée! mon ordi avait planté j’ai cru que ça n’avait pas fonctionné alors j’ai recommencé… j’ai hâte de lire l’article en question!

  13. WinterJazz dit :

    Ta vidéo inspire beaucoup. Tu es toute douce, toute chouquette! J’aime bien ta simplicité et cette délicatesse avec laquelle tu t’exprimes. En tout cas je t’encourage grandement dans ce que tu fais!
    C’est vrai que c’est important de pouvoir s’ouvrir au monde autour de nous, de faire attention à des choses simples, s’émerveiller avec des yeux d’enfant comme tu nous l’expliques. Je me disais récemment que je regrettais cette période d’enfance où j’avais cette capacité à m’émerveiller d’un rien, comme quand on nous racontait des histoires sous nos regards fascinés. Les enfants sont innocents et ignorants, quelque part c’est une chance qui permet cet émerveillement. On perd tout ça en grandissant mais c’est à nous d’apprendre à les retrouver. J’ai des périodes où je retrouve cette magie, et je prête attention à ce qu’il y a autour de moi quand je sors et je me dis par exemple « tiens cette personne a quelque chose de spécial », « le ciel/le paysage est beau », mais à un moment donné, comme depuis quelques temps, je perds cette faculté et j’ai des pensées négatives qui polluent mon cerveau. Et puis après avoir regardé ta vidéo j’ai repris conscience que je laissais cette positivité derrière moi et que c’est une erreur. J’te remercie de faire partager ton point de vue et de nous offrir une méthode pour retrouver ce petit être qui se terre en nous et qui ne demande qu’à aimer et être aimé. 😉

    • Pin-up Bio dit :

      Merci beaucoup pour ton retour, tout ce que tu dis c’est exactement ce que j’essaye de faire passer à travers ce blog, à toi maintenant de le vivre et de rayonner sur ton entourage (^-^) A bientôt et bravo t’es super !

  14. sista7 dit :

    je découvre ta vidéo ce soir et c’est un vrai tsunami pour moi….
    ces derniers temps je me suis sentie si mal…presque dépressive tellement je culpabilisait de tant de choses… de TOUT en fait! du fait de ne pas avoir de formation pour avoir un « vrai » métier, de rester a la maison a m’occuper de mes enfants et laisser mon mari subvenir seul a nos besoins et pour le coup en cas de coup dur me sentir impuissante et inutile… je n’ai pas de passion ni de loisirs je critique mon physique en permanence et toute cette méchanceté envers moi-même se répercute sur ma famille…
    je me suis toujours sentie inutile et banale et fade et insignifiante! je ne comprenais même pas ce que mon mari aimait chez moi… ces derniers temps je me suis vraiment rendue compte qu’un changement profond en moi devait se faire… je me suis posé des questions mais les mauvaises! (quel metier je pourrais faire? qui pourrais garder mes enfants? quel sport devrais je pratiquer pour perdre tout ce poids? et surtout faire tout ça s’en décevoir les autres!!!!
    et puis en me promenant sur le net a la recherche de look pin up que je trouve terriblement beau et que j’admire pour son audace! je tombe sur ta vidéo et j’ai eu une boule dans la gorge!
    au début je me suis dis que tu devais être une gourou qui cherche des disciples à convaincre (lol) mais tu as finis par me toucher au plus profond de moi… c’est cette voie qu’il faut que je suive… attention je ne suis pas prête d’arrêter le gluten et tout et tout mais je vais me recentrer sur MOI!! je sais que ça va être difficile et qu’il y aura sûrement des rechutes (oui mon cerveau a des habitudes tenaces!)mais je vais essayer de tenir bon! je continuerai de suivre ton blog (même si je pense que mon mari va effectivement me regarder d’un drôle d’air et te traiter de gourou, mais j’espère de tout coeur que des changements vont s’opérer et me sentir mieux trés bientôt!
    j’ai pris quelques notes dans mon carnet pour pouvoir me remémorer tous tes conseils en cas de blues! ; )
    Je me couche ce soir le coeur lourd mais c’est plutot une bonne chose car cela signifie qu’il s’éveille enfin!!
    un grand merci à toi!!!!!!!!!!!!!
    bisouxxxxx

    • Pin-up Bio dit :

      Bonsoir, ici le gourou lol :-p non je suis juste une fille qui est passée là où tu es et qui a fait des recherches pour s’en sortir. L’une des plus grandes découvertes, qui m’a ensuite permis de vraiment de me reconnecter à moi-même, c’est de comprendre vraiment que le corps et l’esprit ne sont pas dissociés. Or en occident et surtout en France avec notre grande tradition de psy on veut tout régler par l’intellect… mais il n’y a pas d’esprit sain dans un corps malsain. Donc je t’encourage fortement à respecter ton corps (alimentation + nature + bienveillance des gestes et des paroles) et tu verras un apaisement et une clairvoyance envahir ton esprit.
      Bravo pour ta démarche vers toi-même !!! Bisous 😉

  15. MORISSET dit :

    S’aimer lorsqu’on est jeune c’est facile, mais lorsqu’on vieilli, que la maladie et la ménopause laisse des kilos en trop, c’est difficile d’aimer son corps. Je vais quand même essayer de suivre tes conseils.
    Merci Pin-up Bio, j’avais un peu oublié ce que m’a apporté le Taï Chi, la méditation, les lectures et mon ancien métier de psychothérapeute.Je vais aller me promener sur la plage, respirer et regarder la beauté et le mystère de la mer.

    • Pin-up Bio dit :

      Bonsoir je pense que chaque âge a ses avantages et ses inconvénients, certes avec l’âge il y a les rides, la ménopause mais la jeunesse connaît les complexes, parfois l’acné. De façon plus profonde la jeunesse c’est aussi souvent un mal-être lié au manque de confiance en soi car on ne se connaît pas. Avec l’âge vient la maturité, l’apaisement d’avoir trouvé le chemin qui nous rend heureuse, un meilleur dialogue avec un corps qu’on « pratique » depuis plus longtemps et que l’on comprend mieux. La maladie par exemple indique une mauvaise connexion avec son corps et les messages qu’il envoie. Une fois qu’on est connecté à sa magnificence, rien est difficile puisque c’est un amour inconditionnel que l’on a pour soi. Merci à toi pour ton témoignage et bonne promenade sur la plage (^-^) !

  16. Maëva dit :

    Bonjour j’ai découvert ce blog en m’intéressant au style « pin up », ce coté féminin sans être vulgaire car je me cherche encore vestimentairement et je ne suis pas toujours au sommet de ma féminité 😉

    Cette vidéo me donne envie de changer, de m’aimer mais cela est difficile (étant une personne extrêmement négative, anxieuse et facilement irritable …) je pense surtout qu’il me faut un bon psy pour un gros manque d’inattention (lol ^_^)

    Ça fait drôle de dire ça mais je t’admire un peu, cette sérénité la dernière fois que je l’ai ressentie c’était au réveil de mon opération pour mes faire extraire les dents de sagesses ! J’étais souriante et dans le moment présent, sans penser à mon boulot stressant du fait que jetais absente donc mal vu et que forcement je perdais un petit bout de salaire.

    As-tu à tout hasard un livre à me conseiller pour m’aider à stopper toute cette frustration, un mal être quotidient? Beaucoup de personne dans mon entourage me conseille de prendre mon temps et d’arrêter de me prendre la tête mais je n’y arrive pas, on me conseille mais on ne m’aide pas. J’ai besoin d’aide :/

    • Pin-up Bio dit :

      Bonjour ma belle, c’est merveilleux que tu aies compris et déjà ressenti ce qu’est de vivre l’instant présent, tu as vu c’est puissant 😉 Maintenant tu es sur un long chemin où tu vas découvrir que tout ce que tu cherches à l’extérieur : sérénité, sens, force… est en fait déjà à l’intérieur de toi. Pour le moment tu ne vois pas ton potentiel, il va falloir te connecter à toi-même en t’envoyant de la douceur, des compliments, en écoutant tes envies, en soignant ton corps avec une alimentation non-toxique. Je donne déjà pas mal de conseils sur le blog, tu peux aussi lire Echkart Tolle, le pouvoir du moment présent (^-^) !

  17. Clémentine dit :

    Nouvelle fan du blog ! Je découvre et j’adore ce mélange parfait d’astuces et conseils à la fois beauté, bien-être mental et physique, de bienveillance… Merci pour toutes ces ondes positives =)

    • Pin-up Bio dit :

      Merci Clémentine, je suis heureuse de te savoir parmi mes lectrices. Je compte sur toi pour rayonner à ton tour et continuer ainsi cette chaîne de bienveillance 😉

  18. Céline dit :

    Bonjour Pin-up Bio, ta vidéo ma beaucoup touchée, tout comme ton blog et tes idées en général, d’ailleurs… Je me reconnais vraiment dans ton blog. Mais cette vidéo m’a particulièrement touchée, tu décris très bien ce qu’est l’amour maternel, tu en donnes beaucoup et tu m’as fait un très beau cadeau ! Merci !!

    • Pin-up Bio dit :

      Roo merci Céline pour ce gentil compliment 🙂 Notre monde a grand besoin de cet amour maternel inconditionnel !

  19. Sophie sunflower dit :

    Merci Pin-up Bio, merci Pin up Bio!

    Merci pour cette vidéo touchante de vérité. Je croyais être sur un site de « recettes beauté au naturel » et j’ai découvert cette vidéo pleine de beauté, de sincérité, de respect, de bienveillance, et de sérénité, à ton image si je puis dire. Tu offres un témoignage et un exemple d’une belle humanité et d’une très grande générosité. Merci de suivre ton cœur, tu fais du bien. Merci pour ces messages de tolérance et d’amour de soi ainsi que pour les conseils pratiques.

    Je me sens une fleur, déjà plus épanouie, de t’avoir écouté.

    « L’exemple n’est pas le meilleur moyen de convaincre, c’est le seul. »
    Gandhi

    • Pin-up Bio dit :

      Mais quelle merveilleuse citation de Gandhi, c’est exactement ce que j’essaye de faire. Ton enthousiasme m’indique que je suis sur la bonne voie dans la mission que je me suis fixée, de reconnecter les humains avec la Nature grâce à la bienveillance… alors merci à toi <3

  20. Roxane dit :

    Bonjour,
    J’ai découvert votre site récemment, et j’en suis très agréablement surprise. J’écris un commentaire sous cette vidéo car celle-ci m’a beaucoup émue, j’ai dû verser des larmes à 4 ou 5 reprises sinon plus, car je vous ai trouvé extraordinaire, rayonnante de vérité, et vos paroles m’ont énormément touchées. Je vous remercie pour le travail incroyable que vous faites, et pour ce que vous êtes.
    Merci encore.

    • Pin-up Bio dit :

      Merci beaucoup Roxane d’avoir pris le temps de partager ton ressenti ici 🙂 Les messages du cœur sont en effet puissants et touchent directement les autres cœurs ! À ton tour maintenant de rayonner en incarnant cette bienveillance 😉

  21. Marine dit :

    Bonjour Pin-up Bio,

    J’ai ete profondément touchée par ton article. Chaque chose que tu dis est criant de vérité.
    Depuis quelques temps je me questionne beaucoup sur le vrai sens de la vie et également sur ce que je suis. Jusqu’à maintenant j’ai l’impression de n’etre qu’un « parfait » produit de la société. Mes goûts ne sont basés que sur ce qui est à la mode. J’en viens même jusqu’à me moquer des personnes ayant des goûts différents de ceux « imposés » par les magazines.
    Je ne suis pas heureuse comme ça et je réalise de plus en plus que je ne me connais pas, je n’ai pas de personnalité, ne connaît pas mes vrais goûts. Je suis vraiment perdue parce-que j’ai l’impression que ma vie entière est basée sur un mensonge, et dictée par cette société qui nous dicte nos gouts et comportements.
    J’ai envie de changements mais j’ai peur que mes amis ne l’acceptent pas et se détourne de moi. J’ai beaucoup de mal à me détacher du regard des autres.
    Je pense que ma réflexion a déjà commencé mais je veux suivre tes conseils pour essayer de m’aimer dans un premier temps.
    Penses-tu que ça m’aidera à révéler ce que je suis vraiment? Et plutôt que de juger les autres sans arrêt les autres, les aimer?

    Merci en tout cas Pin-up Bio pour ton blog qui est un message d’amour et d’espoir.

    • Pin-up Bio dit :

      Merci ma belle tu es sur la bonne voie… celle qui va te mener à toi 😉 La question est la réponse : je traduis quand on se pose LA bonne question c’est qu’on a déjà compris qu’il y avait un problème et donc on est en route vers la solution 😉

  22. esperance dit :

    merci enormement svp aide moi je veu etres plus jolie,je compte sur vous.

  23. esperance dit :

    bonjour,je veu etres plus belle aide moi,merci.

  24. LB dit :

    Salut, je découvre ton site avec plaisir!!

    Je suis au tout début de la découverte mais je réagis déjà. Et j’espère que mon intervention pourra amener quelque chose. Tu proposes un art de vivre dans lequel je retrouve beaucoup d’influences (philosophie asiatique, thérapie cognitivo-comportemental, beaucoup de termes possibles selon les sociétés et les époques) et dans lequel je me retrouve beaucoup.

    Et je réagis d’abord pour venir à la défense du cerveau! Moi je l’aime, et je veux lui accorder les lettres de noblesse qu’il mérite. Il n’est pas QUE le siège de la raison, AU CONTRAIRE, il est bien plus RICHE. J’ai bien compris que c’est une image que tu utilises pour concrétiser la pensée rationnelle qui devient omniprésente et peut devenir obsessionnelle et finalement.. irrationnelle.
    Mais, je dirais que tu parles plutôt du lobe frontal qui inhibe, organise et dirige les pensées et les comportements. Presque un lobe frontal « malade » qui tournerait en boucle sur des idées non constructives..
    Les émotions ne se trouvent pas « géographiquement » au niveau du coeur (même si c’est là qu’on les ressent), mais c’est un circuit corporel basé sur l’amygdale qui est dans le cerveau. Il y a un cerveau reptilien le cerveau plus basique, partagé avec les mammifères, c’est là où se trouve l’amygdale (les émotions). Les sensations sont interprétées comme des émotions grâce à la mémoire émotionnelle (qd on est bb). Le mouvement volontaire se trouve dans le cerveau. Donc si je veux bouger mon bras, c’est mon cerveau qui l’a décidé. Des personnes qui ont une atteinte au cerveau ne sont plus les mêmes, perdent la parole, la vue, le mouvement, et même les émotions et l’empathie.

    Je crois qu’il faut arrêter de diviser corps et esprit plutôt que de basculer la hiérarchie raison vs sensation/ instinct. C’est une dichotomie qui n’a plus de sens. Notre cerveau EST notre corps, s’il est touché on est touché dans notre être, dans notre identité, notre caractère. SI notre bras est touché, notre cerveau va se transformer aussi. Chaque cerveau est différent selon les expériences vécues, il est une empreinte de tout ce qu’on a traversé, depuis la vie foetale jusqu’à auj. Il est indispensable dans notre corps mais seul il n’est rien. C’est ton raisonnement qui décide de changer la valeur de ce qui t’atteint, d’accorder plus de valeurs à une perception ou à une autre (d’écouter les oiseaux plutôt que sa petite voix obsédante).

    J’ai fait les études (Bx-Arts, psycho, neuropsycho, orthophonie) pour comprendre (en partie, modestement hein!) tout ça, car je suis intéressée par le bien-être profond et la paix de l’esprit. Je pense aussi que notre société véhicule énormément de concepts qui ne sont pas favorables au bien-être. J’ai croisé d’autres sociétés qui sont plus axées là-dessus avec de bonnes ou de moins philanthropiques raisons (des gens en meilleure santé coûtent moins chers à la société). On sait qu’entre le concept de perfection physique(à coup de mannequins photoshopés), la perfection mentale et le matérialisme, la surbouffe, on en prend plein la gueule. (Pondérons: On a aussi plein de bonnes choses chez nous bien sûr)
    Je te félicite d’avoir su lire la survalorisation de la « hiérarchie raisonnement > sensoriel », je trouve que tu as pointé là où ça fait mal. La dévalorisation des sensations corporelles pour le bien-être psychique est un carnage, la dévalorisation du sport aussi (activité de beauf, rien dans le tête tout dans les muscles). C’est un autre sujet, je crois que je me suis assez éparpillée pour auj !!!

    Bravo d’avoir été capable de t’en rendre compte et d’avoir trouvé des moyens de t’en dégager. Tu es une jolie source d’inspiration. J’ai hâte d’en découvrir plus..

    • Pin-up Bio dit :

      Bonjour ma Belle et bienvenue je suis heureuse de te compter parmi mes lectrices 🙂 J’avais en effet forcé le trait à l’époque mais plus j’avance et plus cela me conforte car d’une part même si dans nos sociétés on oppose le corps et l’esprit c’est totalement nier le cœur, or une personne c’est cœur + corps + esprit tu vois donc que dans ce triptyque la place de l’esprit est encore moins dominante qu’on ne pense. Le cerveau est tout à fait important, comme toute partie de notre corps mais nous ne sommes pas compartimentés et il n’y a pas de frontière distincte entre le corps, le cœur et l’esprit. Ensuite et je sais que ce n’est pas facile mais essaye de prendre du recul par rapport à tes études « classiques » car les grandes écoles et universités manquent de discernement. La médecine classique qui d’ailleurs compartimente le corps est très en retard sur la médecine naturelle… par ego et aussi par pression financière. Ainsi je te conseille vivement des livres de médecine soit asiatique ou naturelle ou tu apprendras l’importance des intestins dans les émotions ou plutôt devrais-je dire la place primordiale des intestins. Au passage il y a plus de neurones dans notre tube digestif que dans notre cerveau 😉 On parle enfin du ventre comme du premier cerveau et ça commence très doucement à percer dans la médecine conventionnelle enfin c’est lent :-p

  25. Flora dit :

    Merci pour cette vidéo. Au passage… Je trouve que tu as des yeux magnifiques !! 🙂

  26. isa dit :

    Coucou’ je t’ai trouvé par hasard ‘ ( enfin façon de parler

  27. frabboni dit :

    MERCI POUR CES BELLES PAROLES

  28. hélène dit :

    Je vous trouve d’une beauté naturelle superbe et d’une douceur extrême. Vos messages sont empreints de simplicité bienfaisante. Merci pour ces jolis moments avec vous.

    • Pin-up Bio dit :

      Merci beaucoup Hélène, j’ai moi-même été touchée en faisant ces découvertes dans des livres de développement personnel… et aussi dans ma vie, alors j’avais très envie de le partager 🙂 C’est à ton tour maintenant 😉

  29. Véronique dit :

    Bonsoir

    j’ai écouté une de vos interviews sur radio médecine douce et c’est comme cela que je vous ai rejoins sur votre site
    je viens de regarder votre vidéo sur la bienveillance
    je vous trouve belle, douce, et bienveillante envers moi…
    j’ai 49 ans et je m’intéresse au développement personnel et aux médecines douces depuis presque 20 ans après mon divorce …j’ai rencontré une thérapeute qui m’a aidé à surmonter cette épreuve et depuis je continue à apprendre à grandir et je trouve cela très enrichissant et passionnant de voire la vie en rose…
    j’écoute aussi radio médecine douce depuis 1an et j’avoue que va vie change depuis à grande vitesse, je comprend plein de chose, ma conscience s’ouvre,
    et il y a 1 mois j’ai démissionné de mon travail, qui ne me convenais plus, je ne vais touché que le rsa mais je me sens tellement plus légère…
    j’ai un peu peur de se vide (j’ai une fille de 19 ans)mais je sens au fond de mon coeur que je vais retrouver un travail merveilleux et qui me correspondra
    j’aime ce que je suis devenue aujourd’hui
    voilà un peu mon histoire
    mais il y a un hic dans mon enrichissement personnel et je pense que c’est pour cela que j’ai été attiré par vous très belle Pin-up Bio :
    je reconnais mes valeurs, j’aime ce que je suis devenue aujourd’hui
    par contre j’ai beaucoup de mal à me dire je t’aime et à me trouver belle nue devant mon miroir …
    je vais donc écouter et appliquer vos conseils dont un qui me parle beaucoup « je m’aime et je m’approuve »
    Merci à vous Pin-up Bio
    à bientôt

    • Pin-up Bio dit :

      Waouh merci Véronique pour ce merveilleux témoignage si courageux et sincère, puissent beaucoup de lectrices te lire 🙂 Bravo pour cette belle démarche d’amour envers toi, cela ne sera peut-être pas toujours facile mais les résultats seront là et les rayonnements positifs sur ton entourage aussi. Quel beau modèle pour ta fille d’être une mère qui prend soin de soi !

  30. nénuphar dit :

    cette vidéo m’a ébranlée: j’en ai pleuré de joie, visiblement atteinte au coeur. je vis une reconversion professionnelle actuellement et cette vidéo me donne envie de profiter du cheminement, de me contenter de ce que je suis à l’instant et pas de ce que je dois être et de ce que j’aurais dû être. Merci

    • Pin-up Bio dit :

      Merci pour ce touchant retour 🙂 Le bonheur est la voie du cœur, même si cela ne se fait pas du jour au lendemain, on ressent au fond de soi qu’on est au bon endroit 😉

  31. Lili dit :

    Bonjour chère Pinup bio!
    Heureuse de voir que tu publies à nouveau régulièrement! Cependant, j’ai remarqué tu publiais souvent des articles anciens. ce n’est pas un reproche, c’est simplement que j’ai hâte de trouver tes conseils et astuces. Ton blog m’a beaucoup aidée. Bonne continuation 🙂 !

    • Pin-up Bio dit :

      Bonjour ma belle et merci pour ta fidélité 🙂 Il y a beaucoup de nouvelles sur le site qui ne connaissent pas les bases bienveillantes du site et même pour les anciennes (et moi-même) une petit rappel n’est vraiment pas superflu. Cela me permet de vérifier que d’anciens articles sont en bon état, c’est mon côté durable, j’entretiens mes affaires haha :-p Comme je suis aussi sur d’autres projets ça me permet de me libérer un peu de temps. Si tu veux avoir des astuces plus quotidiennes, pense à me suivre sur facebook https://www.facebook.com/Pin-up-Bio-572246419458344/, instagram https://instagram.com/pinupbio/ ou twitter https://twitter.com/pinupbio 🙂

  32. Sabine dit :

    Merci Pin-up Bio pour cette super vidéo! Bonne année à toi et à celles et ceux que tu aimes 🙂

  33. Estelle dit :

    Cette vidéo m’a beaucoup émue… J’en suis actuellement dans une phase de questionnement sur moi-même suite à une petite dépression, et un médecin m’aide là-dessus. IL y a beaucoup de petites choses qu’elle me conseille qui rejoignent ce que tu conseille aussi, notamment le vako. Et une petite réaction de sa part lors de ma dernière séance m’a fait prendre conscience que j’ai d’un cruel manque de de confiance et d’amour en moi-même, et que je suis bien trop cérébrale. Bref, cette vidéo est parfaite pour moi, et t’y voir si bien, si belle et détendue est vraiment révélateur vis-à-vis de ma crispation quotidienne. Je suis également très intéressée par les références du bouquin dont tu y fais allusion. Merci pour ce partage plein d’amour.

  34. Mi Neth dit :

    Il n’y a pas longtemps, j’ai demandé, à mon zhom, s’il avait un problème avec ma façon d’être. Sa réponse a été non et il a voulu savoir ce qui pouvait bien me faire penser une telle chose. Quand, je lui a parlé de son comportement lorsque nous sortons (à savoir qu’il me prend, rarement, par la taille ou le cou (épaules), qu’en fait, il me tient toujours pas la main et me trimbale comme une gamine de quatre ans), il m’a répondu:
    « Depuis quand, ça te pose un problème de faire le pitre dans mon dos? »
    J’avoue, j’ai beau être cérébrale comme Estelle et, comme Morisset et bien d’autres femmes, ménopausée, je suis une véritable gosse dans ma tête. Même si je sais être sérieuse quand il le faut, le reste du temps, je ne me prends pas au sérieux. Je suis curieuse de nature et m’émerveille facilement d’un rien. C’est peut-être ce qui fait que les gens qui ne m’ont pas vu depuis longtemps, ont l’impression de m’avoir quitté la veille?
    Au passage un ti bonjour de la part de Bouillotte, mon oursonne en peluche,

  35. […] Découvrez 5 astuces bienveillantes pour voir sa beauté et découvrir enfin votre beauté naturelle en cliquant ici  […]

La discussion est terminée, à bientôt !