4, 5 raisons de porter une cravate

cravate-femme

 

« Oui c’est un accessoire masculin, alors le porter ça peut faire un genre… style working girl mais sans plus ». Si c’est ce que vous pensez, vous allez être époustouflées de voir combien la cravate est précieuse pour révéler nos atouts, notre style et notre féminité. La cravate pour femmes, une astuce de relooking ;-).

Précaution d’emploi : déjà on ne la porte pas comme les hommes, on s’en fait un collier dont le nœud se loge judicieusement au creux de nos seins comme sur la photo, et on n’hésite pas à choisir des couleurs vives et féminines et des tissus satinés ! !

 

1 : La cravate amincit

Dans le conseil en image, on travaille beaucoup avec les illusions d’optique, la cravate, en venant couper votre buste en deux, va de fait réduire l’effet masse d’un pull uni ou d’une chemise blanche ! Mieux, de profil elle va aplanir les petits rebonds du ventre. Cela ne gondole plus, c’est plat ! !

 

2 : La cravate lisse la silhouette

Vous connaissez la fameuse chemise blanche qui se froisse au fur et à mesure de la journée, même si à la base elle était impeccablement repassée… cette chemise qui plisse pile à l’endroit de nos petits bourrelets pour mieux les mettre en valeur… cette fameuse chemise dont le tissu est étiré entre chaque bouton de fermeture et qui bien souvent laisse voir notre soutien-gorge ! Bref, une calamité ! Même en tirant dessus toute la journée pour qu’elle reste à peu près correcte, rien n’y fait, on ressemble à un vieux papier mâché. La cravate va permettre de lisser tout ça. Elle cache les boutons de fermeture et le tissu tiraillé à cet endroit et par son aspect rectiligne, elle corrige le côté chiffonné.

 

3 : La cravate donne du galbe à notre poitrine

Lorsque l’on a une petite poitrine, on est censée éviter les pulls tout unis, sous-pulls, hauts bustiers etc qui aplatissent encore plus la poitrine. Le V formé par la cravate avec le nœud au milieu des seins va venir redonner du galbe, comme si vous portiez un haut avec un décolleté profond en V (décolleté préconisé en relooking car très flatteur pour la poitrine menue ou normale).

 

4 : La cravate rend sexy sans être vulgaire

Là où la cravate devient une super alliée, c’est qu’elle va aussi contenter les poitrines plus généreuses. En se mettant dans le creux, le nœud de la cravate cache aussi la raie des seins (ah j’aime pas cette expression…). De ce fait, vous pouvez avoir un super décolleté profond avec des seins bien rebondis, comme on ne voit pas la raie (je like toujours pas lol). Ce n’est pas vulgaire ou du moins inapproprié pour le monde du travail. Je l’ai personnellement testée dans une boîte d’ingénieurs informatiques, alors vous voyez… !

 

 

Enfin, la cravate donne un style fou : en moins de deux, vous passez d’un style fade à un look avec de la personnalité. Maintenant que vous savez la porter façon femme je vais vous donner une dernière petite astuce pour être glamour et du coup Pin-up. Prenez une cravate de la même couleur que votre rouge-à-lèvres et là…. attention les yeux ;-). Conseil pour la saison : essayez le corail !

Côté pratique, allez faire vos courses chez ces messieurs et si vous ne savez pas nouer une cravate… c’est le prochain épisode les filles :-).

shadow-ornament

Un petit pouce, merci :-)
Vous embellissez la planète par votre présence et vos actions… alors BRAVO !
Pin-up Bio

Enregistrer

shadow-ornament

Like et partage vite pour que tes proches aussi prennent soin d'elles et de notre planète !
Prendre soin de soi et de la planète #greengirlpower

💋🍉 Pin-up Bio


12 Comments »

  1. Samstorm dit :

    J’adore les cravates !! Ton article m’a redonné envie alors je retente dans la semaine le port de la cravate 😉
    Un conseil sur le type, la/les couleur(s) et les motifs ?
    Bizoux !!

  2. Pin-up Bio dit :

    Ah c’est super çà, merci Sam !!! Alors plutôt un tissu précieux style soie ou satin car la cravate est utilisée comme un bijou. De même des couleurs tendres ou flashy mais en tout cas féminines : rose, corail, rouge, vert anis, orange, jaune clair, bleu ciel… celle qui te donne bonne mine en fait. Pour les motifs non… plutôt uni pour rester sobre et classe. Essaye la cravate coordonnée à ton rouge-à-lèvres ça claque !!!!!

  3. Pin-up Bio dit :

    et si tu as peur tu peux commencer par chemise blanche + cravate noire 🙂

  4. Oh et bien tu viens de répondre à mon commentaire précédent ! Allez bientôt j’essaye et je tiens ma chère Pin-up bio au courant ! 🙂

  5. joanie dit :

    J’ai toujours trouvé que les cravates allaient super bien aux femmes sauf que je suis au secondaire et jai peur que les gens trouve sa trop « working girl » est-ce que je devrais l’essayer quand meme ?

    • Pin-up Bio dit :

      Merci pour ton retour, oui tu peux une cravate ne fait à elle toute seule le total look working girl, si tu l’assembles avec quelque chose de plus décontracté ou alors ton sur ton sur ta chemise ça sera plus doux 😉

  6. kapsycrea dit :

    Je ne porte pas la cravate mais je met souvent un foulard que je noue comme une cravate pour les raisons que tu as souligné dans ton article. Comme je suis plus que ronde quand je met quelque chose « ras du cou » qui fait sac j’attire l’œil sur mon foulard et en le nouant ainsi, il est plus long donc il cache aussi mon ventre !!!!
    Merci pour ton article qui me confirme que je suis sur le bon chemin

  7. RedHeadAir dit :

    Je retiens l’astuce pour les fortes poitrines, merci !
    J’ai déjà utilisé des cravates comme ceintures, avec un noeud de cravate (que je mets sur le côté) pour ajuster : c’est à la fois chic, original et économique par le double usage si c’est la cravate du copain/mari/père/frère/ami.

  8. carole dit :

    sALUT! ilm’arrive de porter une cravate au travail avec un tailleur … certains trouvent ça SWAGG, d’autre trouvent ça sexy, un style men in black au féminin plutot apprécié car certaines trouvent que c’est le style qui me va le mieux 😉
    Du coup j’en ai commandé d’autres et je vais meme essayer le style noeud pap

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *